Ciel d’acier : Michel Moutot

J’avais tenté de lire ce roman il y a quelques temps mais à une période où mon esprit n’était pas dispo et je lui avait donné une seconde chance vu les avis positifs qu’il suscitait! Le hasard a voulu qu’il soit tiré au sort au Book Jar et que je « devais » donc le lire début septembre -juste après mon voyage en Amérique du Nord- et ma lecture en a été rendue encore plus vivante car le roman se passe entre New York et le Québec où je venais d’aller! Et encore un hasard : normalement, je devais mettre en ligne ce billet le 12 septembre car c’est le livre qui a été tiré au sort pour le Book Jar mais après l’avoir lu, je ne peux que le mettre en ligne le 11 septembre car cette date est centrale au roman puisqu’une grande partie du roman parle des conséquences des attentats du 11 septembre 2001.

Les personnages principaux de ce roman sont les « ironworkers » (les bâtisseurs d’acier) Mohawks qui sont des Indiens venant du Canada qui sont réputés pour leurs grandes qualités en construction de ponts géants et de gratte-ciels (la légende voulant qu’ils n’aient pas le vertige). Nous suivons plus particulièrement John Laliberté et sa famille au fil des années et des constructions.

Le roman débute le 11 septembre 2001 quand John qui travaillait sur un chantier dans Manhattan (ainsi que de nombreux « ironworkers ») s’est porté volontaire pour découper les structures métalliques des Twin Towers qui venaient de s’effondrer et aider les secours à circuler dans les décombres.

John est particulièrement attaché à ces tours car son père -ainsi que de nombreux Mohawks) avait participé à la construction des tours du World Trade Center et il a même été le seul ouvrier à mourir pendant les travaux. Le roman nous emmène d’ailleurs aussi en 1970 en pleine construction des tours.

Nous remontons aussi au 19ème siècle auprès des Mahawks à Kahnawake au Canada et on découvre comment les hommes de cette tribu sont passés d’experts en navigation fluviale à des bâtisseurs de haute voltige réputés.

L’histoire fait des allers-retours dans le temps jusqu’à la construction de 1WTC Freedom Tower, la tour construite pour remplacer les Twin Towers. Une boucle familiale et architecturale est alors bouclée.

Cette histoire est passionnante. On y découvre les Mahawks et leur mode de vie, passé et présent. On découvre aussi le mondes « ironworkers » et les constructions des buildings géants des Etats-Unis (et pour moi qui suis allée à New York, c’était particulièrement fascinant de voir l’envers du décors!) C’est aussi une histoire familiale très humaine. Et puis, il y a aussi tout ce qui concerne « l’après 11 septembre », un aspect reportage sur la « déconstruction » des tours et les conséquences des attentats. C’est très réaliste car la 4ème de couverture explique que l’auteur « était correspondant à New York au moment des attentats  a reçu le prix Louis Hachette pour sa couverture des attentats du 11 septembre ». Il était donc bien placé pour intégrer ces éléments dans cette fiction.

Une très bonne lecture que je vous recommande vraiment!

Pour visualiser les constructions dont parle le roman, je vous renvoie vers mon billet sur New York (clic clic)

Et voici quelques photos de buildings en construction que nous avons prises à New York cet été et auxquelles je n’ai pu que penser pendant ma lecture.

Nous ne l’avions pas prévu, mais je découvre aujourd’hui qu’Icath a aussi ce roman aujourd’hui! Allons voir son avis!

 chez Antigone

par  Eva (Cliquez sur son nom pour voir son avis)

 chez Titine

New York, New York!

C’est la rentrée des classes aujourd’hui et je vais vous emmener en vacances pour vous faire oublier cela! Si vous avez lu mon billet de pause fin juillet sur mon ancien blog et si vous me suivez sur Facebook et Instagram, vous savez que j’ai passé 4 semaines en Amérique du Nord (Etats-Unis et Québec) et je compte bien vous montrer quelques unes des centaines de photos prises!

Ça tombe très bien car septembre c’est aussi  mois américain chez Titine

Aujourd’hui, je commence par le commencement de ce voyage : New York

Nous sommes restés 5 jours et nous sommes restés à Manhattan car pour concilier les envies des adultes et celles d’un enfant de moins de 8 ans, il fallait s’organiser. Il est clair qu’il faudra revenir un jour! Nous avions pris le billet d’avion couplé avec une chambre d’hôtel en février et nous avons eu donc pu bénéficier d’un prix très intéressant et avons séjourné dans un hôtel très classe sur Park Avenue… Pas sûr que ça nous arrive à nouveau de sitôt 😉

1 ère journée :

Nous avons pris le téléphérique allant vers Roosevelt Island (Vue sur Queensboro Bridge et l’East River)

Un grand bonheur pour Bastien : American Museum of Natural History

Depuis le MET : vue incroyable sur Central Park et les buildings

2ème journée :

On a pris le ferry (gratuit) vers Staten Island et nous avons eu une vue superbe sur Manhattan, la Statue de La Liberté et Ellis Island :

Aux abords de Battery Park, nous avons assisté à un gigantesque défilé de Harley Davidson : impressionnant!

Une visite très intéressante du National Museum of the American Indian. Il y avait une expo sur des créateurs de mode actuels qui montraient comment ils arrivaient à associer la mode et leur culture. Et puis de nombreuses tenues et objets des différentes tribus d’Indiens d’Amérique qui permettaient de mieux connaître leur vie. Ainsi que des tenues de danse.

Juste à côté, c’était Wall Street :

Charging Bull est inaccessible mais pas la petite fille! (Girl power!)

Et puis, la séquence très émouvante a été d’aller à Ground Zéro : 

Émotion qui commence par la caserne des pompiers , la plus proche de l’emplacement du World Trade Center. Pendant qu’on était là, le monsieur sur la photo, à côté de nous, est allé serrer la main à un jeune pompier en lui disant qu’il était pompier en Californie et qu’il voulait rendre hommage aux pompiers de cette caserne…

Plaque commémorative en hommage aux pompiers de cette caserne

Fresque et affiche en mémoire des victimes du 11 septembre 2001

Ground Zero : deux bassins avec de l’eau qui coule en permanence, qui fait un bruit assez fort pour couvrir les bruits de la ville et on se retrouve hors du temps. Sur les rebords, les noms de toutes les victimes sont gravés et une rose est déposée sur leur nom le jour de leur anniversaire… C’est vraiment un lieu poignant.

1 WTC ou Freedom Tower :

Nous sommes allés faire un tour à la Trump Tower -en voisins- C’est comme nous l’imaginions un temple du bling bling, du bon goût du clinquant et de la mégalomanie! Mais nous ne pouvions pas ne pas y aller 😉

En cherchant bien, vous nous verrez sur cette photo… Nous descendons les « fameux » escaliers roulants…

Et toujours en voisins de notre quartier chic, j’ai été bluffée par les vitrines de Chanel sur 5th Avenue uniquement faites avec du tulle froissé :


3ème journée :

Nous allons assez tôt au Rockefeller Center pour monter tout en haut au « Top of the Rock » :

Ensuite direction Grand Central Terminal :

Un petit tour dans la superbe New York Public Library : 

Nous sommes même allés dans la section jeunesse pour que Bastien aille feuilleter des livres « Lego Ninjago » qu’il avait recherché dans la salle des ordinateurs!

C’était l’occasion pour moi de voir les peluches qui ont inspiré l’auteur de « Winnie the Pooh »!

Puis une visite plus orientée pour mes hommes : le porte-avion « Intrepid »

Un Concorde :

Plein d’activités interactives pour les enfants (parfait pour un 7-8 ans!) :

Un petit tour à Time Square de jour (ce sont de vrais policiers, pas des strip teaseurs… à Time Square, ce serait possible ;-):

Mini croisière sur l’East River et l’Hudson River pour voir le jour se coucher sur Manhattan et la statue de la Liberté : magnifique!


Et on finit par Time Square by night qui est assez oppressant au niveau sonore et lumineux!

4ème journée :

De bonne heure pour éviter la foule (et on a bien fait car au moment de partir ça commençait à se bousculer) nous sommes montés tout en haut de l’Empire State Building… Fascinant!! On se sent vraiment tout petit!

En passant voir le building surnommé le « Flat Iron » (le fer à repasser aplati) nous avons aussi passé un peu de temps dans un Lego shop pour notre fan de Lego!

Il y a de nombreux monuments qui sont reproduits en Lego dans NY, dans les musées par exemple, mais aussi dans les magasins Lego. Ici, le quartier de la boutique avec le Flat Iron (et un petit bout de la tête de L’Homme 😉

Puis ce fut un petit moment pour moi! Les garçons sont restés à se reposer dans un café et moi je suis allée à Strand, une librairie absolument extraordinaire qui ressemble à une caverne d’Ali Baba du lecteur! J’ai été raisonnable, je n’ai pas passé des heures là-bas car j’étais attendue et je n’ai acheté que 3 romans car j’étais limitée par la place (on voyageait avec nos sacs à dos).

Le soir nous avons mangé à China Town :

Même les plats typiquement chinois sont servis en portions américaines!

Puis avec notre billet, nous pouvions retourner à l’Empire State Building pour voir la ville de nuit. C’était assez incroyable!

Vous n’aurez pas de mal à repérer les lumières de Time Square même à cette hauteur!

5ème journée :

Nous sommes allés à Central Park :

Les fameuses fontaines à boire américaines!

J’ai pu faire un petit jogging de 45 mn entre Columbus Circle et the Reservoir. C’était génial! J’ai adoré!


Et par hasard, j’ai bu à une fontaine qui s’appelait « 72 St Marathoning and Pasta Club » et j’ai trouvé ça tellement symbolique!

Il s’est mis à pleuvoir alors nous nous sommes réfugiés pour déjeuner dans un café avec des sandwiches tellement typiques comme ceux qu’on voit dans les films italo-américains!

Et plus tard pour échapper à nouveau à la pluie nous avons aussi été manger des bagels 😉

*

Voilà, évidemment, ce billet ne montre qu’une petite partie de notre séjour new-yorkais, je ne suis pas rentrée dans les détails, mais si vous prévoyez un voyage là-bas, n’hésitez pas à me poser des questions, je ferai  de mon mieux pour vous répondre.

Et puis, pour finir sur une anecdote en photo. Non, ce n’est pas un mythe, il y a bien une Bible dans la table de chevet des hôtels, nous avons pu le constater pendant tout notre voyage, que ce soit dans les hôtels de luxe ou dans les motels!