En septembre l’an dernier, j’avais lu le roman/témoignage « La petite dernière » de Susie Morgenstern qui raconte son enfance. Je n’avais pas été particulièrement emballée et je pensais à l’époque que j’aurais plus apprécié la bande dessinée qui en avait été l’adaptation à l’époque. Alors quand je l’ai vu au rayon jeunesse de la médiathèque je me suis laissée tenter.

Je vais commencer par dire que j’ai aimé les dessins que j’ai trouvés très adaptés à cette histoire d’enfance pleine d’insouciance.

Et pourtant, je ressors de ma lecture encore moins convaincue que du roman car le format BD, forcément raccourci, a rendu l’ensemble un peu confus à mon avis et très survolé. Mais je me souviens que c’était déjà quelque chose qui m’avait un peu gênée lors de ma première lecture, ce côté un peu confus et pas toujours passionnant.

Alors je conseille cette BD à ceux qui aiment déjà beaucoup Susie Morgenstern et qui veulent mieux la connaître et ceux qui aiment les histoires d’enfance.

Pour vous faire une idée des dessins, cliquez ici!

Un commentaire sur « La petite dernière : Susie Morgenstern et Johann G. Louis »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s