Résumé de l’éditeur : « Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les
mains. »
Le 11 juin 1981, trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s’emparer des filets des Indiens mig’maq. Émeutes, répression et crise d’ampleur : le pays découvre son angle mort.
Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l’immensité d’un territoire et toutes ses contradictions. Comme le saumon devenu taqawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source…
Histoire de luttes et de pêche, d’amour tout autant que de meurtres et de rêves  brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du  présent, celui notamment d’un peuple millénaire bafoué dans ses droits. »

*

Je lis régulièrement de la littérature québécoise grâce au challenge « Québec en Novembre » chez Karine:) et  Yueyin et j’avais vraiment très envie de découvrir cet auteur et ce titre! Et pourtant mon avis est un peu mitigé.

J’ai aimé tout ce qui concernait l’histoire des relations entre les Mig’mags et les Canadiens, entre les Québécois et les Canadiens. Tout le côté social et historique m’a beaucoup intéressée.

J’ai aimé les petits intermèdes sur des aspects culturels des Mig’mag. D’ailleurs j’ai trouvé intéressant la construction du roman qui insère des sortes de vignettes d’informations.

Par contre, il y a une sorte d’histoire policière ou criminelle et je n’ai pas vraiment vu l’intérêt de celle-ci m’a parue artificielle et sonnait faux… Tout semble réglé en deux temps trois mouvements…

Mon avis mitigé est aussi valable pour le lecteur. J’ai trouvé très agréable sa façon de lire le roman mais j’ai trouvé très gênante sa façon d’imiter l’accent québécois pour faire parler certains personnages. Il se trouve que je lis régulièrement de la littérature audio québécoise lue PAR des québécois grâce à Ici Radio Canada, que j’ai des copines québécoises et que je suis allée au Québec. Personnellement, ça m’a gênée, je ne reconnaissais pas du tout l’accent québécois, j’avais l’impression d’entendre un faux accent « paysan ».

D’ailleurs, c’est la deuxième fois pendant mes lectures pour le Prix Audiolib que je me dis qu’il faudrait dire aux lecteurs de ne pas imiter les accents.

Catégorie « animal » de ma ligne audio

12 commentaires sur « Taqawan : Éric Plamondon (lu par François-Éric Gendron) »

  1. Ce doit être bizarre, ce faux accent… j’ai lu Taqawan et j’ai aussi été déçue par la partie policière, qui lorgne vers le western, et n’est pas très convaincante.

    J'aime

      1. Oui 😉 (pour les commentaires, j’ai fermé les billets de plus de quatre mois car j’avais un afflux de spams sur certains d’entre eux)

        J'aime

  2. Tiens mon homme a cotoye les Mig’mag durant ses recherches au New Brunswick et surtout durant la guerre du hormard….toute une histoire…il a croise le fils de Gary Metallic (le grand chef) et surtout il avait un facies pour ne pas payer les taxes….toute une histoire….cela pourrait lui plaire comme livre…didonc…;)

    J'aime

  3. En ce qui concerne l’accent québécois, ayant la même expérience que toi des livres québécois, j’ai un peu peur. Pour le reste on verra. Mais j’ai hâte de découvrir le côté historique et culturel.

    J'aime

    1. J’espère que aimera plus que moi la partie « criminelle » et autant que moi le reste ! (et puis tu n’auras pas le problème de l’accent si c’est un livre papier 😊

      Aimé par 1 personne

  4. Il tourne dans mon club de lecture (enfin il a été présenté quand on a pu se voir à la rentrée, ceux qui l’on lu étaient plutot enthousiastes. A suivre donc.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s