La vérité sort de la bouche de Little Boy B

5 ans et 10 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

Sur une plage des Glénans : 

« C’est des galets sauvages, c’est interdit de les ramasser, ça protège la plage » 

 

Sur le bateau de ses grands-parents, mon père lui donnait des petites tâches à faire, il était très demandeur :

« Il faut que je fasse des boulots avec Papounet!« 

 

Il aide son grand-père sur le bateau : 

« Je vais juste faire pipi, Papounet a dit que j’avais le temps et après je vais continuer le boulot!« 

 

 

« Tu finis ton chocolat chaud.

Je peux pas finir: j’ai pas commencé!« 

 

« Je suis impatient d’être adulte parce que je pourrais m’acheter des animaux et aussi une moto cross.

-Pourquoi ?

Parce que ça va mega vite et c’est mega cool!« 

 

« Enfin des toilettes publiques propres!« 

« Encore des toilettes publiques propres!« 

 

« J’ai un souvenir fou: c’est quand un jour avec papa, on a roulé dans un sens interdit avec le vélo et la trottinette!

-Et qu’est-ce qui s’est passé ?

Rien mais on aurait pu aller en prison, c’est pour ça que c’est un souvenir le plus fou!« 

 

« Il va peut-être pleuvoir quand on sera à la plage…

C’est pas grave, comme ça il y aura plus d’eau dans la mer!« 

 

« Elle est bonne hein?

Oui! Elle est bonne mais elle est aussi un peu froide! Ce serait bien si c’était comme dans ma baignoire et si on pouvait régler la chaleur« 

 

Il y a du vent :

« Maman, tu as les cheveux tout ébouriffiés.« 

 

On parle d’une cale :

« C’est là qu’on aurait du débarquer…

Si y avait eu la guerre ?!« 

 

« T’as dit qu’on y vayait ! » (on y va…)

 

« Quand on est arrivés à la plage il y avait presque personne et puis il y eu des touffes de personnes qui sont arrivées!« 

 

« Qu’est-ce tu as préféré à l’aquarium ?

Rien.

-Ah bon?

J’ai tout aimé!« 

 

« À vrai dire…  » (J’adore les expressions de « grands » qui se glissent dans son langage)

 

« Chez papy et mamie, ils regardent la télé le soir.

-Ils regardent quoi?

C’est la radio mais avec un monsieur qui parle et il a un costume de président » (j’en ai déduit que ses grands-parents regardaient le journal télévisé 😉

 

On a lavé Toto son doudou tigre préféré. Le lendemain :

« Maman,  tu peux laver Étoile de Mer et Petit Poisson (2 autres doudous) parce que je leur ai promis qu’ils pourraient dormir dans mon lit mais je veux pas qu’ils salissent Toto »

 

 

 

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

5 ans et 7 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

 

« Claire, elle plus petite que toi mais est ce qu’elle a le même âge que toi?« 

 

« L’autoroute c’est là qu’on peut rouler à la vitesse qu’on veut ?« 

 

On croise un briard:

« On dirait un ours mais un ours ado! Parce qu’il est pas aussi grand qu’un ours adulte!« 

 

Il voit une photo d’un hibou qui mange une souris :

« Malheureusement les pauvres bêtes elles se font manger par les chats, les hiboux et les cigognes!« 

 

Il goûte jus de cranberry:

« C’est bon mais ça a quand même un drôle de goût…« 

 

« Est-ce que ça existe les ados filles?« 

 

La nouvelle expression du moment (merci l’école!) : « Truc de malade!« 

 

Je parle du Royal Baby à table avec son père :

« Le bébé de Kate n’est pas né. 

-C’est une fille ou un garçon ? 

-On ne sait pas.

Forcément il est pas né !« 

 

« J’ai acheté des tee-shirts pour l’anniversaire de B. (son grand cousin).

Il a quel âge ?

-20 ans

Hein??! Tu as acheté un tee-shirt en taille 20 ans???!« 

 

« Maîtresse aujourd’hui elle a dit quelque chose et moi je suis contre qu’elle le redise. Elle a dit « Il y a une personne qui travaille très bien ici: c’est N. » et moi je suis pas d’accord, c’est pas gentil parce qu’il y en a d’autres !« 

 

« S. (son copain), il dit que ca existe les  fantômes! (Il tourne son doigts sur sa tempe et dit : « Non mais oh, il a le tournis? Il a bu trop de vin?! »

 

« C’est pour faire de la muscul « 

 

« Le mecaniksme« 

 

« Maîtresse était pas contente parce que j’ai rendu mon travail en retard mais moi je voulais m’appliquer sur mes dames africaines.

-Mais en CP il faudra aller plus vite… 

Alors faudra pas s’appliquer ? Alors d’accord si c’est comme ça je ferai des dessins pas beaux!« 

 

« Là j’ai fortement envie de faire pipi.« 

 

« On dit que le lion c’est le roi de la jungle mais c’est plutôt le roi de l’Afrique et de la savane, y a pas de jungle en Afrique... »

 

« Oh la la, là, y a un gros mon dieu!

-Ça veut dire quoi?

Tu sais, c’est  quand on dit « mon dieu » quand il y a quelque chose de grave. »

 

Ma tante est décédée en janvier et l’autre  jour, sans raison, Bastien me demande : 

« Madeleine, est-ce qu’elle est au cimetière ou elle est déjà au ciel?

-Ça dépend, il y a des gens qui croient qu’on va au ciel, d’autres qui croient qu’on reste au cimetière.

Et il y a des gens qui croient qu’on se transforme en animal : en Inde!

-Oui! Moi, je crois qu’on reste au cimetière et qu’on garde tous les souvenirs de la personne dans notre coeur et dans notre tête.

Alors comme ça, les gens  ils sont vivants dans notre tête?

-Oui…

Moi je crois que les gens restent au cimetière et au bout d’un moment, il deviennent des squelettes.« 

 

On s’est mis au bio depuis quelques temps et son père va régulièrement au magasin bio de notre ville.

« Il est où papa?

-Il est parti faire des courses dans un magasin.

Au magasin bio?

-Non, dans un magasin de vêtements.

De vêtements bio?

-Non (je ne peux pas m’empêcher de rigoler)

Ben quoi?! C’est possible. Des vêtements en laine : si le mouton il mange de l’herbe bio après, sa laine, elle est bio!« 

Quelques jours plus tard, je suis dans une papeterie pour acheter du papier cadeau : 

« Ce n’est pas celui-là que je veux.

Tu veux du papier cadeau bio?« 

 

« Est-ce qu’o peut habiter dans sa propre maison sans être amoureux?

-Oui! Moi j’habitais dans cette maison toute seule avant d’être amoureuse de papa.

Ah oui? T’arrivais à faire tes repas toute seule et tout? A 20 ans? T’étais forte! » (Bon, j’avais plutôt 33 ans et son père s’est mis à la cuisine il y a 6 mois… je n’ai pas trop de mérite 😉

 

« Le mariage on peut se quitter et amoureux aussi on peut se quitter?

-Oui.

Alors c’est pareil!« 

Plusieurs jours plus tard : 

« D’abord tu t’es mariée avec papa et après vous avez fait un bébé et c’était moi!

-Oui, sauf qu’on n’est pas mariés avec papa…

Mais amoureux et mariés c’est pareil! »

 

Bastien m’écoute corriger des évaluations orales d’élèves et il y va de son commentaire : 

« Celui-là, il est un peu timide, tu vas pas lui mettre une bonne note!« 

« Déjà?! C’était pas long!!« 

 

 

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

« Maman, moi je connais 2 gros mots : le gros mot qui commence par « p » et le gros mot qui commence par « m »! »

 

On regarde le clip de « All about the bass » et il y un gros monsieur qui fait un extraordinaire grand écart sauté et  Bastien me regarde et dit :

« Les gens maman, ils sont pas pour de vrai, hein?

-Si, c’est comme un film, ils existent.

Ah bon???« 

 

« C’est quoi un policier municipal?

-C’est un policier qui travaille pour la mairie. Mais il ne fait pas exactement la même chose que les autres policiers, par exemple, il n’a pas de pistolet.

C’est pour ça qu’on dit « mini »cipal, il est moins fort que les autres policiers?« 

 

« J’ai failli me casser la goule!

-La goule?

Oui, ça veut dire tomber! Il y a un gros mot pour dire la même chose…

-Oui, mais il ne faut pas le dire!

(Il s’approche de mon oreille et chuchote)

La tronche… » (Je m’attendais à pire 😉

 

Il écoute un CD et son père lui dit qu’on a vu ce spectacle en concert.

« J’étais né?

-Non.

J’étais dans le ventre de maman?

-Non.

J’étais même pas une cellule?

-Non.

Ca veut dire que vous étiez pas encore des papas et mamans! »

 

« Tu crois que Stromae il a eut des médailles de chants? Parce que moi j’adore ses chansons! « 

 

« Tu veux écouter un nouveau chanteur (que Stromae qu’il écoute en boucle)?

Oui, mais est-ce qu’il y a des gros mots de dedans, parce que si ya pas de gros mots ça m’intéresse pas!« 

 

« Moi plus tard je veux être chanteur. Mais je veux chanter que des chansons de Stromae! »

 

On entend le dernier morceau de Fauve à la radio :

« J’aime bien, il parle à fond les manettes! Est-ce que c’est de la famille de Stromae?« 

 

« Dans les chansons, il y a les sons de derrière, c’est la musique et les sons de devant, c’est les paroles que le chanteur chante!« 

Un jour, je fredonne l’air d’une chanson.

« Là, tu fais un son de dessous. »

-Hein?

Tu chantes le son de derrière de la chanson!« 

 

Je lui parle assez sèchement (oui, je peux me mettre parfois très/trop en colère) :

« Tu te dépêches maintenant parce que je commence à être en colère! Allez, dépêche toi mon chéri! »

Maman, tu es fâchée mais tu dis « mon chéri » alors tu es pas trop fâchée! »

 

« Papa il a mis un satellite dans l’oeuf et après je suis né?

-Pas un satellite, un spermatozoïde.

Le spertamozoïte!« 

 

Il voit un dessin de gens qui s’embrassent.

« Ils font l’amour!

(Gloups…) 

-Ca veut dire quoi, « faire l’amour »?

Ils se font un bisou sur la bouche!« 

 

Il répond au téléphone, écoute attentivement puis répond : 

« Désolé, je ne comprends rien, au revoir! » 

Puis sans raccrocher il nous dit « ça dit que si vous avez des bijoux ou des pièces en or à vendre on peut les envoyer… Je peux raccrocher?« 

 

« J’ai envie de me déguiser en princesse ou en fée : je sais déjà ce que c’est d’être un garçon alors maintenant j’ai envie de voir ce que ça fait d’être une fille.« 

 

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

5 ans et 3 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

On danse sur Stromae avec Bastien et il me dit « je danse comme un américain! » (d’où ça sort ça?? 😉 

 

Avant Noël, il nous dit qu’il a vu le Père Noël à l’école. On lui demande si c’est celui qui va venir apporter les cadeaux le soir de Noël : 

« Non, il y a le Père Noël « bonbons » et puis le Père Noël « cadeaux »!« 

 

« J’aimerai bien devenir un lutin du Père Noël!

-Oui, mais Noël ça se prépare longtemps à l’avance et toi tu vas à l’école.

Oh, j’ai qu’à pas y aller!

-Oui, mais l’année prochaine tu seras en CP et tu apprendras à lire.

C’est vrai… C’est quand même un petit problème…« 

 

« Pour Noël, je vais mettre une chemise et ma montre! Pour faire chic!« 

 

Ouverture des cadeaux de Noël : 

« Regarde maman! Le Père Noël il savait que j’aimais Planes alors il a mis du papier cadeau Planes!!!« 

-Comment il savait que tu aimais Planes?

-Je sais pas. Il m’a peut-être vu au cinéma cet été et il a vu que j’ai bien aimé?!« 

 

A noël, il a eu un poste CD avec un micro et il écoute en boucle le CD de Stromae. J’&tais dans la cuisine et lui dans la salle à manger et il se met à parler à voix haute, bien fort :

« Merci Père Noël, il est trop cool ton poste de musique!« 

  

 

« Tu t’en souviens toi?

-Non…

C’est normal! Parce que les parents ont moins de mémoire que les enfants. Parce que les parents sont plus vieux que les enfants.« 

 

« Promis, c’est promis. On peut regretter mais même si on regrette on doit le faire!« 

 

« Aujourd’hui c’était tellement bien que j’aurai presque pu remercier maîtresse parce que c’était trop bien : on a appris à écrire en cursif. On a appris à faire le « A » minuscule en cursif.« 

 2 jours plus tard, il me dit avec un air réjoui :

« Maman, aujourd’hui on a appris à écrire des MOTS en cursif!!!« 

 

« –Maman, moi je vais appeler les abeilles « les insectes cuisinières ».

-Pourquoi?

Parce qu’elles sont des cuisinières : elles fabriquent le miel!« 

 

Je lui lis une histoire : 

« Non! C’est pas écrit avec cette voix!« 

 

Il essaie d’inventer des devinettes : 

« Cette fois, c’est trop facile alors tu vas devoir faire semblant que tu ne sais pas.« 

 

« Je sais pourquoi les méchants monsieurs ils ont tué les policiers, c’est parce que les policiers ils ont voulu tuer les méchants monsieurs mais les méchants monsieurs ils ont gagné.« 

 

« Je suis content de pas habiter à Paris parce que sinon, je pourrais être mort… »   

 

« Je voudrais apprendre de mouvements pour savoir danser! Et comme ça je saurai danser pour le mariage si je trouve une femme.« 

 

« Comment on fait pour avoir l’argent quand on l’a gagné en travaillant?

-On va à la banque.

Moi je vais travailler quand je serai grand! Je vais gagner des milliers d’argent!« 

 

Il joue avec une chaussure, je lui dis que c’est bête : 

« D’une part, c’est un petit peu bête, d’autre part c’est un peu rigolo!

(Forcément ça me fait rigoler d’entendre ça… Alors il me dit :

« Maman, tu vas avoir un arc en ciel dans la bouche parce que tu es un peu fâchée mais tu rigoles aussi un peu, c’est comme quand il pleut et qu’il y a du soleil!« 

 

Bonne année! 

 

 

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

5 ans et 2 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

Il mange une compote à la mûre alors qu’il n’aime pas trop ça. Je lui dis de goûter et de voir s’il aime ça : 

« J’aime. J’adore pas de tout mon coeur et c’est pas que j’aime pas, j’aime juste.« 

 

Il m’a attendu dehors avec un copain de classe et sa maman pendant que je parlais avec la maîtresse. 

« J’ai joué avec L. qui attendait dehors avec sa maman ou sa mamie, je ne sais pas… » (Bon, je pense que la maman en question est plus jeune que moi 😉

 

« … Il y en a des milliard sur le bureau de maîtresse. Des milliards, ça veut dire « beaucoup »! »

 

« Je peux pas me marier avec toi quand je serai adulte?

-Quand tu seras adulte, je serai comme Granny! Tu voudrais te marier avec Granny?

Oui!

-Pourquoi?

Parce que je l’aime  beaucoup! Et Mamie aussi!

-Et papa? Tu veux pas te marier avec papa?

Ben non… (il hésite) Ben oui… Tu serais d’accord? J’aimerai bien me marier avec papa! »

Quelque temps plus tard, je lui reparle de cette conversation et je lui demande s’il veut toujours se marier avec papa et il me répond : 

« Ben non, je sais que papa aussi il sera très âgé quand je serai adulte. Il faudra que je trouve une amie dont je serai très très ami! »

 

« Plus tard, je serai infirmien » (= infirmier)

 

« Je crois que la lune c’est le soleil qui a perdu ses rayons! »

 

« Ces robots-là (sur un catalogue) ce sont les plus méfiants! Ça veut dire qu’ils se « mèfent » bien, ils font bien attention à ce qu’on les chasse pas!« 

 

Il me montre un robot fille sur un dessin : 

« Cette robot, elle a 14 amoureux. Elle est tellement aimable, qu’elle a 14 amoureux! Elle est forte!« 

 

« Toi maman, t’es vraiment pas toc-toc! Tu as toujours plein d’idées et tu sais plein de choses!« 

 

On rentre dans un bar : 

« Beurk! Ca sent le vin là-dedans!« 

 

Il nous parle du film « Paddington » qu’il va voir avec sa classe : 

« Il y a aussi un jeu qui s’appelle Padington, avec des raquettes… (Badminton, sans doute 😉

 

« Au lieu de dire « Joyeux Noël » on devrait dire « Joyeux anniversaire » parce que Noël c’est l’anniversaire de Jésus! » (On a emprunté un livre sur tous les aspects de Noël et Bastien découvre Jésus!)

 

« Les couteaux à viande, ça peut nous couper la peau parce que nous on est fait en viande! Sous la viande, il y a notre squelette et au-dessus de la viande, il y a la peau!« 

 

Je répète une phrase qu’il vient de dire car elle m’amuse et il me dit : 

« Tu peux la noter, hein, si tu veux! » (ah ah.. un futur blogueur 😉

 

Il a découvert les Legos Star Wars et son père lui parle du film mais il est lucide (sachant qu’il a parfois peur des bagarres dans les dessins animés de Mikey) : 

« Avec les vaisseaux qui vont super vite, les gros robots avec les pistolets et les épées laser et les squelettes vivants, tout ça, ça me fait trop peur donc je dis non pour le cinéma!« 

 

« Il ne faut pas faire de bisous aux gens qui sont tout nus sinon on attrape des microbes!« 

 

 

 Rencontre avec de gentils ânes

 Selfie avec maman

 L’avion avec papa

Bastien me raconte une histoire en regardant les dessins

La lettre que Bastien m’a dictée pour le Père Noël 😉

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

5 ans et 1 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

« Quand tu seras plus allergique aux chats et qu’on aura un chat, je pourrai jouer avec! »

 

On parle de la famille et des tantes. Il cherche comment dire « oncle » : 

« C’est quoi un monsieur tante?« 

 

Il nous décrit une moto imaginaire qui peut aller partout, passer par-dessus les voitures etc…

« Dis donc, c’est une moto magique!

Pas « magique » : « pratique »!« 

 

« Le déodorant, ça sert à sentir bon sous les bras et le parfum, ça sert à sentir bon dans le cou!« 

 

Il nous demande la différence entre des cheveux frisés et bouclés. On lui explique que « frisé », ce sont des toutes petites boucles et « bouclé » des plus grosses boucles…

« C’est plus souvent les filles qui sont bouclées et les garçons qui sont frisés.« 

 

Je lui ai emprunté un livre « magique » à la médiathèque pour un voyage en voiture : « Moi en pyjamarama » (un livre génial…Vraiment magique!) : 

« Oh! Il est TROP beau ce livre! Il est magique! Quel dommage qu’il soit à la médiathèque! Il est MA-GNI-FIQUE! Merci maman d’avoir trouvé ce livre! Il est SUBLIME! Mais comment tu as su qu’il me plairait ce livre?!!« 

 

Pique nique sur une air d’autoroute.  Il regarde autour de lui et dit :

« Je crois que les gens dans la voiture d’à côté de nous ils vont à Lyon aussi parce qu’ils mangent aussi un petit pique nique! »

 

« Moi je suis un artiste. Normalement, c’est quand on est adulte qu’on a un métier mais moi j’ai déjà u métier enfant! Là, je suis artiste et quand je serai adulte je serai dentiste! » (Mais d’où ça sort ça? Il n’a même jamais été chez le dentiste!!)

 

« La lune, comment elle nous suit (en voiture)? Y a plusieurs lunes?

-Non, c’est la même partout où on est.

Ah bon? C’est la même pour tous les pays? Mais ils doivent se la disputer? Au Maroc, la lune, elle est forme de berceau!« 

 

« J’aimerai bien une petite écharpe de portage pour Emmaline (sa poupée). Pour lui faire des calins pendant la promenade comme quand j’étais bébé.« 

 

On arrive à Lyon après une journée de route.

« Oh non! Un bouchon!

C’est quoi un bouchon?

-C’est ça, regarde : toutes les voitures devant nous.

Ah oui! Toutes les voitures avec leurs feux rouges! On peut dire aussi « un embouteillage »!

Alors plein de gens viennent à Lyon en roulant une journée!

-Non, il y a aussi plein de gens qui habitent à Lyon.

Ah! Alors les gens ils vont croire que nous aussi on habite à Lyon, même si on a un zupéèsse (= un GPS!) »

 

On fait une balade fluviale sur la Saone et le Rhone, à Lyon et la guide parle en français et en anglais : 

« Pourquoi elle dit pas « laïonne » pour dire Lyon en anglais? « Lion » ça se dit « laïonne » en anglais!« 

 

Il veut acheter quelque chose.

« Ça coûte cher tu sais.

Je vais payer avec les sous que j’ai dans mon porte-monnaie.

-Mais ça coûte plus cher, tu n’as pas assez de sous.

C’est pas grave, je vais en acheter d’autres!« 

 

« Y a pas de problème, y a que des solutions! C’est Franklin (un personnage de dessin animé) qui l’a dit!

-Il a raison!

Sauf quand on est presque mort, là, on ne peut pas revenir alors il n’y a pas de solution!« 

 

« Si on se fait un bisou sur la bouche on sera amoureux?

– Non, une maman et son enfant c’est jamais amoureux.

Oui, mais quand je serai adulte?

-Non, tu sera stoujours mon enfant.

Mais on pourra se marier quand même?« 

 

Le jour de son goûter d’anniversaire, je l’entends parler à un copain : 

« Ce matin avec maman on a bien rangé la chambre comme ça maintenant on va pouvoir mettre du bazare! »

 

« Maman, j’ai mal à une dent.

-Où ça?

Ben…Dans la bouche!« 

 

A l’école, ils travaillent sur l’Inde et un soir il était très triste, au point de pleurer car « Maîtresse nous a dit qu’en Inde il y a des gens qui croient que quand ils sont morts ils se transforment en animaux…. et ça me rend triste parce que ça veut dire qu’on meurt… »  il s’est consolé en disant qu’il aimerait se transformer en oiseau! Un autre jour, il nous dit que « Maîtresse nous a dit qu’en Inde quand les gens sont morts, on les brûle. Je trouve ça triste. Je préfère quand on est mis dans la terre parce que la terre ça brûle pas… » Je me demande si la maîtresse a bien mesuré l’impacte que pouvait avoir son thème sur des maternelles qui n’ont pas forcément bien intégré tout ça… 

Plus drôle, à la médiathèque, je lis toujours quelques livres à Bastien. Il m’a présenté un livre de son choix et j’ai bien ri : 

Et le soir quand on racontait à son père les livres qu’il avait lu, il en a parlé et demandait : « Est-ce que j’en ai? » « Est-ce que papa en a ? » Dans le livre, ils disaient que la « course de natation des spermatozoïdes partait de M. Durand et aller jusqu’à l’oeuf de Mme Durand » et les deux personnes étaient face à face et à la maison,  Bastien m’a demandé : « Comment ils font pour y aller? Ils volent pour aller de l’autre côté? Y a un tuyau? » et là j’avoue que j’ai botté en touche et dit qu’on lui dirait quand il sera plus grand

 

Anniversaire avec les copains

Atelier « sucettes au chocolat » au salon du Chocolat de notre ville

 

Little Boy B a 5 ans! Et la vérité sort toujours de sa bouche ;-)

Je n’ai pas grand chose à dire d’autre que « DÉJÀ????? » Je n’ai pas vu le temps passé… Je vois bien qu’il grandit, qu’il change, qu’il évolue mais je me souviens encore du bébé et du petit-petit bonhomme qu’il était. 

Il grandit et même s’il n’est pas parfait (heureusement) et qu’il me fait enrager parfois, je le trouve surtout quand même vraiment facile à vivre la plupart du temps et j’espère que c’est dans sa nature et qu’il gardera à la fois sa curiosité et son imagination créative et son côté calme et très drôle aussi! 

Et puis j’espère qu’il va continuer à nous ravir avec ses petites phrases!

Alors pour les fans de Bastien (je sais que vous vous reconnaissez 😉 voici la cuvée du mois!

 

« Comment ils se fabriquent les os des bébés dans le ventre des mamans? Comment ça se fabriquent le cœur et les poumons?« 

 

Il fabrique quelque chose avec ses Lego. Je lui demande ce que c’est : 

« C’est un truc des années 80.

-C’est quoi les années 80?

C’était l’époque de la guerre avec des militaires. Mais ça existe plus maintenant les militaires, c’était « à l’époque » (= avant, autrefois)

 

« Je vais louper un petit coquillage » (= Regarder avec une loupe)

 

« Les dattes, ça sert à rien, ça sert pas à grandir, ça sert juste à s’étouffer avec les noyaux! » (Il adore les dattes mais un jour il a avalé un noyau 😉

 

« Papy et Mamie viennent chez nous, ils ont de la chance!

-C’est toi qui as de la chance de voir Papy et Mamie!

Oui, mais eux aussi ils ont de la chance de  manger chez nous!« 

 

Je feuillette le journal local et je lis quelques bribes à son père. Je referme le journal.

« C’est fini, tu peux le jeter!

-Non, Papa ne l’a pas lu.

Mais si : tu lui as lu!« 

 

Je demande à son père de surveiller les champignons dans la casserole et Bastien  rit et fait une blague : 

« Pourquoi? T’as peur qu’ils s’enfuient de la casserole? Ils ont pas de jambes!« 

 

Un de ses copains sait bien se moucher tout seul et on lui en parle : 

« Je sais! Quand il est venu à mon anniversaire, il se mouchait dans un petit chiffon mouchoir! » (= un mouchoir en tissu)

 

Je préviens que je vais faire des courses : 

« Vous avez noté ce que vous voulez que j’achète?

J’ai rien écrit sur la liste des courses parce que d’une part c’est trop haut et d’autre part je ne sais pas écrire!« 

 

« Moi j’adore jouer! Et je jouerai encore quand je serai un adulte. J’espère qu’on va pas se moquer de moi parce que moi j’aime jouer!« 

 

Au moment de le coucher un soir, je lui fais une attaque de guillis. Après avoir beaucoup ri il me dit : 

« Faut pas m’exciter!« 

 

« A l’école, tu me manques et pour que tu me manques pas,  je pense à toi. Je trouve que les journées sont plus longues que chez A. (la maîtresse de moyenne section).  (Et oui…elles le sont… plus de sieste ou de moment repos mais à la place, des activités périscolaires….)

 

Un matin, je vais le réveiller pour aller à l’école. Il se retourne et murmure : 

« Laisse-moi finir mon rêve!« 

 

« Ça sert à quoi le menton?

-Le quoi?

Le menton. Tu sais, la bosse sous notre tête.« 

 

« M. (la fille de ma copine Mrs B) c’est pas de ma famille mais je crois que c’est ma copine!« 

 

« B. (le bébé de ma copine Orchidée), il (hum…c’est une fille) va devenir la petite de soeur de B! » (Oui, enfin, elle avait un mois alors on peut dire qu’elle EST déjà la petite soeur de B 😉

 

« Pourquoi ma marraine elle a pas de mari?

-Parce que tout le monde n’a pas de mari ou de femme.

Est-ce que je pourrai me marier avec elle quand je serai un adulte?« 

 

Je raconte que j’ai une copine végétarienne et que je ne vais pas faire de viande le jour où elle viendra.

« Tu as une copine qui n’est plus omnivore?!« 

 

« Papa! Maman! Je vous ai écrit un mot pour vous dire que je vous aime!« 

Je ne suis pas toujours très dispo mais le vendredi est le seul soir où il ne va pas à la garderie alors nous allons faire le goûter au parc et nous allons à la médiathèque : c’est notre moment « à nous » 😉

 Et admirez le tavail : voici les invitations qu’il a dessinées pour ses trois copains (sans aide et sans modèle : je suis vraiment fière de lui!)

 

(Des dinosaures)

 

(La plage)

 

(Un château et un dragon) 

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

4 ans et 11 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

Pour des raisons techniques quelques petites phrases de l’été ont été perdues : je note ses mots dans un mémo sur mon téléphone portable et à la fin de l’été j’ai eu un problème et j’ai du faire réinitialiser mon téléphone et si j’ai pu garder les photos et les contacts, j’ai perdu ce mémo avant de l’avoir tapé sur l’ordi 😦  Alors je suis un peu triste car forcement je ne me suis pas souvenue de tout mais quelques unes me sont revenues…

 

Accident chez ses grands-parents, il saigne énormément (gros gros stress pour moi) mais rien de grave, ce n’est que la lèvre. Quand il raconte la scène à son père qui n’était pas là : 

« Ça faisait comme une fontaine de sang!« 

 

Dans la rue, Bastien s’écrit : 

« Une voiture en or!!! »    (Enfin, plutôt jaune moutarde brillant 😉 : 

 

Il nous montre une croix sur un calvaire : 

« Oh! Ils ont cette sculpture dans leur chambre Papounet et Granny! » (La sculpture en question est un Christ sur la croix…)

 

Au parc, chez nous, il y a des alpagas. Bastien explique à son cousin : 

« Les lamas, c’est un peu comme un cheval, un peu comme un ours! »

 

A la plage, il va jouer sur des rochers pendant que je lis : 

« On va jouer au papa et à la maman. Moi je suis le papa et je vais au boulot, c’est les rochers, et toi tu es la maman, tu restes à la maison. Tu es à la retraite! » (hum…d’où ça sort, ça? A la maison, on travaille tous les deux pourtant!)

 

Quand il crachine : 

« Il pleut pas : il gouttine!« 

 

Quand le ciel se couvre : 

« Quand il y a du soleil et des nuages, ça fait un gris magnifique! » (et pendant les vacances, il nous a régulièrement dit : « Regardez : c’est ça le gris magnifique!« 

 

Dans le parc, il y a un homme allongé sur le ventre : 

« Regarde, il y a un monsieur qui dort! Il a peut-être bu trop de bière. Une bouteille ou deux! »

 

Nous sommes allés au zoo de Beauval où il y a des pandas : 

« Un panda c’est un ours polaire avec des taches de vache! »

 

Il portait un tee-shirt avec un ara rouge : 

« Hé! Regardez les aras! Regardez mon tee-shirt!

 

A cause d’un épisode pluvieux, nous sommes allés au cinéma en famille, pour la première fois, pour voir « Planes 2 » : 

Et après le film : « J’aimerai bien être pompier! » « J’aimerai bien être Dusty, moi!« 

 

Nous sommes à côté d’une famille de touristes italiens. Bastien se plante devant eux et me demande, en toute « discrétion » : 

« Ils parlent quelle langue les gens, là?« 

 

Dans la résidence des vacances, il y a une volière avec des colombes et des tourterelles.

« Maman, tu as vu les pigeons blancs dans la cage?!« 

 

On s’arrête pour manger au pied d’un château : 

« Ils avaient de la chance les chevaliers, ils pouvaient manger ici quand ils voulaient!« 

 

Dans un château on voit des trophées de chasse : 

« Hein maman c’est pas des vrais animaux?! » (Heu…ben si…)

 

Nous allons chez des amis qui ont des enfants que Bastien aime beaucoup.

« Tu viens on va voir tes copains.

C’est pas des copains!

-C’est quoi alors?

C’est des amis!

-C’est quoi la différence?

Les copains c’est des enfants de l’école et les amis, c’est des enfants qui sont pas à l’école mais qu’on aime quand même. » 

 

Ma mère m’a offert un petit pochon de lavande séchée pour mettre dans les draps et Bastien a dit bien fort : « Ah non! j’en veux pas dans mes draps, moi : ça sent pas bon!« 

 

Je préviens Bastien que je vais dans la cuisine pour préparer le repas et que je vais écouter mon livre audio (il est dans la pièce à côté) :

« Mais pourquoi tu écoutes toujours ton livre audio! Moi j’aime bien te parler!

-Mais je n’écoute que pendant que je cuisine! Et si tu as quelque chose à me dire tu viens dans la cuisine et je t’écouterai!

Ben ça sert à rien alors d’écouter ton livre audio parce que tu vas toujours le couper!« 

 

« Demande avant de te servir de l’agrapheuse.

Je dois toujours demander. Je trouve que c’est mieux de demander, au moins on se fait pas disputer! » 

 

Une expression qu’on a entendu tout l’été et encore maintenant : « Peu importe » sur tout les tons!

 

La rentrée en Grande section de Maternelle s’est bien passée  : 

Dès le premier jour il a testé les activités périscolaires. En grande section de maternelle : plus de moment repos!

« On a fait des comptines et j’étais é-pui-sé! Je préfère les siestes moi!

-Mais, c’est fini les siestes à l’école…

Ooh… C’est nul!« 

 

« Comment s’est passée la première journée?

Très bien, je me suis pas fait disputer mais Cédric et Alban oui! Si j’étais Cédric, j’aimerais pas être Cédric! J’aimerai pas aller au coin tout le temps!« 

 

« La maîtresse elle veut qu’on fasse les 1 de haut en bas (dit avec la liaison « hauTenbas ») et moi, je préfère les faire de bas-T-en haut!« 

 

« J’ai fait un rêve pendant toute la nuit : j’ai rêvé que je faisais un dessin! Mais je l’ai pas fini alors je voudrais faire le même rêve cette nuit pour finir mon dessin!« 

 

Jusqu’ici Bastien dormait avec sa tétine (il ne la prenait plus dans la journée mais pour dormir, c’était systématique). On a toujours dit « Le jour de tes 5 ans : elle va à la poubelle » et il avait bien intégré cette idée… Et puis depuis quelques jours il avait des aphtes et comme on lui a dit qu’ils étaient sans doute causés par cette vieille tétine. Le mercredi 10 septembre, Bastien a décidé de lui-même de la jeter… (Oui, bon, il l’a jetée et je l’ai reprise quand même en cachette…au cas ou) et depuis, il dort sans tétine et sans problème!
Avant de se coucher, le premier soir, il m’a dit : « Je suis content de moi aujourd’hui : j’ai jeté tétine et j’ai eu mon premier bon point à l’école! » 

 

Bon, je ne vous cache pas qu’on a eu aussi quelques petits moments de bêtises à répétition le weekend dernier : coller une feuille au mur, mettre de l’eau dans le bureau, asperger ma chambre de citronnelle, mettre du blanco sur le sol… Bref, je me suis fâchée, je me suis ensuite sentie mauvaise mère et puis grâce aux copines j’ai relativisé : c’est juste un petit garçon de presque 5 ans qui teste les limites (et il les a trouvé samedi soir! 😉

 

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

4 ans et 9 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

Moins de petites phrases ce mois-ci… Pas parce qu’il parle moins mais parce que la fin d’année scolaire a été plus dure pour lui et pour moi (les mamans d’enfants de maternelle confirmeront…) Je dois dire que cette année, avec le mercredi matin travaillé en plus et autant de garderie qu’avant (oui, quand son père fini à 18h et que je finis à 17h à 30 km de chez nous, il est obligé d’aller à la garderie jusqu’à 17h45 ou plus et parfois même le matin et le mercredi midi, il est un des rares à attendre ses parents jusqu’à 12h20… Alors « le rythme de l’enfant »… ça me fait rire un peu jaune parce que ça va bien quand on peut être à 11h30 le midi et à 16h30 à la sortie de l’école et il y a quand même beaucoup de gens qui ne peuvent pas 😦 Bref, Bastien s’est montré assez infecte avec nous (et surtout avec moi), il répond comme un ado de 14 ans et demi … ce qui n’est pas rassurant… Alors quand il disait des phrases mignonnes, je n’avais plus toujours le réflexe de les noter …mais je remarque que depuis qu’il dort plus en vacances, ça va déjà mieux alors je vais faire le plein de petites phrases pendant les vacances (je ferai une compil’ « vacances » 😉

Par contre, je peux vous dire que du repos et la mise en place des gommettes pour devenir plus sage (avec la promesse que s’il y arrive il aura des élastiques pour faire des bracelets marchent très bien pour assagir ma terreur 😉

 

Je pousse Bastien vers le lavabo pour qu’il se brosse les dents : 

« Mais! J’ai pas besoin qu’on me dirige vers le lavabo!

-J’ai l’impression que tu n’as pas tellement besoin de maman en ce moment (autant le dire tout de suite, il a été pénible avec moi à la fin de l’année scolaire…)

Si! J’ai  pas besoin d’une maman pour aller jusqu’au lavabo mais j’ai besoin d’une maman pour vivre! »

 

« Puisque tu as été sage, je vais te donner une petite surprise.

C’est quoi??

-Tu verras bien!

En tout cas, me dis pas que c’est un bisou parce que ça c’est pas une surprise bien!« 

 

« Tu vois que j’avais raison! Qu’est-ce qui a raison?

Son père le corrige : « QUI a raison. »

C’est moi! »

 

Premier match de foot à la télé… Heureusement que L’Homme n’est pas un fou de foot parce qu’il a été abreuvé de questions : 

« Le rouge c’est qui? » « C’est quoi un carton? » « Pourquoi ils ont des couleurs différentes? » « Il y a des brésiliens? » « Pourquoi ils sont des chaussures jaunes? » « C’est quoi le gardien? » 

 

« On peut regarder la coupe du monde ce soir?

-Pour nous c’est fini la coupe du monde, on a perdu!

On a perdu? Mais non! On n’a pas perdu parce que nous on la regarde : on la joue pas! »

 

 

Le soir de la finale, il regarde le match : 

« Si on est fatigué au milieu d’un match est-ce qu’on peut dire à l’arbitre qu’on a envie de s’arrêter?

-Non, c’est seulement l’entraîneur qui peut décider de faire sortir un joueur.

Les Allemands, ils sont fatigués, on dirait, ils ont qu’à demander à l’entraîneur de sortir!« 

 

 

« Je mets un petit coup de vue sur le tapis pour voir s’il reste des jouets!« 

 

« Un dragon, c’est un dinosaure qui crache du feu.« 

 

« Maman, le fil de l’ordinateur il m’a frôlé la jambe! Et maintenant, j’ai une frulure!

-C’est quoi une « frulure »?

C’est quand on se fait frôler, c’est comme quand on est griffé!

-C’est un joli mot que tu as inventé!

Je l’ai pas inventé, il existe déjà!« 

 

Je fais cuire du riz dans une casserole pour une salade de riz. D’habitude pour le riz blanc nous utilisons un « rice cooker ». Quand je dis à Bastien que je fais cuire du riz, il me demande : 

« Mais elle est où la riteuse?« 

 

Il me montre les côtés de son torse et me dit : 

« J’ai mal aux coins de côté!« 

 

Il mange une tartine de pain mais il laisse la croûte :

« J’aime pas la coûte du pain!

-Pourtant quand on mange de la baguette, tu manges le croûton.

Oui, mais moi j’aime quand il y a beaucoup de croûton mais pas quand il y en a pas beaucoup!« 

 

« Je voudrais bien changer de prénom.

-Ah bon? mais tu sais, ton nom, c’est papa et moi qui l’avons choisi, on a mis beaucoup de temps à choisir ce prénom pour que soit le plus joli pour toi.

Ah bon? Mais je savais pas, moi, que c’étaient les parents qui choisissaient le prénom!

-Tu croyais qu’il venait d’où?

Je croyais qu’il arrivait comme ça tout seul quand on était bébé! »

 

 

Cadeaux aux maîtresses et à l’ATSEM : des cadres avec un dessin fait par Bastien

« Pourquoi tu fait un cadeau pour les maîtresses?

Parce que je les aime!« 

 

Son « bulletin »… Qui malgré les choses positives me reste un peu en travers de la gorge… Il n’était qu’en moyenne section de maternelle quand même…

 

 

Il n’a plus peur sur les manèges!

 

 

Vive la plage!! 

 

 

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

4 ans et 8 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

« Est-ce qu’on peut faire plusieurs métiers?« 

 

« Je voudrais être usinier pour travailler dans une usine?« 

 

« Ça c’est une recette que j’ai vu sur « point com » sur mon ordinateur! »

 

« Papa il est plus grand que toi parce qu’il va au lycée! » (je suis prof au collège et son père est prof au lycée!)

 

« Les poitrines des dames ça fabrique le lait et c’est le lait qui fait que c’est plus gonflé que les poitrines des monsieurs. »

 

« Les pâquerettes ça pousse à Pâques parce que « Paques / rette »! »

 

Pour la fête des mères, Bastien m’a fait un cadeau mais c’était une surprise jusqu’au dimanche alors il l’a caché sous mon lit et m’a dit : 

« Il faut pas que tu regardessous ton lit parce qu’il y a des araignées, des rats et des chauve-souris! »

(Et quand le dimanche, je fais semblant de m’étonner : « Ah bon?! Mon cadeau était sous mon lit?? Je croyais qu’il y avait des araignées, des rats et des chauve-souris? » Il était vraiment très fier de m’avoir eu! 😉

 

Bastien m’a accompagné sur la fin du marathon, puis est resté avec son père et a recommencé à courir et il est allé jusqu’au tapis rouge tout seul (avant d’être rattrapé par son père) : 

« J’ai fini le marathon maman! Je suis arrivé au tapis mais j’ai pas eu de médaille!« 

Plus tard, dans la voiture : « Quand je serai un monsieur, je pourrai courir des marathons, maman?« 

 

Je suis allée à Rome en mai et je lui ai dit qu’il avait fait très chaud.

« En Italie, il y a des tigres! Parce que les tigres ils vivent là où il fait chaud et en Italie il fait très chaud!« 

 

Un matin, après quelques jours de beau temps, il pleurniche au moment de s’habiller : 

« Je VEUX mettre un short! On a commencé à mettre des shorts alors je veux plus mettre de pantalons maintenant!« 

 

Chez notre pizzaiolo, Bruno, Bastien commande des pizza « Bambino » de toutes les formes possibles et imaginables, Bruno essaie toujours de lui faire plaisir!

« Une pizza en forme de chapeau!

-Je pense que c’ets faisable!

Il va y avoir du feu dessus?

-Du feu? Pourquoi tu dis ça?

Tu as dit que c’était « feu »zable! »

 

« Moi je suis un bricoleur! Je peux fabriquer n’importe quoi!« 

 

Sur un quai dans un port, je fais couler de l’eau d’une borne. Il vient se laver les mains :

« C’est de la vraie eau! »

 

Quand je suis revenue de la remise du Prix de ELLE, j’avais un magazine « ELLE ». Bastien l’a pris et dit : 

« Maman, je vais lire le prix de ELLE!« 

 

A la plage, il fait des allers et retours jusqu’à l’eau avec son seau. Je lui demande d’enlever son short pour ne pas le mouiller :

« Enlève ton short, il est mouillé. Tu vas te mettre en culotte.

Oui…mais…si les gens me voient…S’ils voient ma culotte?« 

 

Il court sur la plage. 

« Tu t’amuses bien Bastien?

Oui, je joue à courir!« 

 

« Il y a beaucoup de choses qui riment dans la vie! »

 

Il a passé une échographie du ventre. Il a beaucoup ri! Il regardait l’écran : 

« Regarde maman : on dirait que j’ai des grenouilles dans le ventre!« 

 

Mais juste avant, c’était moins drôle. Il n’a pas eu le droit de manger ou de boire après 13h15… Comme par hasard il a fait très beau et chaud ce jour-là et juste avant le rendez-vous vers 17h,  il me fendait le cœur en disant « J’ai soif, maman… je perds patience… »