Mauvais garçon : Michael Morpurgo, illustré par Michael Foreman (Billet avec Bastien)

En préparant mon billet, j’ai compté le nombre de livres de Michael Morpurgo dont j’ai parlé ici et celui-ci est le 19e! Je pense qu’on peut dire que c’est mon auteur jeunesse chouchou! Vous pouvez d’ailleurs allez voir mes avis sur les autres livres en cliquant ici!

Les thématiques sont celles que l’on retrouve habituellement chez cet auteur : la transmission par un ancien envers un enfant, la guerre et les histoires de vie assez noires et les liens avec les animaux..

Ici, le grand-père raconte son enfance à son petit-fils et c’est M. Alfie, homme âgé, qui a cru en lui quand il était lui-même plus jeune qui lui a transmis sa passion. Il raconte donc comment en grandissant après la guerre, il a pris la mauvaise direction assez jeune, commettant des vols dans son adolescence et s’est retrouvé dans une maison de correction. C’était une institution ouverte, qui proposait la réhabilitation des jeunes par le travail et il a découvert le travail avec les chevaux. Auprès d’eux, et en particulier auprès de Dombey, le cheval qui va devenir son ami, il va grandir et mûrir et tout ce qu’il aura appris avec M. Alfie qui l’a encadré et qui lui a tout appris, va l’aider à devenir un homme bien.

J’ai aimé le fond du roman mais celui-ci n’est pas mon préféré, j’ai trouvé qu’il était un peu survolé .mais je pense que c’est une question de cible. Michael écrit pour toutes les tranches d’âges et je suis moins sensible à ses romans pour les vraiment jeunes. Celui-ci est recommandé à partir de 8 ans et je trouve que cela correspond parfaitement. Par contre j’ai vu que l’Education Nationale le recommandait pour les 5e (la classe de Bastien) et c’est sans doute un peu léger pour étudier en classe mais pour un « petit lecteur » c’est une bonne entrée dans la littérature en lecture seul. Je le recommanderai pour des lecteurs de 8-10 ans.

VOICI L’AVIS DE BASTIEN (12 ANS ET DEMI) TAPÉ TOUT SEUL SANS QUE JE NE CHANGE UN MOT (ET SANS QU’IL AIT EU CONNAISSANCE DE MON AVIS) :

C’est un bon livre, même si je le trouve très court. L’histoire me fait penser à « Cheval de guerre ». Si l’histoire est un peu  »gnangnan », elle est quand même assez belle.

C’est l’histoire d »un enfant, exemple parfait du délinquant juvénile, qui, même s’il ne respecte rien, a  »bon cœur ». Il va se lier d’amitié avec un cheval, pour le meilleur et pour le pire…

(Note d’Enna : Bastien a fait le lien avec « Cheval de guerre » alors qu’il n’avait conscience que l’auteur de « Mauvais garçon » était aussi Michael Morpurgo! Comme quoi, je lui ai transmis ma passion pour cet auteur! 🙂

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3fhpD91oVu8DxcNteNlndYaeakSrcL6hOqDvO7E0giRHJkfA--gJGZ7lvg-LCqi-lO-zlFlwBijcrql3K9L1RZZ6Inc4sMiAaw8mpHpK-hNF8NT5dnGU120FqhaCXUfZV4UDRFCo21XBiD-mBPI9qc2mw=w223-h226-no
Catégorie Gros Mot
chez Lou et Titine
@lemoisbritish sur Instagram

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 12 ans et 8 mois et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

« Dans la religion catholique, Dieu, il a un a un autre nom, ou c’est juste Dieu?
-Je crois que c’est juste Dieu…
C’est pas ouf…« 

*

On regarde The Voice et je m’étonne de voir Nolwenn Leroy en jogging (et même deux joggings différents !). Et Bastien me reprend : « Tu pourrais arrêter de critiquer les vêtements et critiquer la musique ?!« 

*

« Passe-moi du pain pour le pâté ! » (c’était du foie gras 😉 )

*

Bastien voit de l’écriture arabe et il nous dit : « C’est du Breton !« 

*

« Qu’est ce que tu veux manger ce soir?
Me demande pas… Moi ce que je VEUX manger c’est un cordon bleu mais je sais que c’est pas possible vu qu’il n’y en a pas!« 

*

Il n’arrive pas à s’arrêter de lire son roman (Le tome 2 de « Angie! » de Marie Aude et Lorris Murail) : « C’est trop addictif ! Ça me donne envie de lire des faits divers ! J’ai envie d’essayer d’écrire un roman policier! Il faudrait que je lise quelques Agatha Christie our m’inspirer!« 

Aussitôt dit aussitôt fait : il a lu Les vacances d’Hercule Poirot!
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLWsVdIuLpSzlVREnplJ8MlY_R0CAW7sHMckkPmCnIr-qp06Zjvy4G2vWLjBMB7kNMRisRCvXIc4WCypL0-FLcflFaDmRL7ZMFNK4LbJNYyuPRliGmGEMH6vRXooAERWAyzYGmBKhsS5N-JPQlaAz0yZ7w=s779-no

Simple : Marie-Aude Murail (Billet avec Bastien)

Simple, à beau être le grand frère de Kléber, c’est surtout un enfant de 3 ans dans le corps d’un adulte et Kléber, qui n’est que lycéen, a pris la décision de retirer son frère de l’institution « Malicroix » (contre l’avis de leur père), car il ne supportait pas de voir son frère y dépérir.

Pas facile quand on a 17 ans de s’occuper d’un frère déficient mental (et de son lapin en peluche Monsieur Pinpin toujours prêt à entraîner Simple dans les bêtises!). Il se retrouve dans une colocation avec Simple et des étudiants : un couple et deux garçons et la vie commune va être compliquée au début mais ils vont tous apprendre à vivre ensemble.

Kleber qui est aussi un jeune homme ordinaire va aussi se chercher auprès de deux jeunes filles de sa classe.

Tous ensemble, ils vont évoluer, grandir, apprendre et la différence qui au début les sépare va finalement les rapprocher. Ils vont tous apprendre à se connaitre : les uns les autres mais aussi eux-mêmes.

Une jolie histoire de tolérance avec aussi de l’amitié, de l’amour… C’est écrit dans une langue tout à fait réaliste pour des jeunes d’aujourd’hui et qui traite à la fois de sujets du quotidien de jeunes adultes (avec des sous-entendus sur la sexualité aussi, mais pour l’avoir lu avec Bastien en lecture du soir, ça n’est pas choquant du tout, même pour un lecteur de 12 ans et demi) et des sujets plus sérieux et touchants. Un savant mélange d’humour et d’émotion, comme toujours avec Marie-Aude Murail!

VOICI L’AVIS DE BASTIEN (12 ANS ET DEMI) TAPÉ TOUT SEUL SANS QUE JE NE CHANGE UN MOT (ET SANS QU’IL AIT EU CONNAISSANCE DE MON AVIS) :

J’ai vraiment aimé ce livre, même si au début, on est exaspéré par Simple, on finit par s’en prendre d’affection. Ce livre est très drôle, chaque personnage à son propre caractère, sa propre histoire.

Ce livre permet aussi de mieux comprendre les personnes « i-di-otes », comme le dirait Simple lui même.

Jolie dédicace pour Bastien qui aime lire et écrire.

*

Marie-Aude Murail est une autrice que j’aime beaucoup et que j’ai déjà pas mal lue :

Et Bastien a lu et adoré Angie !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLV-1ir0qgYLAPlpDJFuo6ICLhbeZgqrLu2-X65DYMtqdiVeidwsiHoIdIQRur-C2kVcSDcyz5FpHXEHItuInRoigxwa4Z1bow-cpn4nAH9tG4BjW4K2o0OFTD5mepocUrjse3p5KDOkC1JLqZxK04LpGg=s500-no
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3cfNF8C82b6oKDp1wigvGpmVkZ8iUZ-aeoqoPnSaThK878eKM7m0GBsGgak9_bTQQcW05MTJ7stFYKElUbtm_jiHVBBxv8YjzGlHx_6Y01-4b8KhD5Y3seeu4_XZ9AyCs9pfZerYF_8g7v-6keYJFg8=w959-h629-no

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 12 ans et 7 mois et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

Bastien est en train d’écrire une histoire sur la thématique du jeu vidéo « Among us » auquel il joue. Il le tape directement sur l’ordinateur et me demande l’autorisation de le faire, ce que je ne lui accorde pas toujours : « Tes copines écrivaines elles disent toujours qu’il faut écrire régulièrement et toi tu m’empêches de faire de l’art littéraire !« 

*

Je lui demande un bisou : « Tu n’es pas trop grand pour faire des bisous à ta mère ? »
Non! (Mais il accepte 😉 )
-Quand est-ce que tu seras trop grand tu crois?
Il réfléchit pendant que je lui fais des bisous
Dans 20mn! » 😀

*

D’habitude, le vendredi après-midi, Bastien fait option voile, un cours assez intense et l’autre jour il n’y avait pas cours et le soir avant de se coucher, il me dit :
« J’ai l’impression de ne pas mériter mon weekend… Je n’ai pas fait assez de sport !« 

*

Nous avons couru ensemble, environ 4km en 30 mn (pour la première fois aussi longtemps ensemble) et il était content. Après sa douche, il s’exclame : « Je me sens encore tout revigoré !« 

*

Je nettoie les lunettes de Bastien (il se douche avec et ne les essuie jamais !) : « Whaou ! Je redécouvre le monde !« 

Sportifs de mère en fils 😉
Même quand il fait ses devoirs (sur mon bureau!), il a des positions improbables!
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLWsVdIuLpSzlVREnplJ8MlY_R0CAW7sHMckkPmCnIr-qp06Zjvy4G2vWLjBMB7kNMRisRCvXIc4WCypL0-FLcflFaDmRL7ZMFNK4LbJNYyuPRliGmGEMH6vRXooAERWAyzYGmBKhsS5N-JPQlaAz0yZ7w=s779-no

Hunger Games : Suzanne Collins  (Billet écrit par Bastien)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3eI_VJ2wLqtuQn40iLKtk5hrO-f5Xo1iC85VxRF9dbJs_QVvOZP9CjUBzWdMKYhK0oKqdhZqQyVTnK2KQ4tDlh0McEe4tMBIDqEO5_3SxGqdO8ld4VTwv8ZlQgleuRYyocl1YrlunW4Q-yEhX5EmydY=w95-h100-no

Bastien poursuit avec son nouveau rendez-vous où il écrit des billets de blog sur des lectures personnelles.

Billet écrit par Bastien (12 ans et demi)

Hunger Games est une super série, c’est une trilogie, même si un autre livre annexe raconte l’histoire du président Snow, le « méchant » de l’histoire. L’héroïne Katniss vit dans le district 12. Les district sont des régions pauvres, que le Capitole a créé. Il y a longtemps, les districts se sont rebellés contre le capitole (capitale riche du pays Panem).

Pour faire régner la peur, chaque année, les Hunger Games sont organisés. Le concept est simple : une fille et un garçon de chaque district sont tirés au sort, puis lâchés dans une arène. Le dernier survivant gagne. Quand sa petite sœur est tirée au sort, Katniss se porte volontaire à sa place. Mais, au cours des événements, la révolution gronde…

J’ai adoré cette série, même si la fin est… Si triste, et terrible… On retrouve dans les côté sombre du pays, une certaine ressemblance avec les actualités. Tous les personnages secondaires ont leur caractère, leur imperfections, mais aussi leur évolution, au cours de l’histoire.

C’est très bien écrit, on se sent vraiment avec les personnages, et même si on n’approuve pas toujours leur décisions, on peut se mettre à leur place.

Un coup de cœur.  

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3d6rytwO6_YaN4XNK57cBkQG8O_BoE9kXGelqL8PHLEJwZBnjGgAPTCvUKQ0Y3hBdRL3M1cwtk1USs4XCp2pK5-jF71ZD4DXUpZf1bw1B7V2IWPVZNqJmoXaNzfuScjbpDr61DoBnUbpCCIzoz52eBh=w250-h372-no
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3cfNF8C82b6oKDp1wigvGpmVkZ8iUZ-aeoqoPnSaThK878eKM7m0GBsGgak9_bTQQcW05MTJ7stFYKElUbtm_jiHVBBxv8YjzGlHx_6Y01-4b8KhD5Y3seeu4_XZ9AyCs9pfZerYF_8g7v-6keYJFg8=w959-h629-no
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLWsVdIuLpSzlVREnplJ8MlY_R0CAW7sHMckkPmCnIr-qp06Zjvy4G2vWLjBMB7kNMRisRCvXIc4WCypL0-FLcflFaDmRL7ZMFNK4LbJNYyuPRliGmGEMH6vRXooAERWAyzYGmBKhsS5N-JPQlaAz0yZ7w=s779-no

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 12 ans et 6 mois et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

« La prof de français nous a demandé de citer des héros et des héroïnes et j’ai dit Martin Luther King et Rosa Parks. Tu vois, tu m’as bien éduqué ! »

*

Après moi, c’est son père qui a eu le covid. Quand on l’a dit à Bastien sa première réaction a été : « Comment on va faire pour les repas?« . J’ai dit qu’il devrait nous faire à manger alors il m’a prévenue : « Je sais faire que le riz au rice cooker alors j’espère que vous aimez ça!« . J’ai suggéré que la meilleure solution était que ce soit lui qui soit isolé dans sa a chambre et il n’a pas été d’accord : « C’est bon! J’ai déjà été isolé une semaine !« . Plus tard Bastien me sort : « J’ai qu’à l’attraper à nouveau et comme ça on l’a tous et pas besoin de s’isoler !« 

*

Il a fait beau fin mars : « C’est la saison des shorts qui recommence!!!« 

*

Le père de Bastien a commencé à lui lire « La ferme des animaux » avant de dormir. Il y a souvent le mot « camarade » et son père lui explique que c’est parce ça vient du communisme. Et par association d’idées Bastien lui demande : « C’est quoi le capitalisme ? » Une grande question juste avant de dormir !

*

Je lui sers une boule de glace, assez petite. Comme son père n’en prend pas, il me dit : « Je peux avoir la part de papa ? » Je lui en rajoute et il me dit : « Je pense que papa mérite une plus grosse part!« .

*

Je lui parle de sa combinaison pour son cours de voile et je dis : « Tu as pensé à retourner ta combine? » Et là il me dit : « Ah non! Pour moi c’est comme la polémique « pain au chocolat/chocolatine » : je ne supporte pas qu’on dise « combine », on dit « combi »!!« 

*

On regarde le 20h et il y a un reportage sur le fait qu’à cause de la guerre en Ukraine il y aura une pénurie d’huile de tournesol et donc une pénurie de frites en France. « Alors nous, en France, on s’inquiète de ne plus pouvoir manger de frites alors qu’en Ukraine il y a des gens qui meurent ! » (il était vraiment choqué d’autant que juste avant il y avait un reportage sur des Ukrainiens qui vivaient dans des caves dans la peur…). De regarder le 20h avec lui pendant les vacances (ce qu’on ne fait jamais en temps normal) a aussi soulevé beaucoup de questionnement sur le fait que Poutine devrait subir la peine de mort pour ce qu’il fait au Ukrainiens… Des discussions pas simples…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLWsVdIuLpSzlVREnplJ8MlY_R0CAW7sHMckkPmCnIr-qp06Zjvy4G2vWLjBMB7kNMRisRCvXIc4WCypL0-FLcflFaDmRL7ZMFNK4LbJNYyuPRliGmGEMH6vRXooAERWAyzYGmBKhsS5N-JPQlaAz0yZ7w=s779-no

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 12 ans et 5 mois et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

Je demande à Bastien de faire quelque chose qui l’ennuie (faire ses devoirs ou ranger sa chambre j’imagine…) : « Tu fais ça, ok? On est d’accord ?
TU es d’accord et moi je n’ai pas le choix alors je suppose qu’on est d’accord…« 

*

On continue notre habitude de l’histoire du soir lue par ses parents (et on continuera tant qu’il en aura envie) : « Qu’est-ce qu’on va lire ensemble ce soir?
Je sais pas, je vais regarder dans ma PAL !« 

*

« Nous on n’est pas un pays qui envahit d’autres pays…
-La France a eu des colonies et donc a envahi des pays aussi.
Oui, mais c’était au Moyen-âge !
-Non, ça s’est terminé dans les années 1960…
Oui mais maintenant c’est fini : on remet les compteurs à zéro, on n’est pas des méchants envahisseurs, c’est la Russie qui a la médaille des méchants… » (Pas simple de parler d’actualité avec un garçon de 12 ans quand on ne maîtrise pas le sujet et qu’on ne veut pas trop l’angoisser …)

*

« On va pas remplacer de l’amusement par de la reloutitude ! » 

*

On rentre du théâtre et la lumière est encore allumée dans sa chambre à presque 23h alors qu’il avait le droit de lire jusqu’à 21h-21h30 en notre absence. Je me prépare à le disputer quand je le trouve en larmes. Je lui demande ce qui lui arrive et mon cœur de maman lectrice se serre quand il me dit : « J’ai fini mon livre et la petite soeur que le personnage principal protégeait depuis le début, est morte, c’est trop triste…« . Mon pré-ado était vraiment malheureux comme un petit garçon et ça m’a rendue triste aussi! (Je ne vous donne pas le titre du livre pour ne pas spoiler). »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLWsVdIuLpSzlVREnplJ8MlY_R0CAW7sHMckkPmCnIr-qp06Zjvy4G2vWLjBMB7kNMRisRCvXIc4WCypL0-FLcflFaDmRL7ZMFNK4LbJNYyuPRliGmGEMH6vRXooAERWAyzYGmBKhsS5N-JPQlaAz0yZ7w=s779-no

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 12 ans et 4 mois et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

« Tu vas voir qu’avec la chance que j’ai, ils vont dire que les masques ne sont plus obligatoires le jour où je commencerais à avoir de l’acné!« 

*

Depuis novembre je fais des efforts alimentaires et sportifs pour perdre du poids et un jour je dis  : « J’ai perdu quelques kilos! » Et Bastien me dit : « Mais pourquoi tu veux perdre des kilos ? Faut pas que tu perdes trop de poids ! Faut pas que tu deviennes anorexique ! » (Je l’ai rassuré en lui disant que vu le poids que je avais à perdre et ma gourmandise, il y n’avait aucun risque que je perde trop!… Mais c’est mignon quand même !)

*

Il gigote sans arrêt alors qu’on est à table. Je lui dis : « Tu es hyperactif ou quoi? »
Non, je suis hyperinactif! (Ce qui n’est pas faux vu que c’est souvent une vraie couleuvre !)

*

Il se colle à moi pour lire ce que je lis sur mon téléphone et je lui dis : « Ne lis pas derrière mon épaule, c’est énervant !
Je lis pas derrière ton épaule mais DEVANT ! ( Et effectivement, sa tête était avancée devant mon épaule…mais c’est énervant quand même !)

*

Bastien a adoré le Musée des Arts et Métiers à Paris. Je lui fais remarquer qu’il s’intéresse vraiment à tout et lui réagit : « Non, je ne m’intéresse pas à tout… Par exemple, un musée de l’évolution de la polka à travers les ages, ça ne m’intéresserait pas! Un musée du smoothie ou de la banane non plus!« 

*

« J’adore les moineaux c’est mes oiseaux préférés, c’est petit et c’est mignon. En plus comme il y en a beaucoup et partout on peut en voir facilement. Alors que si ton oiseau préféré c’est un aigle royal t’es mal barré!« 

*

Découverte du Memoranda, la librairie d’occasion où j’ai passé ma jeunesse et où il a fait quelques achats après avoir vendus des livres à lui.
Un fan de manga qui est heureux de manger des ramens comme dans Naruto et des gyozas comme dans Détective Conan!
Lecture dans le train
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3fjCAfpcfeZeHPP61PKAXNevMGY3c5grcOvidBcodGSH3VsEAaYbJ_HVL-eq74Q79IKPfx7_HKBhbdHVv54K1WED7DOMG4cDEfvFerokpPRM2oicMgsXi2O5uF7aDGP_Vy3S_upr60KOqy7dziWGa_K-A=w406-h454-no

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 12 ans et 3 mois et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

« Un truc qui m’exaspère c’est quand les gens disent : « Mon chocolat préféré c’est le chocolat blanc » alors que le chocolat blanc ce n’est PAS du chocolat! C’est juste du beurre au sucre et ça m’énerve! A la limite, ils peuvent dire « j’aime le chocolat blanc » parce que c’est son nom mais pas dire « le chocolat blanc est mon CHOCOLAT préféré parce que c’est pas du chocolat! »

*

On va faire une promenade en famille et Bastien n’a pas envie d’y aller mais on lui dit qu’on va manger un sandwich et là il est d’accord. Quand il s’émerveille devant des moutons, je lui dis « Tu vois ça valait le coup de venir! »,  il me répond : « Non! moi je suis venu uniquement pour les sandwichs, il n’y aurait pas eu de sandwich, je serais pas venu !« 

*

« C’est pas du vol, c’est de l’utilisation réfléchie des moyens d’autrui ! »

*

Il goûte un plat de gratin de patates douces et châtaignes, il est sceptique mais nous dit : « C’est pas vraiment mauvais… » (Je prends ça pour un presque compliment 😉

*

« Quand je mange des spaghettis bolo à la cantine j’ai toujours mal au ventre mais comme j’aime ça, j’en prends quand même !« 

*

Bastien me voit mettre du mascara et me demande : « A quoi ça sert de se peindre les cils, c’est tellement minuscule, personne les voit ! C’est comme les chaussettes, à quoi ça sert d’avoir de belles chaussettes, personne les voit avec les chaussures et le pantalon !« 

Je parle de quelqu’un qui ne croit pas trop au Covid en disant « Lui, il est « covid-sceptique » et Bastien a réagi du tac au tac avec cette blague : « Les anti-vax, il faudrait leur donner un médicament « anti-sceptique »! » (antiseptique) 😉


Au loin le Mont Saint Michel
Un Noël de grand lecteur!
Un fan de nouilles instantanées mangées avec les baguettes : « Comme dans Naruto »
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3fjCAfpcfeZeHPP61PKAXNevMGY3c5grcOvidBcodGSH3VsEAaYbJ_HVL-eq74Q79IKPfx7_HKBhbdHVv54K1WED7DOMG4cDEfvFerokpPRM2oicMgsXi2O5uF7aDGP_Vy3S_upr60KOqy7dziWGa_K-A=w406-h454-no

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 12 ans et 2 mois et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)


« Évidemment que tu n’as plus faim et que tu as soif tu sais gavé de noix de cajou et de saucisson.
On voit bien que tu ne t’es jamais droguée :  les noix de cajou tu commences, tu peux plus t’arrêter!« 

*

Je tente une recette de Yassa sénégalais mais je ne suis pas super emballe par ma recette. Je dis : « On n’a plus qu’à aller au Sénégal et prendre un cours de cuisine !
L’Homme répond : « Ou chercher un restaurant sénégalais ! »
Et Bastien : « Ou manger des cordons bleus !« 

*

« T’étais où ?
-J’etais partie faire ma 3e dose de vaccin.
La 3e dose? Je croyais que c’était que pour les vieux?« 

*

On regarde de vieilles photos et on voit la voiture que j’avais quand il était tout petit : une Kangoo verte et il rigole en disant : « Si tu avais eu une Kangoo orange, tu aurais pu dire que tu avais un « Kangoo roux »!« 

*

Bastien a des chaussures neuves en cuir donc plus raide que ces vieilles baskets  :
« Pourquoi on ne peut pas marcher pieds nus !« 

*

Bastien est un bon élève qui n’aime pas l’école et qui n’aime pas travailler. Il a eu quelques petits accidents dans ses résultats et quand je lui fais remarquer il me dit : « Les résultats scolaires, ça va pas changer ma vie, c’est pas parce que j’ai raté une interro d’histoire géo que je vais pas réussir! Dans un entretien d’embauche, ils ne vont pas me demander les dates de l’empire carolingien ni me demander si j’ai eu un jaune sur mes compétences de 5e !« 

*

« Je ne te demande pas d’aimer tes profs mais de les respecter et de respecter leur travail et si tu n’aimes pas une prof fais attention à ce que cela ne se voit sur ton visage.
Oui, bien sûr mais heureusement que Madame G ne lit pas dans mes pensées !« 

*

Le bulletin de Bastien était excellent (un des meilleurs de sa classe) et pourtant après le rendez-vous parents profs (qui s’est très bien passé), il nous a dit « Ça s’est plutôt bien passé, mieux que je pensais ! » Comme s’il appréhendait alors que l’on connaissait les avis du bulletin ! Et comme c’est un ado, j’ai eu le droit à une remarque : « Pourquoi tu veux toujours me vanter, j’avais hooooonnnnte ! » (Tout ça parce que j’ai eu le malheur de dire que même si je trouvais que son texte de français était bon, j’étais gênée par son écriture comme les profs… Il ne me reproche pas d’être d’accord avec ses profs sur le fait qu’il écrive mal, non, que je fasse un compliment !