Je déclare la partie de Petit Bac 2022 ouverte!

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLW-8Xy9BIRqinPzrRBz2J2pSlRnlFIwPEKmmv1zpAf3DZoC0nJGqVPx8b0ycvPVte06hr4gaDsphFfyIzipAAW1MPEwEpWUpvmIVdN6H4fs8knOaKBdlyDoMp3hCYeWKD_2Ax2fVRZYrtgs4qzmpYdYpQ=w285-h217-no
  • Pour savoir de quoi il s’agit allez donc faire un tour sur le billet d’inscription en cliquant sur le logo.
  • Vous avez jusqu’au 1er février pour vous inscrire! Si vous sous êtes déjà inscrits, allez donc voir si je ne vous ai pas oublié en cliquant ici :
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLXTJ5o2bjZISra0U1Jgl9sXwgsvuE8YLkGytRFSzZofvXv7VH86TCNwsEvs4g2SXMRkdyPdJy7qf158QDZGZsfzIpZPbr1GsyKs8Ir2gVIB-vFb6GMBas0HSzK_UA8s_fpTGAjV0wyll6SqoD1SttFb0g=w285-h217-no
  • Rappel des catégories (mais surtout n’hésitez pas à aller relire les règles!) :

PRÉNOM : masculin ou féminin, surnom, diminutif (mais pas nom de famille)


LIEU réel ou imaginaire ou nationalité … (ville, pays, état, continent, fleuve, mer, lieu naturel, construit, aménagé…, j’accepte « ici » et « là », les pièces et les bâtiments et les nationalités)


ANIMAL : réel ou imaginaire... (de l’insecte au dinosaure en passant par les licornes et les sirènes et les mots associés comme « animal », « bête », « bestiole »…)


OBJET : petits ou gros, du moment qu’ils sont transportables. J’accepte le mot « objet » mais je n’accepte pas « maison » ou « immeuble » par exemple.


COULEUR : Toutes les couleurs que l’on peut trouver dans les catalogues de peintures sont acceptées  😉  et aussi les mots « couleur », « teinte », « nuance », « ombre»…


FAMILLE : Tout ce qui marque un lien familial (mari, femme, enfant, fils, fille, frère, soeur, mariage, veuf/veuve, orphelin etc…)


ART : Tout ce qui a un lien avec l’art en général ou tous les types d’art (musique, écriture, peinture, cinéma, poésie…) Je prends aussi les noms artistes et de courants (picturaux ou musicaux par exemple). Je prends aussi les objets liés à l’art objets liés à la peinture (pinceaux, atelier, toiles), la photographie (appareil photo, tirage) , la musique (instruments, partition…) etc…


VERBE : Verbe à l’infinitif ou conjugué 


PONCTUATION Titre avec un signe de ponctuation. le point {.}, le point d’interrogation {?}, le point d’exclamation {!}, la virgule {,}, le point-virgule {;}, le deux-points {:}, les points de suspension {…}, les parenthèses {()}, les crochets {[]}, les guillemets {«  »}, le tiret {–}, la barre oblique {/}, les accolades { {} } , les guillemets {  »  » }, l‘apostrophe { ‘ } (Ici, pas de soucis de majuscule dans le titre, ah ah ah 


CHIFFRE de zéro jusqu’au milliard… J’accepte aussi les ordinaux (premier, deuxième, etc…). Je n’accepte pas « un » quand c’est l’article indéfini dans le titre ou les numéros de tomes dans des séries…


GROS MOT (bonus facultatif) : assez libre puisque j’accepte tout ce qui peut être dit d’un ton insultant ou méprisant… Ça va de « zut », « flûte », « crotte » jusque aux grosses insultes bien vulgaires en passant par des grossièretés plus fleuries à la Capitaine Haddock! Tout ce qui quand c’est dit sur un certain ton peut être insultant.

  • Premier recap’ le 1er avril 2022!

A vous de jouer! A bientôt!

132 commentaires sur « Challenge Petit Bac 2022 : c’est parti! A vous de jouer! »

  1. Coucou,

    Ligne 1, catégorie VERBE: le jour où mon père n’A plus EU le dernier mothttps://leslecturesdangeselphie.blogspot.com/2022/03/le-jour-ou-mon-pere-na-plsu-eu-le.html

    Ligne 2, catégorie VERBE: Fin de vie en République: avant d’ETEINDRE la lumièrehttps://leslecturesdangeselphie.blogspot.com/2022/03/fin-de-vie-en-republique-avant.html

    J’aime

  2. coucou voici les liens pour mes deux premières grilles :
    prénom
    MADELEINE, Résistante, tome 1 : la rose dégoupillée http://mapetitemediatheque.fr/2022/01/petit-panier-de-bd-18/
    MARCEL, ce héros http://mapetitemediatheque.fr/2022/01/petit-panier-dalbums-14/
    lieu
    Harlem, tome 1 http://mapetitemediatheque.fr/2022/02/petit-panier-de-bd-20-2/
    animal
    OUISTITI, keskondi ? http://mapetitemediatheque.fr/2022/01/petit-panier-dalbums-14/
    A charme of magpies, tome 1 : The MAGPIE Lord http://mapetitemediatheque.fr/2022/02/petit-panier-de-romans-7/
    objet
    Ladies with GUNS, tome 1 http://mapetitemediatheque.fr/2022/01/petit-panier-de-bd-19/
    couleur
    Sherlock, Lupin et moi, tome 1 : le mystère de la dame en NOIR http://mapetitemediatheque.fr/2022/02/petit-panier-de-romans-7/
    Une nouvelle enquête du Juge Ti : l’énigme du dragon d’OR http://mapetitemediatheque.fr/2022/03/petit-panier-de-bd-21/
    verbes
    Couleurs d’automne, DECOUVRE le monde fabuleux des feuilles en pop-up http://mapetitemediatheque.fr/2022/02/petit-panier-dalbum-15/
    Merveilles de la nature, DECOUVRE le monde fabuleux des fleurs en pop-up http://mapetitemediatheque.fr/2022/02/petit-panier-dalbum-15/
    ponctuation
    Un long, si long après-midi http://mapetitemediatheque.fr/2022/03/un-long-si-long-apres-midi-thriller/
    chiffre
    Les SEPT morts d’Evelyn Hardcastle http://mapetitemediatheque.fr/2022/01/petit-panier-de-romans-6/
    TROIS ou quatre histoires de mousquetaires http://mapetitemediatheque.fr/2022/03/petit-panier-dalbums-17/

    J’aime

  3. Le SINGE aux fourneaux : comment cuisiner a affecté l’évolution humaine – Alexandre Stern – animal – ligne générale
    L’auteur de ce livre très intéressant est membre du Collège culinaire de France. On apprend des choses nouvelles et vraiment intéressantes, notre cerveau c’est mieux développé quand nous avons commencé à manger des plats cuisinés, avant tout changements des aliments était dans notre corp, après, avec le feu ça arrivé dehors et ça nous faisait épargner énergie, et pas seulement ça mais aussi on a changé de régime, d’un régime presque seulement végétarien à un autre avec une grande partie de protéine des animaux que soit viande ou poisson. La cuisine est la plus ancienne des arts, dit Stern et un moment de sociabilité. Même maintenant, qu’est surtout un moment privé manger en compagnie, que soit la famille ou un groupe d’amis, grand ou petit est pour nous tous très important. Le livre s’occupe d’histoire, des australopithèques à nous, mais aussi de ce qu’est aujourd’hui manger. On parle de la conservation des aliments, du passage du nomadisme a l’agriculture, de la naissance des livres de cuisine et des restaurant et aussi de boissons à la caféine, de la « globalisations des aliments et de l’importance des chats dans le monde ancien. Un livre vraiment intéressant.

    J’aime

  4. Lieu : (3) Sur l’autre RIVE – Emmanuel Grand
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/03/30/sur-lautre-rive-emmanuel-grand/
    Couleur : (3) Jours de SABLE – Aimée de Jongh
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/03/20/jours-de-sable-aimee-de-jongh/
    Ponctuation : (3) Où est Anne Frank ! – Ari Folman, Lena Guberman
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/03/29/ou-est-anne-frank-ari-folman-lena-guberman/
    Chiffre : (3) La Cellule : Enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 – Soren Seelow, Kévin Jackson, Nicolas Otero
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/03/31/la-cellule-enquete-sur-les-attentats-du-13-novembre-2015-soren-seelow-kevin-jackson-nicolas-otero/
    Bonne journée

    J’aime

    1. Comme je pars en Italie demain avec des élèves et que je vais me lever à 4h15 du matin, je n’ai pas pris le temps de m’occuper de ça aujourd’hui, ça sera pour plus tard, désolée !

      J’aime

  5. je croyais avoir envoyè ça

    BRULER livres -Richard Ovenden- verbe – ligne générale
    Un livre intéressant, cadeau de Noel de mon fils, histoire de livres et de bibliothèques, comment les hommes ont récolté livres et ont brulés livres, la guerre tue les hommes mais parfois on veut aussi tuer les idées des ennemies. Et ça pas seulement dans le passé, la terrible histoire de la bibliothèque de Sarajevo, comme n’a voulu la bruler et comme on a empêché aux sapeurs-pompiers et aux citoyens de la ville d’éteindre le feu et sauver les livres en leur tirant dessus. Et comment les archives aussi peuvent être détruits pour détruire l’histoire.

    J’aime

  6. Bonjour Enna, voici quelques liens pour ma ligne BELGE :

    Prénom SUZANNE à la pomme de Jacques De Decker https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/03/suzanne-a-la-pomme/

    Objet : Le TABLEAU volé de Pieter Aspe https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/05/le-tableau-vole/

    Chiffre : Concerto pour QUATRE mains de Paul Colize https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/01/concerto-pour-quatre-mains/

    Art : Una Voce poco fa – Un chant de MARIA MALIBRAN https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/08/una-voce-poco-fa-un-chant-de-maria-malibran/
    (Maria Malibran était une cantatrice du début XIXè siècle.)

    J’aime

  7. Bonjour Enna, voici encore quelques liens pour ma ligne BELGE.
    Animal : ELEPHANT Island de Luc Baba
    https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/12/elephant-island/
    Lieu : Neige sur LIEGE d’Agnès Dumont et Patrick Dupuis
    https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/20/neige-sur-liege/
    Couleur : Les vivants et les OMBRES de Diane Meur
    https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/27/les-vivants-et-les-ombres/
    Il me manque un Verbe et une Ponctuation, je vais compléter ma ligne en mai. Bon weekend !

    J’aime

  8. Bonjour Enna, voici les deux derniers liens de ma ligne belge. Ils sont dans un même article, parce que ce sont deux déceptions.

    VERBE Belge : Pour ne plus jamais PERDRE de Véronika Mabardi https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/05/14/deux-lectures-decevantes/

    PONCTUATION Belge : Depuis, mon coeur a un battement de retard de Valérie Cohen https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/05/14/deux-lectures-decevantes/

    Merci et bon weekend !

    J’aime

  9. LIGNE 2
    PRÉNOM : « MIKE » d’Emmanuel Guibert https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/Mike
    LIEU : « La guerre des MONDES » de H.G. Wells https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/La%20guerre%20des%20mondes
    ANIMAL : « Là où chantent les ECREVISSES » de Delia Owens https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/L%C3%A0%20o%C3%B9%20chantent%20les%20%C3%A9crevisses
    OBJET : « Les TIROIRS de l’inconnu » de Marcel Aymé La petite liste: Les tiroirs de l’inconnu (la-petite-liste.blogspot.com)
    COULEUR : « La pluie JAUNE » de Julio Llamazares https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/La%20pluie%20jaune
    FAMILLE : « Voyage avec ma TANTE » de Graham Greene https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/Voyages%20avec%20ma%20tante
    ART : « Le CONCERT posthume de Jimi Hendrix » d’Andreï Kourkov https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/Le%20concert%20posthume%20de%20Jimi%20Hendrix
    VERBE : « APPELEZ-moi Malaussène » de Jerome Charyn https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/Appelez-moi%20Malauss%C3%A8ne
    PONCTUATION : « Vent blanc, noir cavalier » de Luke Rhinehart https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/Vent%20blanc%20noir%20cavalier
    CHIFFRE : « VINGT ET UN » de Jean-François KIERZKOWSKI https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/Vingt%20et%20un
    GROS MOT (bonus facultatif) : « Géographie de la BÊTISE » de Max Monnehay https://la-petite-liste.blogspot.com/search/label/G%C3%A9ographie%20de%20la%20b%C3%AAtise

    J’aime

  10. Bonjour Enna,

    voila la ligne « famille » avec
    la TANTE qui ne voulait pas mourir, shirshendu Mukhopadhyay

    Un roman bengali très court et très agréable à lire.
    On découvre dans ce court roman la vie de 3 femmes bengali, : la fameuse tante, mariée à sept ans, veuve à douze qui rage de ne pas avoir vécu et qui viendra hanter après sa mort
    Somlata jeune fille pauvre qui épouse le neveu, un homme plus âgé d’une famille aristocratique en déclin. Dévouée corps et âme à son mari, elle saura par sa sagesse refaire la fortune de la famille, malgré les mauvais conseils de la tante fantôme !!
    puis sa fille Boshon qui refuse de se lier à un homme.
    on découvre ainsi les mariages arrangés, la vie avec toute la famille et l’évolution de la femme à travers les générations.
    Il me semble ainsi avoir fini cette premiere ligne !. Bien en avance cette annéee :)==

    J’aime

  11. Bonjour Enna,

    Je clos enfin ma première ligne avec:
    ANIMAL : Mademoiselle PAPILLON. Alia CARDYN. Robert Laffont, 2020https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/06/mlle-papillon.alia-cardyn.html

    et en bonus:
    GROS MOT (bonus facultatif) : Bashô Le FOU de poésie. Françoise KERISEL et Frédéric CLEMENT. Editions Albin Michel Jeunesse, 2009 (Jeunesse)https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/04/basho-le-fou-de-poesie.html

    Voici les liens de ma 2e ligne:
    PRÉNOM : La thérapie JACQUELINE. Stéphanie EXBRAYAT. Éditions du 123, 2021https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/01/la-therapie-jacqueline.stephanie-exbrayat-2021.html

    LIEU : ALABAMA 1963. Ludovic MANCHETTE et Christian NIEMEC. Editions France Loisirs, 2021https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/02/alabama-1963.html

    ANIMAL :

    OBJET : La véritable histoire de la GALETTE des Rois. Marie-Anne BOUCHER et Rémi HAMOIR. Editions Gautier-Languereau, 2018 (Jeunesse)https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/01/histoire-galette-des-rois.html

    COULEUR : Les NUITS d’Akşehir – Tome 3/3. Raku ICHIKAWA. Editions Akata, 2017 (Manga)https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/04/les-nuits-d-aksehir-3/3.html

    FAMILLE : DAME Hiver. Les Frères Grimm. Editions Lito, 2021 (Jeunesse)https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/01/dame-hiver.html

    ART : Le petit livre black MUSIC. Bourhis et Brüno. Editions Dargaud, 2016 (BD)https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/02/black-music.bd.html

    VERBE : Les wonder women aussi METTENT une culotte gainante. Mathou. Monsieur Pop Corn, 2016 (BD)https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/01/wonder-women.mathou-bd.html

    PONCTUATION : Un parfum d’encre et de liberté de Sarah McCOY. Editions Pocket, 2017https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/02/un-parfum-d-encre-et-de-liberte.sarah-mccoy-2017.html

    CHIFFRE : Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna. CINQ femmes, trois générations, une grande histoire d’amour. Mitali PERKINS. Editions Bayard Jeunesse, 2021 (Ado)https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/03/ranee-tara-sonia-chantal-anna.mitali-perkins-2021-des-14-ans.html

    Il me manque « juste » l’animal.

    Bonne soirée!

    J’aime

  12. Une vie à RECONSTRUIRE- Brigitte Riebe – verbe – ligne generale
    Ce livre est le premier d’une série, les sœurs du Ku’damm, en italien sont parus seulement deux de quatre, Brigitte Riebe a écrit plusieurs romans historiques mais en italien il y a seulement ça. Apres un prologue en 1932 le roman se déplace dans l’après-guerre, à Berlin du 1945 à 1951, surtout les premières années, les plus difficiles, ceux de la faim et du froid. Rike est l’ainé des frères Talheim et se charge de ce que reste de la famille, père et frère sont portés disparus, nous la retrouvons avec sa sœur Silvie, sa belle-mère Claire et sa belle-sœur Florentine, presque une enfant, dans la cave de leur vieille maison qui sera bientôt occupée par les russes. Nous les suivons dans un appartement qu’était à la grande mère ou se refugient avec Miriam, fille d’une employée du magasin de mode qu’était à la famille. Miriam et Rike, après avoir travaillé avec Claire à déplacer débris arrivent à faire une « atelier de couture » ou avec restes et chiffons préparent nouveaux habits. Silvie aide la famille avec le marché noir et après trouve un travail à la radio. Un oncle aide le père à rentrer. Nous suivons la famille jusque à la reconstruction du magasin. Naturellement nous avons aussi des histoires d’amour mais aussi les évènements politiques qui emmènent à la naissance de deux Berlin et deux Allemagne. Pour moi encore un livre sur cette dramatique période, après les livres de Korn et Le livre de recettes de miss Graham de Celia Rees.

    ON CHERCHE vendeuse pour le repart homicides – Katherine Woodfine -verbe -jeunesse
    Un polar jeunesse, les protagonistes ont tous entre 15/16 ans. Sophie, orpheline a trouvé un emploi comme vendeuse près des Grandes magasins Sinclair, des magasins de luxe en train d’ouvrir, le propriétaire est un riche américain et les magasins seront la crème de la crème et il y aura un restaurant élégant et une galerie ou seront exposés des très riches joyaux. Autres protagonistes sont Billy apprenti livreur, Lil qui ici défile avec les modelés de robes Sinclair mais voudrait bien être actrice et Joey, clochard qui s’est caché dans les étables pour s’éloigner de la bande du baron. Les joyaux sont volés que les magasins ne sont pas encore ouverts et Sophie est suspectée et renvoyée. Nos amis auront aventures et périls, pas seulement un vol, mais aussi un assassinat, des espions un attentat très dangereux qu’ils arrivent à éviter, naturellement pour tous les quatre ça se termine bien.

    A 3 dog problem (Un problème à 3 chiens)- S J Bennett – chiffre – polar
    J’avais aimé Le nœud Windsor ou la reine Elisabeth et sa secrétaire Rozie enquêtaient dans le château du même nom comme ça j’ai lu avec plaisir ce deuxième intrigue, cette fois à Buckingham Palace. Tout commence avec un petit tableau, un peu laide que représente le Britannia, le yacht avec le quel Elisabeth et Philippe ont voyagé beaucoup. La reine l’aimait, c’était près de sa chambre avant un des travaux de modernisation, maintenant, pendant une visite officielle, elle le retrouve dans un bureau et elle en est bien sûr, est « son » tableau, (et on découvrira aussi la cause) et donne mandat à Rozie d’enquêter. Mais parmi les problèmes de Brexit, lettres anonymes et menaçantes à employées de divers niveau, escroqueries et « vols », on arrive à un mort. Il semble que victime soit une femme de chambre, peut-être plus compétente et désagréable. Rozie aussi est en péril. Naturellement la reine la met, avec autres “aides”, sur la juste voie, même si je dois dire que ne m’était pas tout si clair. Peut-être j’ai lu en vitesse et avec le e book ce n’est pas facile revenir et chercher ou on a des doutes. C’est aussi que j’ai lu en anglais. Mais en fin on trouve le coupable, l’assassin, on trouve l’argent pour les travaux du palais, on trouve deux tableaux de Artemisia Gentileschi qui avait étés voles et Rozie devient aussi propriétaire d’un vrai, petit Cézanne

    J’aime

    1. Normalement quand on fait des lignes thématiques, je n’accepte pas de 2eme ligne dans une thématique tant que la première n’est pas terminée et là, sauf erreur de ma part ce qui est possible, il me manque couleur, ponctuation et chiffre dans ta ligne générale. Comme je suis très en retard, je ne vais pas prendre tes liens de 2e ligne générale tout de suite mais je les ajouterai dès que tu m’auras envoyé les derniers, j’espère que ca te va!

      J’aime

  13. La TAPISSERIE- Kien Nguyen -objet – ligne generale
    Un beau livre, suggéré sur le web par un lecteur qui n’avait pas aimé tellement Le montagnes qui chantent. On se retrouve dans la première moitié du XX siècle quand les français sont en train d’influencer en profondeur la société aristocratique du Vietnam. Le protagoniste est le grand père de l’auteur, estimé tisserand de tapisseries du court du roi. On commence avec une jeune paysanne vendue de sa famille comme épouse du rejeton d’une importante famille. L’époux n’est qu’un enfant de 7 ans, elle est là pour être la servante de la famille il aura une vraie femme dans son futur. Pour son mari elle a un amour de mère, elle le sauve quand son père et ses femmes seront tués. Nous voyons ici la vie des familles aisées et des pauvre gentes comm’ils deviennent. Agé de 8 ans Dans devient un esclave, il est acheté pour être serviteur et copain de jeux de la petite fille du patron. C’est aussi l’histoire d’une dame du court royale, d’un eunuque, d’une société qu’est en train de changer au moins dans ses élites quand revient de France le prince héritier, éduqué à la française. Pour le protagoniste il y aura une fin heureuse mais pour autres, comme sa femme, ça n’est pas possible.
    Mon NAPOLEON – Philippe Daverio – prénom – 2 ligne générale
    Un livre particulier, presque autant d’images que de texte, et les images sont reproductions de tableaux ou d’sculptures. Est très intéressant, on parle surtout des femmes de la famille, madame mère et les sœurs de Napoléon mais aussi autres femmes de la famille. Le titre dit « enquête sur l’homme, la famille, l’Italie » et en effet on parle de l’origine italienne de la famille, de rapports avec l’Italie soit de Napoléon que des autres Bonaparte. Ironique et léger le livre à été écrit en 2021, deux cent ans de la mort du protagoniste, je pense soit intéressant aussi pour un français.

    J’aime

  14. La confession de FRERE Haluin – Ellis Peters – famille – polar 2
    Un autre polar du moyen âge, de la série de Cadfael. On est en hiver et une chute de neige exceptionnelle a causé dégâts aux toits de l’abbaye de Shrewsbury, tous les moines, à leur tour y travaillent, aussi frère Haluin, qui normalement est enlumineur veut travailler mais il tombe et à part la terrible chute ses pieds son cassés par les tuiles que tombent. Tous, et lui-même pensent que le coup soit trop fort, que sa mort soit proche et Haluin veut confesser un terrible péché. Il demande aussi la présence de frère Cadfael comme son péché c’est avoir donné des herbes pour un potion abortive volées dans le laboratoire de Cadfael, la potion était trop forte et mère et fœtus étaient morts les deux. Mais Haluin guérit et même si boiteux il a fait un vœu, aller en marchant au château ou vivait sa bienaimée, et rester la nuit en prière sur sa tombe. Cadfael qui connait son péché car il était là, lors de sa confession doit l’accompagner car il est trop faible pour aller tout seul. L’histoire est compliquée, il y a nombreux personnages, il y a seulement un cadavre, les péchés sont plus d’orgueil et de jalousie que homicides. Il y a aussi une fin heureuse et Haluin reviens serein à ses enluminures.
    J’ai etai frappée par le personnage (négatif) de Adelais et ce de Bertrade, deux femmes de leurs temps mais capables de faire leur choix, Bertrade pas tout de suit mais elle aussi à un certain moment change route, choisit quelque chose différente. Dans les romans de Ellis Peters on trouve toujours des personnages féminins bien caractérisés.

    DEUX crimes pour un moine – Ellis Peters – chiffre – polar
    Les seigneurs du nord ont décidé d’abandonner la cause du rois Etienne pour leur puissance indépendante et ont eu dans la bataille des gallois comme alliés. Gilbert Prestcote, lo shérif de Shrewsbury a disparu, probablement leur prisonnier. Aussi dans les alentours de Shrewsbury un groupe de gallois a essayé une attaque près du petit monastère féminin de Godric’s Ford mais ici les paysans, guidés par sœur Magdalen les ont repoussés et ont même un prisonnier, un jeune, noble qui pourrait, peut-être, être échangé ave Prestcote. C’est très bien pour Cadfael, il doit revenir au pays de Galles, chez Owain, chef gallois fort et sage, ce n’est pas lui allié ave les anglais, pour traiter l’échange. Les hommes de Owain ramènent Prestcote, il est gravement blessé mais Cadfael pense que, avec le repos et les soins il peut se reprendre. Les gallois sont en train de repartir ave le jeune otage quand on découvre que Prestcote est mort et pas de mort naturelle. Au côté polar s’ajoute un côté « romantique » comme souvent en ces polars, Elis le jeune gallois est promis à Cristine mais tombe amoureux de la fille de Prestcote et aussi Cristine a autres idées. Enfin le côté polar a une solution qui, suivant la loi galloise ne portera pas à une autre mort et même le côté romantique aura, il semble, une fin heureuse.

    J’aime

  15. Le CHEVAL de bronze – Antonio Forcellino – animal – 2 ligne générale
    Les livres de cette série suivent plusieurs personnages et tout au long du livre passent plusieurs années. Ici on commence à connaitre Leonardo da Vinci quand il est un enfant, fils illégitime (son père ne va pas le reconnaitre même quand il sera très célèbre). Il vit avec ses grand parents et son oncle paternel à la campagne et il aime dessiner et il dessine dessine. Quand le père veut le mettre dans un atelier, même si la famille est famille de notaire, l’oncle lui montre un dessin et suggère l’atelier de Verrocchio, le meilleur ò Florence. Nous le suivrons jusque à l’âge de 47 ans, il devient célèbre, sa peinture est merveilleuse mais… il ne termine jamais ses travaux, qu’ils soient peinture sur table, fresques ou sculpture comme le fameux cheval pour Lodovico il Moro à Milan. Ce qu’il termine sont les choses plus frivoles comme les apparats pour les fêtes, il aimerait mieux continuer ses études sur la nature et sur machines qu’il imagine, comme celle pour voler. Dans le livre nous voyons aussi Michelangelo, lui n’a pas de problèmes pour terminer ses œuvres, il peint aussi mais son amour c’est la sculpture. Dans le livre nous ne suivons pas simplement les artistes mais toute la vie en Italie au XV et surtout au XVI siècle, les guerres et les intrigues, des nobles, des marchands, des cardinaux et des papes. Intrigues que mèneront à la descente en Italie des étrangers, les français et les allemands. Florence passe de la magnificence des Medici à la sévérité de Savonarole et nous voyons aussi le sac de Rome. Mais plusieurs chapitres sont dédiés aux sultans de Constantinople, toujours désireux de prendre l’Italie et Rome de devenir empereur de tous ce qu’était l’empire de Rome et battre le Pape.
    Le CORBEAU de l’abbaye – Ellis Peters – animal – polar
    Ecore une enquête de frère Cadfael : un mort et il n’y a pas d’assassin ? Peut-être. Ici aussi l’ombre de la guerre entre roi Etienne et l’impératrice Maud pour le trône d’Angleterre, avec le légat papal qui change de pavillon, un prêtre extrêmement rigide dans un bourg habitué à un vieux curé très humain, le sheriff qui est avec le roi Etienne

    J’aime

  16. j’avais pas terminè!!
    Le CORBEAU de l’abbaye – Ellis Peters – animal – polar
    Ecore une enquête de frère Cadfael : un mort et il n’y a pas d’assassin ? Peut-être. Ici aussi l’ombre de la guerre entre roi Etienne et l’impératrice Maud pour le trône d’Angleterre, avec le légat papal qui change de pavillon, un prêtre extrêmement rigide dans un bourg habitué à un vieux curé très humain, le sheriff qui est avec le roi Etienne mais sans trop de zèle envers ses adversaires s’ils sont loyaux et avec Cadfael qui comme toujours aide quelques jeunes un peu instables, que trouvent l’amour mais qui risquent leur vie pour ne laisser pas dans le danger ceux qui sont cherries. Un des derniers livres de la série de Cadfael que j’ai lu.

    J’aime

  17. La mission de frère CADFAEL – Ellis Peters – prénom -2 polar
    Deux abbayes échangent des terres et Shrewsbury acquiert un champ assez proche, appelé le champ du potier car y vivait un potier qui maintenant est moine à l’abbaye. On commence à le labourer et on retrouve une sépulture, une femme disposée soigneusement, sans aucun signe que peut dire qui c’est. Ruald, le potier, avait choisi devenir moine même s’il était marié, la femme n’était pas contente du tout, elle était restée dans la maison mais après, on disait, elle était partie avec un amant, mais c’était comme ça, vraiment ? Le potier était un locataire et Cadfael enquête aussi chez le propriétaire, au château. Il est le fils ainé et il est devenu propriétaire depuis peu, à la mort de son père. Pendant ce temp revient au château le fils plus jeune, il était parti se faire moine, il revient car son abbaye était pillée et les moines dispersés mais aussi car son abbé a des doutes sur sa vocation. En effet il quitte le couvent. Mais il a un secret et quand on le découvre on découvre aussi autres secrets.

    TANTE Mame – Patrick Dennis – FAMILLE – 2 ligne générale
    Ce livre était depuis longtemps dans ma PAL. C’est un livre amusant, une espèce d’autobiographie, c’est le même Patrick Dennis qui raconte de soi-même et de sa tante Mame, dans la réalité l’auteur a un autre nom mais il a aussi une tante. Dans cette édition c’est très intéressante la postface que nous raconte la vie de l’auteur et les vicissitudes de ses œuvres. D’abord c’étaient des nouvelles, après, avec le moyen de comparer tante Mame ave une vieille fille très connue, protagoniste de « Inoubliables » épisodes, les nouvelles deviennent un roman. Dennis écrit aussi une suite que n’aura pas le même succès. La tante est un personnage vivant et « originale », comme on disait une fois, qui arrive à faire choses très « vivaces ». Les autres personnages qui l’entourent sont vraiment nombreux et nous montrent l’Amérique depuis les jours du prohibitionnisme jusqu’à la période après la deuxième guerre mondiale. En Italie le livre était paru en 1958 avec succès, cette édition est de 2009.

    J’aime

  18. Bonjour Enna,

    Voici le lien pour clore ma 2e ligne
    ANIMAL : J’ai vu un magnifique OISEAU. Michal SKIBINSKI et Ala BANKROFT. Albin Michel Jeunesse, 2020 (Jeunesse)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/06/j-ai-vu-un-magnifique-oiseau.html

    Et ceux de ma 3e ligne, dont il me manque 2 catégories:
    PRÉNOM : ALICE Guy. Catel & Bocquet. Editions Casterman, 2021 (BD)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/02/alice-guy.bd.html

    LIEU : HÔTEL Heartwood – Tome 2. Kallie GEORGE. Editions Casterman Jeunesse, 2019 (Jeunesse)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/02/hotel-heartwood-2.html

    ANIMAL : L’orpheline du bois des LOUPS. Marie-Bernadette DUPUY. France Loisirs, 2003
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/06/l-orpheline-du-bois-des-loups.html

    OBJET :Dans la tête de Sherlock Holmes – Tome 2/2 – L’Affaire du TICKET scandaleux. Cyril LIERON et Benoît DAHAN. Editions Ankama, 2021 (BD)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/03/dans-la-tete-de-sherlock-holmes-tome-2/2.bd.html

    FAMILLE : Mes sacrées TANTES. Bulbul SHARMA. Editions Philippe Picquier, 2009 (Nouvelles)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/02/mes-sacrees-tantes.bulbul-sharma-2009.html

    ART : Alicia Prima BALLERINA Assoluta. Eileen HOFER et Mayalen GOUST. Rue de Sèvres, 2021 (BD)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/03/alicia-prima-ballerina-assoluta.bd.html

    VERBE : Les fins de moi SONT difficiles. Hubert BEN KEMOUN. Editions Flammarion Jeunesse, 2021 (Ado)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/01/les-fins-de-moi-sont-difficiles.html

    PONCTUATION : L’Ickabog. J.K. ROWLING. Editions Gallimard Jeunesse, 2020 (Jeunesse)
    https://vivrelivre19.over-blog.com/2022/03/l-ickabog.j.k-rowling.html

    Bon week-end!

    J’aime

  19. Voilà quelques nouvelles lectures :
    Prénom : (4) Saint JACQUES – Bénédicte Belpois
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/05/22/saint-jacques-benedicte-belpois/
    Animal : (4) Les ABEILLES grises – Andreï Kourkov
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/04/05/les-abeilles-grises-andrei-kourkov/
    Objet : (4) Je peins à l’AQUARELLE – Sarah Van Der Linden
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/06/16/je-peins-a-laquarelle-sarah-van-der-linden/
    Couleur : (4) CAFÉ sans filtre – Jean-Philippe Blondel
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/05/16/cafe-sans-filtre-jean-philippe-blondel/
    Art : (4) NOWHERE GIRL – Magali Le Huche
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/04/16/nowhere-girl-magali-le-huche/
    Verbe : (4) Le plus beau lundi de ma vie TOMBA un mardi – Camille Andrea
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/06/22/le-plus-beau-lundi-de-ma-vie-tomba-un-mardi-camille-andrea/
    Ponctuation : (4) Où es-tu Mari ? – Kristel Peterson
    https://aproposdelivres.wordpress.com/2022/04/25/ou-es-tu-mari-kristel-peterson/
    Bon dimanche

    J’aime

  20. Bonjour Enna, voici les quatre dernières catégories pour ma deuxième ligne générale.
    Animal : ANIMAUX solitaires de Bruce Holbert
    https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/05/24/animaux-solitaires/
    Art : POETES du Noroît (anthologie)
    https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/06/08/poetes-du-noroit/
    Famille : Le Bureau du MARIAGE idéal d’Allison Montclair
    https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/06/27/le-bureau-du-mariage-ideal/
    Ponctuation : Son espionne royale mène l’enquête de Rhys Bowen
    https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/06/28/son-espionne-royale-mene-lenquete/
    Je peux maintenant continuer ma ligne Agatha Christie et entamer une troisième ligne générale ?
    Merci et à bientôt.

    J’aime

  21. Une lumière sur la route pour WOODSTOCK – Ellis Peters – lieu – polar
    C’est le dernier livre publié en Italie de la série de frère Cadfael, trois nouvelles, une nous raconte comment Cadfael revenu des Croisades et autres aventures décida de se faire moine. I rentre en Angleterre en 1120 avec son dernier seigneur, ils sont avec un scribe qui était moine mais avait quitté son abbaye cherchant aventures. Maintenant il pense revenir à l’abbaye même s’il a quelque doute. Cadfael a l’occasion d’enquêter sur un étrange enlèvement et il réussit libérer le prieur de Shrewsbury “enlevé » sur ordre de son seigneur, comme ça il décide d’aller lui aussi à l’abbaye, il pense que c’est fini le temps des aventures. Mais on voit que commencent les problèmes pour l’Angleterre, le prince héritier meurt pendant un naufrage.
    Dans les autres nouvelles on parle de vols : deux précieux chandeliers, dans l’une et les loyers de l’abbaye dans l’autre, trois enquêtes sans morts. Aussi dans ce livre on apprend comment étaient les loi anglaise en ce temps, comment un serf peut gagner sa liberté après un an et un jour dans une ville et avec lui est libéré sa femme, ce sont ces choses qui me font apprécier mieux les polars historiques.

    PARIS – Edward Rutherfurd – lieu – 2 ligne générale
    De cet auteur j’avais déjà lu Sarum et London, deux gros volumes, dans les quelles on suit générations de personnages et faits historiques, il y a protagonistes humains et un autre protagoniste, la ville. Ici nous avons une histoire « principale » où nous suivons personnages de plusieurs familles pendant plus qu’un siècle, de la fin du XIX siècle à 1968. Avec de flash-back du 1261 ou, en chaque passage on rencontre deux ou plus familles qui se rencontrent ou bien se croisent. Parfois les familles se croisent en sautent générations comme ça ils ne savent pas que déjà se sont rencontrés., nous avons ouvriers et artisans, aristocrates et riches bourgeois, des criminels et même la maitresse du meilleur bordel de Paris dans les annè’40 du XX siècle. Nous suivons la construction de la statue de la liberté et celle de la Tour Eiffel, la transformation de Montmartre et de son Maquis, la métropolitaine et l’art nouveau, la « découverte des Impressionnistes mais aussi la vie à la cour de Versailles et la nuit de Saint Bartholomé, la Terreur et l’Université médiévale. Parfois le destin se répète : un Le Cygne cause la mort d’un Sourd et la veuve d’un autre Sourd celle d’un Le Cygne et un autre Le Cygne celle d’un autre Sourd…De toutes façons j’ai aimé comme j’avais aimé les autres livres. Au commencement une table suit toutes les familles et parfois si on veut savoir tout de suite si A va marier B on peut la consulter. Un gros roman mais j’ai lu en vitesse.

    J’aime

  22. Le CAPUCHE du moine – Ellis Peters – objet – polar
    (L’aconit est parfois surnommé Casque-de-Minerve, de par la forme de ses fleurs, ou Tue-loup, en raison de sa toxicité). Capuche du moine est un des noms de l’aconit et avec cette plante Cadfael, moine à l’abbaye de Shrewsbury prépare une huile qu’est très bien pour faire des massages mail il faut l’utiliser avec beaucoup de soins et lui alerte ceux qui doivent l’utiliser. Malheureusement il y a qui l’utilise pour ça et meurt un des hôtes de l’abbaye. C’est un seigneur qui veut laisser son château, champs et bois a l’abbaye en change d’un viager et de l’hospitalité dans une maisonnette de l’abbaye même. Mais le contrat n’est pas signé, même si Bonel avec sa femme et deux serviteurs y habite déjà, l’abbé ne signe pas encore car il doit partir et il ne sait pas si sera toujours abbé à son retour. J’ai compris cette série : aussi cette fois c’est un jeune homme qui est suspecté et aussi cette fois Cadfael ne le pense pas. La femme du Bonel, on découvre, c’est l’ancienne fiancée du moine qui pendant ses voyages, aux croisades et après celles-ci était marié. Bonel est son deuxième mari, le suspect est le fils du premier. Comme toujours on apprend beaucoup des choses sur l’Angleterre médiévale et sur le pays Galois, d’où vient Cadfael, ou les lois son particulières. Le château de Bonel est comme une enclave et souvent on suit les lois plus commodes, une fois les anglaises une autre les galloises.

    J’aime

  23. Avant ADAM – Jack London – prénom – jeunesse
    Le narrateur a toujours eu, depuis son enfance des cauchemars terribles, en grandissant il a compris, c’était des souvenir de sa vie d’un très loin passé, un passé d’avant Adam du temps de Pléistocène. Enfant au-dessus des arbres, avec le « peuple des arbres », après dans les caves, près du fleuve avec ceux qu’il appelle la race ou la horde. Là il a un ami et il trouve aussi l’amour de la Rapide. Ils vivent dans la peur d’Œil rouge mais surtout des hommes du peuple du feu, qui n’ont pas seulement le feu mais des armes veritables arches et fleches et tuent. Les gens de la razza ne sont pas capables d’« avancer » ils vivent toujours très simplement et peut être seront exterminés par le peuple du feu, mais pas tous puisque leur souvenir existe dans le narrateur. J’avais lu ce livre dans ma jeunesse et l’ayant retrouvé à la bibliothèque j’ai relu avec beaucoup de plaisir

    J’aime

  24. excuse moi je vois que j’ai fait un confusion et j’ai deja envoyè pour les deuxiemes lignes et justement tu n’a pas mis dans le recap. Je dois les envoyer à nouveau quand j’aurais terminè les premieres?

    J’aime

    1. Ne t’inquiètes pas, ce ne sera pas la peine de les renvoyer, j’ai gardé tes messages en archive pour les reprendre quand tu auras fini ta 1ere ligne générale 😉

      J’aime

  25. Pourquoi ils n’ont pas demandé Evans ?- Agatha Christie -ponctuation – polar
    Certainement on lit toujours avec plaisir Agatha Christie mais certainement la psychologie de ses personnages est beaucoup plus simple de ceux des polar « modernes ».Bobby Jones quatrième fils d’un vicaire est en train de jouer à golf avec le docteur et voilà, un cri, et après un homme certainement tombé d’un ravin, mourant. Le docteur dit qu’il n’y a pas espérance pour lui et laisse Bobby de garde et, en attendant Bobbly voie, dans la poche du mort une photo, le moribond avec une jolie jeune fille. Comme ça commence l’aventure de Bobby et Frankie, fille du lord du village, son amie d’enfance. Pas mal l’histoire aussi si de temps en temps on a envie d’attirer l’attention des deux jeunes ( normalement ils sont attentifs mais pas toujours) sur des particularités qui, pour moi sont manifestes (mai moi je suis une lectrice de polars, moi !). Le type qui était moribonde avait chuchoté la frase du titre mais qui est Evans ? Pourquoi c’est si essentiel ?

    J’aime

  26. Bonjour,

    Je vois en regardant ton récap que j’ai oublié d’envoyer ces deux lectures pour finir ma ligne

    rubrique objet :
    le gang de la CLE A MOLETTE, Edward Abbey

    Un gang écolo, composé d’un vétéran du Vietnam accro à la bière et aux armes à feu, d’un chirurgien incendiaire entre deux âges, et sa maitresse et d’ un mormon nostalgique, veut préserver la nature du Grand-Ouest américain des grandes firmes industrielles qui tentent de le défigurer.
    Ils vont détruire ponts, routes et voies ferrées qui balafrent le désert, armés de simples clefs à molette – et de quelques bâtons de dynamite.
    Ce livre raconte la première prise de conscience de la conscience écologique aux US. il y a pour moi beaucoup trop de descriptions de sabotage pour que je rentre vraiment dans le livre.

    rubrique ponctuation : Les caprices d’un astre, Antoine Laurain

    Guillaume le Gentil, astronome du roi Louis XV, est missionné pour observer le passage de Venus devant le soleil, phénomène qui a lieu une fois tous les 8 ans, puis 100 ans après. Il part alors avec son matériel d’astronaume et notamment un téléscope, Ce mandat va le conduire dans un (très) long périple jusqu’aux Indes.
    En parallèle on découvre ce même télescope entre les mains de Xavier, un père divorcé, agent immobilier, qui va voir son destin bouleversé par cet objet du passé…
    d’un coté on y voit la découverte de la faune, de la flore, des étoiles de l’autre coté du monde au temps de Louis XV et de l’autre une comédie romantique attachante.

    J’aime

  27. Bonjour
    Après une année scolaire et personnelle mouvementée, je tente la première ligne (j’espère en faire trois).
    Prénom : JULIA et les oiseaux perdus de Karine Guiton
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/07/06/julia-et-les-oiseaux-perdus-de-karine-guiton/
    Lieu : L’inconnue de NANTES d’Hervé Huguen
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/06/22/linconnue-de-nantes-dherve-huguen/
    Animal : Moi, Chocolat, petite CHIENNE au grand cœur de Delphine Pessin
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/06/12/moi-chocolat-petite-chienne-au-grand-coeur-de-delphine-pessin/
    Objet : le LIVRE des secrets de Shannon Messenger
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/07/01/gardiens-des-cites-perdues-tome-8-5-le-livre-des-secrets-de-shannon-messenger/
    Couleur : Bordeaux voit ROUGE d’Anne-Solen Kerbrat
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/06/25/bordeaux-voit-rouge-danne-solen-kerbrat-personnic/
    Famille : La croix des VEUVES, tome 1 de Jean Failler
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/07/09/mary-lester-tome-40-la-croix-des-veuves-tome-1-de-jean-failler/
    Art : Les oiseaux CHANTEURS de Christy Lefteri
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/05/06/les-oiseaux-chanteurs-de-christy-lefteri/
    Verbe : Les tartines SONT meilleures quand on les PARTAGE à deux d’Emily Blaine
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/06/06/les-tartines-sont-meilleures-quand-on-les-partage-a-deux-de-emily-blaine/
    Ponctuation : Qu’est-il arrivé au vol mh 370 ? de Sarah Barthère
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/06/18/quest-il-arrive-au-vol-mh370-par-sarah-barthere/
    Chiffre : Villa des QUATRE vents, tome 1 de Jean Failler
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/07/04/les-enquetes-de-mary-lester-tome-37-villa-des-quatre-vents-de-jean-failler/
    Gros mot : Amour MONSTRE de Katherine Dunn
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/04/19/amour-monstre-de-katherine-dunn/
    J’espère que tout ira dans cette première ligne.

    J’aime

  28. BOOK rebels : la plage des lecteurs clandestins – Pierdomenico Baccalario Luigi Spagnol-objet – jeunesse
    Un beau livre jeunesse : Pierluigi est au collège ,il n’aime pas lire, il n’aime pas beaucoup l’école, il a des parents, comment dire « alternatifs », ils lui donnent à manger des aliments « plein de santé » et parfois ils sont un peu bizarres. Maintenant, par exemple, il arrive à la maison avec une note terrible du directeur car il s’est porté mal pendant une rencontre avec un auteur et ils ne se préoccupent absolument pas. Au contraire ils sont tous ravis car ils sont prêts à partir rn vacances à Banalia. C’est un beau pays, une belle plage, la mer est belle ? Pas particulièrement mais aussi pas particulièrement laide. Mais le village, même s’il est, comme dit le nom très banal, se révèle, après un peu d’ennui, plein de surprises, en commencent avec la jeune fille aux yeux vertes, sympa (certainement pas désagréable) qui, comme lui ne se retire pas devant les défis, même si cela comporte lire des livres ou mieux de morceaux de livre et essayer d’en voler dans l’antre du perfide Caligola.
    Immense et ROUGE – Prévert – couleur -ligne générale
    Une anthologie d’œuvres de Prévert choisies par lui-même (c’est le deuxième volume). Je ne connaissais pas, il y a des poésies et du théâtre, ,j’avais lu seulement poésies de Prévert dans ma jeunesse, je dois dire qu’ai aimé beaucoup plus dans ma jeunesse, je ne sais pas si sont ces poésies là ou bien c’est moi qui ai changé, par exemple je lisais beaucoup de poésie et maintenant presque pas.

    J’aime

  29. Paradis. Instructions d’utilisation. – Mark Twain – ponctuation – ligne générale
    Je ne sais pas depuis quand j’ai ce livre, j’ai oublié. Le titre est pluriel car sont des petits contes, des paradis différents, parfois confus mais toujours tolérant, ou peuvent arriver gentes de tous les lieux, de la terre et aussi d’autres systèmes, des mondes souvent plus importants que la terre. Et des gentes de toutes les régions et même sans aucune. C’est le principal charme du Paradis- il y a toute sorte de types – quoi que les prédicateurs racontent. Chacun peut fréquenter qui préfère, et ficher la paix aux autres, les autres le laissent tranquille. Quand Dieu a construit le paradis, il l’a fait bien, et avec idées libérales. » Dans un des contes le protagoniste pense d’être pas adapté au paradis, il n’a pas un lieu certain de provenance, une affiliation religieuse, des documents. Mail el bien reçu et tandis que les autres sont censés de rester dans un groupe, celui d’affiliation et provenance, lui il est plus libre : « erre parmi ces communautés fermées, libre comme les anges, frère et compagnon de toutes les nations et de tous les peuples, – car toute l’extension du règne des bienheureux est ta maison »

    J’aime

  30. Bonjour Enna, voici quelques liens pour ma troisième ligne générale.
    Lieu 3 : Antigone à MOLENBEEK de Steffan Hertmans https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/04/25/antigone-a-molenbeek/
    Objet 3 : Un nuage comme TAPIS de Erri De Luca https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/05/27/un-nuage-comme-tapis/
    Animal 3 : Les morts de BEAR Creek de Keith McCafferty https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/06/29/les-morts-de-bear-creek/
    Verbe 3 : Quand je REVIENDRAI de Marco Balzano https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/05/17/quand-je-reviendrai/
    Famille 3 : Bénis soient les ENFANTS et les bêtes de Glendon Swarthout https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2022/08/01/benis-soient-les-enfants-et-les-betes/
    Bon mois d’août !

    J’aime

  31. Maigret A peur – Georges Simenon – verbe – polar
    En rentrant de Bordeaux depuis un congrès, Maigret s’arrête à Fontenay pour rencontrer un vieux copain d’études. Il n’est pas encore arrivé que tout le monde pense qu’il est là pour enquêter sur un homicide, ou mieux deux homicides. L’ami de Maigret est juge dans la petite ville et est ami de la famille du premier mort, ami du beau-frère, un des hommes importants dans la ville, et un des suspecté par les gens du pays. Lui ou son fils, docteur qui ne pratique pas qui étude plutôt les fou et la folie, il a peur que dans sa famille il y a ça. Maigret est là depuis peu et voila un troisième mort, un pauvre ivrogne qui n’a rien à faire avec les autres victimes. Maigret enquête un petit peu, il a peur, pas pour lui, il a peur de ce que va suivre. J’ai lu trop e polars comme ça il m’arrive de comprendre à l’avance ce qu’il va arriver, au moins en partie, mais Maigret je l’aime toujours, qu’il soit à Paris ou en province.
    L’ILE mysterieuse – Jules Verne – lieu – jeunesse
    Pendant une période covid j’ai voulu relire quelque livre de ma jeunesse. Celui-ci est un des livres que j’ai lu toute petite, avant l’école (j’ai commencé à lire à 4 ans). Et j’ai aimé beaucoup. En Italie les enfants qui lisaient se divisaient entre Verne et Salgari j’ai lu beaucoup des deux mais je préférai Verne. Un petit group d’hommes, et un chien, cherche de s’enfuir de Richmond pendant la guerre civile américaine, avec un ballon dirigeable, mais le vent et une tempête les emportent bien loin et ils arrivent sur une ile déserte. Avec le savoir de leur chef, un ingénieur, et les habilites manuels d’autres ils arrivent à se faire une vie confortable. J’ai aimé beaucoup ce livre comme autre du genre Robinson, et moi et mon frère nous on jouait souvent aux naufragés. Ce que rend ce livre particulier sont aussi les liens avec autres livres de Verne, Les enfants du capitaine Grant et Vingt mille lieues sous les mers.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s