Velouté de petits pois à la coppa

Je sais que ce n’est plus la saison des soupes (enfin, disons qu’en Normandie, le printemps met un peu de temps à s’installer!) et que ce n’est pas tout à fait la saison des petits pois frais (j’ai vérifié, c’est juin et juillet) mais c’est un velouté qui ne fait pas du tout hiver!

Ingrédients (4 personnes) :

  • Environ 20 tranches de coppa (un paquet du commerce)
  • 480 g de petits pois (frais ou surgelés)
  • 40 cl de lait de coco
  • 20 cl d’eau
  • sel, poivre

Préparation :

  • Dans une casserole, porter à ébullition le lait de coco, l’eau, environ 10 tranches de coppa en morceaux (en garder environ deux tranches par assiette au moment de servir) et les petits pois.
  • Laisser  cuire 30 secondes à ébullition
  • Saler et poivrer
  • Mixer.
  • Servir tout de suite en ajoutant les tranches de coppa restantes en morceaux

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

Publicités

Poulet au citron, parmesan et persil

Malgré mon allergie au lait, depuis quelques temps, à la maison, on essaie de réintroduire un peu de fromage en cuisson et apparemment, je peux supporter des petites quantités de parmesan, ce qui est bien pratique car cela relève bien le goût de certains plats!

Ingrédients (4 personnes) :

  • 4 cuisses de poulet
  • 2 citrons
  • 4 cuillère à soupe de parmesan rapé
  • Une botte de persil
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive

Préparation :

  • Préchauffer le four Th 6
  • Mettre les cuisses de poulet dans un plat avec l’huile d’olive, sel et poivre, pendant 40 mn
  • Hacher le persil.
  • Râper les zestes des citrons.
  • Presser le jus.
  • Mélanger le persil, le citron et le persil.
  • Verser ces ingrédients sur le poulet et remettre au four pendant 5 mn.
  • Mélanger et servir

J’ai servi ça avec des frites maison dont vous pouvez trouver la recette ici (ce jour-là, j’avais mis du thym frais en plus du gros sel) et une autre fois j’ai mis des pommes de terre coupées en 4 dans le plat avec le poulet et c’était très bien aussi!

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

Choux de Bruxelles au chorizo et à la coriandre

Ingrédients :

  • un demi chorizo
  • 1 petit oignon  haché
  • 500 g de choux de Bruxelles
  • Coriandre fraîche hachée (ou surgelée)

Préparation :

  • Laver et préparer les choux de Bruxelles (couper la queue et enlever les premières feuilles
  • Faire cuire 5 mn à la cocoote minute dans le panier vapeur
  • Retirer la peau du chorizo et le couper en rondelles, puis couper les rondelles en deux.
  • Hacher l’oignon et faire revenir à la poêle avec un peu d’huile d’olive.
  • Ajouter le chorizo jusqu’à ce qu’il soit doré.
  • Ajouter les choux de Bruxelles, bien mélanger et quelques minutes.
  • Au moment de servir, saupoudrer de coriandre fraîche

Servir en accompagnement ou dans notre cas, avec de la semoule.

Southern Style Collard Greens (Chou cavalier) au jambon braisé (version avec des blettes)

Encore une recette typiquement afro-américaines que j’ai souvent croisée dans des romans! C’est un plat de légumes d’accompagnement (mais qui peut aussi être mangé tel quel avec le jambon ou le bacon. A servir avec du « corn bread » bien sûr! C’est un plat qui est aussi souvent appelé juste « greens ».
Les « collard greens » (chou cavalier en français) ne sont pas forcément faciles à trouver dans toutes les régions de France et il est possible de remplacer par les feuilles de blettes ou de bok choy mais il faut savoir que les blettes cuisent beaucoup plus vite que le chou cavalier et d’après ce que j’ai lu, elles ont un goût un peu moins prononcé.
Ma recette a été faite avec des blettes mais peu importe le légumes : le temps de cuisson sera fait au jugé (quand les feuilles et les branches sont tendres).

Ingrédients :

  • Entre 500 g et 800 g de « collard greens » (chou cavalier en français) / des blettes ou de bok choy (attention ça réduit à la cuisson)
  • 3 ou 4 tranches de bacon ou jambon braisé en tranches épaisses à votre appréciation, selon que c’est un accompagnement ou un plat,
  • 1 petit oignon (ou 1/2 gros) haché
  • 3 gousses d’ail, hachées
  • 1/2 cuillère à café de piment
  • 500 ml de bouillon de poule
  • Sauce piquante (au moment de servir selon ses goûts)
Préparation :
  • Rincer et retirer la partie blanche (branche) couper la partie verte de feuilles en lamelles  et la partie blanche en morceaux.
  • Dans un sauteuse faire revenir l’oignon haché et l’ail écrasé dans de l’huile d’olive
  • Ajouter le bacon / jambon coupé en morceaux dans la poêle jusqu’à ce qu’il soit doré.
  • Saler, poivrer et ajouter le piment
  • Ajouter le bouillon de poule et les feuilles de collard greens (chou cavalier) / blettes  et porter à ébullition.
  • Réduire à feu moyen en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les légumes soient ramollis (20 mn environ pour les blettes, mais sans doute 30-45 mn pour le chou cavalier d’après ce que j’ai lu.)
  • Placer dans un plat de service avec une écumoire pour garder un peu de jus sans que ça baigne dans le bouillon.
  • Ajouter de la sauce piquante dans l’assiette selon ses goûts.

Les gourmandises en cuisine chez Syl

Red Velvet Cake (sans lactose) et Juneteenth

J’ai choisi de faire ce gâteau parce que j’ai lu que c’était une recette traditionnellement faite lors de la fête du 19 juin, appelée « Juneteenth » (contraction de « June » et de « nineteenth ») qui célèbre la véritable fin de l’esclavage au Texas en 1865, 2 ans et demi après la  la signature de la Proclamation d’émancipation en 1863 par Abraham Lincoln. Cette journée est aussi appelée « Independence Day » or « Freedom Day » ou « The African American 4th of July »

Lors de cette journée, il y a des grands repas, des pique-niques et barbecues et la tradition veut que les plats soient le plus rouges possible : sauce rouge pour les barbecues, riz à la tomate, betteraves, pastèque, fraises, même les boissons peuvent être rouges. Et il y a donc aussi ce gâteau : le red velvet cake qui est aujourd’hui fait avec du colorant rouge mais qui autrefois était apparemment rougeâtre naturellement de part ses ingrédients. D’après ce que j’ai lu, le rouge symbolise le sang qui a été versé par les esclaves jusqu’à cette émancipation.

Pour en savoir plus sur Juneteenth, cliquez sur l’image pour aller sur un article en anglais.  J’ai trouvé vraiment très peu de choses intéressantes en français et pour être honnête c’est en me renseignant sur ce gâteau que j’en a entendu parler pour la première fois!

Et voici une vidéo qui vous en parle (en anglais, je n’ai pas réussi à mettre les sous-titres en français)

C’est un gâteau de fête, à étages et avec glaçage comme les américains savent les faire (je l’ai fait pour un dimanche ordinaire, mais disons que comme c’était le dimanche qui suivait la Saint Valentin, ça peut aussi aller 😉

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 260 g de farine
  • 20 g de cacao en poudre non sucré
  • 2 cuillères à café d’arôme de vanille
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 280 g de sucre en poudre
  • 90 g de beurre mou
  • 180 ml d’huile végétale
  • 3 œufs
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
  • Colorant rouge
  • 180 ml de lait fermenté ou lait ribot (pour moi 180 ml de lait de soja mélangé avec 1 cuillère à soupe de citron : laisser reposer 5 à 10 mn et remuer)

Pour le glaçage (version sans lactose) : 

  • 300 g de sucre glace
  • 45 g de margarine vegan ramollie (j’imagine que la même quantité de beurre fera l’affaire?)
  • un jus de citron (5 cl)
  • 1 cuillère à café d’arôme de vanille

Préparation :

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Dans un bol, tamiser ensemble la farine, le cacao, le bicarbonate, le sel.
  • Dans un autre bol, mixer le beurre et le sucre en poudre.
  • Ajouter l’huile et et l’arôme de vanille et mélanger.
  • Séparer les blancs des jaunes et mélanger les jaunes à cette préparation.
  • Ajouter ensuite le vinaigre blanc et le colorant rouge.   (j’ai mis un petit tube de rouge mais ce n’était pas assez ou alors ce colorant n’est pas efficace…)
  • Ajouter la moitié du mélange « sec » (farine etc) et mélanger.
  • Ajouter la moitié du lait fermenté et mélanger.
  • Ajouter le reste du mélange « sec » et mélanger.
  • Ajouter le reste du lait fermenté et mélanger.
  • Battre les blancs en neige et ajouter délicatement à la préparation.
  • Versez la moitié de la préparation dans un moule de 20 cm de diamètre. Enfournez pour environ 30 minutes (vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau qui doit ressortir tout juste sèche.)
  • Faire cuire l’autre moitié de la pâte dans les mêmes conditions.
  • Démouler les gâteaux dès la sortie du four en les retournant. Laisser refroidir complètement.

Glaçage :

  • Mélanger ensemble au mixeur le sucre glace, la margarine vegan et l’arôme de vanille et le jus d’un citron. Il faut que le mélange assez épais pour ne pas glisser du gâteau mais pas non plus trop épais (il faut pouvoir l’étaler) Si c’est trop liquide : ajouter du sucre glace, si c’est trop épais : ajouter une ou deux cuillères de lait végétal.
  • Étaler du glaçage sur le haut d’un des deux gâteaux, poser l’autre par dessus et recouvrir l’ensemble (dessus et côtés) du reste du glaçage.

Le résultat était décevant au niveau de la couleur rouge, c’est plus des reflets rouges dans du brun mais je pense que c’est une question de colorant car les images que j’ai vues sur internet sont vraiment plus rouges (si vous tapez « red velvet cake » sur Google images, vous vous en rendrez compte).

Par contre, c’est le gâteau le plus moelleux que j’ai jamais mangé! Et le lendemain, il était tout aussi moelleux!

Concernant le glaçage, il est assez sucré. Dans les recettes américaines que j’ai lues, ils utilisent du « cream cheese » style « philadelphia » alors je chercherai peut-être un équivalent sans laitage pour que ce soit moins sucré mais c’est bon quand même!

Les gourmandises en cuisine chez Syl

Sweet potato pie (Tarte à la patate douce)

Ingrédients :

  • 450 g de patate douce
  • 115 g de beurre ramolli (margarine vegan pour moi)
  • 130 g de sucre blanc
  • 255 ml lait (de soja pour moi)
  • 2 oeufs
  • 1/2 cuillère à café de muscade
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1 pâte à tarte (sablée mais je l’ai faite avec une pâte brisée)

Préparation :

  • Pré-chauffer le four TH6
  • Faire bouillir les patates douces avec la peau pendant 50 à 60 minutes (ou 30 mn à la cocotte minute).
  • Passer de l’eau froide dessus et retirer la peau.
  • Ecraser les patates douces dans un bol.
  • Ajouter le beurre et bien mélanger au mixeur.
  • Mélanger au mixeur le sucre, le lait, les oeufs, la muscade, la cannelle et la vanille jusqu’à ce que ce soit soyeux.
  • Verser la préparation dans la pâte à tarte.
  • Faire cuire pendant 45 mn à 1h selon le four (vérifier la cuisson en mettant la pointe d’un couteau dans le centre, il doit ressortir net). La préparation va gonfler dans le four mais redescendra en refroidissant.

Cette tarte est devenue une tarte chouchou de la famille et je l’ai déjà faite deux fois ce mois-ci (d’où la coloration légèrement différente sur les photos).

Vous pouvez la servir avec une chantilly maison mais mes essais avec de la crème de soja n’était pas assez photogéniques ni gonflée pour le blog ni pour vous donner la recette 😉

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

Peach Cobbler (Cobbler aux pêches)

Les cobblers sont des desserts typiquement américains et le « peach cobbler » est particulièrement célèbre dans le Sud des Etats-Unis et ce n’est pas du tout une hérésie d’en manger en hiver car il peut être préparé avec des pêches fraîches ou des pêches en conserve. Pour la petite anecdote, il existe un « Peach Cobbler day » – le 13 avril- qui a été crée par le « Georgia Peach Council » dans les années 1950 pour promouvoir les ventes des pêches en conserves! Voici un dessert typique de la Soul Food!
Peach Cobbler
Ingredients 
  • Pêches au sirop (ou fraîches selon la saison) : entre 350 g et plus selon les goûts (440g avec deux bocaux pour moi)
  • 100 g de beurre (ou margarine vegan pour moi)
  • 65 g de sucre blanc
  • 120 ml de lait (lait végétal pour moi)
  • 100g de farine
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille (ou un sachet de sucre vanillé)
  • 1/4 de cuillère à café de muscade
  • 1/2 cuillère à café gingembre moulu
  • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
Préparation :
  •  Préchauffer le four TH 7
  • Dans un bol, mélanger la farine et le sucre.
  • Ajouter le lait l’extrait de vanille (ou sucre vanillé) et bien mélanger le tout.
  • Ajouter le beurre fondu.
  • Dans un plat à gratin, répartir les pêches mélangées avec les épices
  • Verser le mélange farine-lait-sucre sur les pêches
  • Mettre au four pendant 35-45 mn (jusqu’à ce que la pâte soit dorée)

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

Cornbread (pain de maïs)

Le « cornbread » (pain de maïs) est un plat typique du Sud des Etats-Unis, qui fait partie intégrante de la « Soul Food » et que l’on retrouve souvent dans les plats évoqués dans les romans afro-américains. Il est le plus souvent cuit dans un plat carré comme un gâteau que l’on coupe ensuite en carrés mais on peut aussi le trouver sous forme de petits pains comme des muffins. Il peut être plus ou moins sucré mais c’est en général un accompagnement pour des plats salés. Il ne se conserve pas comme du pain et est meilleur frais mais peut se réchauffer.

Ingrédients :

  • 140 g de farine de maïs
  • 2 oeufs
  • 115 g de beurre (margarine vegan pour moi)
  • 125 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de levure
  • 100 g de sucre blanc
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 235 ml de babeurre (pour remplacer le babeurre par une version sans lactose : prenez la même quantité de lait de soja et ajouter 1 cuillère à soupe de jus de citron. Laissez reposer 5-10 minutes, mélangez et ensuite utilisez comme dans la recette d’origine.)

Jolie farine de maïs jaune claire

Préparation :

  • Préchauffer le four Thermostat 7
  • Beurrer un plat carré
  • Faire fondre le beurre dans une casserole
  • Retirer du feu et mélanger avec le sucre puis ajouter les oeufs et battre le tout.
  • Dans un autre bol, mélanger le babeurre et la levure puis ajouter au mélange beurre-oeuf-sucre
  • Ajouter la farine, la farine de maïs et le sel et bien mélanger
  • Verser la pâte dans le moule
  • Faire cuire entre 30 et 40 minutes

Ici servi avec des blackeyed peas (cliquez pour la recette)

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

African American Soul Food

Dans le cadre du  j’ai cherché des recettes typiquement afro-américaines et j’ai trouvé l’appellation « Soul Food ».

Qu’est-ce que la « Soul Food »? C’est une appellation qui a vu les jour dans les années 1960 et qui correspond à ce qui touche les Afro-Américains : que ce soit la musique ou la nourriture. Avec l’évolution des droits civiques, les Afro-Américains ont voulu se réapproprier leur culture.

La nourriture « soul », si elle est très similaire par certains aspects à la nourriture « du Sud » au sens large, a cette différence qu’elle est issue de la culture culinaire des anciens esclaves qui devaient se débrouiller avec des aliments simples et bas de gamme (beaucoup d’abats par exemple) pour faire des plats. C’est souvent une cuisine chaleureuse et épicée et familiale avec des grands plats à partager.

Une autre particularité de cette cuisine c’est qu’étant issue de l’esclavage, et après son abolition, de familles Noires souvent moins éduquées, la majorité des recettes étaient transmises à l’oral et on peut dire que si des plats font partie de cette culture culinaire commune, chaque famille a « SA » recette!

Aujourd’hui, je vous propose 3 recettes : des Blackeyed peas et du cornbread et un peach cobbler.

Bon appétit!

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

Feuilleté aux pommes et à la canelle (ou Chausson aux pommes géant)

Je pense que je devrais renommer cette rubrique « L’Homme aux fourneaux » car depuis que je lui ai offert le livre de cuisine « Simplissime » je cuisine moins que lui (mais je mange très bien!!)

Voici donc un dessert qu’il nous fait de temps en temps et qui est vraiment bon!

Ingrédients :

  • 4 pommes
  • 50g de beurre (margarine vegan pour moi)
  • 2 cuillères à café de cannelle
  • 1 pâte feuilletée (sans beurre pour moi. Celle de la Bioocop est vraiment bien!)
  • 4 cuillères à soupe de sucre

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°
  • Éplucher et découper les pommes en cubes
  • Saisir les morceaux de pommes à la poêle avec le beurre et la cannelle
  • Étaler la pâte feuilletée sur une plaque
  • Placer les pommes sur la pâte
  • Saupoudrer de 3 cuillères à soupe de sucre
  • Refermer la pâte en pinçant les bords (comme un chausson aux pommes)
  • Saupoudrer le dessus avec le reste du sucre
  • Mettre au four 25mn
  • Servir tiède ou froid.