Bye bye 2016! Hello 2017!

Si je suis tout à fait objective, la première moitié de l’année 2016 n’a pas été follement drôle pour moi sur pas mal de plans, que ce soit personnels ou professionnels mais ma nature positive (mon côté bisounours) préfère faire ressortir les beaux moments et se souvenir des belles choses.

Je me sens tellement mieux maintenant que je ne veux voir que le bon côté des choses (non, non, je ne veux pas penser à la réforme du collège, aux élections présidentielles à venir, à un monde plein de guerres stériles et à tous les malheureux qui en découlent…)

Je ne suis pas complètement inconsciente, j’y pense souvent et si j’ai envie de commencer l’année en me drapant de douceur cela ne m’empêche pas de m’interroger sur une façon d’agir pour les sujets qui m’horrifient comme la situations des innocents dans les conflits actuels et je suis d’ailleurs en train de mettre en place un partenariat solidaire pour mon prochain marathon …Comptez sur moi pour vous en reparler!

Je vous souhaite donc une année douce et simple, une année où vos vœux quels qu’ils soient, petits ou grands, se réalisent, où vos craintes s’envolent et où vous pourrez vous dire à la fin : elle n’était pas si mal cette année!

Pensez à vous, aimez-vous et préservez-vous !

Et je nous souhaite évidement plein de belles lectures qui nous apportent du bonheur sous toutes ses formes !

« Janvier : Une année de bonnes lectures s’ouvre à nous »

Joyeux Noël!

(Je ne sais plus d’où vient cette photo, désolée, mais ce n’est pas moi la bricoleuse 😉

Je ne suis pas une grande fan de Noël en tant que fête imposée où tout le monde doit être joyeux et heureux sur commande ce jour là, je ne suis pas fan de la course aux cadeaux, des repas à répétition et de l’agitation mais au fond, quand le jour J arrive, je suis contente de retrouver les gens qui comptent et j’aime aussi les cadeaux, j’avoue 😉

Alors je vous souhaite à tous de belles fêtes de fin d’année, peu importe comment vous les fêtez, je vous souhaite juste d’être heureux : ce jour-là et tous les autres!

« Puisse votre Noël être rempli de joie et de bonheur … et de piles de livres merveilleux! » 😉

Je remets le blog en pause et je reviens le mercredi 28 décembre avec une BD pour le rendez-vous de la BD de la semaine et après ça, si tout va bien ça sera un retour à la normale 😉

A bientôt!

 

Une pensée Scandinave pour ma tante Madeleine

Je profite de ce dernier jour de 2016 pour faire un clin d’oeil à ma tante Madeleine partie trop tôt pour moi. Je pense très souvent à elle, particulièrement ces jours-ci car la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone c’était le 1er janvier 2015 et elle décédée une semaine plus tard…

Je vous présente un bijou qui m’est très précieux : c’est une broche norvégienne traditionnelle qu’elle m’a offerte comme cadeau de baptême car elle était mariée avec un Norvégien et a vécu à Oslo toute sa vie d’adulte. C’est un bijou que j’ai toujours beaucoup aimé mais qui est particulièrement important pour moi. Tout comme la bague de fiançailles ma grand-mère que j’ai toujours vue au doigts de ma tante et que je porte maintenant pour penser à elle. Ce sont des petits symboles qui comptent…

J’en profite donc pour particper aussi au Mois Nordique de Cryssilda que je n’ai pas vraiment honoré alors que j’avais deux livres à lire mais la panne de lecture et la pause de blog ont joué contre moi.

 (Cliquez sur le logo)

« Desiderata » ou « L’inscription de Baltimore »

A la fin de cette horrible année 2015, j’ai été inspectée et ça ne s’est pas très bien passée, j’ai été très assez perturbée par cette visite de l’inspecteur (même s’il a décidé que ce serait une visite « conseil » et qu’il reviendrait m’inspecter en juin et qu’il a bien insisté sur mes qualités), il faut être objectif, mon cours a été nul et du coup je me suis sentie bien nulle aussi… Je me suis retrouvé très désemparée et malheureuse et je me suis  beaucoup remise en question…

Mes collègues m’ont beaucoup soutenue et je dois dire qu’ils m’ont tous fait du bien. Mais une collègue que je connais depuis que je suis prof dans mon collège (depuis 1999!) m’a écrit une lettre très émouvante et d’une gentillesse profonde et terriblement encourageante. Elle a joint à sa lettre un magnifique texte que je ne connaissais pas et qui restera toujours près de mon coeur je pense… Je compte bien le diffuser le plus possible autour de moi car en ces temps où la bienveillance devient presqu’un ordre déformé (dans mon métier en tout cas), ce texte est à mon avis la quintessence de la bienveillance.

Je vous l’offre si vous ne le connaissez pas et je vous encourage à le partager autour de vous!

Pour connaître l’histoire de ce texte cliquez sur le titre (c’est un texte qui était écrit en anglais, il existe donc différentes traductions)

 

Desiderata (ou L’inscription de Baltimore)

« Reste calme au milieu du bruit et de l’impatience et souviens-toi de la paix qui découle du silence. Autant que tu le peux, mais sans te renier, sois en bons termes avec tout le monde. Dis ce que tu penses, clairement, simplement; et écoute les autres, même les sots et les ignorants; eux aussi ont quelque chose à dire.

Evite les gens grossiers et violents ils ne sont que tourments pour l’esprit. Si tu te compares aux autres, tu risques de devenir vaniteux ou amer, il y aura toujours quelqu’un de plus grand ou de plus petit que toi.

Sois fier de ce que tu as fait et de ce que tu veux faire. Aime ton métier, même s’il est humble; c’est un bien précieux en notre époque trouble. Sois prudent dans tes affaires, car on pourrait te jouer de vilains tours. Mais que ceci ne te rende pas aveugle à ce qu’il y a de beau; bien des gens luttent pour un idéal et, partout sur la Terre, on fait preuve de courage.

Sois toi-même, surtout dans tes affections. Fuis par-dessus tout le cynisme en amour, car il persiste même après avoir desséché ton cœur et désenchanté ton âme.

Permets-toi de t’enrichir de l’expérience des ans, te défaisant progressivement de tes puérilités. Affermis-toi pour faire face aux malheurs de la vie.

Mais ne te détruis pas par une imagination maladive; bien des peurs prennent naissance dans la fatigue et la solitude. Malgré la saine discipline qui s’impose, sois bon envers toi-même.

Tu es un enfant de l’univers, tout comme les arbres et les étoiles: tu as le droit d’être ici. Et même si cela n’est pas clair en toi, sois assuré que tout se passe dans l’univers selon ses règles propres. Par conséquent, sois en paix avec ton Dieu, quelle que soit en toi son image. Et par-delà tes peines et tes aspirations, au milieu de la confusion de la vie, sois en paix avec ton âme.

Dis-toi qu’en dépit de ses faussetés, de ses ingratitudes, de ses rêves brisés, le monde est tout de même merveilleux.

Répands la bonne humeur. Et tâche d’être heureux. »

 

 

 

 

Bye Bye 2015! Hello 2016!

Je vais être franche avec vous, je ne suis pas mécontente de voir la fin de 2015 car elle aura clairement été une année de merde, n’ayons pas peur des mots… Au niveau national et international, au niveau politique et écologique mais aussi au niveau personnel, que ce soit dans ma vie privée ou professionnelle et même à un moindre niveau, bloguesque, j’ai l’impression d’avoir traversé un tsunami et j’ai beau toujours essayer de garder le sourire et une attitude positive  mais ça n’a pas toujours été facile… (Je suis intimement persuadée que sourire chasse les problèmes et je pars aussi du principe que les autres ne sont pas responsables de nos soucis alors ce n’est pas la peine de les plomber en faisant la gueule et du coup, sans doute que peu de gens autour de moi ont su que ça n’allait pas). J’essaie  aussi d’être dans une démarche encore plus positive en étant « Paix et amour » pour éviter les conflits… et figurez vous que ça marche!

  

(Cliquez sur l’image pour accèder à la boutique de Dodo & Cath où j’ai acheté ce sac!)

Alors je mets beaucoup d’espoir dans 2016. J’espère qu’on aura une année apaisée et sereine, j’espère que les gens sauront s’aimer et aimer leur prochain (je suis athée mais je suis un bisounours), j’espère que les politiciens sauront changer leurs politiques auto centrées pour penser aux vrais gens, j’espère que la haine cessera de déchirer le monde, j’espère que la réforme du collège ne bousillera pas trop de jeunes au passage et ne découragera pas trop de profs, j’espère que je reprendrai confiance dans ma place dans l’enseignement et j’espère être heureuse, tout simplement…

Ouh la la… C’est beau… on dirait presque un discours de Miss France…

Bon, égoïstement et plus futilement, je me souhaite plein de belles lectures et de coups de cœur, plein de belles rencontres et de beaux échanges par le blog 😉

Je vous souhaite donc une bonne année 2016 et  aussi tout le bonheur du monde (je parie que vous avez l’air  qui vous rentre immédiatement dans la tête :  Ne me remerciez pas ! Et comme, même si on l’a peut-être trop entendue, j’aime bien le message de cette chanson  je vous l’offre :

et je vous donne rendez vous sur mon blog,  dans cet espace de littérature, de légereté et de vie tout simplement, quand vous le souhaitez !

Si vous voulez souhaiter de beaux vœux de bonne année à vos amis et votre entourage : allez donc faire un tour chez ma copine Boudu qui nous a concocté deux belles cartes 2016 !

 

(Cliquez sur l’image pour arriver dans sa boutique)

Et je finis ce billet en rendant hommage à Madeleine, ma tante, décédée début janvier 2015 (oui, année de merde…) et qui avait été un point d’ancrage dans ma vie, une référence, quelqu’un vers qui je pouvais me tourner et qui me manque beaucoup. Elle était mon modèle en tant que tante et j’espère savoir être le même genre de personne pour mes neveux et nièces… Je lui ai parlé au téléphone pour la dernière fois le 1er janvier l’année dernière et j’avais bien senti que ce serait la dernière fois alors aujourd’hui je pense encore plus à elle et en écrivant ces mots j’ai les yeux qui piquent car j’aurai eu tant de choses à lui dire cette année… 

Joyeux Noël!

Même si cette fin d’année a été assez terrible à bien des égards sur le plan national et international, j’espère que vous trouverez en ces fêtes de fin d’année des occasions de sourire et d’être heureux.

Je vous souhaite de garder l’espoir pour que l’année prochaine soit plus belle, je vous souhaite de croire encore un peu au Père Noël et que vous saurez trouver un peu de bonheur!

Je vous laisse pour quelques jours! Pendant ce temps amusez vous bien et lisez beaucoup!

 

La vie continue… Même si on a tous la gorge nouée depuis vendredi soir…

Je reprends ici les quelques mots que j’ai écrit dans la newsletter cet après-midi et sur la page Facebook…

(Une gravure du « Cri » de Munch qui est dans mon salon et qui représente bien comment je me sens depuis vendredi soir…)

Tous mes billets de la semaine sont programmés et j’ai décidé de vivre comme « avant » et donc de faire vivre le blog…

Je ne changerai pas la face du monde mais je ne veux pas non plus que ma vie soit influencée par les terroristes car au fond ce qu’ils veulent c’est créer ce climat de terreur… Je ne trouve pas de mots justes alors je vais tout simplement continuer à vous parler de mes lectures.

Ça ne m’empêche pas de penser aux victimes et d’espérer de tout cœur que vous allez tous le mieux possible et que vous n’avez pas été touché dans votre chaire, vous ou vos proches. 

Je vous souhaite de bonnes lectures et je vous encourage à sourire le plus possible pour repousser la tristesse. Ça ne révolutionnera pas le monde, ça n’arrêtera pas les guerres mais ça permet de garder l’espoir en vie et ça c’est essentiel !

 

Dessin fait par SophieLaStyliste

 

La journée internationale du droit des femmes

Il y a des journées qui sont importantes même si on pourrait / devrait se demander pourquoi une journée et pas 365…

Voici 3 sujets qui concernent les femmes qui me paraissent importants (et il y en a bien d’autres bien sûr!) :

 

Cliquez pour lire un article sur la campagne de l’Armée du Salut qui se sert du « buzz de la robe » qui a circulé sur internet pour dénoncer les violences faites aux femmes. 

 

 

Cliquez pour arriver vers une page de l’UNICEF sur la scolarisation des filles.

 

 

Et la solidarité féminine pour lutter ensemble contre le cancer de sein : personnellement je suis attachée à l’association Les Roses en Baie qui organise plein d’actions et notamment une marche rose (qui n’est pas réservée aux femmes). Si vous avez l’occasion de participer à ce genre d’actions, n’hésitez pas!

 

Et chez Sophie Vicim : plein de billets autour des femmes dans tous les domaines! Journéedelafemme2014 (Cliquez sur le logo)

Article très riche et complet chez Blandine.

Nous sommes Charlie : un mois après…

Il y a un mois jour pour jour, un drame terrible  a touché le journal Charlie Hebdo et la France entière puisque cela a résonné en chacun d’entre nous.

Il y a peu d’évènements dans la vie où l’on peut se dire : je me rappelle ce que je faisais quand cet événement mondial s’est passé. C’est le cas de ce 7 janvier… Déjà, je me souviendrai que c’était un mercredi car je rentrais chez moi du travail le midi. Evidement au travail je ne suis pas au courant de l’info et comme j’écoute des livres audio dans la voiture, j’ai roulé sans savoir ce qui se passait. En arrivant devant chez moi, à 12h45 j’ai débranché mon ipod et je suis tombée sur France Info et sur François Hollande qui faisait une déclaration concernant une fusillade à Charlie Hebdo… 12 morts et des blessés… Une fois rentrée, j’ai un peu cherché sur internet sur mon téléphone et j’ai lu les noms de Wolinski, Cabu et Charb… Tout cela devenait bien trop concret et réel pour être une mauvaise plaisanterie… 

La suite, ça a été un mercredi après-midi où j’ai été incapable de me concentrer sur mes corrections et où j’ai passé beaucoup de temps sur les chaînes d’info en continu et  un jeudi éprouvant à parler à tous les élèves du collège et donc revenir sans cesse sur l’horreur. Ca a aussi été apprendre la mort de ma tante ce soir là… Ma mère lui avait parlé la veille au téléphone alors qu’elle était hospitalisée pour lui annoncer la mort de Cabu car elle le connaissait … Ces événements seront toujours liés pour moi.

Et puis, il y a eu les explications à donner à Bastien, du haut de ses 5 ans, lui dire que « Des méchants monsieurs sont venus avec des pistolets pour tuer des gentils journalistes qui faisaient des dessins et des gentils policiers qui voulaient les protéger… » Bref, un monde duquel je voudrais le protéger… Ce monde de violence, de haine et d’intolérance. Ce monde où j’ai peur pour les gens qui n’y sont pour rien… Je suis un peu un bisounours et je ne comprends pas qu’on ne puisse pas vivre ensemble en bonne harmonie. Ces événements m’ont fait prendre cette réalité en pleine face…

Je suis désolée de m’étendre autant dans ce billet, au départ je voulais juste vous parler de ce qui suit, mais je me suis laissée aller car je me rends compte que je ne me suis pas vraiment exprimée sur le sujet avant et c’tait peut-être justement le bon moment…

Donc, voici le propos de mon billet : peu de temps après les drames de cette horrible semaine de janvier, Galéa a proposé aux blogueurs (et non blogueurs) qui le souhaitent de participer à une vidéo hommage aux victimes pour montrer aussi que nous étions tous touchés et solidaires.

Cette vidéo la voici : je la trouve parfaite, empreinte d’émotions et de sourires aussi. Bravo Galéa pour ton idée et ton travail!

 

Avec (entre autres) : Anne-Véronique, Asphodèle, Céline,  Eva, FéliFleurGaléa, Jérôme, Laurielit, Le Petit Carré JauneLittér’auteursMarilyne, Martine, Mind the GapMiss LéoMo‘, Mon Petit Chapitre, Pascale, Philisine CaveSandrine Sharon, Sidonie, SylSylire, Tiphanie, Titine, Valou 

J’en profite pour vous conseiller aussi de regarder cette belle vidéo d’une chanson de Tryo avec les dessinateurs de Charlie qui dessinent : c’est d’une grande poésie.

Et puis, j’ai écouté le podcast de « La librairie francophone » du 10 janvier : la deuxième partie de l’émission est à la fois d’une émotion poignante car l’animateur Emmanuel Kherad était ami avec Wolinski et Cabu mais aussi plein de joie car on entend des interviews des deux dessinateurs qui sont d’une gentillesse et d’une drôlerie qui m’ont fait chaud au cœur et même rire !

J’ai aussi lu le magazine Causette et Liliane Roudière qui a travaillé à Charlie Hebdo a écrit deux très beaux articles : un sur les hommes de Charlie Hebdo : « Des hommes ordinaires » et l’autre sur Honoré : « Cher Honoré ». Je vous recommande leur lecture.

 

Vacances en famille et pause du blog

Aujourd’hui même nous partons en famille à Paris pour quelques jours! 

Ca fait longtemps que je n’ai pas fait de tourisme à Paris! Le programme va surement être chargé et orienté sur Bastien mais ça sera surement vraiment sympa! 

On va essayer de monter à la Tour Eiffel (en tout cas au moins la voir de près), nous irons au Museum d’Histoire naturelles (la galerie de la paléontologie et la galerie de l’évolution), au Louvre pour montrer à Bastien la « vraie » Joconde, la fontaine de Niki de Saint Phalle devant Beaubourg peut-être (parce qu’il a travaillé sur les Nanas en atelier péri scolaire) ainsi que l’expo Jeff Koons et une émission musicale à Radio France, peut-être un spectacle… Mais on verra bien, on veut aussi prendre notre temps 😉 J’espère aussi pouvoir lire (j’ai une PAL des vacances avec des échéances de dates, moi!)

Je mets donc le blog en pause jusqu’à dimanche (à part le billet des petites phrases de Bastien demain) et je reviens le 22 février avec mon compte rendu de ma rencontre avec Olivier Adam!

A bientôt! Bonne vacances à ceux qui en ont et bon courage aux autres!