Prix Audiolib 2020 : les 5 finalistes!

Les résultats sont tombés et voici les 5 finalistes du prix Audiolib et je suis très contente car même si j’aurais préféré voir « Beloved » ou « Ici n’est plus ici » plutôt que « Miroir de nos peines » que j’ai moins aimé, je dois dire que c’est une très belle sélection!!

C’est le 8e prix Audiolib auquel je participe et je suis vraiment ravie à chaque fois. Dans la sélection, il y  a toujours des titres que j’ai envie de lire et d’autres dont je n’ai jamais entendu parler et cette année j’ai été particulièrement gâtée car à part un livre que je n’ai pas du tout aimé, j’ai trouvé une grande qualité de lecture tant dans les textes que dans les façons de lire.

Evidemment, cette année, le confinement qui a fait que je n’ai pas conduit et peu couru -mais deux moments principaux d’écoute- j’ai eu peur de ne pas réussir à finir à temps mais non, les livres étaient assez prenant pour avoir envie de les lire dès que possible 😉

Cliquez sur la photo pour voir mes avis et mon classement pour vous faire un idée et ensuite c’est à vous de jouer!

A vous de voter en allant ici!

Le prix Audiolib 2020 : mon classement


En janvier, j’apprenais que j’étais à nouveau jurée du Prix Audiolib. J’ai lu et chroniqué les 10 romans et j’ai réfléchi à mes impressions sur les textes et sur les interpretations des lecteurs pour classer les titres. Pour tout dire, le n°1 et les n°9 et 10 étaient des évidences mais je dois avouer que la selection était vraiment bonne et que j’aurais presque pu mettre ex æquo le n°4, 5 et 6! Pas facile alors j’ai fait à l’instinct! Je dois aussi dire que je n’ai été gênée par aucune interpretation, je lai même trouvées très bonnes!

1 Beloved de Toni Morrison lu par Anne Alvaro

J’ai très vite su que ce roman allait être un coup de coeur. C’est même un double coup de coeur pour le texte et pour la lectrice. Une merveille!

*

2 Né d’aucune femme de Franck Bouysse lu par Cachou Kirsch et Simon Duprez

Un roman coup de coeur, très fort avec une très bonne interprétation.

*

3 Dans la forêt de Jean Hegland lu par Maia Baran

Un roman coup de coeur, très fort avec une très bonne interprétation.

*

4 L’homme qui savait la langue des serpents d’Andrus Kiviräkh lu par Emmanuel Dekoninck

Un roman passionnant, à la fois drôle et qui fait réfléchir à évolution de la société. Excellente interprétation.

*

5 Ici n’est plus ici de Tommy Orange lu par Sylvain Agaësse, Benjamin Jungers et Audrey Sourdive

Un roman vraiment très intéressant sur les Indiens d’Amérique, sociologique et psychologique. Très bonne interprétation.

*

6 Le Bal des folles de Victoria Mas lu par Audrey Sourdive

Très bon roman à la fois historique et psychologique. Une bonne interprétation.

*

7 La Femme révélée de Gaëlle Nohant lu par Claudia Poulsen

Une bonne histoire avec des sujets vraiment intéressant mais j’ai trouvé dommage que les deux parties soient si distinctes l’une de l’autre. Bonne interprétation.

*

8 Miroir de nos peines de Pierre Lemaitre lu par l’auteur

J’ai plutôt aimé ce roman mais je ne l’ai pas trouvé aussi passionnant que je l’aurai voulu. Bonne interprétation.

*

9 Girl d’Edna O’Brien lu par Claire Cahen

Ce roman n’est pas mauvais mais il m’a manqué quelque chose pour ressentir des émotions autre que juste factuelles et la lecture audio n’a pas transcendé le texte pour moi.

*

10 Vie de Gérard Fulmard de Jean Echenoz lu par Dominique Pinon

Sans hésitation, assez vite dans ma lecture, j’ai su que ce titre serait mon dernier du classement… Je me suis ennuyée et le lecteur aussi bon soit-il n’a pas réussi à relever ce texte qui m’a laissée de côté…

*

Et maintenant?

Tous les jurés vont envoyer leurs classements d’ici le 10 juin, puis Audiolib va établir un classement de 5 titres.

Ensuite, ces finalistes seront soumis au vote des internautes (à votre tour de jouer!!), vote qui déterminera le grand lauréat du Prix Audiolib 2020.

Ici n’est plus ici : Tommy Orange (Lu par Sylvain Agaësse, Benjamin Jungers et Audrey Sourdive)

Résumé par Audiolib : « Être Indien en Amérique n’a jamais consisté à retrouver notre terre. Notre terre est partout ou nulle part. »
À Oakland, dans la baie de San Francisco, les Indiens ne vivent pas sur une réserve mais dans un univers façonné par la rue et par la pauvreté, où chacun porte les traces d’une histoire douloureuse. Pourtant, tous les membres de cette communauté disparate tiennent à célébrer la beauté d’une culture que l’Amérique a bien failli engloutir. À l’occasion d’un grand pow-wow, douze personnages, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, vont voir leurs destins se lier. Ensemble, ils vont faire l’expérience de la violence et de la destruction, comme leurs ancêtres tant de fois avant eux. »
*
Dans ce roman, plusieurs histoires personnelles se déroulent et se croisent. Elle nous permettent de découvrir différentes vies d’hommes, de femmes et de jeune Indiens d’Amérique. Ces histoires qui pourraient n’avoir rien à voir les uns avec les autres sont des tranches de vies avec leurs histoires individuelles et mais on y perçoit aussi une histoire commune : celle de l’oppression par l' »Amérique blanche » dans l’histoire lointaine ou plus proche.
Le fil conducteur de ce roman est un pow-wow à Oakland : entre ceux qui l’organisent, ceux qui vont y participer , ceux qui viennent pour se reconnecter avec d’autres personnages… Et surtout, un concours de circonstances va faire que tous ces Indiens vont à nouveau être victimes de violences dans ce lieu qui est censé célébrer leur identité.
Ce roman parle de la difficulté à s’approprier une identité qui a été niée de multiples façons, de relations familiales, de la place difficile à trouver pour les Indiens même au sein de leur communauté. J’ai retrouvé beaucoup de thématiques que dans les romans qui traitent de la place des Afro-Américains dans la société américaine.

Il y a beaucoup de personnages et certains lecteurs ont eu du mal à les suivre mais personnellement, je me suis laissée porter par les histoires sans chercher à comprendre tous les liens entre les nombreux personnages et à la fin je me suis rendue compte que j’avais reconnecté tout le monde.

C’est un roman vraiment très intéressant sur une communauté mal connues des Européens et mal-traitée par les Américains. On apprend beaucoup de choses tout en suivant une histoire romanesque et assez psychologique aussi. Une très bonne découverte.

J’ai aimé la version audio avec plusieurs voix que j’ai trouvé très adaptée au texte et aux personnages.

Quand je suis allée à New York, j’avais visité le National Museum of the American Indian que j’avais trouvé passionnant (faites défiler le billet pour voir quelques photos de costumes)

 Chez Sylire

Catégorie « son »

Le prix Audiolib 2020


Lundi soir, j’ai appris une bonne nouvelle!

Pour la 8ème année consécutive, je suis membre du jury du Prix Audiolib, organisé par la maison d’édition et j’ai toujours grand plaisir à participer à ce prix!

Je suis très contente à l’idée de faire des découvertes vers lesquelles je ne seraient peut-être pas allée de moi même. Je suis aussi très contente de retrouver des copines blogueuses parmi les jurés! Et heureuse aussi qu’Audiolib fasse encore confiance aux « vieilles blogueuses » à cette époque où nous ne sommes pas forcément le haut du panier en matière de visibilité et de popularité sur internet 😉

Voici les titres que je vais être amenée à lire avec les oreilles entre janvier et mai :

Alors, voici mes premières impressions :

  • J’ai lu « Beloved » quand j’étais en fac d’anglais il y a très longtemps et je crois bien l’avoir relu depuis mais en anglais. Je suis contente d’avoir l’opportunité de le relire j’ai juste un peu peur du passage à la traduction du language afro-américain de la période autour de l’esclavage.

 

  • J’ai lu « Dans la forêt » en version papier et j’ai hâte de découvrir la manière dont il a été lu car ça a été un coup de coeur!

 

  • J’appréhende un peu « Girl » car le seul livre que j’ai lu de l’auteur était son autobiographie que je n’avais pas appréciée mais là cela semble un roman fort… à suivre!

 

  • J’ai beaucoup vu passer la couverture de « Ici n’est plus ici » sur internet mais je ne sais pas trop à quoi m’attendre et je suis donc très curieuse d’autant que le sujet des Indiens m’intéresse beaucoup!

 

  • J’ai aussi vu passer la couverture de « L’homme qui savait la langue des serpents » et j’ai cru comprendre que ce n’était pas un texte facile alors je suis intriguée!

 

  • « Le Bal des folles » a aussi été vu partout, je n’arrivais pas à me décider à le lire alors c’est l’occasion rêvée de me faire ma propre idée!

 

  • Je suis très contente de découvrir « La Femme révélée » car c’est une autrice que j’avais très envie de lire!

 

  • Je suis vraiment très contente de voir « Miroir de nos peines » parce que j’avais bien l’intention de l’audiolire car j’avais aimé les deux premier roman de cette série lue par l’auteur!

 

 

  • Je n’ai jamais entendu parler de « Vie de Gérard Fulmard » mais j’ai aimé plusieurs livre de l’auteur et le lecteur est bon!

J’ai hâte de recevoir les premiers livres!

Le prix Audiolib 2019

Hier soir, j’ai appris une bonne nouvelle!

Pour la 7ème année consécutive, je suis membre du jury du Prix Audiolib, organisé par la maison d’édition.

Je suis très contente à l’idée de faire des découvertes vers lesquelles je ne seraient peut-être pas allée de moi même. Je suis aussi très contente de retrouver des copines blogueuses parmi les jurés!

Voici les titres que je vais être amenée à lire avec les oreilles entre janvier et mai :

  • La Daronne d’Hannelore Cayre lu par Isabelle de Botton 
  • Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie lu par l’autrice
  • Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard lu par Clara Brajtman
  • Frère d’âme de David Diop lu par Babacar M’baye Fall 
  • Martin Eden de Jack London lu par Denis Podalydès 
  • Fief de David Lopez lu par l’auteur
  • L’art de la joie de Goliarda Sapienza lu par Valérie Muzzi
  • My Absolute Darling de Gabriel Tallent lu par Marie Bouvet
  • Un Gentleman à Moscou d’Amor Towles lu par Thibault de Montalembert
  • La Toile du monde d’Antonin Varenne lu par Julien Defaye

J’ai déjà audiolu « La Daronne » d’Hannelore Cayre (et j’ai bien aimé) et j’ai eu un coup de coeur / coup de poing pour « My Absolute Darling » de Gabriel Tallent

Je suis ravie de voir qu’il y a « Frère d’âme » de David Diop car c’est le prix Goncourt des lycéens 2018 et que j’avais l’intention de le lire un jour.

« La Toile du monde » d’Antonin Varenne m’intéresse car j’avais bien aimé « 3000 chevaux vapeurs » du même auteur.

« Martin Eden » de Jack London sera pour moi de lire un classique que je ne connais pas.

Je ne connais pas « Un Gentleman à Moscou » d’Amor Towles mais le lecteur, Thibault de Montalembert, est un de mes lecteurs chouchous 😉

Quant aux autres titres, je ne les connais pas mais c’est parfois parmi les titres inconnus qu’on a des coups de coeur inattendus 😉

En avez-vous lus ou audiolus?

Prix Audiolib : les 5 finalistes (à vous de voter!)

Voici les 5 finalistes du Prix Audiolib 2018! Je dois dire que je suis très contente car 4 des titres figuraient dans mon top 5 lorsque j’avais fait mon classement des 10 titres lus et celui qui n’y était pas avait pourtant été un coup de coeur dans sa version papier (mais un abandon audio), alors c’est un titre de grande qualité quand même!

Les votes seront ouverts du 13 juin au 23 août (en cliquant sur l’image ci-dessus) : vous pouvez voter pour votre titre préféré ou un des miens (en allant lire mes avis, ils sont tous rassemblés ici!)

Le prix Audiolib 2018 : mon classement

En janvier, je vous racontais que j’étais à nouveau jurée du Prix Audiolib. J’ai lu et chroniqué les 10 romans et j’ai réfléchi à mes impressions sur les textes et sur les interpretations des lecteurs pour classer les titres.

Voici donc mon classement (vous pouvez lire ou relire mes avis en cliquant sur les titres)

Je dois avouer que jusqu’à la dernière minute j’ai hésité entre mon numéro 1 et mon numéro 2 et encore au moment de taper ce billet, je me demande si je ne vais pas changer à la dernière minute… 😉 Ces deux romans sont extrêmement différents et ils sont tous les deux très bons au niveau de l’écriture. J’ai beaucoup aimé le sujet, le style et pour les deux, j’ai aimé les interprétations. Et si j’ai fini par choisir le Philippe Besson, c’est parce que je l’ai découvert entièrement en audio alors que j’ai découvert le Whitehead sur ma liseuse d’abord et que je n’ai écouté que des extraits de la version audio.

  Un texte à la fois personnel et universel et fictionnel. Une belle plume et une belle interprétation.

Un texte très fort, puissant et essentiel. Une interprétation toute en douceur qui collait bien au texte.

Un coup de coeur pour un texte passionnant et la très belle plume de mon auteur chouchou. Une interprétation correcte mais qui pour moi manquait un peu de puissance pour être n°1.

Une auteur que j’aime beaucoup et dont les textes se prêtent très bien  à la lecture audio. Malgré quelques bémols qui font que ce n’est pas mon préféré de l’auteur cela reste une bonne lecture, très accrocheuse avec une très bonne interprétation.

Un texte que j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir avec une richesse des univers et des personnages et une interpretation agréable.

Un polar plutôt pas mal avec une interpretation pas mal non plus mais qui ne m’a pas transporté plus que cela.

Une incroyable surprise : un documentaire sur les arbres que je pensais abandonner au bout d’une heure d’écoute et qui m’a en réalité fascinée! Je l’ai écouté jusqu’au bout en étant très agréablement surprise. L’interprétation par Thibault de Montalembert est juste excellente! Si ce livre audio est quand même assez bas dans le classement c’est que je trouve qu’il n’avait pas forcément sa place dans un prix composé de romans et pour moi, il manque quand même une intrigue.

J’ai eu du mal à entrer dans ce roman que j’ai pensé abandonner et puis j’ai fini par me laisser porter par ce conte mais je n’ai pas été assez emballée et marquée pour le mettre plus haut. L’interprétation correspondait bien au narrateur.

J’avais très envie d’aimer ce roman mais j’ai été déçue, j’ai trouvé ce roman trop convenu et « facile » et l’interprétation d’une des lectrice m’a particulièrement gênée.

Cette dixième place est mon grand regret du prix car j’ai eu un gros coup de coeur pour le texte mais j’ai abandonné la version audio car j’ai détesté l’interprétation qui me gâchait le texte et j’ai donc poursuivi ma lecture sur ma liseuse. Ce texte lu par quelqu’un d’autre aurait pu / dû être le n°1.

Et maintenant?

Tous les jurés vont envoyer leurs classements d’ici le 27 mai, puis Audiolib va établir un classement de 5 titres.

Ensuite, du 13 juin au 23 août ces finalistes seront soumis au vote des internautes (à votre tour de jouer!!), vote qui déterminera le grand lauréat du Prix Audiolib 2018.

Le prix Audiolib 2018

Pour la 6 ème année consécutive, je suis membre du jury du Prix Audiolib, organisé par la maison d’édition.

Je suis bien évidemment ravie, vous vous en doutez! J’adore lire avec les oreilles et j’aime faire des découvertes littéraires! Je ne suis pas toujours d’accord avec le lauréat mais j’ai toujours eu de beaux coups de coeur pendant ces aventures!

Et puis comme les autres années, parmi les autres autres membres du jury il y a pas mal de copines blogueuses, c’est aussi l’occasion d’échanger sur nos lectures et d’organiser des Lectures Communes.

Voici les titres que je vais être amenée à lire avec les oreilles entre janvier et mai :

  •  Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson lu par Antoine Leiris.

  • Bakhita de Véronique Olmi lu par l’auteure.

  • En sacrifice à Moloch de Asa Larsson lu par Odile Cohen.

  • La Ferme du bout du monde de Sarah Vaughan lu par Julie Pouillon.

  • La Tresse de Laetitia Colombani lu par l’auteure, Rebecca Marder et Estelle Vincent.

  • La Vie secrète des arbres de par Peter Wohlleben lu par Thibault de Montalembert.

  • Le Jour d’avant de Sorj Chalandon lu par Stéphane Boucher. 

  • Ma reine de Jean-Baptiste Andrea lu par Guillaume Jacquemont.

  • Quand sort la recluse de Fred Vargas lu par Thierry Janssen.

  • Underground Railroad de Colson Whitehead lu par Aïssa Maïga.

Voici mes premières impressions avant de commencer les écoutes :

J’ai déjà lu « Arrête avec tes mensonges » de Philippe Besson très bien lu par Antoine Leiris.  Je comptais en parler en janvier mais du coup comme mon billet n’est pas encore écrit, je le reporterai à mars!

En version papier, j’ai déjà lu et beaucoup aimé et « Le Jour d’avant » de Sorj Chalandon et « Underground Railroad » de Colson Whitehead j’aurai donc plaisir à les écouter (en entier ou en partie, selon le temps disponible!) car les textes m’ont beaucoup plu.

J’ai dans ma PAL liseuse « La Ferme du bout du monde de Sarah Vaughan » et « La Tresse » de Laetitia Colombani, et dans ma PAE (pile à écouter), j’ai « Quand sort la recluse » de Fred Vargas lu par Thierry Janssen : je suis donc très contente de les découvrir en audio vu que j’avais envie de les lire!

J’avais repéré « Bakhita » de Véronique Olmi sur la blogo car il est très apprécié (c’est même le lauréat du Grand Prix des Blogueurs Littéraires). J’étais aussi très tentée par « Ma reine » de Jean-Baptiste Andrea (J’ai d’ailleurs failli rencontrer l’auteur dans ma librairie mais j’avais une réunion au collège ce soir là!)

Quant à « En sacrifice à Moloch » de Asa Larsson et « La Vie secrète des arbres » de par Peter Wohlleben je n’en ai jamais entendu parler avant! La seule chose que je peux dire c’est que le dernier est lu par Thibault de Montalembert qui est un lecteur que j’aime beaucoup!

 

Comptez sur moi pour vous reparler de ces livres audio au fur et à mesure!

Prix Audiolib 2017 : mon classement

Pour la 5ème année consécutive, je participais au Prix Audiolib et je dois dire que cette année encore, j’ai trouvé la sélection très bonne ce qui ne rend pas le classement facile!

Voici mon classement des 10 titres que j’ai découvert cette année :

1 :

Désorientale de Négar Djavadi, lu par Lila Tamazit.

Coup de coeur, pour le texte et la lecture audio

  *

2 :

Voici venir les rêveurs : Imbolo Mbue (lu par Julien Chatelet)

Quasi coup de coeur pour le texte et la lecture

 *

(mes 3 et mon 4 auraient pu être ex aequo)

3 :

Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre, lu par Philippe Torreton.

Très bon texte et très bonne lecture

*

4 :

 The Girls d’Emma Cline, lu par Rachel Arditi.

Très bon texte et une lecture qui m’a fait apprécier encore plus le texte que je connaissais déjà

 *

(Mes 5 , 6 et 7 auraient pu être ex aequo)

5 :

Le dernier des nôtres d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre, lu par Rémi Bichet.

Une histoire très accrocheuse et une bonne lecture

*

6 :

 Petit pays de Gaël Faye, lu par l’auteur.

Un texte fort et une lecture très adaptée

*

7 :

Born to run de Bruce Springsteen, lu par Jacques Frantz.

Une incroyable surprise, je me suis laissée prendre par ce « personnage » et un lecteur qui lui colle à la peau

 *

8 :

 Jeux de Miroirs d’E.O. Chirovici, lu par Vincent Schmitt.

Pas mal mais pas non plus extraordinaire

*

9 :

 Opération Napoléon d’Arnaldur Indridasson, lu par Thierry Janssen.

Je me suis un peu ennuyée

 *

10 :

 Ma part de Gaulois de Magyd CHERFI, lu par l’auteur.

Abandon à cause de la lecture audio

*

Les autres jurés ont aussi fait leur classement et Audiolib fera ressortir 5 finalistes à partir de nos avis. Ensuite ce sera à vous de jouer en votant sur leur site.

Je vous en reparlerai bien sûr!

 Edit : Le lauréat 2017 est :

Le prix Audiolib 2017

Pour la 5 ème année consécutive, je suis membre du jury du Prix Audiolib, organisé par la maison d’édition.

Je suis toujours contente de découvrir des titres qui ne sont pas forcément dans ma « zone de confort », j’y ai fait de belles découvertes inattendues (et d’autres qui m’ont moins plu, c’est le jeu!)

Et puis comme les autres années, parmi les autres autres membres du jury il y a pas mal de copines blogueuses, c’est aussi l’occasion d’échanger sur nos lectures et d’organiser des Lectures Communes.

Voici les titres que je vais être amenée à lire avec les oreilles entre février et la fin mai :

  • Born to run de Bruce Springsteen, lu par Jacques Frantz.
  • Désorientale de Négar Djavadi, lu par Lila Tamazit.
  •  Jeux de Miroirs d’E.O. Chirovici, lu par Vincent Schmitt.
  •  Le dernier des nôtres d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre, lu par Rémi Bichet.
  •  Ma part de Gaulois de Magyd CHERFI, lu par l’auteur.
  •  Opération Napoléon d’Arnaldur INDRIDASON, lu par Thierry Janssen.
  •  Petit pays de Gaël FAYE, lu par l’auteur.
  •  The Girls d’Emma CLINE, lu par Rachel Arditi.
  •  Trois jours et une vie de Pierre LEMAITRE, lu par Philippe Torreton.
  •  Voici venir les rêveurs d’Imbolo MBUE, lu par Julien Chatelet.

J’ai déjà lu  « Petit pays » de Gaël Faye (lu par l’auteur) et « Trois jours et une vie » de Pierre Lemaitre (lu par Philippe Torreton). J’ai « The Girls » d’Emma Cline dans ma PAL « papier » alors je pense que je l’aurai lu avant de l’écouter puisque la version audio lue par Rachel Arditi ne sort qu’en avril 2017.

 J’avais repéré « Le dernier des nôtres » d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre, lu par Rémi Bichet, « Jeux de Miroirs » d’E.O. Chirovici, lu par Vincent Schmitt qui sort en mars 2017) , « Voici venir les rêveurs » d’Imbolo Mbue, lu par Julien Chatelet qui sort en février 2017) et « Désorientale » de Négar Djavadi (lu par Lila Tamazit qui sort en mars 2017) sur la blogo / Instagram sans pour autant vraiment savoir à quoi m’attendre alors je suis très curieuse de les découvrir.

 Ma dernière tentative avec Arnaldur Indridason a été un échec alors j’espère me réconcilier avec lui avec « Opération Napoléon » (lu par Thierry Janssen qui sort mars 2017) et je suis curieuse de découvrir Magyd Cherfi en tant qu’auteur avec « Ma part de Gaulois »  (lu par l’auteur et qui sort en avril 2017).

 Alors le seul qui « m’inquiète » un peu dans cette sélection, c’est « Born to run » de Bruce Springsteen car je ne suis pas une fan du chanteur, mais il est  lu par Jacques Frantz que j’ai déjà aimé sur d’autres livres audio (sortie mars 2017).

Comptez sur moi pour vous reparler de ces livres audio au fur et à mesure!