Cinq petits cochons : Agatha Christie (Lu par Samuel Labarthe)

Dans une émission des Bibliomaniacs, Laure a présenté son coup de coeur pour ce roman d’Agatha Christie en version audio et ce qu’elle en disait me tentait bien alors, j’ai regardé dans ma PAL spéciale Agatha Christie et quelle ne fut pas ma surprise de constater que parmi les 77 oeuvres de l’autrice de ma collection Le Masque, je n’avais pas celui-ci! Heureusement ma médiathèque est bien fournie en livres audio et j’ai pu audiolire mon premier Agatha Christie!

Hercule Poirot est sollicité par Carla Lemarchant, qui lui soumet une enquête très particulière, un cold case! En effet, il y a une quinzaine d’années, Amyas Crale, un peintre célèbre, père de la jeune femme, est mort empoisonné et c’est Caroline, sa femme et la mère de Carla, qui a été jugée et condamnée pour ce crime. Carla n’était qu’une enfant de 5 ans à l’époque mais elle raconte au détective qu’avant sa mort en prison, sa mère lui a adressé une lettre dans laquelle elle clame son innocence.Carla Lemarchant veut connaître la vérité, quelle qu’elle soit, avant de se marier.

Malgré la difficulté de retrouver le coupable si longtemps après, Hercule Poirot accepte l’enquête car il n’a pas l’intention de chercher des indices mais juste d’interroger les cinq personnes présentes au moment du drame. Ils leur demande à tous d’écrire le plus précisément possible, leurs souvenirs de cette période, les relations entre tous les protagonistes et les faits précis dont ils se souviennent. Puis, il va recouper ces témoignages écrits et rassembler tout le monde pour raconter à tous comment se sont déroulés les faits exactement!

L’ambiance est celle d’une belle maison dans la campagne anglaise, une bonne famille, avec une gouvernante, un couple explosif, un peintre exubérant, une modèle devenue une maîtresse, une demi-sœur de 15 ans assez chipie, un meilleur ami de toujours et son frère scientifique à ses heures… Evidemment, beaucoup de secrets et de non dits qui vont être mis à jour par Hercule Poirot… ou plutôt par les suspects eux-mêmes sans même s’en rendre compte!

J’ai aimé cette histoire (et Agatha Christie est tellement douée pour tirer plein de ficelles dans tous les sens et nous mener en bateau qu’en écrivant ce billet, je ne suis plus tout à fait sûr de qui est le coupable 😉 C’est aussi très bien lu par Samuel Labarthe.

Petite anecdote personnelle : le titre vient d’une comptine pour enfants qui va servir à Hercule Poirot pour parler des témoignages de ses 5 suspects et moi, même si le texte était en français dans le roman, ça m’a immédiatement rappelé des souvenirs car quand j’étais petite ma mère et ma grand-mère me la chantonnaient et je la disais à Bastien quand il était petit au moment de lui couper les ongles car à chaque phrase, on remue un orteil :

This little piggy went to market,
This little piggy stayed home,
This little piggy had roast beef,
This little piggy had none,
And this little piggy cried « wee wee wee » all the way home.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3d6rytwO6_YaN4XNK57cBkQG8O_BoE9kXGelqL8PHLEJwZBnjGgAPTCvUKQ0Y3hBdRL3M1cwtk1USs4XCp2pK5-jF71ZD4DXUpZf1bw1B7V2IWPVZNqJmoXaNzfuScjbpDr61DoBnUbpCCIzoz52eBh=w250-h372-no
catégorie animal
En fait, c’était un des rares Agatha Christie que je n’avais PAS dans ma collection!
chez Lou et Titine
@lemoisbritish sur Instagram
Chez Hilde et Lou