C’est le 10e tome de la série « Erika Falk » que je lis et je ne sais pas si Camilla Läckberg en a écrit d’autres ou va en écrire d’autres mais même si ces romans sont loin d’être parfaits, je continue de les lire, un par an environ, pour retrouver une ambiance et des personnages.

Je ne vais pas vous raconter la situation des personnages récurrents, je vous conseille de les lire dans l’ordre pour les suivre) mais je dois quand même dire que ce roman fait plus de 780 pages et que c’est sans doute un peu trop… J’ai lu ce livre en deux semaines et en deux temps : la première moitié m’a pris 13 jours et j’ai lu la deuxième moitié en un weekend… Alors, peut-être que c’était parce que j’étais fatiguée et que je me suis accordé un weekend de lecture intense pour finir mais je dirais aussi que c’est parce que le démarrage est assez lent et moyennement intéressant et s’accélère de façon assez spectaculaire à partir de la moitié ; plein de pistes s’ouvrent, des personnages jusqu’ici effacés prennent de l’importance, les situations deviennent plus riches.

Il faut dire aussi que l’autrice a voulu alterner des passages historiques remontant au 17e siècle et si d’habitude les passages historiques qu’elle glisse dans ses romans ont un lien avec l’histoire actuelle, je peux vous spoiler un peu en vous disant qu’à part pour le titre du roman, ces passages ne font pas vraiment sens avec l’enquête et pour moi, ça m’a vraiment donné l’impression que l’autrice « se faisait plaisir » mais que ça rajoutait surtout beaucoup de pages…

Alors je ne veux pas paraître trop critique car j’ai vraiment dévoré la deuxième moitié mais mon bémol c’est le démarrage trop lent et la partie historique.

Je vous donne le résumé de l’éditeur pour avoir une idée de l’histoire quand même 😉

« Une petite fille de quatre ans est retrouvée assassinée dans la forêt, sous un tronc d’arbre. Fait troublant : la fillette gisait à l’endroit où, trente ans plus tôt, avait été découvert le corps sans vie de Stella, une enfant du même âge qui habitait la même ferme que la défunte. À l’époque, deux adolescentes, Marie et Helen, avaient été condamnées pour le meurtre. Désormais mariée à un militaire autoritaire et psychopathe, Helen mène une vie recluse, non loin de la ferme, dans l’ombre des crimes passés. La belle Marie, quant à elle, est devenue une star du cinéma à Hollywood ; pour la première fois depuis la tragédie, elle revient à Fjällbacka pour un tournage. Cette coïncidence et les similitudes entre les deux affaires sont trop importantes pour que Patrik Hedström et son équipe puissent les ignorer… De son côté, Erica Falck écrit un livre sur l’affaire Stella. Une découverte la trouble : juste avant son suicide, le policier responsable de l’enquête à l’époque s’était mis à douter de la culpabilité des deux adolescentes. Pourquoi ?« 

Plusieurs thématiques intéressantes sont développées : le poids des secrets qui peuvent avoir des répercussions sur d’autres personnes, la souffrance des enfants/jeunes qui se sentent mis à l’écart par leurs parents, le mal-être adolescent, le harcèlement et les violences entre jeunes qui peuvent avoir des conséquences dramatiques et il y a aussi un aspect social avec la place des migrants en Suède.

LA SÉRIE D’ERIKA FALCK :

La princesse des glaces (Tome 1)

Le prédicateur (Tome 2)

Le tailleur de pierre (Tome 3)

L’oiseau de mauvais augure (Tome 4)

L’enfant allemand (Tome 5)

La Sirène (Tome 6)

Le gardien de phare (Tome 7)

La Faiseuse d’anges (Tome 8)

Le dompteur de lions (Tome 9)

par ma copine Titi : merci!

chez Cryssilda (Suède)

4 commentaires sur « La sorcière (Tome 10) : Camilla Läckberg »

    1. Je n’en lis pas plus d’un par an, sinon, c’est sûr que je me lasserai (là, j’ai le temps de les oublier 😉 ) C’est bon à savoir que ce n’est pas gênant de les lire dans le désordre!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s