Cette BD est une adaptation du podcast « Coming in » sur Arte Radio (que j’ai écoutée juste après avoir fini la BD!) où Elodie Font, l’autrice, raconte sa propre découverte de son homosexualité.

En effet, cet album raconte l’avant « coming out » où une personne annonce à son entourage qu’il ou elle est homosexuel(lle), ce qu’elle appelle le « coming in » c’est à dire le moment où la personne s’avoue à elle-même, reconnait, accepte son homosexualité. Cela peut être très jeune ou comme pour Elodie Font, plutôt tard.

Elle revient sur ses expériences sexuelles avec des hommes, toujours dans la douleur et dans le malaise -situation qu’elle s’imposait pour coller à ce qu’elle croyait être normal. Elle se croit frigide et fautive plutôt que de remettre en question ce schéma relationnel.

Puis elle tombe amoureuse d’une fille et découvre enfin, le bonheur d’une sexualité et des sentiments amoureux libérés… Tout en se répétant -à elle et aux autres- qu’elle n’est pas homosexuelle, que ce n’est pas « toutes les filles » mais juste celle-ci…

Sa première rupture va la perturber terriblement car elle était persuadée qu’elle reviendrait simplement dans l’hétérosexualité mais c’est un poids immense qui lui pèse sur les épaules…

J’ai été très émue par cette BD et cette page en particulier. Personnellement, dès que j’ai été enceinte, j’ai su avec certitude que si mon enfant était homosexuel cela ne me poserait aucun problème à part le fait que cela puisse être un problème pour lui et cette BD montre très bien ce qui m’inquièterait si cela devait être le cas : la solitude et la peur que la prise de conscience de ce ressenti. On retrouve aussi très bien cela dans « Heartstopper » (la BD et la série) et c’est vraiment un sujet important à aborder avec les jeunes.

J’ai vraiment beaucoup aimé cet album : pour le sujet comme vous l’aurez compris mais aussi pour les dessins qui sont à la fois pleins de douceur et de noirceur selon les périodes et qui servent vraiment bien le propos du fond.

A découvrir et sans doute à mettre dans les CDI (de lycée peut-être?).

Repérée chez Stephie

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3d6rytwO6_YaN4XNK57cBkQG8O_BoE9kXGelqL8PHLEJwZBnjGgAPTCvUKQ0Y3hBdRL3M1cwtk1USs4XCp2pK5-jF71ZD4DXUpZf1bw1B7V2IWPVZNqJmoXaNzfuScjbpDr61DoBnUbpCCIzoz52eBh=w250-h372-no

8 commentaires sur « Coming in : Elodie Font et Carole Maurel »

  1. OOoohh tout un livre d’utilite publique…oh oui…ici au Chili, elles sont tellement meres poules que vraiment cela passe…..il y a toujours des exceptions qui envoient leurs enfants dans les camps de rehabilition (l’horreur) mais cela reste assez minime….heureusement….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s