Souvenirs du Laos et du Cambodge

Pour le Challenge Dragon   de Catherine, j’étais sensée faire un billet autre que sur mes lectures asiatiques et je voulais vous emmener en voyage en Thaïlande ou au Cambodge mais malheureusement nous avons eu un problème de disque dur et perdu toutes nos photos d’avant 2009 (2009 inclus… heureusement que je tenais le blog personnel de Bastien sinon ses premiers mois auraient été complètement perdus…) J’ai un gros album papier mais trop compliqué à scanner…

Voici donc quelques souvenirs que nous avions rapportés

 

Une apsara achetée au Cambodge faite par de jeunes artisans dans une école à Siem Reap

 

 

Peinture sur bois laquée achetée au même endroit

 

Tenture du Laos

Coussins du Laos

 

Mais je peux vous renvoyer faire un tour sur les billets où j’avais parlé du Laos (et je suis contente car au moins ces photos là sont sauvées!)

Cliquez sur les photos : chacune vous emmène vers un billet du blog qui vous emmènera en voyage dans le tempe et au Laos!

Laos : fin du voyage…

Pour quitter le Laos et rejoindre la Thaïlande, on a choisi de voyager en bateau et nous avons passé deux jours sur le Mekong sur un bateau traditionnel aux sièges en bois avec quelques touristes mais surtout une majorité de Laotiens pour qui c’est le moyen de transport le plus rapide et le moins cher pour rejoindre le Thaïlande. Je vous rassure, on n’a pas dormi dessus, il y avait une pause dans un village!

Bateau sur lequel nous avons voyagé, de l’extérieur.

et de l’intérieur (Remarquez le confort des bancs en bois…pour deux jours)

En chemin, nous croisons des villages isolés sur les berges du Mekong, des villages qui semblent à peine reliés à des routes (c’est un paysage montagneux et très sauvage), des petites maisons très simples, des enfants qui courent jusqu’aux bords du fleuve pour faire des grands coucous aux bateaux qui passent, des pêcheurs, des barques très étroites… Toute une vie authentique…

Le rythme de ce voyage était extêmement tranquille, paisible et parfois impressionant car le Mekong est un fleuve puissant. Mais c’était surtout totalement dépaysant… J’ai beaucoup apprécié cette expérience très différente

On regarde le paysage, on écoute et on regarde les gens, on rêve, on lit (beaucoup)…

Et on finit par lier des contacts sans parole avec des passagers par des sourires et des gestes

Petite fille espiègle rencontrée à bord

Laos : Luang Prabang

Luang prabang est une ville que j’ai beaucoup aiméUne ville plutôt tranquille (quoi que de plus en plus touristique). Un vrai mélange de tradition et de nature, une ville très nonchalante.

L’élément central de cette petite ville est le Mekong, que l’on voit pratiquement tout le temps. J’ai eu un vrai coup de coeur pour ce fleuve brun, à la fois paisible et puissant.

C’est aussi une ville à forte présence boudhiste, beaucoup de temples et de statues de boudhas et autres…

                                              

C’est aussi le point de départ pour de nombreuses activités « nature » : trecks, balades à dos d’éléphant, VTT, kayak… N’étant pas de grands sportifs et surtout, n’étant pas du tout équipés pour faire des randonnées « sauvages », nous avons opté pour une balade en kayak sur un affluent du Mekong (moins puissant, mais quand même un peu impressionnant)

Et une pause très agréable dans des cascades dans lesquels nous avons pu nous baigner… Eau limpide et très fraiche!

Parce que si les petits enfants du coin s’éclatent dans le Mekong, je n’étais pas du tout prête à plonger dedans!

A suivre…

Laos : le voyage continue…

Nous avons commencé notre voyage au Laos par la capitale : Ventiane.

Nous logions dans une maison traditionnelle avec un très beau jardin.

Nous avons loué des vélos et fait le tour de la ville. Une ville assez influencée par la France… Nous avons même vu un « Arc de Triomphe »!

A Ventiane, il est possible de manger français très facilement et en plus c’est très bon! Même des petits déjeuners « parisiens »… Nous en étions déjà à plusieurs semaines de voyage en Asie du Sud Est et je dois avouer qu’on a apprécié un petit voyage culinaire en France… On s’est dit qu’après le dépaysement, on se « re-paysait » !  😉

Cela ne nous a pas empêché de beaucoup apprécier la nourriture, au point de prendre des cours de cuisine laotienne avec la patronne de notre guest-house!

Puis nous avons pris un bus de nuit pour rejoindre Luang Prabang… C’était un bus local, pas un « Bus VIP »… Le Lonely Planet nous avait prévenu que ce genre de bus pratiquait la « politique du bus jamais plein »…On avait cru comprendre que ça voulait dire que le bus ne partait pas avant d’être plein… En fait, non, ça voulait vraiment dire que le bus n’était jamais plein … on pouvait toujours entasser des gens et des bagages… Il y avait même des gens assis sur des petits tabourets en plastique dans l’allée centrale.

C’est avec ce bus que nous avons eu un accident (pas grave) juste dans un petit village de montagne complètement isolé. Le paysage était magnifique! Finalement cet « incident » c’est révélé être une expérience de voyage originale!!

A suivre!

Voyage au Laos

Cet été : pas de voyage lointain, exotique et long… La grossesse me fait rester à la maison (mais je ne me plains pas, j’habite au bord de la mer… et il y a plein de gens qui viennent ici de leur plein grès (N’est-ce Bookomaton??!)

Aujourd’hui, nous partons passer quelques jours avec mes parents en voilier (direction prévue : Jersey et peut-être Guernsey si le vent le permet) et puis travaux de peinture et visites d’amis… De belles vacances malgré tout!

En attendant mon retour et pour vous faire voyager un peu (et pour me rappeler de bons souvenirs), je vous emmène au Laos, pays que nous avons découvert l’été dernier dans notre périple « Thaïlande-Cambodge-Laos-Thaïlande » avec sac à dos et sans réservation!

Cette année pas de démarches pour passer d’un pays à l’autre…

… pas de passeport,  pas de demande de visas, pas de fiches à remplir…

Nous jouerons peut-être à la « pédangue »…

… c’est à dire la pétanque qui est très bien implantée au Laos!

Les transports en commun que nous prendrons seront sans doute plus sûrs…

…. (là, nous avons fini dans le fossé entre Ventiane et Luang Prabang, avec un bus rempli à ras bord de personnes et de bagages…Heureusement plus de peur que de mal, mais nous avons décidé que nous ne prendrions plus de bus locaux qui roulaient 12 heures la nuit!)

Les lieux de cultes que nous verrons seront plus sobres…

(Luang Prabang)

(Ventiane)

(Luang Prabang)

Les marchés seront moins exotiques…

Marché couvert de Ventiane (vous pouvez voir des fleurs de bananiers, de la citronnelle, du galanga…)

Marché de rue de Luang Prabang

Marché de Luang Prabang

Nous ne mangerons pas les mêmes plats…

Les barbecues ne seront pas laotiens

et il n’y aura pas de « sticky rice » (riz gluant) que l’on mange avec les doigts pour accompagner la salade de papaye verte…

A suivre…