Rencontre avec Guillaume Nail (auteur jeunesse)

Le samedi 14 octobre, ma librairie préférée organisait une rencontre avec Guillaume Nail, un auteur jeunesse. Ce n’est pas leur habitude de recevoir des auteurs jeunesse alors nous n’étions pas nombreux mais j’ai beaucoup aimé cette rencontre, informelle et inhabituelle puisque nous étions dans une barque dans la rue et que cela a permis quelques échanges aussi avec des gens qui passaient par là! J’étais avec Bastien, mon petit dévoreur de livres!

Guillaume Nail se définit lui-même comme un robot multi-fonction (expression qui a beaucoup plu à Bastien qui l’a même reprise pour raconter la rencontre à son père le soir!) : après avoir été traducteur, puis acteur, puis scénariste il a eu envie d’écrire un roman jeunesse et il a adoré cela! Il dit se sentir vraiment bien dans l’écriture jeunesse. Il aime se reconnecter à l’univers de l’enfance, quand lui était enfant. Il trouve que dans l’écriture jeunesse, il y a du répondant et il se sent au bon endroit, là où il se sent bien.

Dans « Bande de zazous », il raconte l’histoire de Philippe, un garçon de 10 ans qui a un handicap (il boite) mais cela pose surtout problème à ses parents et il interprète ce que ses parents pensent et imagine que ses parents ne veulent plus de lui. A Paris, lors d’une visite, il se croit abandonné et décide de fuguer et c’est là qu’il va rencontrer une « bande de zazous ».

Pour Fanny, ma libraire, ce roman recèle de la magie dans les relations entre les personnages et n’importe qui peut reconnaître sa propre enfance. On peut tous s’y retrouver. Guillaume Nail explique qu’il pense qu’on a tous à un moment de sa vie vécu des moments où on ne s’est pas senti à la hauteur des attentes de quelqu’un de proche, où on a eu des doutes et c’est ce qu’il a voulu montrer. Il y a des liens forts entre Philippe qui a 10 ans et cette bande de personnages hétéroclites qui ne veulent pas le laisser seul un 24 décembre.

L’auteur avait une image très nette de son premier voyage en TGV, enfant, avec cette impression qu’aller à Paris serait plein d’aventures et  il voulait transmettre que Paris c’était certes l’inconnu pour Philippe mais que ces gens, qui sont d’un autre monde, et lui, peuvent malgré tout se trouver et avoir des relations fortes : ils ne sont pas si éloignés que cela. Ces « zazous » ce sont des gens différents qui ont envie de passer du bon temps ensemble.

Dans son premier roman, « Qui veut la peau de Barak et Angela? », le personnage principal est une petite fille qui va passer des vacances dans le Cotentin et qui croit que cela va être horrible mais elle va vivre plein d’aventures. Cette petite fille, c’est un peu l’enfant qu’il aurait aimé être, pleine d’assurance et allant vers les aventures alors que lui était plutôt du genre à tout de suite prévenir ses parents!

Bastien a posé une question à Guillaume Nail : il voulait savoir s’il allait écrire d’autres romans. L’auteur nous a donc annoncé qu’il était en train d’écrire mais que cela prenait du temps. Il prenait des notes et pour l’instant, il savait qu’il allait se situer à Chinon et qu’il y aurait une enquête. Il a aussi dit qu’il connaissait ses personnages. Il a avoué qu’il commençait à parler de ce futur roman pour s’obliger à avancer dessus! Ensuite, il a prévu d’écrire une série plus pour des adolescents. Il a expliqué que plus il écrivait, plus il avait d’idées et moins il avait de temps pour écrire!

Il a aussi expliqué à Bastien qu’entre le moment où on écrit une histoire et le moment où elle devient un livre en librairie il se passe beaucoup de temps. Pour « Bande de zazous » par exemple, il y a eu 4 versions avant d’être publié. Il y a eu un vrai échange entre lui et son éditeur pour arriver à un résultat qui leur plaise à tous les deux. Ensuite, il y a eu le choix de l’illustratrice (Camille Jourdy) puis l’impression. Il nous a raconté que l’éditeur faisait attention au registre de langue adapté aux jeunes lecteurs mais qu’il avait insisté pour garder quelques expressions typiques de la région de Philippe (et la sienne à l’origine) même si l’éditeur pensait que tout le monde ne les comprendrait pas.

Après cet échange, il a dédicacé les livres. J’avais acheté les deux, un pour Bastien et un pour sa cousine et avant de les faire dédicacer j’ai demandé à Bastien de choisir celui qu’il voudrait garder (en sachant qu’il lirait les deux!) et Guillaume Nail nous a raconté qu’étant vraiment mauvais en dessin, c’était une amie à lui qui lui avait fait des tampons encreurs à la main : un mouton et une tour Eiffel! (Bastien n’a eu le droit de lire sa dédicace que le jour de son anniversaire quand il a déballé son cadeau!)

Ce fut une belle rencontre et nous n’avons pas tardé à lire les livres (nous avons commencé « Bande de zazous » à deux samedi soir et Bastien l’a fini tout seul le dimanche matin dans son lit!)

Je remercie encore Guillaume Nail pour sa gentillesse et Fanny de la Librairie Le Détour qui est une librairie formidable!

Bastien et moi avons lu « Bande de zazous » et « Qui veut la peau de Barack et Angela?« 

Agatha Christie 2016

Le 12 janvier 2016 marque le 40ème anniversaire de la mort de ma chère Agatha Christie. 

J’ai commencé à lire cette auteur quand j’étais une jeune ado, sans doute vers 12-13 ans et vers mes 18 ans j’ai commencé à collectionner chez les bouquinistes et dans les vide greniers les livres d’elle dans la collection Le Club des Masques avec une photo un peu désuète sur le devant et une quatrième de couverture couleur pastel. J’en ai accumulé 76 chez moi, certains que j’avais lu dans ma jeunesse et d’autres que je ne savais plus si je les avais lu ou pas. Cette collection m’a suivie dans mes déménagements successifs mais ce n’est que fin 2010 que je me suis décidée à les relire tous… petit à petit !

 

Aujourd’hui, j’en ai déjà lu (ou relu) 38 et je suis en train de lire mon 39 ème. Cette année, j’ai envie de renouer avec Agatha en lisant et chroniquant un roman par mois … Il me reste encore du choix :  (Cliquez sur la photo pour atteindre ma PAL « Agatha Christie » avec les titres lus et à lire!

Cela me donnera l’occasion de poursuivre le challenge « Agatha Christie » de George Sand   et le challenge personnel que j’avais repéré chez Karine et que j’ai eu envie de suivre après avoir vu l’épisode de Dr Who consacré à Agatha Christie 

 

En cliquant sur cette image,  vous trouverez un article (en anglais) qui liste des mots qu’elle a le plus utilisés.

La Box de Pandore de Bastien

Bastien a reçu  (cliquez sur le logo pour voir le site) et il était ravi! 

 

Alors, de quoi s’agit-il? C’est une box que l’on peut recevoir tous les mois avec des livres et des petites surprises, le tout adapté à votre enfant. On remplit un questionnaire et les choix sont faits en fonction de ce questionnaire. Et je peux vous dire que mon petit garçon de 6 ans était tout excité en l’ouvrant!

Le stylo : « Trop classe un stylo Hulk!! »

L’ardoise avec le livre de calcul : Il a joué avec et essayé les calculs simples dès le lendemain : « Certains calculs sont trop durs pour moi mais ça va me servir quand je vais être plus grand et en attendant, je peux dessiner sur l’ardoise. »

Les bonbons : C’est la seule déception car il n’aime pas ce qui pique ou qui est acidulé : « Ils sont pétillants, j’aime pas. »

 

Le magazine « Alex la souris » : « J’ai adoré parce qu’il y a des jeux et du bricolage et des araignées! »

Le marque page : « Je le trouve joli et je trouve que c’est gentil de souhaiter une bonne rentrée! »

La carte : « Elle est jolie et je trouve aussi le panda joli, je l’aime bien! »

 

Première réaction en déballant les livres : « Trop bien : un truc avec des dinosaures!! »

Voici les impressions de Bastien à propos des livres : j’ai pris en notes ce qu’il m’a dit, mot pour mot (il était tout fier 😉

« Découvre les dinosaures » : « Ça explique beaucoup de choses. Je trouve que la statue du début est très bien faite. Je trouve les photos très bien. Et aussi je trouve les dessins très beaux. J’adore les dinosaures! »

« Arthur 1er et le trône à trois pieds » : « C’est trop marrant. Ça raconte l’histoire de Baptiste l’ébéniste qui fabrique des trônes que le roi refuse. Alors il fabriqua un tabouret à trois pieds et il le vendit au pêcheur. Le pêcheur s’assit dessus et il tomba et il l’envoya au diable et après il y a d’autres personnes qui le retrouve et qui le rejette eux aussi au diable. A la fin, le tabouret arrive au cachot du roi et en fait, le roi Arthur 1er c’est un bébé et il devient ami avec le tabouret. J’ai adoré! »

« Toto- J’adore les animaux » : « J’adore puisque les animaux sont ma passion! C’est des histoires drôles et ils disent des choses un peu bizarres qui font rire les enfants. J’adore quand M. Ronchon dit que le jardin est devenu un cimetière car les enfants ont enterré leurs animaux. »

Voilà! Je pense que vous pouvez constater que l’objectif de la Box de Pandore a été atteint auprès de Bastien 😉 Merci à eux pour cet envoi très apprécié!

Mes carnets de blog

Dans la vie, j’ai la réputation d’être très désordonnée et très mal organisée et une vraie procrastinatrice qui ne travaille que dans l’urgence… Et c’est vrai…

Et curieusement pour le blog je suis assez rigoureuse! Je fonctionne avec des carnets (j’ADORE les cahiers et les carnets!)

J’ai un petit carnet sur lequel je note les livres que j’ai lu au fur et à mesure (et c’est sur celui-ci que je fais mon bilan mensuel et annuel) 

 

 

J’ai un autre carnet qui est mon carnet « planning de billet » sur le quel je note les jours où tel ou tel billet va être publié. C’est là que je note les lectures communes prévues longtemps à l’avance et les rendez-vous habituels du blog et j’ai même un code pour ne pas être prise au dépourvue : souligné en pointillé : le brouillon a été écrit, souligné d’un trait : le billet a été tapé, pas souligné : il n’a pas été lu ou pas écrit 😉

Et enfin, j’ai mon cahier de brouillon de blog : c’est là que je griffonne comme un cochon mes avis, au crayon à papier, je rature et je gomme et je recommence… Même si ce cahier est voué à être jet, j’aime qu’il soit joli!

 

Voilà, je suis une psychorigide du blog mais ça va, je le vis plutôt bien!

Ce qui est amusant, c’est que les carnets du moment ont pour point commun Mrs B ma copine et néanmoins collègue d’anglais : elle m’a offert le carnet rouge et le carnet rose et celui avec Big Ben nous rapproche aussi (d’autant plus que nous sommes en route pour Londres ensemble (avec 52 ados) en ce moment même 😉

Loto BD : c’est parti!

Vous pouvez aller faire un tour chez les trois organisatrices qui vous proposent ce Loto BD. Je n’ai pas encore décidé si je jouais, ni chez qui, mais c’est toujours tentant (d’autant que j’ai gagné une fois!)

 

Chez  Loula, le thème du loto porte sur la gastronomie. 

 

 

Chez Mo’, le thème du loto porte sur les histoires & figures de femmes.

Avec Valérie (chez Marilyne),  le thème du loto porte sur les albums muets.

 

5 voeux en matière de lecture pour 2015

Le rendez-vous de janvier de Sophie Vicim nous propose de parler de 5 voeux de lecture pour 2015 

Alors, actuelement, dans ma PAL, les 3 livres qui me font le plus envie sont deux livres que j’ai eu à Noël, « Réparer les vivants » qui me tente terriblement, « 3000 façon de dire je t’aime » un roman jeunesse que j’ai aussi envie de lire depuis longtemps et « Americanah » que j’ai acheté en anglais il y a quelques temps et qui sort en France en janvier.

 

Dans la rentrée de janvier 2015, j’ai repéré le dernier roman de Jean-Michel Guenassia. Je n’ai aucune idée de quoi il parle mais j’ai eu des coups de coeur pour ses deux premiers titres alors je suis allée à ma librairie et je l’ai acheté dès sa sortie… les yeux fermés!

Enfin, mon 5eme voeu est de faire baisser ma PAL qui est arrivée à 42… En 2014, j’ai lu 44 livre de ma PAL alors j’aimerai au moins avoir lu la moitié de cette PAL à la fin 2015… 21 livres issus de la PAL d’avant 2015, ça devrait être possible!

Et puisque janvier c’est le mois des « bonnes résolutions qu’on ne tient pas », je vais plutôt faire 3 voeux!

J’aimerai perdre du poids (12 kg s’il te plaît la petite fée des voeux)

J’aimerai courir à nouveau le marathon du Mont Saint Michel (Remarquez, avec un peu de chance, en préparant le marathon, je vais peut-être perdre quelques kilos 😉 

Mais peut-être que je remettrai ce marathon à 2016… un marathon tous les deux ans, c’est peut-être plus raisonnable (et ça me laisse le temps de perdre les kilos 😉

J’aimerai être mieux organisée dans mon travail.

Les 20 livres qui ont changé la vie des français

Chez L’irrégulière et chez Fleur, j’ai découvert le classement des 20 livres qui ont changé la vie des français, dévoilé dans l’mission La Grande Librairie. J’ai aimé leur idée de commenter cette liste alors je me prête au jeu!

20. Les Misérables de Victor Hugo : Je ne crois pas l’avoir lu alors pourquoi pas un jour en version audio! 

19. Madame Bovary de Flaubert : Je l’ai lu en seconde je crois mais je pense que j’étais trop jeune et je n’en garde aucun souvenir! Pourquoi pas encore une lecture audio? 😉

18. Le journal d’Anne Franck : Je l’ai lu aussi, mais encore une fois, surement trop jeune et pas assez intéressée : il faut que je le relise!

17. Le Parfum de Patrick Süskind : Lu au lycée j’en garde un souvenir mitigé et je crois même que j’ai fini par me lasser et l’abandonner  mais tout le monde en dit le plus grand bien. J’ai emprunté le DVD que je vais bientôt voir!

16. Le Seigneur des Anneaux de Tolkien : Ce n’est vraiment pas un univers qui m’intéresse et je ne compte pas le lire (et je me suis endormie devant le film!)

15. Crime et Châtiment de Dostoïevski : Je n’ai jamais lu cet auteur et j’avoue ne pas être tentée.

14. Le Monde selon Garp de John Irving : C’était mon premier Irving : j’avais adoré et je l’ai même relu en livre audio récemment et j’ai autant aimé!

13. Harry Potter de JK Rowling : J’ai tout lu, en anglais et j’ai adoré mais je ne serais pas tentée de les relire, je préfère rester sur ma bonne impression!

12. 1984 d’Orwell : J’ai trouvé ce roman très fort et tellement visionnaire.

11. La Peste de Camus : Il faut que je le lise! Je crois qu’il est en version audio à la médiathèque!

10. Les Fleurs du Mal de Baudelaire : J’ai aimé étudier des poèmes en première.

9. Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez : Lu il y a quelques années et j’avais beaucoup aimé 😉 Un univers vraiment digne d’un conte.

8. Belle du Seigneur d’Albert Cohen : Jamais lu : ce roman fait parti de ces livres qui me font un peu peur…

7. L’Alchimiste de Paulo Coelho : Pas lu et j’avoue que j’ai un gros a priori négatif sur Paolo Coehlo sans jamais l’avoir lu alors je sais que je le lirai un jour pour pouvoir enfin me faire une réelle opinion!

6. Le Grand Meaulnes, d’Alain Fournier : Lu en 3ème, mais je n’en garde aucun souvenir à part de l’ennui… mais peut-être à tort…

5. La Recherche du Temps Perdu de Marcel Proust : Marcel Proust fait parti de ces auteurs qui me font peur et qui ne m’attirent pas du tout… Et d’ailleurs plus les gens sous entendent qu’il faut « l’avoir lu » plus je fais ma bornée et je n’ai pas envie de le lire (oui, c’est idiot mais j’ai parfois l’impression qu’on veut faire passer pour des imbéciles ceux qui n’ont pas lu Proust et encore plus bêtes ceux qui n’ont pas envie de le lire…)

4. L’Écume des jours de Boris Vian.
Je l’ai lu au lycée et j’avais beaucoup aimé. Je l’ai relu en version audio et j’ai aussi beaucoup aimé (et des passages entiers me revenaient comme si ils m’étaient vraiment familier, 20 ans après, comme si JE les avais pensé 😉

3. Voyage au bout de la nuit de Céline : Voici encore un titre et un auteur qui ne me tentent pas du tout…

2. L’Etranger de Camus : Je l’ai lu en première mais je n’en garde pas grand souvenir par contre j’aimerai le relire un jour.

1. Le Petit Prince de Saint-Exupéry : Quand j’étais en CM2 je faisais du théâtre et j’ai joué le rôle de l’aviateur  dans le Petit Prince alors vous pensez bien que j’ai une tendresse toute particulière pour ce titre! (cliquez pour voir une photo de moi au théâtre 😉

 

Cette liste m’étonne beaucoup. Je ne suis pas persuadée qu’elle soit vraiment représentative. J’ai un peu l’impression que ce n’est pas toujours les « livres qui ont changé votre vie » mais  les « livres dont je me souviens les avoir lu à l’école » ou les « livres qu’il est de bon ton d’avoir lu« … Mais je me trompe peut-être 😉

Alors de mon côté quelle serait ma liste?

Je dirai que le premier roman que je me souviens avoir lu et que je me revois lire avec passion et dont encore aujourd’hui, plus de 30 ans après, je me souviens de sensations éprouvées pendant ma lecture, et dont j’ai conservé mon exemplaire de l’époque  à la maison, c’est « Ben est amoureux d’Anna » de Peter Härtling, et puis, comme je l’expliquais plus haut, « Le petit prince«  a été important pour moi. Après, au collège, j’ai été marquée par les sagas familiales  « Les Eylétières » et « Les semailles et les moissons » de  Henri Troyat que j’ai adorées (et que j’ai également conservées) même si j’ai trop peur d’être déçue si je les relisais un jour ;-). Je garde un souvenir très précis et fort  de « Au bonheur des dames » de Zola (et je n’ai pas été déçue par ma relecture en audio). Au lycée, j’ai beaucoup lu (sans qu’un professeur ne m’y force!) Guy de Maupassant et j’ai même été « rassurée » quand ma prof de français de première m’avait dit que c’était de la bonne littérature car j’avais l’impression de lire de la littérature « facile » avec cet auteur. Au collège et au lycée, j’ai aussi beaucoup lu d’Agatha Christie : c’est d’ailleurs au lycée et à la fac que j’ai constitué ma collection chez des bouquinistes. J’ai aimé d’amour les poèmes de Prévert et aussi de Rimbaud (j’avais le portrait d’Arthur Rimbaud au-dessus de mon lit au lycée!). Plus tard, à la période des lectures obligatoires, j’ai eu comme auteur « doudou » Maeve Binchy (pas de la grande littérature, je vous l’accorde mais qui faisait toujours du bien et aussi les premier roman que j’ai lu en anglais). A la fac, le roman qui m’a vraiment influencé c’est « La couleur pourpre » de Alice Walker, j’ai d’ailleurs lu toute son œuvre pour mon DEA car elle m’a tellement marquée que j’ai fait mon mémoire sur l’évolution de l’identité des femmes afro-américaines dans trois de ses romans.

Voilà, j’en oublie surement plein, mais j’ai voulu réfléchir vite et spontanément. Jje ne vais pas étendre cette liste aux coups de coeur et aux auteurs chouchous que j’ai eu plus tard, même si Sorj Chalandon  a une place spéciale pour moi j’aime l’écrivain et j’ai aussi été touchée par l’homme que j’ai rencontré à Rennes. Il y a beaucoup de roman forts

Et vous? Vous avez des livres qui vous ont marqué?

 

Bookcrossing géant du tome 1 du « Trône de fer » de George R.R. Martin par les Editions J’ai Lu

J’ai reçu 5 exemplaires du tome 1  « Trône de fer » de George R.R. Martin envoyés par les Editions J’ai Lu pour que je les « lâche » dans la nature pendant le mois de juin

Dans ce billet, que j’actualiserai à chaque fois qu’un livre sera libéré, je mettrai une photo du lieu où j’ai laissé le livre et un indice géographique. 

Le premier a été lâché dans le train Villedieu les Poêles/Paris le 5 juin mais je crois qu’il a été ramassé par l’équipe de nettoyage, je ne sais pas ce qu’il va devenir, j’espère qu’il fera un heureux!

Attention!!

Samedi 7 juin, il y a eu un lâché à  Grancamps Maisy…

Et il y en a eu un à Caen (Calvados) le 15 juin

 

Aujourd’hui, samedi 21 juin, il y en aura 2 libérés à  Granville (Manche) … Je pars dans quelques minutes…

 

Vous pourrez trouver mes photos et celles des 400 livres lâchés  sur la page facebook du livre Le Trône de fer (et aussi sur twitter… mais pas par moi car je n’y suis pas) !

Chez Canel, il y a déjà des indices géographiques!

Bonne chasse aux livres!

En attendant : voici les livres…

 

EDIT

Georges R R Martin (l’auteur du Game of thrones)  sera en France le 3 juillet, à l’occasion de la sortie de l’œuf du Dragon (90 ans avant le trône de fer) aux éditions Pygmalion. Il  sera en dédicace à la librairie Grangier à Dijon de 14 H00 à 18H00.

 

Un grand concours sera mis en place sur Facebook de J’ai Lu à partir du 16 juin pour permettre à l’un des fans de remporter une rencontre VIP avec l’auteur lors de sa venue à Dijon.

 

Salon du livre de Paris : CONCOURS


 

Je ne pourrai pas y aller car c’est un peu compliqué pour moi  mais je peux vous proposer d’y aller à ma place en vous faisant gagner des places pour le salon du livre de Paris!

Il y a  5 entrées à gagner (valable pour 1 personne, le jour de votre choix sur la durée du Salon du 21 au 24 mars

Le seul problème c’est qu’il faut se dépêcher de jouer car je dois envoyer les adresses des gagnants à l’organisation le 16 mars au plus tard!

Alors comme je n’ai pas beaucoup de temps pour me creuser la tête, je vous propose de m’envoyer un mail avec votre nom/pseudo et vos coordonnées postales (et un petit mot gentil 🙂 en cliquant sur « Contactez l’auteur » (sous l’image ) et le tour est joué!

A bientôt!

« Argentine, les 500 bébés volés de la dictature » : pour en savoir plus sur les disparitions de la dictature en Argentine

Ma lecture de « Mapuche » dont je vous ai parlé hier et celle de « Argentina Argentina » dont je vais vous parler demain, ont été motivées par  un documentaire poignant que j’ai vu sur France 5 il y a quelques temps :

« Argentine, les 500 bébés volés de la dictature »

Je vous ai trouvé des informations sur ce documentaire passionnant et très émouvant  sur le site de France 5.

Et vous pouvez aussi visionner le documentaire en question ici (Il dure 1h30 mais il vaut vraiment la peine…)

Préparez les mouchoirs : j’ai beaucoup pleuré en le voyant! 

Il se peut qu’il ne soit plus visible sur mon blog  : la première vidéo Youtube que j’avais mise en ligne a été supprimée par Youtube, j’en ai remise une autre mais si ça devait se reproduire, il suffit de taper le titre en rose dans google /vidéo je pense que vous la retrouverez .