Résumé de l’éditeur : « La rencontre de la dessinatrice Aude Mermilliod et du romancier Martin Winckler. Deux voix pour rompre le silence sur un sujet encore tabou, l’IVG. Si elle donne le choix, l’IVG ne reste pas moins un évènement traumatique dans une vie de femme. Et d’autant plus douloureux qu’on le garde pour soi, qu’on ne sait pas dire l’ambivalence des sentiments et des représentations qui l’accompagnent. L’angoisse, la culpabilité, la solitude, la souffrance physique, l’impossibilité surtout de pouvoir partager son expérience. Avec ce livre, Aude Mermilliod rompt le silence, mêlant son témoignage de patiente à celui du médecin Martin Winckler. Leur deux parcours se rejoignent et se répondent dans un livre fort, nécessaire et apaisé. »

Cette BD m’a été conseillée par ma copine Kristina et je l’ai empruntée immédiatement. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’ai beaucoup aimé. C’est une BD documentaire dans laquelle Aude Mermilliod raconte son IVG et montre la réalité de cette opération.

Et puis il y a aussi une forme de biographie de Martin Winckler, médecin et auteur, personnalité qui a beaucoup œuvré pour le droit des femmes concernant la santé.

J’ai trouvé cette BD très intéressante, très instructive et touchante. Une BD sur les femmes et pour les femmes. Si vous n’avez pas encore lu « Le choeur des femmes » de Martin Winckler, je ne peux que vous le conseiller et ces deux livres se font echos!

Pour voir des planches, cliquez ici!

6 commentaires sur « Il fallait que je vous le dise : Aude Mermilliod »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s