Où va le blog cette semaine?

Où va le blog cette semaine?

Cette semaine, j’ai préféré avancer sur les billets de blog plutôt que de faire mon repassage alors je suis à jour (et heureusement j’ai assez de vêtements pour te tenir le coup 😉

Alors quel est le programme cette semaine?

Demain, dimanche 14 octobre (ou aujourd’hui car j’écris ce billet un peu tard samedi soir 😉 ), vous pourrez lire un billet audio à quatre mains avec Bastien avec « L’affaire Caïus »

Mardi 16 octobre, encore un livre audio (octobre est riche en audiolecture cette année!) avec un Fred Vargas : « Un peu plus loin sur la droite ».

Mercredi 17 octobre, ve sera la découverte de la mosaïque avec les photos du 10/10 à 10h10 et/ou 22h10. D’ailleurs si vous ne m’avez pas envoyé une photos il faut le faire avant le 15!

Jeudi 18 octobre, ce sera un grand jour pour Bastien qui aura 9 ans ce jour-là!  Et comme tous les mois vous pourrez lire ses petites phrases.

Et enfin, samedi 20 octobre, vous pourrez lire mon avis sur la version audio (encore!) du roman « Les rêveurs ».

En ce moment, je lis « Le Cri des oiseaux fous » de Dany Laferrière et en audio je suis en train de lire « L’avaleur de sable » de Stéphane Bourguinon (lu par Normand Daneau) telechargé sur Ici Radio Canada pour Québec en novembre et d’ailleurs mes prochaines lectures papier ou audio seront québécoises!

A bientôt! Bonne semaine et bonnes lectures!

Les fantômes du vieux pays : Nathan Hill

Oh la la… Mais comment je vais faire pour vous parler de ce roman? 700 pages d’une grande richesse qui nous fait voyager dans l’histoire des Etats-Unis et qui nous fait suivre des personnages vraiment intéressants et plein d’épaisseur. Et en plus il est bien écrit, on a envie de le lire (et au moment où j’écris ce billet, je viens d’abandonner un autre pavé américain qui m’a pas mal ennuyé…). L’auteur sait vraiment bien doser le factuel, l’historique, l’humour et des aspects plus sérieux et touchants… Et c’est un premier roman!

Bref, je ne suis pas passé loin du coup de coeur, j’ai beaucoup aimé et je me retrouve à avoir juste envie de vous dire « Lisez-le! » mais je vais quand même essayer de vous en parler un peu 😉

L’histoire commence par un très beau prologue dans lequel une mère quitte son mari et son fils. C’est un passage vraiment beau et touchant.

Puis on se retrouve dans les Etats-Unis post-11 septembre avec un candidat aux élections présidentielles, populiste, conservateur et retrograde à souhait, totalement « Trumpesque » (le rapprochement avec Trump est frappant! Je suis même allée vérifier quand Nathan Hill avait écrit son roman pour voir si c’était exprès et j’ai appris qu’il avait mis 10 ans à écrire son roman alors, c’est encore plus flippant!). Cet homme se fait agresser par une femme d’une soixantaine d’année qui lui jette des cailloux au visage. Et il y a un déferlement médiatique autour de cette femme, comme les médias américains savent si bien le faire.

On fouille son passé pour chercher ses motivations et on découvre qu’elle a participé à des révoltes pacifistes anti-Vietnam dans les années 60 à Chicago et qu’elle avait même été arrêtée pour prostitution…

Puis on rencontre un autre personnage, Samuel, un trentenaire, professeur d’anglais dans une petit université. Il est assez désabusé de son métier, c’est un auteur raté qui a failli percer et qui se retrouve à devoir gérer des étudiants sans motivation et sans intérêt pour sa matière. Il y a d’ailleurs un portrait  d’étudiante tricheuse et profiteuse du système absolument truculent, qui permet aussi d’égratigner la jeunesse qui « snap-face-twitt » sa vie (avec un nouveau réseau social qui permet de résumer les sentiments que l’on éprouve dans une liste pré-établie et qui à un moment donné met la jeune fille en difficulté car ce qu’elle ressent n’est pas dans son application et elle se retrouve prise au dépourvu… se demandant si ce qu’elle éprouve est réel vu que ce n’est pas la liste!)

Samuel est aussi un gamer, accro aux jeux en équipe en ligne du style « War of Warcraft » dans lequel il se perd régulièrement. Ces passages sont l’occasion de rencontrer un autre gamer, qui, lui, a sacrifié sa vie à son jeu, c’est devenu sa raison d’être et il s’autodétruit en croyant toujours qu’il va réussir à évoluer. Mais ce personnage est quand même touchant par bien des aspects (et drôle aussi).

Il se trouve que la femme qui a lancé des cailloux sur le candidat est la mère de Samuel. Mère qu’il n’a pas revu depuis qu’elle l’a abandonné du jour au lendemain. Elle débarque dans sa vie alors qu’il n’a aucune envie de la voir et son avocat lui demande d’écrire une lettre pour le juge afin d’intercéder en sa faveur et en même temps, l’éditeur de Samuel qui lui a fait une très grosse avance pour le roman qu’il n’a jamais écrit lui réclame de rembourser l’argent qu’il a déjà dépensé ou bien d’écrire un roman qui décrédibilise sa mère pour surfer sur le phénomène médiatique…

Samuel renoue donc avec sa mère et fait des recherches sur son passé à elle, tout en nous livrant des choses sur son passé à lui.

Les thématiques de la famille, de l’amitié et de l’amour sont importantes ainsi que la place des femmes dans la société américaine, de la politique. Il y est question de sentiment fort, d’espoirs, de recherche d’idéaux, d’échecs…

Bref un beau roman foisonnant et passionnant!

Lisez-le! 😉

J’ai eu envie de le lire suite à l’émission d’octobre 2017 des  (Cliquez pour écouter)

 avec Aifelle : Allons voir son avis!

 chez Titine

 catégorie gros mots

700 pages   chez Brize

La vérité sort de la bouche de Bastien

 Bastien a 8 ans et 10 mois… Voici ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!
  • Il relit le roman qu’il écrit : «Oh la la… je devais pas avoir encore appris l’imparfait quand j’ai écrit cette page parce que j’ai fait plein de fautes de conjugaison!»

 

  • «Moi j’adore écrire! Je saurais pas te dire si je préfère écrire ou lire… Enfin, je crois quand même que je préfère lire…»

 

  • «J’ai des projets financiers pour les 9€ qui sont dans ma tirelire!»

 

  • Par deux fois, je lui explique des mots compliqués dans une histoires et il me répond les deux fois qu’il sait et quand je lui demande comment il sait, il me répond : «Maîtresse l’a expliqué…» La deuxième fois, je lui dis : «Elle sait tout maîtresse! » « Ben oui! Ça sert à ça une maîtresse!»

 

  • Pendant un match de la coupe du monde il entend qu’on peut gagner 1500€ par mois pendant 4 ans en répondant à une question. On ne joue pas :
    «Mais 1500€ par mois pendant 4 ans!!!! Vous laissez vraiment passer des opportunités!!!»

 

  • On s’est fait peur pour entrer dans la fan zone du Champs de Mars (mouvements de foule, écrasement, fumigène…) et une fois arrivé sur place  Bastien dit : «Après ce qu’on a vécu pour arriver là, ils ont intérêt à gagner les français!»

Bleu Blanc Rouge

Coupe du monde de foot

On a gagné!

  • Avec Bastien, on joue à notre traditionnel jeu de trouver un mot commençant par une lettre autour de nous… mais depuis qu’on est sorti du tunnel, on y joue en anglais!

 

  • Dans le métro de Londres, il me demande comment on dit «lourd» puis il me dit «My backpack is really heavy!»

 

  • Au restaurant indien, Bastien m’a surprise en demandant au monsieur : «Do you speak French?» et plus tard quand il lui a donné un popodum cadeau, Bastien l’a goûté puis lui a dit, spontanément « The popodum is delicious!»…

 

A Londres

  • Je dis à L’Homme qu’on ne peut pas aller boire une bière dans n’importe quel pub, il faut que ce soit un pub «familial» qui accepte les enfants. Bastien dit alors d’un ton dépité : «Je suis un frein. Je sens que je suis un frein pour nos vacances…» J’ai éclaté de rire!!!

 

  • Je dis : «J’aimerais bien vivre à Londres.», L’Homme dit «Moi, j’aimerais vivre à Paris.» et  Bastien ajoute : «Moi j’aimerais vivre à G. (notre ville). Et je vis à G. et je suis heureux!»

 

  • «Moi je suis repus!»

 

  • Pique nique sur l’autoroute «Mmmh elle est bonne cette tomate! Elle a goût de tomate cerise géante!»

 

  • Pendant le voyage il lit un livre de blagues de Toto. «Ah! Déjà fini! Allez, je le relis!»

 

  • «J’en ai marre d’être sage et obéissant! Je voudrais être un mélange…
    -Un mélange de quoi? Gentil et méchant?
    Oui….je voudrais être un rebelle!»

 

  • «Je vais pas apprendre la Bible : je suis athée!
    -Au collège tu apprendras des choses sur toutes les religions, c’est important de connaître les choses même si on n’y croit pas pour comprendre les autres…
    Mais est-ce qu’il y a un livre pour la religion athée, comme un livre scientifique par exemple qui explique le Big Bang et tout ça?» (Bon… on n’en fera pas pas un créationniste je crois ;-))

 

  • J’ai eu 45 ans cette année…
    Dans 5 ans, tu auras un demi-siècle!» (vlan le coup de vieux!)

 

  • Je me suis mise en maillot deux pièces : Bastien a  dit : «Tu as des bosses sur le ventre.» Et ça m’a fait rire et je lui ai dit que c’était des bourrelets et il m’a dit : « Moi aussi j’en ai, regarde! » (en se pliant en quatre alors qu’il est tout plat ;-))

 

  • On passe de la Savoie  en Suisse par la départementale… Bastien nous demande : «C’est la Suisse?
    -Oui.
    Il répond, ironique : « C’est exotique!»

 

  • «Le chat qui est dans la cour, il n’a pas de collier alors c’est  soit un chat errant, soit un chat de «la guerre des clans»!»

Lecture dans le train

Pause estivale… PAL estivale!

Je suis en vacances depuis presque une semaine et cela pour un long moment (oui, « prof en vacances » toussatoussa…) et je compte en profiter pour passer du temps en famille, voyager un peu : Paris, Londres, Lyon, Annecy, Chamonix… et un peu chez moi aussi!  Je compte lire beaucoup et courir et me reposer (et aussi travailler… « vacances de prof » toussatoussa…) 😉

Je mets donc le blog en pause et je reviendrai le 10 août (tiens, c’est une date sympa, ça, non?! (Oui, bon, c’est mon anniversaire 😉 avec un tag sur les coulisses de comment je blogue!

Voici quelques livres que j’envisage de lire mais peut-être qu’il y en auras d’autres à la place ou en plus qui sait ? 😉 En même temps, vu que j’y ai glissé quelques gros pavés… pas sûr que j’aille très loin dans cette PAL c’est plus une liste d’envies de lectures 😉

Ma lecture du moment qui replace le livre tiré au sort au Book Jar pour le 12 août (mais que, vu le sujet, je vais peut-être mettre en ligne en février pour mon African American History Month challenge  😉 > LU (coup de coeur)

Sur ma lieuse, un pavé de 700 pages pour le mois américain le 4 septembre (LU)

>  LU 1/5 (Coup de talon)

> LUS

> LU

> LUS

Des livres empruntés au CDI du collège (au pire si je ne les lis pas tous, je saurai où les trouver pendant l’année scolaire suivante 😉

Un livre offert par une amie, fille de l’auteur > LU

Prêté par ma copine Mrs B > LU

Sur ma lieuse, un pavé de presque  700 pages pour le mois américain en septembre

Dans ma PAL, un pavé de plus de 700 pages pour le mois américain en septembre (En cours de lecture)

J’ai mis ce livre de côté parce que je n’arrivais pas à me concentrer dessus alors j’aimerai profiter des vacances pour le savourer > LU

Et parce que ça fait un moment que je n’ai pas lu d’Agatha Christie

Et puis des livres qui ne sont pas de la littérature :

> LU

Pour se sentir mieux dans son corps

Et deux livres pour préparer des ateliers relaxation pour les élèves du collège à la rentrée (et puis ça ne me fera pas de mal non plus 😉

Où va le blog cette semaine?

Où va le blog cette semaine?

Je suis à jour des billets anglais mais il m’en manque un pour finir le mois et c’est le livre que je suis en train de lire à deux à l’heure à cause du boulot et des réunions et de la fatigue liée au boulot (ou plutôt à l’approche des vacances!). J’ai d’ailleurs changé de lecture car j’avais commencé « Ecoute la ville tomber » de Kate Tempest, en anglais, et je trouvais le style très beau mais il me fallait être concentrée pour le savourer et je ne voulais pas me gâcher cette lecture. Je la reprendrai plus tard.

En plus, depuis hier j’ai un torticolis et je subis des attaques de crampes aux pieds et mollets… (Je sens que je suis vraiment fatiguée… Je manque peut-être de potassium??), on a invité nos voisins pour l’apéro ce soir et demain on va dans un parc d’attraction avec des amis et les enfants… Bref, je ne sais pas si je vais trouver beaucoup de temps pour me reposer et lire 😉

Alors quel est le programme cette semaine?

Aujourd’hui samedi 23 juin, vous pouvez trouver deux recettes de cuisine anglaise : les Yorkshire puddings pour un Sunday roast et une tarte façon crumble aux fruits rouges.

Dimanche 24 juin, je vous parlerai de deux polars anglais en audio : « Ragdoll » et « Je te vois ».

Mardi 26 juin, je vous donnerai mon avis sur « La petite librairie des gens heureux »

Jeudi 28 juin, je vous embarque pour un voyage en photos : nous irons à Oxford, Eton et à Hogwarts (Poudelard).

Samedi 30 juin, si je l’ai fini, vous pourrez lire mon avis sur mon dernier roman anglais du mois anglais « La salle de bal ».

Et enfin, dimanche 1er juillet, ce sera le bilan de mes lectures de juin et surtout le 2ème récap du Petit Bac! (je suis à jour dans la collecte des liens!)

En ce moment, je lis donc  « La salle de bal » de Anna Hope (sur ma liseuse) et en audio, je poursuis ma lecture de « La disparition de Stephanie Mailer » de Joël Dicker (lu par Philippe Sollier) (à la moitié, je ne suis pas plus emballée que cela… on verra si je vais au bout…)

A bientôt! Bonne semaine et bonnes lectures!

The color purple (La couleur pourpre) : Alice Walker

Ce roman est très important pour moi. Je l’ai lu la première fois quand j’étais étudiante en licence en Irlande dans le cadre d’un cours où on s’intéressait aux problèmes entre les races et les sexes. Quand j’ai réfléchi à mon sujet de DEA (diplôme universitaire équivalent du Master 2 il me semble, seuls les anciens sauront de quoi je parle 😉 ) j’ai choisi de retourner vers ce roman pour traiter le sujet de « l’affirmation de l’identité de femmes afro-américaines » dans trois romans d’Alice Walker (dont « La couleur pourpre »). Je l’ai donc lu de nombreuses fois en 1995-1996 et puis plus jamais mais il restait dans mon top des lectures essentielles. Cela faisait un moment que j’avais envie de le relire pour en parler sur le blog et « l’African American History Month Challenge » semblait bien être le moment idéal!

Alors, c’est compliqué pour moi d’écrire ce billet car en le relisant je ne pouvais pas m’empêcher de me dire qu’un billet ne serait pas suffisant pour dire tout ce qu’il y avait à dire et pour autant je ne peux pas non plus écrire un mémoire universitaire 😉

Le roman se passe au début du 20ème siècle dans le Sud des Etats-Unis. Célie a 14 ans quand elle commence à raconter son histoire par des lettres qu’elle écrit à Dieu.  C’est une jeune fille Noire dans une famille empreinte de violence morale, physique et sexuelle : elle est violée par « Pa' » de qui elle a deux enfants que ce dernier lui retire très vite, lui faisant croire qu’ils sont morts. Elle est mariée de force à un homme lui aussi violent et elle doit s’occuper de ses enfants. A cause de Mister (son mari) elle doit se séparer de sa sœur Nettie qui était le seul aspect positif de sa vie. Elle se sent alors terriblement seule.

Puis, au fil des années et des rencontres, Célie évolue. Elle va s’affirmer au contact de femmes d’une grande force. Il y a Shug Avery, la maîtresse de Mister, une chanteuse de blues excentrique et indépendante qui va bouleverser la vie de Célie. Il y a aussi Sophia, la femme du fils de Mister, une femme forte et indomptable -sauf par les Blancs qui reproduisent un esclavage sans qu’il en ait le nom.

Plus tard dans le roman, nous avons des nouvelles de Nettie qui est missionnaire en Afrique et ces passages, s’ils sont très éloignés de la vie du Sud des Etats-Unis, apportent malgré tout un éclairage très intéressant sur la race aussi puisque les Noirs Américains, missionnaires, se retrouvent parmi les Africains et sont pleins de questionnements sur leur identité car ils sont associés aux Blancs dans l’esprit des Africains.

Ce roman est vraiment très riche. On y voit la place des Noirs aux Etats-Unis mais aussi (et peut-être surtout) la place des femmes noires qui doivent supporter un double combat : elles sont noires et doivent subir les affres d’une société qui sépare les races en dénigrant la leur et elles sont femmes et doivent supporter les injustices d’une société patriarcale dans laquelle elles dépendent du bon vouloir des hommes… Comme le dit Mister à Celie : « You black, you pore, you ugly, you a woman. Goddam, he say, you nothing at all. » (« Tu es noire, tu es pauvre, tu es moche, tu es une femmes. Bon dieu, dit-il, tu n’es rien du tout. »)

Je profite de cette citation pour parler de la langue de ce roman qui est très particulière. En effet, Celie et la majorité des personnages noirs parlent un anglais issu de l’esclavage et du manque d’éducation, un anglais incorrect mais qui est une vraie identité de ce Sud des Etats-Unis, une langue qu’Alice Walker appelle le « black folk speech ». Je ne sais pas du tout comment cette langue a été traduite en français et je ne sais pas du tout si cela sonne juste mais en anglais, c’est réellement une « voix » afro-américaine que l’on entend en lisant ce roman.

Il existe une excellente adaptation cinématographique tournée par Steven Spielberg. Les personnages sont très fidèles à ceux du roman, ils sont tous excellents (Whoppy Goldberg dans le rôle de Celie et Oprah Winfrey dans le rôle de Sophia m’ont particulièrement marqué). Je vous recommande vraiment de voir ce film (en VO of course pour entendre la langue!) mais je ne vous mets pas la bande annonce en lien car je l’ai trouvée absolument nulle et sans intérêt!) Le film est disponible en DVD!

(Vidéo en anglais mais vous pouvez activer les sous-titres et la traduction automatique en français)

Je pense que si je renouvelle ce challenge de février l’an prochain, j’aurai le choix dans ma « PAL Alice Walker » pour relire un autre titre et vous en parler :

Southern Style Black Eyed Peas (Cornilles) au jambon

Les « black-eyed peas » ne sont pas seulement un groupe qui me fait bien danser (voir la vidéo!) mais aussi des haricots qui s’appellent les « cornilles » en français. Ils viennent à l’origine de Chine mais ils se sont beaucoup développés en Afrique et au travers du commerce d’esclaves ces haricots se sont installés dans le Sud des Etats-Unis où ils sont devenus un élément typique de la cuisine Soul Food.

Voici une recette que j’ai trouvé sur le blog (américain) Divas can cook :

Black Eyed Peas

Ingredients (pour 4-5 personnes)

  • 400g de cornilles sèches (black-eyed peas)
  • 250g de jambon braisé assez épais ou de bacon coupé en morceaux
  • 1 oignon haché
  • 1 gousse d’ail écrasé (ou une cuillère à café d’ail en poudre)
  • 350ml de bouillon de poule
  • 1 feuille de laurier
  • ¼ ou 1/2 cuillère à café de piment
  • sel et poivre
  • Persil (frais ou en poudre)
  • Facultatif : Sauce piquante style tabasco

Préparation :

  • Rincer plusieurs fois dans une passoire (en retirant les haricots qui auraient l’air bizarre)

  • Placer les haricots dans un bol couvert d’eau et laisser tremper au frigidaire 6 heures ou une nuit.
  • Égoutter et rincer les haricots et les mettre de côté.
  • Dans une cocotte, faire revenir le jambon (ou bacon) jusqu’à ce qu’il soit doré.
  • Réserver le jambon (Si vous avez choisi du bacon essuyez le sur un papier absorbant tout en laissant un peu de gras dans la poêle)
  • Faire revenir l’oignon et l’ail écrasé dans la cocotte
  • Ajouter les cornilles, le bouillon de poule aux oignons à l’ail. Ajouter la feuille de laurier et le piment. Mélanger
  • A l’ébullition, réduire le feu et laisser mijoter à couvert jusqu’à ce que les cornilles soient tendres mais pas écrasés (environ 30 minutes.)
  • Retirer la feuille de laurier. Saler et poivrer.
  • Au moment de servir, ajouter le jambon/bacon et saupoudrer de persil
  • Servir chaud dans des assiettes creuses ou bols. Chacun ajoutera ou pas de la sauce piquante.
  • Vous pouvez servir avec du cornbread (cliquez pour la recette!)

 Les gourmandises en cuisine chez Syl

Tirage au sort du Book Jar

Vous avez été 16 à avoir répondu à l’appel pour m’aider à piocher ma prochaine lecture issue de ma PAL  en me  proposant des chiffres entre 1 et 35 dans les commentaires du blog ou sur la page Facebook du blog.  Merci à tous de votre participation!

J’ai noté tous ces chiffres et les titres correspondants et Bastien  a tiré au sort :

C’est donc le numéro 30  : « Soyez imprudents les enfants » de Véronique Ovaldé qui est dans ma  PAL depuis 2016 quand ma maman me l’a prêté et qui  a été proposé par Manika (merci d’avoir participé!)

Je vais faire en sorte de le lire pour le 12 janvier! Si vous voulez le lire avec moi, n’hésitez pas!

Rendez-vous le mois prochain pour un prochain tirage au sort! Et en attendant, n’hésitez pas à vous promenez dans le rendez-vous du mois en photos  

Challenge Petit Bac 2018… Qui veut jouer?

J’ai lancé le challenge Petit Bac en 2011 et on a remis ça ensemble en 2012 et en 2013 et en 2014 et en 2015 et en 2016 et en 2017.

Alors à un mois de clôturer le Challenge Petit Bac 2017, je vous annonce que le 1er janvier 2018 s’ouvrira le Challenge Petit Bac 2018!

Alors pour ceux qui ne connaîtraient pas ce challenge (Comment est-ce possible?? 😉) voici les règles :

Comme son nom l’indique, c’est comme le « vrai Petit Bac »… Je vous propose 10 catégories (+ un bonus facultatif pour les gros joueurs), à vous de trouver un mot correspondant à chaque rubrique dans un titre de livre. Le mot doit rentrer dans la catégorie, sorti de son contexte, (il peut très bien ne pas avoir ce sens-là dans le titre du livre). En hommage au jeu du Petit Bac, j’appelle une série de 10 (ou 11) titres une « ligne » (même si vous pourrez constater que dans mes recap’ cela se présente sous forme de tableau) et pour finir son challenge, il suffit de « finir une ligne », c’est à dire avoir lu 10 (ou 11) titres correspondant à chaque catégorie. 

Concernant les catégories, je garde les 5 « classiques » du Petit Bac (Prénom / Lieu / Animal / Objet / Couleur) mais comme c’est la 8ème édition du challenge, je me suis un peu creusé la tête (et celle de fidèles joueurs du Petit Bac!) pour les catégories nouvelles ! J’ai fait du recyclage d’anciennes catégories, j’en ai trouvé d’autres et je me suis inspirée des idées des autres 😉 J’espère que cela vous plaira!

Voici les catégories :


PRÉNOM : masculin ou féminin, surnom, diminutif (mais pas nom de famille)


LIEU réel ou imaginaire ou nationalité … (ville, pays, état, continent, fleuve, mer, lieu naturel, construit, aménagé…, j’accepte « ici » et « là », les pièces et les bâtiments et les nationalités)


ANIMAL : réel ou imaginaire... (de l’insecte au dinosaure en passant par les licornes et les sirènes et les mots associés comme « animal », « bête », « bestiole »…)


OBJET : petits ou gros, du moment qu’ils sont transportables. J’accepte le mot « objet » mais je n’accepte pas « maison » ou « immeuble » par exemple.


COULEUR : Toutes les couleurs que l’on peut trouver dans les catalogues de peintures sont acceptées 😉 et aussi les mots « couleur », « teinte », « nuance », « ombre»…


DÉPLACEMENT/ MOYEN DE TRANSPORT : Tous les verbes de déplacements ou les moyens de transport que ce soit avec le corps ou avec des véhicules.


PASSAGE DU TEMPS  : tout ce qui découpe le temps qui passe (minutes, heures, jours, semaine, mois, année, dates, matin, midi, soir, après-midi, passé, présent, futur, moment, maintenant, avant, après, vie et mort…)


TITRE MOT UNIQUE : le titre ne doit contenir qu’un seul mot ! J’accepte un signe de ponctuation après le mot (point d’exclamation ou d’interrogation, points de suspention) mais pas d’article ni de tiret et je ne prends que les titres sans sous-titre.


MOT POSITIF : un mot qui comme son nom l’indique évoque quelque chose de positif (nom ou adjectifs comme joie, bonheur, amour, beauté, fête, victoire, charmant,  gentillesse, heureux, charmants, aimable…)


ARTtout ce qui a un lien avec l’art (musique, écriture, peinture, cinéma, poésie…) Je prends aussi les noms artistes et de courants (picturaux ou musicaux par exemple). Je prends aussi les objets liés à l’art objets liés à la peinture (pinceaux, atelier, toiles), la photographie (appareil photo, tirage) , la musique (instruments, partition…) etc…


GROS MOT (bonus facultatif) : assez libre puisque j’accepte tout ce qui peut être dit d’un ton insultant ou méprisant… Ça va de « zut », « flûte », « crotte » jusque aux grosses insultes bien vulgaires en passant par des grossièretés plus fleuries à la Capitaine Haddock! Tout ce qui quand c’est dit sur un certain ton peut être insultant.


Alors maintenant que vous savez comment ça fonctionne, j’endosse mon costume de maître de cérémonie, de chef de challenge hyper sérieuse…

Quelques règles que la plupart d’entre vous ont adoptées 😉 Par contre… Avant de vous inscrire, merci de bien les lire et de ne pas les contester en cours de partie ce n’est pas simple pour moi sinon…

  • Parce que plus il y a de monde, plus ça me fait de liens à compiler, je vais limiter les inscriptions. Mais comme je me sens incapable de choisir, je vais tout simplement clore les inscriptions le 1er février. Vous avez donc 2 mois à compter d’aujourd’hui pour vous inscrire.
  • Le but de ce challenge est de finir au moins une ligne de 10 (ou 11) titres d’ici le 31 décembre 2017 et pour ne pas me retrouver avec des participants qui m’envoient un nombre très important de liens pour certaines catégories et très peu pour d’autres et que les lignes ne sont pas complétées, je n’accepte que 2 lignes entamées en même temps (sauf pour les lignes thématiques, j’y reviendrai plus tard). Donc, si vous voulez remplir plusieurs lignes, vous pouvez en commencer 2 et me donner des liens pour une 3ème ligne une fois que vous avez fini la première. Si vous m’avez envoyé un lien trop tôt, je ne le prendrai pas et je vous demanderai de me le renvoyer plus tard car je ne peux pas rechercher tous les liens dans la masse des commentaires, j’espère que vous le comprenez. Pourquoi pas faire un récap chez vous et m’envoyer tous les liens quand vous avez fini votre ligne? Par contre, comme la catégorie « gros mot » est facultative, vous pouvez commencer une nouvelle ligne même si vous ne l’avez pas complétée!
  • Quand vous avez publié votre billet sur ce roman, j’aimerai que vous mettiez le logo et un lien vers ce billet, et vous m’envoyez le titre (en écrivant le mot du titre correspondant à la catégorie en MAJUSCULE) , la catégorie et le lien vers votre billet. Dans la mesure du possible, je préfère que vous m’envoyiez vos liens au fur et à mesure car c’est plus simple pour moi, je les rassemble ainsi petit à petit mais si vous m’envoyez tous les liens d’une ligne terminée, ça me va aussi (mais, s’il vous plait, dans le même ordre que la grille du jeu).
  • Vous pouvez me donner un titre dans une langue étrangère si le mot dans cette langue correspond à la rubrique mais je ne parle qu’anglais et français alors merci de me donner la traduction de ce mot si il est dans une autre langue pour le recap’. De même, pour les lieux ou si c’est un mot inhabituel, précisez moi ce que c’est pour que je puisse le classer dans la collection de mots (je ne sais pas tout… et même : je ne sais pas grand chose, j’ai appris beaucoup grâce au petit bac, mais je n’aime pas trop perdre du temps à faire les recherches moi-même sur internet juste pour collecter des liens
  • Concernant les lignes thématiques (genre, auteur, BD, jeunesse…) : je les accepte mais j’aimerai que vous les choisissez avant le 1er février car ça m’évitera de modifier la grille de base pendant l’année). Vous pourrez les remplir dans n’importe quel ordre sans forcément en avoir finie une avant d’en entamer une différente. Par contre, vous ne pourrez m’envoyer un deuxième titre pour une même ligne thématique que quand celle-ci sera finie.
  • Un titre ne pourra compter qu’une fois dans toute la partie (même s’il contient 3 mots correspondant à 3 catégories différentes, il faudra faire des choix 😉 Par contre vous pouvez utiliser le même mot plusieurs fois du moment qu’il est dans des titres différents.
  • Relisez bien les catégories pour voir si un titre entre dans une catégorie ou non. N’hésitez pas à me demander si je l’accepte ou pas (parfois, je dis oui, parfois, je dis non, ne m’en voulez pas, il faut juste que je sois cohérente par rapport aux règles.)

Comme l’année dernière, je mettrai la collection de mots du Petit Bac à jour au fur et à mesure et vous pourrez donc consulter les mots que j’ai accepté, mais j’essaierai aussi de noter ceux que j’ai refusés comme ça, ce sera plus juste, je ne risquerai pas de dire non à quelqu’un et oui à quelqu’un d’autre (mais parfois, par manque de temps, je risque d’oublier alors ne m’en voulez pas). Je sais que cette liste vous a été utile.

Vous pourrez d’ailleurs consulter les listes 20122013, 20152016, 2017 (pour les 5 premières catégories et gros mots) et 2014 (pour la catégorie « Moment/temps»).

Bon, maintenant, des choses plus gentilles 😉 :

  • Vous pouvez jouer même si vous n’avez pas de blog en laissant votre avis sur votre lecture dans les commentaires.
  • Vous n’êtes pas obligé d’établir une liste à l’avance. Moi je vais le faire, mais c’est plus pour servir de modèle de présentation et pour vous donner des idées de titres… Elle changera sans doute en cours de route! Si vous avez préparé une liste (même si elle peut changer) n’hésitez pas à m’envoyer un lien pour que je mette un lien pour donner des idées aux autres participants!
  • Vous pouvez lire ce que vous voulez : romans, BD, documentaires, biographies, jeunesse
  • En général, sur le blog, je réponds à tous les commentaires mais quand il s’agit juste d’un lien, j’avoue que je ne réponds pas forcément. J’espère que vous ne m’en voudrez pas… Par contre si vous avez une question ou une remarque : je vous répondrai : promis! 😉 De même quand vous avez terminé une ligne, je mets toujours un commentaire pour vous informer (mais soyez patients, quelques fois je laisse passer beaucoup de temps avant de compiler les liens 😉 Comme je passe par ma boite mail, il m’arrive de perdre des liens, ne m’en voulez pas si je vous demande de me les renvoyer, je ne suis pas un robot, je fais plein d’erreurs 😉
  • De mon côté, je prépare des grilles récapitulatives le 1er avril, le 1er juillet, le 1er octobre et le 31 décembre (et j’accorde toujours le mois de janvier en rab’ pour m’envoyer les derniers liens) avec tous les titres lus. La grille se présentera comme celle qui suit mais avec votre pseudo et le lien vers votre blog et les liens de vos titres.

Alors voilà, ce billet était long car j’ai voulu répondre à un maximum de questions dès le début!

J’espère que les participants 2018 seront aussi sérieux et gentils que ceux de 2017 (je sais déjà que quelques participantes « historiques » du challenge attendaient la nouvelle version de pied ferme!) J’aime trop ce challenge pour l’abandonner mais je ne voudrais pas qu’il devienne trop contraignant pour moi! Alors si vous suivez bien les règles, je pense qu’on pourra continuer à s’amuser ensemble 😉

Si vous avez envie de jouer avec moi  n’hésitez pas à vous inscrire dans les commentaires de ce billet!

La partie commence le 1er janvier (pas la peine de m’envoyer les liens avant!)

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas!

Mes idées de titres (je mets parfois plusieurs titres même si je ne les lirai pas forcément mais c’est aussi pour vous donner des idées 😉. Cette grille vous montre aussi comment sera présentée la grille récap pour tous les participants et donc comment vous devez écrire les titres quand vous me les envoyez. (Les informations entre parenthèses sont uniquement un pense bête pour moi mais si vous regardez bien entre ma PAL pour les livres papiers et PAE pour les livres audio, j’ai pas mal de titres qui sont déjà en ma possession!)


ENNA

PRÉNOM  :  The Life and Death of SOPHIE Stark (PAL) / My name is LEON (PAL) / Les douze tribus d’HATTIE (PAL) / Dear IJEAWELE, or a feminist manifesto in fifteen suggestions (PAL)

Audio : Et puis PAULETTE

Jeunesse : Dear GEORGE Clooney, tu veux pas épouser ma mère? (LAL) /  JUDY portée disparue (LAL)

BD : L’anniversaire de KIM Jong Il (LAL) / IRMINA (LAL)

Agatha Christie : Mr QUINN est en voyage (Quinn est aussi un prénom)


LIEU : The forgotten GARDEN (= jardin) (PAL) / AVENUE des géants  (PAL) / Pour que tu ne te perdes pas dans le QUARTIER (PAL)/ Another BROOKLYN (PAL) / Mourir sur SEINE (PAL) / Les fantômes du vieux PAYS (PAL)

Audio : Sans feu ni LIEU / CITE de verre (PAE) / Sans feu ni LIEU (PAE) / Dieu n’habite pas LA HAVANE (PAE)

Jeunesse : Le PARADIS d’en bas (LAL) / L’homme du JARDIN (LAL)

BD : Pendant que le roi de PRUSSE faisait la guerre qui donc lui reprisait ses chaussettes /  L’ÎLE du Louvre (LAL)

Agatha Christie : DESTINATION inconnue


ANIMAL  :  The trouble with GOATS and SHEEP (PAL)  / Le Cri des OISEAUX fous  (PAL)

Audio : Quand le REQUIN dort

Jeunesse : Lord of the FLIES (PAL) /

BD : The MONKEY family / Chi une vie de CHAT / Là où vont les FOURMIS

Agatha Christie : The MOUSEtrap


OBJET : PASSEPORT à l’iranienne (PAL)  le voleur de LIVRES (PAL) / JOURNAL d’un corps (PAL)

Audio :  Fendre l’ARMURE (PAE)

Jeunesse : Bureau des POIDS et mesures (LAL Incos)

BD : Les vieux FOURNEAUX (PAL)

Agatha Christie : Les sept CADRANS


COULEUR :  La ballade de l’enfant GRIS (PAL) / Laver les OMBRES (PAL) / Les années CERISES (PAL) / Les morsures de l’OMBRE (PAL)

Audio : INDIGO

Jeunesse : #BLEUE (LAL)

BD :  Les amandes VERTES (LAL)

Agatha Christie : La NUIT qui ne finit pas


DÉPLACEMENT/ MOYEN DE TRANSPORT : A WALK in the woods (PAL) / Immortelle RANDONNÉE (PAL) / UNDERGROUND RAILROAD (PAL)

Audio : Un AVION sans elle (PAE)

Jeunesse : Le garçon qui COURAIT plus vite que ses rêves

BD : ELECTRICO 28 (LAL)

Agatha Christie : Le crime de l’ORIENT EXPRESS


PASSAGE DU TEMPS : les ANNÉES (PAL) / PAST imperfect (PAL) / Le JOUR où j’ai appris à vivre (PAL) / AFTER you’d gone (PAL)

Audio : Une VIE (PAE)

Jeunesse : Lettres d’amour de 0 A 10 ANS (LAL)

BD : Les deux VIES de Baudouin (LAL)

Agatha Christie : La MORT n’est pas une FIN


TITRE MOT UNIQUE:  PURITY (PAL) / Patients (PAL)

Audio : NANA (PAE)

Jeunesse : SÉQUOIA (LAL Incos) / SIMPLE (PAL) / MAESTRO (LAL) / DIFFÉRENTS (LAL)

BD : EDELWEISS (LAL) / WONDERLAND (LAL)  / CHICAGOLAND (LAL)

Agatha Christie : VERDICT


MOT POSITIF: Preuves d’AMOUR (PAL) / My Sister, My LOVE (PAL)

Audio : Le CHARME discret de l’intestin (PAE) / La déesse des petites VICTOIRES (PAE) / Le premier MIRACLE (PAE) /  L’AMOUR  et les forêts (PAE)

Jeunesse :   Lettres d’AMOUR de 0 à 10 ans

BD : IDÉAL Standard (LAL) / un bruit étrange et BEAU /

Agatha Christie :   Le poids de l’AMOUR


ART :  A PAINTED house (PAL) / Je suis un ÉCRIVAIN japonais (PAL) / CHANSON douce (PAL) / L’ATELIER des miracles (PAL)

Audio : Georgia tous mes rêves CHANTENT

Jeunesse : Le PEINTRE qui changea le monde (LAL Incos) / BROADWAY Limited (LAL)

BD : Le DRAMATURGE (LAL) / NATURES MORTES (LAL)

Agatha Christie : La Mystérieuse affaire de STYLES


GROS MOT  : Caché dans la maison de FOUS (PAL)

Audio : C’était au temps des MAMMOUTHS laineux (PAE)

Jeunesse : SIMPLE (PAL) / Alice au pays des MONGOLS (CDI) / FILLES DE … (LAL)

BD : La tribu qui PUE (LAL)

Agatha Christie :

Gâteau au chocolat sans matière grasse

Un gâteau au chocolat c’est parfait pour un anniversaire, non? Même si c’est celui de mon blog!

Je suis allergique aux produits laitiers donc je suis toujours contente de trouver une recette que je peux faire sans l’adapter mais en l’occurrence, j’ai découvert cette recette quand la veille du départ en vacances je vidais le frigidaire et qu’il me rester 3 œufs mais pas de margarine vegan ! Les hasards qui tombent bien ! Nous avons beaucoup aimé ce gâteau, moelleux, que nous avons emmené pour notre pique-nique de voyage. Je peux donc vous dire qu’en plus il se conserve bien!

Ingrédients pour un gâteau :

  • 200g de chocolat noir pâtissier
  • 3 œufs
  • 120 g de sucre en poudre
  • 60 g de farine tamisée
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 demi sachet de levure chimique

Préchauffer le four Th 6

  • Dans un saladier, battre les œufs avec le sucre en poudre et le sucre vanillé Ajouter la farine tamisée et la levure chimique et bien mélanger
  • Faire fondre le chocolat et ajouter à la préparation et bien mélanger l’ensemble
  • Verser dans le moule
  • Cuir environ 25 minutes à 180°C.
  • Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau
  • Attendre quelques minutes avant de démouler (je n’ai pas attendu assez longtemps et j’ai un peu cassé le gâteau… Mais comme dit Thierry L’hermitte dans les bronzés « ça casse pas ce qu’il y a dedans » (on a les références qu’on peut!) et il était très bon quand même 😉

Bon appétit!