Âmes Graphiques – Carte blanche estivale-

 

Sabine du Petit Carré Jaune nous propose tous les mois ou presque de coller des images sur un mot ou des mots sur une image avec le rendez-vous « Âmes graphiques » :

Ma participation en trois photos vous montrera mon entrée dans l’été avec mon premier pique nique en famille, mon premier bain de mer et ma première lecture à la plage en maillot de bain et ma foi, on est pas mal en Normandie!

 

 

Et pour finir voici deux citations qui viennent d’une BD coup de coeur (« Etunwan Celui qui regarde ») dont je parlerai en juillet et qui m’ont fait penser à l’esprit des âmes graphiques : 

Âmes Graphiques – Pluie- Les participants

 

Sabine du Petit Carré Jaune a rendu son rendez-vous photographique « Âme graphique » nomade en le faisant voyager de blog en blog. Ce mois-ci, elle m’a confié les clés et donc jeudi dernier  je vous attendais avec vos photos inspirées par le mot « PLUIE »!

Personnellement, j’ai été inspirée par  la pluie qui dansait sur le pare-brise du  car qui me ramenait de Londres : c’était  très beau! Vous ne voyez pas en photo le mouvement du vent sur les gouttes transformait cet inconvénient météorologique en un très joli et poétique ballet

*

Christine nous propose une pluie de pétales et c’est d’une grande douceur! 

« La pluie est un phénomène naturel par lequel parfois, des pétales tombent des arbres vers le sol… »

*

Sabine  nous raconte avec beaucoup de poésie sa quête de la pluie absente (Cliquez sur son nom pour voir son article)  :

« PLUIE d’un soir, PLUIE d’un regard.Petite musique d’un clapotis jazzy. Un petit coin de parapluie pour un coin de paradis. Souvenir d’un soir giboulées douarnenistes ensoleillées. »

*

Céline, ellea été gâtée par la pluie! (Cliquez sur son nom pour voir son article) 

 «  La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre comment dansersous la pluie. » Sénèque

*

Martine qui a préféré écouter la pluie au lieu de la photographier s’est trouvée dépourvue quand le soleil s’est installé  mais heureusement, elle a mis son fils à contribution car il faisait trop beau pour elle 😉 (Cliquez sur son nom pour voir son article)  :

 « Il y a des pluies de printemps, délicieuses, où le ciel a l’air de pleurer de joie. » Paul-Jean Toulet 

*

Gaelle nous offre un triptique de (non) pluie :

« Il n’y a pas de pluie par ici cette semaine. 
Le bleu azur a investi le ciel. 
Pour Michel Leiris, azur et pluie ne sont pas si éloignés…
Voici en 3 temps mon interprétation pluvieuse azurée! »

*

Lucie nous ouvre une page de pluie avec un extrait pluvieux de la BD « Les gens honnêtes » 

*

Manika déplore que les giboulées n’aient pas été si nombreuses en mars mais elle quand même trouvé la pluie tout en restant à l’abri ! (Cliquez sur son nom pour voir son article)  :

*

Marion rêvait d’un arc en ciel pour ce mot « pluie » sans trop y croire mais un chat mouillé et un garçon au manteau sec lui ont fait comprendre que la pluie de printemps lui avait apporté ce cadeau « superbe, coloré, magique »! (Cliquez sur son nom pour voir son article) :

*

Clodine nous présente le Koh Lanta de la poésie 🙂 Et la pluie qui a été l’inspiration des jeunes poètes a aussi permis une une photo pleine de poésie!

« Ce jour là on devait écrire des haïkus sur le Printemps. 
C’était en mars, le jour du printemps.
Pluie et froid.
Le car nous avait déposés, nous étions entre haïku et land-art.
Ecrire coûte que coûte.
Des sacs poubelles pour s’asseoir, deux des enfants en ont trouvé un autre usage.
Autant dire que les haïkus ont été orientés ! 
Sensations froid et mouillé ont été beaucoup partagées.
Dommage je ne sais plus où sont ces créations. 
Ecole Adrien
Tigeot« 

Au passage Clodine a un très joli projet à défendre : allez donc faire un tour ici 

FEUILLETER LA FRANCE AVEC VOUS

PARTIR à la RENCONTRE De CEUX QUI FONT LE LIVRE et de CEUX QUI LE FONT VIVRE ! DECOUVRIR & ECRIRE LA VIE DES LIVRES en AMONT et en AVAL de l’imprimerie. *** Derrière chaque livre, des hommes et des …

https://fr.ulule.com

*

Chez Aude, la pluie sur les velux peut à la fois être un monstre ou une berceuse (Cliquez sur son nom pour voir son article)  : 

*

Laetitia nous prouve que la pluie est bien plus jolie en couleur : 

*

Dites moi si je vous ai oublié!

Sabine a chargé Bastien de choisir le nouveau mot pour le jeudi  25 mai (attention exceptionnellement pas d’Âmes graphiques en avril!!). Vu ses préoccupations du moment, on a eu la chance d’échapper à « Pokemon » mais le premier mot qui lui est venu à l’esprit quand je lui ai expliqué le jeu a été « LIVRE » et comme on dit : « La vérité sortde la bouche des enfants » (et aussi « les chiens ne font pas des chats »!)

Je vous dirais plus tard chez qui nous serons réunis par Camille dans un billet chez Sabine!

Âmes Graphiques – Pluie-

 

Sabine du Petit Carré Jaune a rendu son rendez-vous photographique « Âme graphique » nomade en le faisant voyager de blog en blog. Ce mois-ci, elle m’a confié les clés et donc aujourd’hui, dernier jeudi du mois je vous attends avec vos photos inspirées par le mot « PLUIE »!

De mon côté, en tant que Normande qui prépare un marathon (pour une bonne cause je vous le rappelle!), j’aurais pu vous montrer des photos de sorties sous la pluie battante où je travaille parfois à la fois l’endurance et le mental et vous montrer ma motivation 😉

Marathon de Paris solidaire avec l’UNICEF – Enna lit, Enna vit!

ENCORE un Marathon pour moi… ENCORE un appel à la solidarité pour vous! Après avoir préparé 5 marathons et en avoir terminé 4, je…

http://ennalit.canalblog.com

Mais après avoir passé une belle semaine à Londres, sous le soleil, (ou quand il n’y en avait pas, au moins nous sommes restés au sec), nous sommes rentrés en France sous la pluie.

J’ai tout de suite pensé à l’âme graphique du mois : tout d’abord en me disant que cette pluie qui nous accueillait allait sans doute casser quelques préjugés sur l’Angleterre auprès de mes élèves mais surtout parce que voir la pluie sur le pare-brise d’un car : c’est très beau! Vous ne voyez pas en photo le mouvement du vent sur les gouttes transformait cet inconvénient météorologique en un très joli et poétique ballet

Si vous avez participé n’oubliez pas de me donner votre interprétation photographique du mot « PLUIE » par commentaire sur ce blogpar mail à ennalit@gmail.com ou sur la page Facebook des âmes graphiques.

A bientôt!

Âmes Graphiques – Pluie- Rendez-vous demain!

 

 

Sabine du Petit Carré Jaune m’a laissé les clés de la maison et je vous attends donc demain jeudi 30 mars, dernier jeudi du mois pour me donner votre interprétation photographique du mot « PLUIE » par commentaire sur ce blog sous le billet de demainpar mail à ennalit@gmail.com ou sur la page Facebook des âmes graphiques.
A demain!

Âmes Graphiques – Pluie-

 

 

Sabine du Petit Carré Jaune a rendu son rendez-vous photographique « Âme graphique » nomade en le faisant voyager de blog en blog. Ce mois-ci, elle m’a confié les clés et donc jeudi 30 mars, dernier jeudi du mois nous vous proposons de faire une photo inspirée par le mot « PLUIE » et de m’envoyer le lien vers votre interprétation photographique de ce mot par commentaire sur ce blog, par mail à ennalit@gmail.com ou sur la page Facebook des âmes graphiques.
Je vous attends! N’hésitez pas à rejoindre cette joyeuse et poétique communauté qui aime les mots et les images!

Âmes Graphiques – Noir-

 

 

Sabine a rendu son rendez-vous photographique du Petit Carré Jaune « Âme graphique » nomade en le faisant voyager de blog en blog et ce mois-ci, elle a confié les clés à Marion, du blog Par-ci, par-là qui nous a proposé le mot « Noir« …
Marion a choisi ce mot au départ car en Amérique du Nord, le mois de février est « Black History Month », même si comme d’habitude l’interprétation du mot est très ouverte.
Et il se trouve que je suis allée au cinéma pendant mes vacances à Lyon et donc j’ai pris ma photo dans le NOIR!

Il se trouve que Marion a aussi parlé sur son blog de « Loving » un film qui m’avait beaucoup tenté :  un film qui parle d’une relation amoureuse entre une femme NOIRE et un homme blanc dans l’Amérique de la ségrégation … Un pan NOIR de l’histoire des NOIRS américains…

Avec cette photo, j’en profite donc pour saluer Marion, parler du Black History Month, de vous encourager à voir un bon film… Si tout cela ne fait pas une âme graphique… 🙂

 

J’ai beaucoup aimé ce film, que j’ai trouvé très juste, très sobre et pourtant très fort. Les personnages sont des gens ordinaires qui s’aiment qui qui doivent se battre malgré eux contre la société de cette époque…
Si vous voulez voir la vraie famille « Loving » (car c’est tiré d’une histoire vraie), vous pouvez faire un tour ici : 

Grey Villet Photography – LIFE photo-essays

At the time of its original telling in LIFE magazine, coverage of Lovings vs. Virginia was one among many documenting civil rights cases during the 1960’s. Now more than 40 years later what makes the story so compelling, is not just the courage of its participants but the love that drove them to fight for their cause.

http://greyvillet.com

Prochain rendez-vous sur un autre blog le jeudi 30 mars.

Âmes Graphiques – Neuf-

 

Sabine rend son rendez-vous photographique du Petit Carré Jaune « Âme graphique » nomade en le faisant voyager de blog en blog et ce mois-ci, elle a confié les clés à Martine des lectures de Martine qui nous a proposé le mot « Neuf« …
Je dois dire que j’avais zappé, la fin janvier est arrivée si vite que dimanche matin je n’avais même pas réfléchi au sujet quand Martine a fat un petit rappel sur le groupe FB du rendez-vous…
Et puis je suis allée courir dimanche après-midi, sur un parcours que je connais et c’est là la magie de l’âme graphique qui fait qu’il suffit d’ouvrir ses yeux et son coeur (et d’avoir de quoi prendre des photos, même en courant!) car au détour d’un champs j’ai croisé du « neuf », du tout neuf de probablement seulement quelques jours.
Je me suis arrêtée pour les regarder, j’ai rigolé toute seule en les voyant bondir comme s’ils découvraient leurs propres corps, se sauter dessus et courir vers leur mère pour se cacher comme des enfants faussement timides. Leur mère qui, elle, me regardait droit dans les yeux, tête haute et en faisant un ou deux pas dans ma direction l’air de dire « Ne t’approche pas plus de mes petits, toi! » 😉
 
Alors voici la rencontre qui m’a donné le sourire !

Prochain rendez-vous sur un autre blog le jeudi 23 février.

 

Âmes Graphiques – Lumière

 

Pour le rendez-vous photographique du Petit Carré Jaune  « Âme graphique », cette fois-ci Sabine nous a confié le mot « Lumière »… 

J’avoue que dans le tourbillon des fêtes je n’ai pas beaucoup réfléchi mais le hasard a voulu que vendredi 16 décembre, en quittant le travail pour commencer mes vacances, je me suis arrêtée deux fois que le bord de la route pour capter des lumières assez spectaculaire.

Alors je profite de ce dernier rendez-vous 2016 des âmes graphiques pour vous souhaiter une année 2017 lumineuse!

 

Âmes Graphiques – Carte blanche-

 

Pour le rendez-vous photographique du Petit Carré Jaune  « Âme graphique », cette fois-ci Sabine nous laisse carte blanche.

Cette photo a une histoire particulière. C’est une photo que j’ai prise samedi dernier quand je suis allée voir ma maman à l’hôpital où elle a été hospitalisée d’urgence pour un problème cardiaque.

Cette photo est pour moi pleine d’espoir, car ma maman a beau avoir 80 ans et être à l’hosto, vous devinez son sourire sous le floutage et moi, il m’a fait du bien ce sourire car il m’a bien rassurée ! (Et elle est rentrée chez elle depuis hier soir!)

Et puis, sur cette photo, il y a aussi la poésie du dessin que Bastien a fait pour sa grand-mère car il sait qu’elle adore les oiseaux et en particulier les mésanges. Alors, il a trouvé une photo et il a copié (sans décalquer) et je le trouve très beau son dessin !

 

Le prochain rendez-vous est le jeudi 29 décembre 

Âmes Graphiques – Encre-

 

Pour le rendez-vous photographique du Petit Carré Jaune  « Âme graphique », le thème était cette fois-ci « encre ».

Je n’avais rien prévu et comme je suis en vacances à Paris, je me suis dit que j’allais profiter de ma promenade du jour pour trouver une idée et j’ai bien fait car lors de ma balade familiale au parc des Buttes Chaumont, j’ai fait plusieurs rencontres encrées!

 

Et puis au moment du déjeuner, l’encre a à nouveau été au rendez-vous mais cette fois pour faire patienter Bastien qui nous a dessiné « Des ninjas qui protègent la Tour Eiffel des méchants » (oui, il est à fond dans les ninjas en ce moment… et on est à Paris 😉

Le prochain rendez-vous est le jeudi 24 novembre et Sabine nous donne carte blanche!