« Les Suprêmes », ce sont Odette, Clarice et Barbara Jean, trois amies inséparables depuis le lycée et qui à la cinquantaine sont toujours amies. Elles se sont connues dans les années 60 et le récit nous fait faire des allers retours entre le passé et le présent de la petite bande : les maris, les amis, les amants… Toutes leurs vies actuelles sont dessinées par les évènements de leurs histoires respectives.

Chacune a son caractère et chacune a eu son lot de drames et pourtant elles sont toujours là les unes pour les autres.

Je ne vais pas rentrer dans les détails mais ce roman est un peu un « feel good » avec beaucoup de moments « feel bad » car les Suprêmes ont vraiment traversé des coups durs et pourtant, le roman garde toujours une part de légèreté et d’humour, et surtout beaucoup de bienveillance tout en touchant des sujets sérieux comme les relations interraciales interdites, la perte d’un enfant, l’alcoolisme, un cancer et des choses plus anecdotiques comme un mari volage, un mariage de convenance, des mères envahissantes, l’importance de l’église. C’est aussi un roman qui raconte la séparation des Noirs et des Blancs, les quartiers radicalement séparés dans les années 60 et l’évolution sur le temps sans appuyer artificiellement sur le sujet. Et une petite touche très présente dans la littérature afro-américaine : des fantômes qui s’immiscent dans la vie d’un des personnages!

C’est un savant mélange qui fait du bien, je dirai que c’est un livre « doudou » : pas trop mièvre mais pas trop noir non plus. J’ai beaucoup aimé me retrouver parmi ces personnages!

 chez Antigone

Pour le rendez-vous : « Une histoire avec une (des) héroïne(s) afro-américaine(s) »

catégorie « aliment » (partie d’une volaille)

19 commentaires sur « Les Suprêmes : Edward Kelsey Moore »

  1. Quelle chance d’avoir découvert ce lire ! Je garde un excellent souvenir de lecture, vraiment un très bon moment avec des images colorés, des personnages très chouettes et bien marqués. Vraiment, pour moi, c’est une réussite littéraire complète et dépaysante.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s