Sang trouble (T5) (Troubled blood) : Robert Galbraith

Une nouvelle affaire pour l’agence de détectives privés de Cormoran Strike et Robin Ellacott mais celle-ci date de 1974 quand Margot Bamborough, la mère de la personne qui a contacté Strike, a disparu sans donner de nouvelles… On ne sait pas si elle a été tuée ou juste kidnappée ou si elle est partie de son plein grès. D’autant qu’un tueur en série sévissait à l’époque dans le secteur…

Un « cold case » qui va faire revenir dans le passé et retrouver des gens concernés par l’affaire dans le présent avec beaucoup de mensonges et pas mal de rebondissements. Une enquête qui va fouiller dans le passé de la disparue et de son entourage mais aussi sur l’enquête d’origine qui avait été menée de façon totalement anarchique, l’inspecteur en charge étant en plein délire mystique et menait son enquête en fonction des signes du zodiaque des suspects… Il faut donc que Cormoran et Robin démêlent le vrai du faux, le réaliste de la folie pour y voir plus clair (et personnellement, j’avoue que certains aspects m’ont paru un peu obscures et je les lisais sans forcément chercher à tout comprendre.)

Ce qui m’a le plus plu, ce sont les histoires personnelles de Cormoran et Robin. Lui, passe beaucoup de temps dans sa famille en Cornouailles car sa tante, qui l’a pratiquement élevé, est en fin de vie et cela va faire remonter beaucoup de choses pour lui de son passé, avec sa mère et créer des tensions avec sa soeur. Son père biologique, rock star à la Mike Jagger, qui ne s’est jamais occupé de lui, essaie de se rapprocher de Cormoran contre la volonté de ce dernier. Et puis, il y a aussi ses sentiments pour Robin… Robin, quant à elle, est en plein divorce, elle a retrouvé une vie de célibataire à laquelle elle doit s’adapter et, elle aussi réfléchit beaucoup à ses sentiments pour Cormoran…

S’ajoutent à cela d’autres enquêtes, d’autres relations professionnelles et familiales. C’est un très gros roman (1070 pages dans la version anglaise que j’ai lue) qui aurait sans doute pu être un peu allégé mais j’ai quand même eu grand plaisir à le lire!

Evidemment, je vous le conseille mais pour vraiment l’apprécier je pense que c’est plus sympa d’avoir lu les autres pour voir toute l’évolution des relations entre les deux personnages principaux!

L’appel du coucou (T1) / Le ver à soie (T2) / La carrière du mal (T3) / Blanc mortel (T4) 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3fhpD91oVu8DxcNteNlndYaeakSrcL6hOqDvO7E0giRHJkfA--gJGZ7lvg-LCqi-lO-zlFlwBijcrql3K9L1RZZ6Inc4sMiAaw8mpHpK-hNF8NT5dnGU120FqhaCXUfZV4UDRFCo21XBiD-mBPI9qc2mw=w223-h226-no
Catégorie couleur
chez Lou et Titine
@lemoisbritish sur Instagram
Chez Hilde et Lou