J’ai emprunté ce livre pour le mois américain et parce que je n’avais encore jamais lu de roman par Jim Harrison mais je ne savais pas du tout à quoi m’attendre.

L’histoire est celle de Joseph, un instituteur d’une quarantaine d’années qui vit dans une petite ville rurale du Nord-Michigan. Je n’ai pas compris tout de suite (il a fallu que je fasse le lien avec les allusions historiques faites au fil du texte), mais l’histoire se passe dans les années 1960. L’école est composée de deux classes à multi-niveaux et Joseph est en charge des grands et a donc des élèves d’âge équivalent au collège-lycée.

Il vit avec sa mère sur la ferme familiale mais travailler la terre ne l’intéresse pas du tout. Il a une histoire d’amour avec Rosalee, l’autre institutrice qui est aussi une amie d’enfance. Et pourtant, il ne l’a jamais demandée en mariage et il a en parallèle une aventure sexuelle avec Catherine, une de ses élèves de 17 ans.

La vie de Joseph est à la fois pleine de routine et de banalités et en même temps, à l’époque du récit, il est dans un tournant de sa vie et en pleine crise de réflexion sur ce qu’il veut vraiment, dans ses relations amoureuses bien sûr, mais aussi sa place dans la société, ses envies de voyages.

Il y aussi des retours sur son enfance, son passé et des évocations sur la chasse et la pêche, la nature qui l’entoure.

Je suis partagée sur ma lecture. Le sujet est plutôt intéressant sur cette sorte de crise de la quarantaine et le côté désuet de la vie dans un monde des années 60 dans un endroit où la nature est importante. Il y a des aspects très psychologiques aussi. Et pourtant, je ne peux dire que j’ai été très emballée car j’ai trouvé le rythme très lent. Cela dit, c’est un livre audio que j’ai écouté de façon un peu hachée et je pense que si je l’avais lu de façon plus suivie j’aurais plus apprécié.

Quel roman de Jim Harrison me conseillez vous pour faire une nouvelle tentative avec cet auteur?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3d6rytwO6_YaN4XNK57cBkQG8O_BoE9kXGelqL8PHLEJwZBnjGgAPTCvUKQ0Y3hBdRL3M1cwtk1USs4XCp2pK5-jF71ZD4DXUpZf1bw1B7V2IWPVZNqJmoXaNzfuScjbpDr61DoBnUbpCCIzoz52eBh=w250-h372-no
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3fsg6eyKSUkPKCBTQdY11_tgPPPyrgLnIGI237hCB-NfsfAmXTwWCQLukBY_krn6u5VpY7UaOenDiNDd3OV3r-jOOU8dDuVMY7r7mgJhG2i73VhJbWIKESSdI6AIP3Uzt89qPQDzyIrZFxhg1rGM6FK=w283-h424-no

6 commentaires sur « Nord-Michigan : Jim Harrison (Lu par Thierry Hancise) »

  1. Nord Michigan n’est pas mon roman préféré… on te répondra souvent « Dalva », j’ajoute « Légendes d’automne », « Retour en terre », « La route du retour ». J’étais très fan à une époque, maintenant on connaît beaucoup plus d’auteurs classés « nature writing » et il y a du haut niveau parmi eux !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s