L’âge d’or -Volume 2 : Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa

Résumé de l’éditeur : Avec l’hiver, la guerre a commencé. Tandis que les insurgés rassemblent leurs troupes et remontent depuis la Péninsule, la princesse Tilda assiège le château de son frère pour reconquérir son trône. En haut des remparts, en première ligne, les « gueux » se préparent à l’assaut. Ce deuxième tome conclut en majesté l’épopée flamboyante de « L’Âge d’or », ce livre assez puissant pour déchaîner la tempête et la révolution, la force d’une utopie qui donne envie de croire en l’avenir.
Sur près de 400 pages compilées dans ces deux volumes, l’épopée flamboyante et politique, rythmée en quatre saisons, orchestre le grand spectacle de la quête du pouvoir et entraîne ce conte enluminé jusqu’à la bataille finale, dont « L’Âge d’or », le livre-trésor, est la clé. La révolution aura-t-elle lieu ? L’utopie projette sur ce Moyen Âge merveilleux une féerie qui transforme l’espoir d’un monde meilleur en promesses d’avenir.

*

J’ai adoré le premier volume de « L’âge d’or » et j’étais vraiment restée sur ma faim à la fin car je voulais savoir la suite. Quand je l’ai vu dans les nouveautés de la médiathèque, j’ai forcément craqué!

Les dessins sont tout aussi sublimes qu’au premier tome et j’ai beaucoup aimé ce aspect mais je dois avouer que j’étais moins dans l’histoire qui m’a parue moins riche, plus centrée sur l’histoire de chevaliers et de batailles. Comme je lisais « Le roi Arthur » avec Bastien au même moment, cela faisait echo 😉 En fait, je sais que si j’avais lu ce 2e tome immédiatement après le premier, l’intégrale aurait eu le droit au coup de coeur. Je vous conseille donc de lire les deux à la suite car c’est un bel ensemble et graphiquement au niveau de dessins et des couleurs c’est une vraie réussite!

Pour voir mon avis sur le premier tome :

L’age d’or Volume 1

Pour voir des planches, cliquez sur le site de Dupuis.

L’Odyssée d’Hakim, tome 3 -De la Macédoine à la France- : Fabien Toulmé

Résumé de l’éditeur : « – Je suis Syrien et j’arrive de Turquie.- Wouaaah ! C’est un long voyage, ça.- Oui, on peut le dire. Je suis parti de chez moi il y a presque 3 ans… »

Après leur sauvetage en mer Méditerranée, Hakim et son fils arrivent sur le territoire européen avec beaucoup d’espoir. Pourtant, pour rejoindre la France, le tandem va devoir affronter une nouvelle série d’épreuves faite de centres de rétention, de police frontalière et de xénophobie. Leur courage et la solidarité d’inconnus providentiels suffiront-ils à leur permettre d’atteindre leur destination pour enfin retrouver les leurs ? Suite et fin de la trilogie de L’Odyssée d’Hakim acclamée par les lecteurs et par la critique qui la décrit comme « captivante », « bouleversante », « intelligente » et même « salutaire ». Fabien Toulmé raconte l’histoire vraie du parcours d’un homme, un réfugié, et de sa famille, arrivés jusqu’à nous parce que la guerre leur avait tout pris.

*

Comme pour le 2e tome, je n’ai pas grand chose à ajouter au résumé de l’éditeur. Cette BD documentaire est vraiment passionnante : à la fois touchante et très instructive.

Je conseille vraiment cette série à tout le monde et je pense qu’elle est aussi tout à fait adaptée à des collégiens aussi pour montrer la réalité de ce que veux dire « être migrant ».

Une série lauréate du Prix France Info de la Bande Dessinée d’Actualité et de Reportage et voici mes avis sur les 2 premiers tomes :

L’Odyssée d’Hakim, tome 1 -De la Syrie à la Turquie-
L’Odyssée d’Hakim, tome 2 -De la Turquie à la Grèce-

*

Catégorie aliment