Là où elle repose : Kimberly McCreight (lu par Martine Lucciani)

Résumé de l’éditeur : « À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables. »

*

J’ai attendu un peu trop longtemps avant d’écrire mon billet et je me retrouve un peu embêtée car je ne sais plus trop ce qu’il faut ou ne faut pas dire pour ne pas dévoiler trop de choses sur l’intrigue, alors je n’en dirai pas plus que le résumé.

Ce que je peux dire c’est que sur le moment j’ai vraiment aimé cette lecture, je me suis vraiment laissée prendre par l’histoire et j’ai pensé que cela ferait une très bonne série télé. Alors ce n’est pas un chef d’oeuvre loin de là, c’est même sans doute un peu « déjà vu », d’ailleurs, j’ai pensé à la série « Murders » sur Netflix, à « Blood Orange« , à « Petits secrets et grands mensonges » par exemple.

Mais cela a fonctionné avec moi et je peux vous le conseiller pour une lecture de vacances ou entre deux lectures plus sérieuses.

Chez Sylire

catégorie lieu de ma ligne audio