La première partie de l’aventure touche à sa fin…

Normalement, l’arrivée de Petit Bébé est prévue pour le samedi 17 octobreSi les dates lui conviennent, dans 15 jours nous devrions faire sa connaissance et passer du statut de couple à celui de famille… Ça fait drôle d’y penser quand même… (Bon d’accord, on a commencé à y penser avant, je vous rassure!)…

En même temps, si ça se trouve à l’heure où vous lisez ce billet, il est peut-être déjà là(Ce billet, comme presque tous ceux de ces jours-ci, étant programmé…)

Alors, voilà, c’est presque la fin de la première partie de l’aventure, bientôt il n’y aura plus de « Enna couve » car je passerai à « Enna materne »

Tout est prêt : la chambre est isolée, décorée, meublée, nettoyée, stockée de vêtements. Le matériel acheté d’occasion a été entièrement lavé, on s’est entraîné à mettre le cosy dans la voiture. Ma valise est prête… Enfin… mes 3 valises (enfin, soyons clairs, 3 petits sacs!) : pour l’accouchement, pour le séjour à la maternité et pour le bébé…

J’ai suivi les cours de préparation à la naissance avec une sage-femme qui a bien réussi à dédramatiser l’aventure… Elle nous a donné plein de conseils pour le jour de l’accouchement, L’Homme-Qui-Va-Devenir-Papa a appris des points d’accupression et des massages pour m’aider à survivre supporter les contractions, j’ai appris quelles positions soulageront les douleurs et les respirations qui aideront à faire passer le tout (On peut rêver!!)

La sage-femme m’a conseillée de prévoir un baladeur pour ne pas entendre les cris de douleur être dérangée si d’autres mamans sont en train d’accoucher au moment où moi je n’en suis qu’au stade de l’attente… Alors, pour l’occasion, je suis entrée dans le 21ème siècle en achetant un lecteur MP3 (Merci Pierre et Anne pour ce cadeau d’anniversaire 😉 J’ai mis des morceaux qui bougent bien (pour danser comme une furie ou juste pour rythmer les contractions les plus fortes!) comme les Artctic Monkeys, Basement Jaxx, MGMT ou le Peuple de l’Herbe et Gorillaz et puis des morceaux tout doux pour m’apaiser et me bercer comme Air, Beck, Morcheeba…

Je ne me suis fait aucun film sur cette partie de l’aventure, ni un film d’horreur, ni un film à l’eau de rose… je me dit que ça se passera comme ça doit se passer….

Je dois aussi avouer que j’ai eu une grossesse idéale car à part une mauvaise circulation dans les jambes (et dans les mains!) et quelques brûlures gastro-oesophagiennes (comme ils disent dans les livres) le dernier mois, je n’ai eu aucun des désagréments annoncés dans les guides de grossesse. J’ai aussi eu beaucoup de chance avec les dates : mon congé maternité commençant  le 1er septembre, j’ai donc passé des vacances d’été en pleine forme… Et avant que vous me disiez « Ah! Ces profs qui calculent leur procréation en fonction des dates des vacances… », je vous promets que la date d’arrivée du « fruit de mes entrailles » n’est que le fruit du hasard!

Bon et bien… à bientôt pour la suite de l’aventure… Je vous tiens au courant!!

En attendant :

Les pieds dans l’eau… enfin… quels pieds?? … 😉

Oh! Regardez!! Mes pieds!!! Comme ils paraissent petits par rapport à mon ventre 😉

Polichinelle dans le tiroir ? Secret de polichinelle!

Encore un peu de ma vie de prof enceinte…

Depuis la semaine dernière mon ventre se voit plutôt (je porte même un « jean de grossesse » depuis lundi…Mmmh…Confort…)

Les élèves de la classe de 6ème qui m’avait déjà fait des remarques sur le fait que « j’étais peut-être enceinte » ont à nouveau « attaqué » lundi dernier…

« Madame, cette fois c’est sûr vous êtes enceinte, votre ventre se voit trop! »

Je sens bien que je vais avoir du mal à feinter…

« Mais, je ne comprends pas, il n’y a que vous qui m’en parlez… Si d’autres élèves m’en parlaient je pourrais vous croire… »

« Mais Madame, y en a plein d’autres qui le disent! »

« Ah bon? Et qui donc? »

« On en a parlé à des 3ème qui sont en cours avec vous et ils disent qu’ils ont aussi des petits doutes! »

Bon alors j’ai fini par le leur dire, en leur disant bien qu’ils étaient les premiers à avoir remarqué. Et là, j’ai été assaillie de questions :

« Madame, est-ce que les autres profs sont au courant? »

« Madame, est-ce que votre mari il le sait? » (Cette question m’a beaucoup fait rire!)

« Madame, ça doit faire un mois que vous êtes enceinte? » (Et bien, si mon ventre avait eu cette taille à 1 mois je n’ose imaginer ma taille à 9 mois!)

Un garçon me demande : « Madame, si c’est un gars, vous l’appellerez comment? (Sous entendu : « Comme moi, par exemple »?)

« Madame, vous viendrez au collège avec votre bébé pour nous le montrer? »

En dernière heure de la journée, j’ai cours avec une autre classe de 6ème. Le cours est détendu, distribution de documents, révisions… Je remarque trois petites filles qui me regardent en coin et qui rigolent un peu… L’air de celle qui ne se doute de rien, je leur demande ce qui leur arrive, en insistant un peu…

« Ben, Madame…Y en qui disent que… » (Ricanements)

« …que j’ai grossi ces derniers temps et que je devrai me mettre au régime? »

« Noooon… C’est pas ça… (Rires de toute la classe)

« … Que j’ai trop mangé de chocolat et de gâteaux? »

« Nooon! »

Un petit rigolo réagit : « Non, plutôt que vous avez mangé trop de bébé! » (Et là, j’ai vraiment éclaté de rire!)

Alors, j’ai « avoué »…

« On le savait! » « Ça fait au moins un mois que la rumeur court! » « Même mon frère il s’en doutait » (Son frère est dans une classe de 3ème que je n’ai pas!)

Au moment de sortir de la classe, plusieurs garçons et filles me disent « Félicitations! », « On est content pour vous! »

Et puis des filles viennent me parler de leurs mères, tantes et voisines enceintes!!

Le lendemain, une petite élève de 6ème de cette classe reste dans ma salle à la fin du cours pour m’offrir un petit cadeau (un très joli doudou-lion). J’étais très émue et touchée!

Autre anecdote, ce jour-là : je croise un élève de 3ème (que je connais mais qui n’est pas dans ma classe) qui parle du match « profs-élèves » avec ma collègue d’EPS. Quand je dis que cette année je ne jouerai pas au match, il répond :

« Je m’en doute bien! »

« Ah bon? »

« Ben… oui… »

« Tu veux dire que tu trouves que j’ai trop grossi pour jouer au match? »

Il rigole alors je souris en lui disant : « Aaah…La fameuse rumeur! »

Vendredi, j’annonce la date du match « profs-élèves » aux élèves de la classe de 4ème dont je suis prof principale et avec qui je m’entends très bien. Je leur dis que cette année je ne jouerai pas. Cri du coeur d’une élève : « On se demande pourquoi! »

Toute la classe rigole. Je lui demande si elle veut préciser sa pensée… Elle rigole un peu bêtement  (comme le reste de la classe).

Je leur dis : « Ah…Ça commence à se voir…c’est ça?! »

Réaction unanime de la classe « Oui! »

Un élève reprend : « Ça fait un moment que ça se voit! »

« Mais vous ne m’en parliez pas… »

« Non mais on s’est renseigné auprès des surveillantes! »

Et vendredi toujours, deux autres élèves de 6ème m’ont offert un petit hochet et une « Sophie la girafe » !!

Ils sont mignons ces élèves, non? 😉

C’est une fille ou un garçon? ou La course aux prénoms…

On ne voulait pas la surprise…On voulait savoir si ça serait un garçon ou une fille. En effet, personnellement je trouve que dans une première grossesse, il y a bien assez de surprises et d’inconnu comme ça… :

« Quand est-ce que mon ventre va se voir? Quand est-ce qu’il va bouger? Est-ce que ce sera un gros bébé? Qu’est ce qu’on achète pour un nouveau né? Quelle taille on achète pour la maternité ? (Si c’est un gros bébé, on passe directement au 3 mois?) Est-ce que je vais devenir énorme? A qui il va ressembler? Comment on va l’appeler? » *

(*Que celle qui n’a pensé aucun de ces questions me jette la première couche sale!)

A vrai dire cette dernière question on y pensait même avant de savoir que j’étais enceinte! A vrai dire, cette question moi, j’avais commencé à y penser depuis que j’ai …18 ou 19 ans!!

Mais le « problème » c’est qu’un bébé ça se fait à deux et que le prénom ça se choisit aussi à deux…Eh oui… C’est comme ça, c’est pas parce que nous les femmes, on « subit » plein d’inconvénients pendant 9 mois (sans compter un accouchement) qu’on a droit de choisir tout seule!😉

Bref, mes prénoms préférés de filles ont été éliminé dès le début…J’adorais Louise, Jeanne, Angèle, Apolline… Mais l’Homme-Qui-A-Autant-le-Droit-Que-Moi-De-Choisir-Le-Prénom a dit : « Non, ça fait un peu trop BoBo! »…

Autre difficulté pour choisir un prénom : quand on est prof on est confronté à plein d’ados et plein de prénoms…et forcément quand « ado » (en crise de préférence) = « prénom »… ça vous pourrit l’imaginaire… Dur dur…D’autant qu’on est tous les deux profs mais qu’on a pas croisé les même ados…Ça réduit encore plus les possibilités!

Mais on a bien réfléchi et on a trouvé un nom de fille qui nous plaisait à tous les deux : pas BoBo, pas trop mode (pas dans le top 10 de l’année), pas trop ringard et pas trop original… Parfait!

On avait bien trouvé un prénom de garçon qui nous plaisait à tous les deux, mais apparemment si on choisit celui-là, ils risquent d’être douze dans la même classe vu que c’est un prénom du top 10. Du coup, on hésite beaucoup et on retourne à la case départ et on a toujours un mal fou à trouver un nom de garçon…Nous avons un peu de mal à nous mettre d’accord

Et depuis quelques jours… On sait … Ça sera un garçon

On est content (on avait absolument aucune préférence entre fille ou garçon) mais maintenant il va quand même falloir qu’on lui en cherche un sérieusement…un prénom à ce petit garçon!!

EDIT : L’Homme-Qui-Cherche-Aussi-Un-Prénom propose que vous nous fassiez des suggestions…Ca nous aidera peut-être 😉

Allez lire l’article de DQJM sur le choix cornélien du prénom…je m’y suis tout à fait retrouvée!!

Et voici une citation tirée du livre « Le petit Gus » de Claudine Desmarteau qui m’a bien amusée!!

« Moi, c’est Gus. En fait, je m’appelle Gustave, tout ça parce que les vieux prénoms moches étaient à la mode le jour où je suis né. J’aurais péféré m’appeler Brad, Bob ou même Brian, mais je suis bien obligé de me coltiner Gustave. Le prénom c’est vraiment important, je trouve ça injuste qu’on ait pas le droit de choisir de s’appeler Brad alors qu’on sait que c’est précisément LE prénom qui vous va comme un gant. »

Et Tpiphanya me fait découvrir une chanson de Linda Lemay dans laquelle Alphonse n’est pas content du choix de ses parents  : http://www.deezer.com/track/759783

Les élèves commencent à se poser des questions sur mon tour de taille…

Jeudi, je montais en cours avec des élèves de 6ème quand une petite élève pas vraiment timide m’a dit sur le ton de la confidence :

« Madame, y en a qui disent que peut-être vous êtes enceinte… »

Je la regarde prenant un air étonné:

« Ah bon?… Mais si ça se trouve j’ai trop mangé de chocolat à Pâques? »

Elle rigole : « Ben non, c’est pas possible parce que là, y a que votre ventre qui est rond! »

Dans le couloir, je m’aperçois que tous les autres élèves de la classe se posent la même question et une fois dans la classe, je constate que tous les regards sont sur mon ventre…

« Bon, je vous entends et je vous vois me regarder…Alors comme ça il parait que certains croient que je suis enceinte? »

Réponse unanime : « Ben oui! »

Je joue la comédie : « Alors si j’ai juste trop mangé de chocolat et de gâteaux, en fait je devrai me vexer parce que vous me dites que j’ai grossi!! »

Une élève prend la parole (c’est une « petite-grande gueule » pas méchante mais un peu « pétasse ») :

« Ben non, c’est pas possible parce qu’avant vous aviez le ventre plat et là il est plus rond! »

(Intérieurement, tous mes complexes s’envolent … moi qui croyais qu’avant la grossesse j’étais plutôt dodue…voilà que j’apprends que j’avais un ventre plat!!)

« Bon, et bien vous verrez plus tard, si je ne change pas, c’est que c’était le chocolat, si mon ventre grossit, c’est que c’est un bébé! »

Les réactions fusent :

« Oui, on verra dans une semaine! »       

« Non, plutôt dans deux mois! »

« Non, on verra si elle est là à la rentrée! »

Une élève clos la discussion en rigolant :

« C’est sûr que c’est ça parce que vous souriez, sinon, ça vous ferait pas rire… »

Aaahh…c’est mignon quand même…(Mais c’est vrai que si je n’avais pas été pas enceinte ça m’aurait vraiment déprimée que les élèves croient que je l’étais…)

Et oui, je souriais car c’est la première fois qu’on me fait une remarque sur le fait que je suis enceinte sans que je l’ai dit avant!! (à part ma copine-collègue Mrs B. qui avait deviné avant tout le monde et avant que j’ai « le droit » de le dire!!)

Je crois que je n’ai pas fini d’avoir des regards plus ou moins discrets car j’en ai croisé aussi dans la classe de 3ème … mais eux ils sont « trop cool » pour poser la question!

L’annonce faite aux grands-parents

Nous avons attendu le « feu vert » des trois mois et profité d’un week end où nous avions des anniversaires à fêter dans les deux familles (le samedi dans la famille de L’Homme-Qui-Va-Être-Papa et le dimanche dans ma famille) pour annoncer la Grande Nouvelle à nos parents…les grands-parents!

Nous avions un plan machiavélique (mais sympatique!) …

Nous avons emballé un yaourt

pour une grand-mère

et des barres de céréales

pour l’autre grand-mère.

Étant donné que la marque « Papy » Brossard ne semble plus exister dans nos supermarchés, j’avais trouvé un jeu de sept familles dans lequel il y avait un « grand-père cycliste » (idéal pour le père de L’Homme qui adore le vélo) et un « grand-père capitaine » (idéal pour mon père navigateur). Le hasard était quand même de notre côté sur ce coup là!

Lors des deux repas, l’un de nos deux frères respectifs étant présent, nous avons aussi emballé pour chacun d’entre eux un paquet de riz !

Autant dire qu’on était content de nous, très sûr de notre coup et même un peu inquiet que l’effet de surprise soit gâché par une découverte trop rapide de la devinette…

Mais on n’aurait pas du s’inquiéter…Ça ne s’est pas tout à fait passé comme on l’avait imaginé…

Le déroulement des opérations a été pratiquement le même dans les deux familles… Ils ont ouvert leurs cadeaux tous en même temps et ils ont regardé leur cadeau…

« Ah…un cycliste… » a dit le premier grand-père avant de remettre la carte dans l’enveloppe. « Ok…du riz… » a dit le premier frère. Et la première grand-mère a regardé le yaourt sous toutes ses coutures avec un regard vraiment incrédule (on pouvait lire dans ses yeux : « Mais pourquoi m’offrent-ils un yaourt?? »)

Dans ma famille, ce n’était pas mieux. Mon frère a regardé le riz et a demandé si c’était pour son chat ou si on croyait que la crise le touchait particulièrement. Ma mère a focalisé sur le mot « framboises » au lieu du mot « Grany » et mon père a regardé sa carte en disant « Grand-père « grand large »? Mais il manque le reste de la famille! »

Bref, nous qui croyions que c’était tellement évident, ça ne l’était pas du tout!

Une mention spéciale à nos deux belles-soeurs présentes qui ont été les premières à deviner le message caché! Peut-être parce qu’elles avaient vu les trois indices ensemble…peut-être parce qu’elles sont plus malignes 😉

Mais le résultat a été le même dans les deux familles quand on a annoncé la nouvelle : tout le monde était très content!

Je change …

… j’avais la tête ailleurs ces derniers mois

Mes lectures « littéraires » étaient un peu parasitées par des lectures plus « pratiques »…

Ce genre de lectures :

Le « classique » : sérieux et complet (mais ma version est plus vieille, ça ne change pas tant que ça, non?)

(Plus rigolo)

(Un peu « américain » à mon goût)

Mais aussi quelques magazines :

Voilà, la famille est au courant, la plupart des amis ont été prévenus

Je peux maintenant le dire au monde entier (Tu m’écoutes le World Wide Web??)…

Dans 6 mois, si tout va bien, ma vie -notre vie- va changer du tout au tout!

Je couve un petit bébé  qui est prévu pour la mi-octobre…(enfin…petit, petit…c’est pas gagné…si l’hérédité s’en mèle il risque de ne pas être si petit … Je faisais 4kg400 à la naissance et L’Homme-Qui-Va-Etre-Papa faisait aussi 4kg et quelques!!!)

Je n’ai pas hâte d’accoucher 😉