La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 10 ans et 5 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • « Franchement, j’aime pas le bouquet garni.. C’est mangeable mais ça donne un goût pas bon !« 

 

  • Je dis que c’était bien qu’on soit restés dans le même quartier comme ça je pouvais continuer d’aller au marché acheter des légumes chez le maraîcher bio et Bastien rétorque :  » Moi, j’aurais préféré qu’on déménage très loin pour ne plus que tu ailles acheter des légumes au marché!« 

 

  • On donne un téléphone portable à Bastien pour les fois où il irait jouer seul dans le quartier et c’est un téléphone hyper basique sans internet. Il le regarde et dit « Ah oui, c’est un téléphone comme celui de mamie ! C’est un peu l’équivalent du téléphone où on tourne le cadran ! » (mais en fait, il est très content!)

 

  • On a une nouvelle télé (on est passé d’une énorme télé à tube cathodique à un écran plat) et la première fois qu’il l’a regardé, il s’est écrié :    «  Wahou c’est trop bien, on voit tous les détails !« 

 

  • Quand on entendu que les écoles seraient fermées, il s’est réjouit car l’école n’est pas numérisée et quand je lui ai dit que quoi qu’il en soit je lui donnerai du travail, il a sorti les violons en disant : « Mais laisse moi un peu de réconfort dans la misère !« 

 

  • Mon père a eu un accident en tombant sur la tête et il s’est retrouvé à l’hôpital. Je l’explique à Bastien et sa première réaction, très tendue, a été : « Il ne va pas mourir, hein ? » Je lui explique qu’il a juste eu un coup à la tête et qu’il s’est fait opérer de l’œil et il répète : « Mais, il y a aucun risque qu’il meurt, hein ? » Plus tard, je lui dis que mon père rentrait le soir même chez lui, il réagit en se montrant très soulagé : « Ah je suis vraiment rassuré ! Il ne va pas mourir ! » (cet événement m’a serré le cœur … Mes parents ont 83 ans et Bastien est très proche d’eux)

 

  • Avec ses copains, ils se sont organisés dès vendredi 13 mars pour pouvoir se parler en dehors de l’école, les parents ont créé des comptes Skype et ils se sont donnés rendez-vous. Je les entendais bavarder et tout d’un coup, il était en train de leur faire visiter la maison avec la tablette car ils n’ont pas encore pu venir chez nous et ils se montrent leurs jeux!

  • Avec le confinement, nous ne pouvons plus voir les grands-parents. Depuis plusieurs années, Bastien fait de l’anglais avec ma maman qui est Britannique et avec son téléphone, il échange des messages avec eux et ma mère lui écrit des messages en anglais et il doit répondre en anglais. Il joue le jeu et me demande juste s’il a fait des erreurs avant d’envoyer. Ps dans l’ambiance anglaise, il m’a écrit un petit mot pour me demander quelque chose sans la moindre aide (la prof d’anglais qui est en moi est fière!) :

 

  • Aujourd’hui, Bastien devait aller chez le coiffeur et sa frange passait carrément par dessus les lunettes alors L’Homme a pris les ciseaux (en échange d’un temps d’écran un peu plus long!) et le résultat n’est pas si mal pour une première fois!

« Heureusement que je suis confiné comme ça personne verra ma tronche! »

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 10 ans et 4 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • Le livre de recettes est ouvert à la page des « spaghetti à la putanesca » et Bastien rigole en disant qu’ « on va manger des pâtes au gros mot dit avec un accent italien! »

 

  • On réfléchit à la conjugaison d’un verbe et je lui demande :
    « Le sujet « personne », c’est singulier ou pluriel ?
    Ben, c’est MOINS que singulier! »

 

  • « On a mangé une tarte aux andouilles. »

 

  • « D’abord on va en maternelle, ensuite en primaire, ensuite le collège, après il y a le lycée et puis les études et ensuite il faut travailler… Il faut attendre la retraite pour être tranquille…. Et encore, maintenant, avec l’âge pivot ou je sais pas quoi… »

 

  • J’ai acheté de nouveaux caleçons à Bastien et il y en a un avec des motifs « jeux vidéos », il l’adore et il l’a mis le jour où il allait à la piscine. Il partageait sa cabine avec un bon copain et Bastien me dit en rentrant : « J’ai eu un succès fou avec mon slip aujourd’hui! »

 

  • Il répond au téléphone et c’est encore un robot, il parle et je lui dis que ça ne sert à rien.
    « Si ça se trouve c’est des robots qui enregistrent les réponses des gens pour les remettre aux humains. »

 

  • Je dis à Bastien que je vais voir un chirurgien…
    « Tu vas te faire arracher les boyaux ?
    -Nan, c’est pour le pied. Mais pourquoi tu dis que je vais me faire arracher les boyaux ?
    Parce que les chirurgiens, ils arrachent les boyaux, ils mettent les corps en morceaux, par exemple, ils arrachent le cœur et ils le secouent pour voir ce qui ne va pas. C’est pour ça que je veux pas être chirurgien! »

 

  • Bastien regarde la couverture de mon livre » Délivrances » de Toni Morrison dans l’édition 10/18 et il me dit :
    « Je trouve ça toujours bizarre quand sur un livre, le nom de l’auteur est plus gros que le titre…
    – C’est parce que cette auteure est tellement connue que l’on met en avant son nom peu importe le titre. » Il regarde la couverture et me dit : « Ouais mais par contre, elle a eu que 10 sur 18… » (J’ai bien ri en lui expliquant que c’était le nom de l’éditeur et pas une note attribuée à l’auteur.)

 

  • Il a eu un excellent bulletin avec de très bonnes appréciations générales (ce qui n’était pas gagné car les relations avec sa maîtresse étaient très compliquées). Bon, par contre, il n’aime toujours pas l’école « parce qu’il faut travailler! »

 

  • « On a un nouveau jeu sur la cour, on joue au » Coronavirus », il y a un copain qui est le Coronavirus et qui doit toucher quelqu’un 3 fois pour le contaminer…  » (ou comment » le loup » évolue avec l’actualité !)
Pas facile pour mon petit lecteur de faire ses cartons de livres car il ne pouvait pas s’empêcher d’en relire certains en même temps 😉

Bergères guerrières (Tome 3) Le périple : Jonathan Garnier et Amélie Fléchais (Billet avec Bastien)

Ce troisième tome reprend à la suite du tome 2 : la « Malbête » qui menaçait le village et ses habitants a été éliminée mais ce n’est pas sur un moment joyeux que s’ouvre ce nouvel opus. En effet, Molly est blessée et même si elle semble tout d’abord hors de danger, elle n’est plus elle-même, elle semble habitée par quelqu’un d’autre, elle a des visions et elle se met à décliner… Alors, des Bergères Guerrières forment une délégation pour aller en « Terres Mortes » pour aller à l’origine du problème.

C’est une quête qui va au-delà du fait de soigner Molly car cette expédition va les mettre sur les traces des hommes qui sont partis se battre des années auparavant et qui ne sont jamais revenus…

Cet album est sombre et à nouveau plein d’aventures teintées de fantastique… et on finit avec une révélation qui fait qu’on veut avoir le 4 le plus vite possible!

Voici l’avis de Bastien (10 ans) tapé tout seul sans que je ne change un mot (et sans qu’il ait eu connaissance de mon avis) :

J’ai bien aimé car il y a des révélations même si c’est celui que j’ai le moins aimé de la série car il y a moins d’action. C’est la suite de la série « Bergères Guerrières » (le tome 3).

Dans ce tome, Liam, Molly, Sarah, Anna (la mère de Molly), Jane, Carvi, l’oncle de Liam et la Doyenne partent en Terres Mortes pour découvrir l’origine du mal qui affecte Liam et Molly. A part une révélation sur les origines de Liam, ce tome n’est pas particulièrement intéressant (même s’il est doté de l’habituel suspense à la fin). Ce tome s’intéresse plus à Liam (qui est mon personnage préféré 😉 ) que les autres.

Mais je n’en dis pas plus pour laisser du suspense.

Des planches ici 

Nos avis sur le Tome 1 / le Tome 2

la marraine de Bastien, ma Best

Catégorie « mot pluriel » de ma ligne « BD »

Les croques -Tome 2- Oiseaux de malheur : Léa Mazé (Billet avec Bastien)

Avec Bastien, après avoir lu le tome 1, nous savions que dès que l’occasion se présenterait on lirait le tome 2 car cela se terminait avec un grand mystère angoissant…

Le tome 1 reprend où on en était mais la découverte faite dans le cimetière par Céline et Colin, les deux enfants des « croques morts », n’a pas le même effet angoissant auprès de leurs parents car leur père qui est allé voir sur place n’a pas trouvé une scène ensanglantée mais de la peinture et il punit les jumeaux pour « la mauvaise blague » qu’ils ont faite. Les parents décrètent qu’on ne peut décidément pas leur faire confiance et les tensions qui existaient entre eux dans le premier tome ne font qu’augmenter…

Mais les enfants, aussi malheureux qu’ils soient qu’on ne les croit pas, décident de mener l’enquête… Une enquête qui va les mener sur les pas d’un notaire et qui va les obliger à se questionner sur le rôle de Poussin, le graveur du cimetière…

C’est un tome plus sombre, tant dans l’histoire que dans les dessins et c’est encore plein de mystère et de suspense. Cependant, en écrivant ce billet plusieurs semaines après l’avoir lu, je me rends compte que je ne me souviens pas en détails de l’histoire et je pense que c’est en grande partie parce que les deux tomes (voir le 3e quand il sortira) auraient mérités de ne faire qu’un seul album qui aurait été beaucoup plus dense et complet car finalement, pris individuellement, ces deux tomes sont un peu « creux » alors qu’ils forment un bon ensemble, mais on passe quand même plus de temps à attendre la suite. Je pense que j’aurais été plus marquée en ayant eu plus de matière… Cela n’enlève rien à la qualité de l’intrigue et des dessins mais je pense que le découpage est un peu trop haché pour moi.

Voici l’avis de Bastien (10 ans) tapé tout seul sans que je ne change un mot (et sans qu’il ait eu connaissance de mon avis) :

J’ai bien aimé la série car il y a beaucoup de suspense à la fin de chaque tome.

C’est le tome 2 de l’histoire de 2 enfants qui vivent dans un cimetière car leurs parents y travaillent. Après avoir découvert du sang dans un caveau, coïncidant avec la disparition du notaire, celle de Poussin et la découverte que la broche trouvée dans la tombe appartient au notaire, pour les enfants, le mystère n’en est plus un. Ils s’imaginent que Poussin a kidnappé le notaire pour accéder au trésor. Seul problème : personne ne les croit…

Je n’en dis pas plus pour laisser du suspense (En parlant de suspense, il y en a beaucoup troooooop à la fin du livre ;-).

Catégorie « animal » de ma ligne « jeunesse »

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 10 ans et 3 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • Pour Noël, j’avais emballé 5 romans dans un seul paquet. Il semble un peu déçu de ne voir que quelques paquets de notre part sous le sapin mais quand il ouvre le paquet, il s’écrit : « Ouais !!! CINQ livres ! » surpris et heureux avant même de voir les titres !
  • On s’interrogeait sur le genre du litchi : un ou une ? Bastien regarde la conserve des litchis au sirop et nous dit : « C’est UN litchi parce que c’est écrit « litchis dénoyautés », avec é !« 
  • Bastien et son père sont allés se promener à la plage.
    « Mes chaussures sont pas mouillées, juste le bas de mon pantalon! » (ben voyons !)
  • « Les gens disent que je te ressemble et là, je te regarde et je le vois. Tu dis que tu ressembles à Granny (sa grand mère) donc moi aussi je ressemble à Granny ! » (pas encore 🙂 )
  • Bastien lit une BD Garfield et il rigole sans arrêt. Parfois, quand il me montre les planches qui l’amusent, je me rends compte qu’il n’a pas toujours compris et je lui dis :
    « Tu rigoles à des blagues que tu n’as pas comprises.
    Oui mais je CROIS comprendre quelque chose de drôle. Je comprends pas ce qu’il faut comprendre mais ce que je comprends est drôle !« 
  • Bastien est tombé et s’est cogné contre un radiateur et il me dit qu’il s’est « éclabouillé » (un peu « éclaté », un peu « écrabouillé » !)
  • Nous allons à la boulangerie et Bastien utilise 50ct de son propre argent pour s’acheter Malabars. La vendeuse lui rend une pièce de 5ct qu’il met immédiatement et spontanément dans la boîte pour les pièces jaunes (pour les enfants hospitalisés). Ce n’est pas grand chose mais j’ai été très fière de lui (et la vendeuse aussi, qui a été très étonnée !)

Nous n’avons pas encore emménagé mais Bastien s’approprie sa future chambre en bouquinant sur son pouf!

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 10 ans et 2 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • La prof d’art plastique montre aux enfants comment manipuler l’argile. Elle leur dit qu’il faut la traiter comme des enfants car l’argile, c’est comme les enfants c’est… « collant » s’écrie Bastien (ce qui a bien fait rire sa prof et moi aussi!)
  • « Les meubles IKEA, c’est du bois ou du plastique ? Parce que quand on touche ça fait comme du plastique et quand on « toque toque », ça fait comme du bois !« 

  • Bastien me dit qu’il a fait 5 fautes à sa dictée (un très mauvais score pour lui) et sa réaction a été : « Je lis pas assez de livres, il y a encore des mots que je ne connais pas ! » (j’avoue que vu le peu de fautes qu’il fait par rapport à mes collégiens et le nombre de livres qu’il lit, j’ai ri !)
  • Un samedi comme un autre, j’ai plein de corrections. Bastien me voit travailler : « Tu travailles encore? Mais profite, c’est le week-end!« 
  • Après deux heures de conférence sur des animaux fantastiques de légendes ou réels, Bastien, qui a adoré, nous a dit en sortant que ça lui avait donné plein d’idées pour écrire un roman. Il nous demande : « Est-ce que ça serait du plagiat de Jules Verne si j’utilise un kraken dans mon livre?« 

 

  • « Tu veux mettre quoi sur ta liste d’idées de cadeaux de Noël ?
    Je ne sais pas… En fait, j’ai besoin de rien, j’ai tout ce que je veux… Vu que j’ai pas le droit aux jeux vidéos, j’ai besoin de rien… » (je vous rassure il a fini par trouver des idées !)

 

  • Je dis à Bastien que son cousin aimerait avoir des chaussettes Nike pour Noël et il s’étonne :
    « Y a des gens qui demandent des chaussettes à Noël ? De leur plein gré ???!!!« 

 

  • Il m’entend dire que la difficulté du travail des policiers n’était pas le même entre les policiers des petites villes comme la nôtre et les grandes villes comme Paris ou Lyon car il y a moins de risques et de dangers et il réagit en disant : « Oui mais c’est beaucoup plus ennuyant ! » (oui mais ça, ça ne compte pas comme pénibilité ;-))

 

  • « Je suis « jeudemoteur » professionnel! Dans Asterix, je comprends tous les jeux de mots! »

 

  • « Il paraît que la 5G ça va bientôt.
    -C’est quoi la 5G?
    C’est la 4G mais en mieux. » (je n’ai pas demandé ce que c’était la 4 G 😉

 

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 10 ans et 1 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • « Je voudrais bien écrire un roman et j’aimerais bien être édité un jour, mais je pourrais jamais attendre d’être adulte ! Tu pourrais demander à ton amie qui est auteure qu’elle me donne des conseils !« 

 

  • « Bastien, tu mets la table s’il te plaît !
    Oh non ! J’en ai marre de mettre la table !« 

 

  • « Tu ne devrais pas crier ou mettre des croix à tes élèves parce que moi, avec mes copains, on se plaint de la maîtresse derrière son dos quand elle fait ça, alors si tu veux pas que tes élèves t’aiment pas et disent du mal de toi…« 

 

  • « Oh non ! On mange un gratin de pommes de terre avec des courgettes ! C’est l’automne ! Normalement c’est fini les courgettes ! Déjà qu’en automne je vais être obligé de manger des citrouilles alors quoi? maintenant je vais être obligé de manger les deux ensemble ?!« 

 

  • « J’y croyais pas trop mais en fait le doliprane c’est un peu une potion magique !« 

 

Bastien a encore eu la grande chance de pouvoir fêter son 10e anniversaire avec ses 4 grands-parents :

Et je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous sa dernière rédaction à l’école dont le sujet était « Devine ce qu’il peut y avoir dans le sac de la maîtresse. » :

Happy birthday Bastien! (Et à 10 ans, la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

10 ans!! Oui, vous avez bien lu… Moi j’ai du mal à me dire que mon petit bébé a déjà 10 ans!

Le 18 octobre 2009, il y a 10 ans, ce petit bébé est entré dans ma vie

et cela fait donc 10 ans nous sommes devenus une famille Bastien a tellement changé, il grandit mais c’est encore un petit garçon (j’ai un peu peur pour l’entrée en 6ème l’an prochain, mais je serai sans doute agréablement surprise quand le temps sera venu!), il lit toujours autant mais il est aussi passionné par les toupies Beyblade. Il adore la musique et déteste les courgettes. Il continue le karaté et a commencé des cours d’arts plastiques qu’il aime beaucoup.

J’adore ce petit bonhomme et même si comme tous les parents, il m’énerve aussi souvent, je vois aussi toutes ses qualités. C’est un petit garçon sensible et drôle et attentionné (même s’il n’est pas très courageux pour les tâches ménagères 😉 )

A l’heure actuelle, à l’occasion de ses 10 ans, je suis surtout curieuse de savoir ce qu’il va devenir : quel ado sera-t-il? quel homme deviendra-t-il? Je ne peux que lui souhaiter d’être heureux, d’être lui-même et de trouver un chemin qui lui convient sans trop chuter… Et j’espère qu’il aimera toujours sa maman 😉

Ce soir nous fêterons son anniversaire au restaurant de buffet asiatique qu’il aime tant (« Le meilleur restaurant de la ville« … Selon lui 😉 ) avec sa marraine et demain midi, nous fêterons son anniversaire avec ses 4 grands-parents, une tradition qui a commencé pour ses 6 mois et que nous espérons pouvoir poursuivre encore longtemps.

Et à 10 ans, la vérité sort encore de sa bouche 😉

  • Nous avons vu la maîtresse de Bastien car il voulait lui dire qu’il avait l’impression qu’elle s’en prenait toujours à lui et le soir où on l’a vu, la maîtresse avait plein de choses à lui reprocher … Je me devais de prendre le parti de la maîtresse pour certaines petites bêtises mais j’ai aussi défendu le point de vue de Bastien et quand on en a reparlé le soir, il m’a dit que ça lui avait fait du bien de parler avec la maîtresse et il m’a aussi dit :  « Tu ferais une bonne avocate parce que tu m’as bien défendu ! » (moi qui avais peur qu’il trouve que je ne le défendais pas assez, ça m’a fait plaisir!)

 

  • « J’ai découvert qu’en me bouchant les oreilles je devenais bon en maths ! C’est vraiment instantané :  je bugue, je bugue, je me bouche les oreilles et hop : je comprends ! « 
  • « On a commencé le passé simple mais on n’a pas encore appris les -îmes, les -ûmes et les -âmes. je trouve que ça fait super quand on entend « Nous fûmes ravis… » ça fait majestueux !« 
  • Nous avons participé à une soirée de l’APE où il a dansé comme un fou. Le soir, vers 00h30, je le couche et il me demande de lui faire une mini séance de relaxation avant de dormir : « J’ai des idées plein la tête alors il vaut mieux faire une petite relaxation, comme une berceuse. J’ai la rock and roll attitude dans la tête !« 
  • « Il vaut mieux être aveugle pour manger des fruits de mer ! » (Vous aurez compris qu’il déteste les fruits de mer !)

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 9 ans et 11 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • On passe devant des bateleurs dans un marché je lui dis que c’est leur don d’acteurs qui fait que qu’on achètent leurs produits et Bastien me dit : « Ils sont pas vraiment des acteurs : c’est des «attr-acteurs»!« 

 

  • A la fin de l’été nous avons fait une journée « spéciale Bastien » : Nous sommes allés à la plage et avant d’aller manger chez Burger King, on est allés au cinéma en famille voir : «Comme des bêtes» (on se rattrapait de «l’abandonner» tous les matins pour faire des travaux de peinture 😉 ) Il était vraiment heureux : «J’ai l’impression que c’est mon anniversaire!»

 

  • «C’est au collège que les grands ils mettent la tête des 6e dans les toilettes ?» (il a vu ça dans «Alvin et les chipmunks 😉 )

 

  • «Encore des courgettes!!!! Purée!! Vous allez pas me faire manger que ça tout l’été?!»

 

  • Un mardi soir après la rentrée, je lui dis de profiter de sa grasse matinée du mercredi matin car l’an prochain au collège il ira en classe le mercredi…
    «Hein?! Ah ben moi je veux plus aller au collège!»

 

  • Je le vois jouer avec des maternelles à la garderie et il me dit : «Ils sont trop mignons! Je pense que je dois leur paraître vraiment grand!
    -L’an prochain ça sera le contraire!
    Ah oui, en 6e je serai le petit!
    -Aujourd’hui, des élèves de 3e rigolaient parce qu’un 6e avait appelé sa prof «maîtresse»…
    Ah bon? On dit pas «maîtresse» au collège? Mais on dit quoi?
    -Monsieur Truc et Madame Machin…
    Mais moi j’ai trop l’habitude de dire «maîtresse» , je suis sûr de me tromper!»

 

  • Un soir, je lui disais que ses copains étaient très sympa et que je les aimais beaucoup. J’ai compris qu’il était très fatigué quand il a fini par pleurer en me disant : «Ça me fait de la peine… on dirait que tu les préfères à moi…»

Dernière rentrée en primaire et dernière photo de rentrée devant cette porte!

Septembre = cueillette de mûres

Position improbable de lecture!

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 9 ans et 10 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • «Mbappe c’est mon joueur de foot préféré.
    -Mais tu n’aime pas le foot!
    Oui et ben si je me mettais à aimer le foot, ça serait mon joueur préféré!»
  • «Vous êtes pas très sympa avec moi de m’avoir fait naître en octobre parce que du coup je suis à la traîne! Tout le monde est plus âgé moi chez les CM1 à part Mathéo!»
  • «Est-ce que si les Françaises gagne la Coupe du Monde de foot elles auront une troisième étoile sur leur maillot?
    – Je ne pense pas parce que ce sont les hommes qui ont gagné les deux premières étoiles…
    Et alors c’est la France et c’est du foot : c’est pareil!»
  • Bastien me parle sa maîtresse. Je lui demande :
    «Tu aimes bien madame A?
    Oui.
    – Pourquoi?
    Parce qu’elle donne pas beaucoup de devoirs!
    -Ce n’est pas un critère!
    Si! pour une maîtresse c’est le critère principal!»
  • «Moi dans les blagues où c’est «une blonde», je change toujours par «un fou» parce que je ne trouve pas ça très sympa sinon!»
  • Bastien a passé quelques jours avec ses cousins. Quand il est rentré, il s’est jeté sur la pile de livres que j’ai empruntés pour lui à la médiathèque et quand j’essayais  de lui parler, il m’a répondu :
    «Maman!! J’essaie de lire là! Ça fait DEUX JOURS que j’ai pas lu! Laisse moi lire!»
  • Je lis une nouvelle comme quoi le Japon autorise des manipulations génétiques homme-animal. Personnellement, je trouve ça effrayant mais Bastien réagit : «C’est génial! Ils vont créer des superhéros!»
  • On lit ensemble «Tom Sawyer» dans une édition scolaire que j’ai empruntée au CDI et il y a énormément de notes pour donner des explications de vocabulaire et Bastien me dit : «J’ai du mal à croire que des collégiens ne connaissent pas tous ces mots!!»
  • Je suis anti jeux vidéos et je dis à Bastien qu’il y aura peut-être le droit à 16 ans. Son père réagit en disant que ça ne l’intéressera peut-être plus à ce moment là. Je réponds que j’espérais cela. Je dis à Bastien qu’à 16 ans il s’intéressera sûrement plus aux filles.
    «Ah non! Qui dit filles, dit bébés, dit changer des couches…
    -Heu… à 16 ans, qui dit filles ne veut pas dire «bébés» mais plutôt, petits bisous, aller au cinéma, offrir des glaces…
    Ah non! Du coup, ça veut dire perte de temps et perte d’argent de poche pour acheter des glaces!»
  • «En fait, il y a beaucoup de mots latin qui ressemblent aux mots normaux! Par exemple «memento mori» ça veut dire «souviens-toi que tu mourras» (Il cite son livre «Les orphelins Baudelaire»). «Memento» ça fait penser à «mémoire» et «mori» ça fait penser à «mourir»!»
  • En ce moment Bastien dévore les orphelins Baudelaire à raison d’un tome par jour! Il me dit : «Il y a un personnage qui s’appelle Klaus, il a des lunettes et il lit beaucoup! Pour l’instant, c’est mon personnage préféré : je m’identifie bien à lui!»

Lecture en mer

Lecture au restaurant

L’Homme et sa famille de lecteurs!

Participation à sa première course à pied : 1,5km à l’Enduro des Sables