Pause estivale… PAL estivale!

J’ai de longues vacances comme vous le savez et je profite toujours de l’été pour mettre aussi le blog en pause! Aujourd’hui donc, je ferme la boutique jusqu’au 10 août (je vous ferai juste un petit rappel pour le rendez-vous de la photo le 7 et le 8 août).

Cet été est un peu spécial : cette semaine, je vais passer quelques jours en Bretagne avec mes parents en bateau et puis de retour chez nous, nous serons entre deux maisons pour les travaux de peinture finir (pendant que les artisans finissent les gros travaux) et des cartons à faire car nous espérons vraiment pouvoir emménager cet été dans la nouvelle maison (même si à l’heure où j’écris ce billet, cela parait encore improbable 😉 Mais je suis confiante! Vous en saurez plus à mon retour 😉

Voici la PAL que j’aimerais lire mais vu les vacances qui m’attendent rien n’est moins sûr… C’est peut-être ma PAL audio qui va plutôt baisser 😉 J’y ai glissé trois pavés, des livres pour le Petit Bac, des livres qu’on m’a prêtés il y a longtemps et aussi des livres américains pour le mois de septembre… Je ne les lirai certainement pas tous, d’autres viendront peut-être en remplacer certains, mais en tout cas, l’idée, c’est de faire baisser ma PAL!

Blanc mortel

(Un pavé en anglais pour le challenge du pavé de l’été que je viens d’acheter et qui me tente vraiment (et l’été c’est quand même idéal pour lire des pavés!)

Une place à prendre

(Un autre pavé, en anglais, prêté par ma maman… amusant : c’est le même auteur que le précédent! 😉

Notre Dame de Paris

(LE pavé par excellence… Il me fait peur mais ma collègue de français m’a dit qu’on pouvait facilement « zapper » les parties plus historiques sans perdre le fil de l’intrigue 😉 Mais je ne suis pas du tout sure de le lire…

L’Île des chasseurs d’oiseaux

(Pour le Petit Bac)

Des hommes qui lisent

(Prêté par mon papa, pour le Petit Bac et l’objectif PAL + de 6 mois)

Le Bon Gros Géant

(Pour l’objectif PAL + de 6 mois car je l’ai emprunté l’été dernier… oui, L’ÉTÉ DERNIER… au CDI du collège.. il est vraiment temps que je le lise, non?!)

The dressmaker 

(Je n’ai pas trouvé de traduction. Prêté par ma maman. Pour le Petit Bac, Pour le mois américain en septembre et l’objectif PAL + de 6 mois )

Eden Springs

(Pour le mois américain en septembre et l’objectif PAL + de 6 mois))

Dans les angles morts

(Pour le mois américain en septembre)

Indian Creek

(Pour le mois américain en septembre et l’objectif PAL + de 6 mois))

Wenjack

(Pour le mois américain en septembre et l’objectif PAL + de 6 mois))

*

Bonnes vacances si vous en avez, bon courage si vous n’en avez pas et en tout cas bel été et bonnes lectures à tous 🙂

A bientôt (je serai encore présente sur la page Facebook et sur mon compte Instagram pendant l’été!

Persillade

Ingrédients :

  • 10 gousses d’ail
  • 1 botte de persil (plat ou frisé)
  • environ 20 cl d’huile d’olive

Préparation :

  • Éplucher les gousses d’ail et mixer au robot (ou hacher finement).
  • Laver et essorer le persil et mixer les feuilles au robot (ou hacher finement).
  • Mélanger les deux ingrédients et verser dans un bocal fermé.
  • Recouvrir d’huile d’olive.
  • Conserver au réfrigérateur (elle se conservera plusieurs semaines, en s’assurant que la persillade soit toujours recouverte d’huile d’olive).

Utilisation :

  • La persillade peut s’utiliser pour la recette de poisson aux carottes et poivron qui est sur le blog aujourd’hui, mais c’est aussi délicieux avec des pommes de terre sautées, des omelettes ou du riz!

Poisson aux carottes et poivron à la persillade

Ingrédients :

  • filets de colin ou autre poisson blanc (1 part par personne)
  • carottes
  • 1/2 poivron vert
  • échalotes
  • Jus de citron
  • Persillade (Cliquez pour trouver la recette)

Préparation :

  • Préchauffer le four TH 6-7
  • Éplucher et couper les carottes en bâtonnets puis les cuire à l’eau bouillante salée pendant 15 minutes puis les égoutter.
  • Couper le poivron en dés et ajouter aux carottes dans une casserole avec l’huile d’olive.
  • Faire revenir à feu vif pendant 10 minutes en remuant .
  • Ajouter les échalotes émincées 5 minutes.
  • Saler et poivrer et ajouter et de la persillade (au moins une cuillère à soupe par personne, ou plus selon les goûts).
  • Dans un plat à gratin, placer les filets de poisson et arroser le jus de citron.
  • Recouvrir le poisson des légumes avec un filet de jus de citron.
  • Couvrir avec une feuille de papier aluminium et enfourner pendant 30-35 minutes.
  • Servir avec du riz par exemple.

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

Terrine courgettes et maquereau

Ingrédients : 

  • 240g de maquereau en conserve (de votre choix : aux herbes, au vin blanc… peu importe)
  • 700g de courgette
  • 4 oeufs
  • 30g de chapelure
  • 30g d’emmental râpé

Préparation (préparer la veille pour le lendemain midi ou le matin pour le soir) :

  • Râper les courgettes (j’ai gardé quelques fines rondelles de courgettes pour la déco).
  • Faire cuire les courgette avec de l’huile d’olive dans une sauteuse pendant 10 mn.
  • Égoutter et laisser refroidir.
  • Préchauffer le four TH 6-7
  • Dans un bol écraser les maquereaux à la fourchette
  • Ajouter les œufs battus, l’emmental râpé et la chapelure et mélanger.
  • Ajouter les maquereaux et les courgettes et mélanger délicatement.
  • Verser la préparation dans un moule à cake (en silicone ou beurré si c’est un moule traditionnel) et si vous le souhaitez vous pouvez répartir des rondelles de courgettes sur le dessus.
  • Mettre au four 40 mn puis quand c’est vrai mettre au frais quelques heures.

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

10 ans de coups de coeur d’Enna : juillet et août

Cela fait donc 10 ans que ce blog existe et cette année, pour le rendez-vous mensuel du 8 de chaque mois, j’ai eu envie de mettre en avant les coups de coeur dont j’ai parlé sur le blog chaque mois depuis 2008, en espérant que vous aurez envie d’y jeter un oeil pour trouver des idées de lecture! J’ai été inspirée par Antigone qui met en avant les coup de coeur des blogueurs chaque mois.

Pour l’été comme je mets le blog en pause une partie des vacances, vous aurez les coups de coeur de juillet ET d’août : n’hésitez pas à faire un bond dans le temps 😉

Cliquez les images pour lire les billets :

Juillet 2009

Mille soleils splendides

Août 2009

L’hibiscus pourpre

Juillet 2010

Des vents contraires

A la folie…

Août 2010

Ce que je sais de Vera Candida

Juillet 2011

Le treizième conte

Août 2011

Asterios Polyp

Dix petits nègres

Juillet 2012
Pas de coup de coeur 😦
Août 2012

Soldat Peaceful

Juillet 2013

A moi seul bien des personnages

Les apparences

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

Août 2013

Au bonheur des dames

Le choeur des femmes

Juillet 2014
Pas de coup de coeur 😦
Août 2014

Les lisières

Kinderzimmer

Wonder

Juillet 2015

Adèle et moi

La sorcière de la rue Mouffetard

Août 2015

Come Prima

Le grand combat

deux minutesDeux minutes

Juillet 2016

L’histoire de l’amour

Moi, Malala

Retrouvailles de blogueuses et enregistrement de l’émission des Bibliomaniacs (avec moi dedans!)

Août 2016

La carrière du mal

Le journal de mon père

Un paquebot dans les arbres

Rencontre avec Valentine Goby

Juillet 2017
Pas de coup de coeur 😦
Août 2017

Un océan d’amour

Cet être exceptionnel

Juillet 2018
Pas de coup de coeur 😦
Août 2018

Regarde la ville tomber (presque coup de coeur)

 

 Et comme il n’y a pas que les coups de coeur de lecture dans la vie, voici de quoi manger (et comme je ne fais pas de rendez-vous cuisine au mois d’août, voici plusieurs recette à essayer pendant l’été!) : une terrine courgettes maquereau , un poisson aux carottes et au poivron à la persillade et la persillade  (Cliquez sur les photos)

Enfin, le « Book Jar »  aidez moi à choisir le prochain livre issu de ma PAL à être photographié en train d’être lu. Ce mois-ci je vous demande de me donner un chiffre entre 1 et 10 pour me permettre de choisir un livre de ma PAL américaine pour le mois américain en septembre dans les commentaires ou sur la page FB du blog!

Attention : PAS de photo du 7/7 à 7h07 et/ou 19h07!

Etant donné que le blog sera en pause le 9 juillet jusqu’au 8 août, et que je serai en plein préparatifs pour quelques jours de vacances à ce moment-là, je n’organise pas de rendez-vous photographique en juillet!

Le prochain rendez-vous sera donc, pour une fois (je crois bien que c’est la première fois!) en août : Le 8/8 à 8h08 et/ou 20h08! Je vais programmer les rappels habituels!

Jefferson : Jean-Claude Mourlevat

Ce roman jeunesse se situe dans un monde où les animaux vivent comme les humains, ils parlent, portent des vêtements, fréquentent des magasins. L’histoire est celle de Jefferson, un hérisson, qui est accusé à tort du meurtre de son coiffeur Mr Edgar, un blaireau. Son meilleur ami Gilbert, un cochon, l’aide à se cacher et le persuade de mener l’enquête pour découvrir le vrai coupable.

Ils vont d’abord enquêter dans le monde des animaux mais vont poursuivre leurs recherches dans le monde des humains. Là-bas, entourés de toute une bande hétéroclite d’animaux qui participent à un voyage organisé, ils découvrent que M. Edgar avait un secret et ils apprennent aussi la face noire de la manière dont les animaux sont traités dans les abattoirs…

Ce roman est vraiment riche. C’est une enquête policière, un roman d’aventures et aussi un texte qui fait réfléchir sur la société actuelle. C’est souvent drôle mais le lecteur est aussi embarqué dans toutes sortes d’émotions : on s’inquiète pour les héros, on est dans l’aventure en se demandant comme les personnages où ils vont et il y a aussi une belle notion d’amitié et de solidarité.

C’est une belle réussite au niveau du contenu et c’est aussi très bien écrit avec un vocabulaire riche. Je vous le recommande.

sélection CM2-6e

Les petites distances : Camille Benyamina et Véro Cazot

Dans la rue, personne ne voit Max, il se fait bousculer par la foule, on ne le remarque pas et quand il arrive chez lui, non seulement sa petite amie est en train de coucher avec quelqu’un d’autre mais quand elle le voit arriver, elle semble avoir du mal à se souvenir qu’ils vivent ensemble…

Il prend une colocation dans un immeuble et son nouveau colocataire l’oublie aussi vite qu’il l’a accepté, sa psy ne semble pas s’apercevoir qu’il est là…

Il a vraiment le sentiment qu’il disparaît aux yeux de tous et puis petit à petit il réalise qu’il est en fait en train de disparaître réellement, tout en ayant conscience de toute ce qui se passe autour de lui…

En parallèle, nous suivons aussi la vie de Léo, une jeune femme qui vit dans le même immeuble que Max. Elle couche avec un garçon sans ressentir quoi que ce soit car ce qu’elle veut, c’est dormir avec quelqu’un parce qu’elle ressent la présence d’esprits néfastes qui l’empêchent de dormir quand elle est seule.

Quand Max disparaît aux yeux du monde il commence à vivre dans l’appartement de Léo et même si elle ne le voit pas, sa présence lui permet de se sentir mieux et Max commence à avoir des sentiments pour elle… Entre les deux personnages il y aura des choses qui passent dans les sensations et il y a beaucoup de sensualité dans cet album.

Cette BD mêle des aspects fantastiques à des aspects psychologiques sur la solitude,  l’amour et les traumatismes que l’on porte et que l’on garde même en étant entourés. J’ai beaucoup aimé cet univers que j’ai trouvé très touchant.

J’ai aussi beaucoup aimé les dessins.

Je vous conseille cette BD.

Repéré chez Nath Sci. Pour voir des planches cliquez ici.

C’est aujourd’hui que je vous aime : François Morel et Pascal Rabaté

Cet album raconte un récit d’une adolescence des années 70. Que ce soit l’histoire de François Morel ou pas, peu importe car chacun pourra se retrouver dans ce portrait d’un tout jeune homme en plein émois amoureux, en pleine découverte du désir et de la frustration, des sentiments et du corps.

Le jeune homme, alter égo de François Morel, âgé de 12 ans, est amoureux d’Isabelle Samain, une fille qu’il aime de loin car il n’ose pas lui parler et pourtant il ne pense qu’à elle et il pense à elle tout le temps.

Cette BD raconte donc cette période où les adolescents rêvent d’amour mais n’ose pas sauter le pas et aussi cette période entre l’enfance (où on fait des blagues au téléphone) et l’âge adulte (où on rêve de pouvoir connaître la sexualité fantasmée).

Le fait que le récit se déroule dans les années 70, donc sans les moyens modernes de communication, rend les choses peut-être encore plus compliquées et donne un charme retro à cette histoire… Mais en réalité, c’est une histoire assez universelle dans laquelle chacun se retrouvera.

C’est à la fois drôle et touchant!

J’ai beaucoup aimé les dessins qui accompagnent parfaitement le texte. Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de BD de Pascal Rabaté et j’aime bien ses personnages et son univers qui se marient vraiment bien à l’univers « poético-comique » de François Morel.

Je vous conseille vivement cette BD que j’avais repérée chez Sablors d’une rendez-vous du mercredi.

Des planches à voir ici!

avec Lasardine : Allons voir son avis!

Les beaux étés 5. La fugue : Zidrou et Jordi Lafebre

A la fin de l’année 1979 la famille Faldérault ne respire pas la joie de vivre… Madeleine, la mère, travaille dans un magasin de chaussures et elle ne supporte ni sa patronne peu aimable, ni les clients peu agréables… De son côté, Pierre, le père, se laisse persuader par son patron Delmotte qui se retrouve sur un lit d’hôpital, de dessiner à nouveau la série « Zagor » dont il était pourtant content de s’être libéré…

Sur un coup de tête, ils décident de fêter Noël au soleil ! Julie ne les accompagnera pas car elle doit réviser. Louis, lui ne voit pas d’un bon oeil ces vacances car il avait prévu depuis longtemps d’aller en Angleterre pour le concert des Pink Floyd… Il vit d’ailleurs très mal qu’on le force à partir en famille sans tenir compte des envies et ses choix… Il accompagne la famille à contre coeur, le walkman vissé aux oreilles… Jusqu’à ce qu’il leur fasse faux bond en faisant une fugue dans un camion avec une conductrice hollandaise.

Les vacances au soleil vont alors se transformer en « chasse à Louis »… Mais malgré tout cela sera une belle histoire familiale qui les rapprochera plus qu’autre chose.

Il est est vraiment toujours agréable de retrouver cette famille  à la fois extraordinaire et tellement normale!

Une famille qu’on est toujours content de retrouver : Tome 1 / Tome 2 / Tome 3 / Tome 4