Tropique de la violence : Gaël Henry

Cette BD est l’adaptation du roman de Natacha Appanah mais ne l’ayant pas lu, je ne peux pas vous dire si c’est une adaptation fidèle.

L’histoire est se passe à Mayotte. Une jeune mère qui vient de débarquer des Comores avec son bébé, l’abandonne à Marie qui est une infirmière blanche, parce que l’enfant à des yeux de deux couleurs différentes ce qui d’après elle porte malheur.

A l’adolescence, Moïse, se rebelle et se rapproche d’un gang dans un quartier malfamé et c’est l’escalade de la violence.

Moïse est en pleine recherche de son identité. Qui est-il? Qu’aurait été sa vie si sa mère biologique l’avait gardé? Il va sombrer dans un tourbillon qui le dépasse et aller jusqu’à tuer …

Cette BD dépeint la grande pauvreté de Mayotte, le problème des gangs et de la violence mais aussi toute une part psychologique sur la recherche de soi.

Les dessins transmettent le côté torturé de cette histoire et a une ambiance vraiment forte. J’ai bien aimé le côté social et torturé du personnage de Moïse.

Pour voir des planches cliquez ici!