Qui touche à mon corps je le tue : Valentine Goby

Résumé de l’éditeur : «Marie G., faiseuse d’anges, dans sa cellule, condamnée à mort, l’une des dernières femmes guillotinées.
Lucie L., femme avortée, dans l’obscurité de sa chambre.
Henri D., exécuteur des hautes œuvres, dans l’attente du jour qui se lève.
De l’aube à l’aube, trois corps en lutte pour la lumière, à la frontière de la vie et de la mort.»

*

Trois histoires, trois personnages mais un point commun : l’avortement à l’époque où c’était un crime. Il y a la femme qui est condamnée pour avoir pratiqué des avortements : la « faiseuse d’anges », une jeune femme qui subit elle-même un avortement et le bourreau qui va exécuter la criminelle.

On va les suivre pendant les quelques heures qui précèdent la sentence, on va découvrir leurs vies, leurs passés et comment ils vivent les instants pesants qu’ils sont en train de traverser.

De Valentine Goby, j’ai lu et eu des coups de coeur pour « Kinderzimmer« , « Un paquebot dans les arbres » et « Baumes« ! Et j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer l’autrice et j’avais beaucoup aimé l’écouter parler. Ce livre m’avait été conseillé par mon amie Hélène et offert par mon amie Mrs B mais si je l’ai apprécié, je n’ai pas eu le coup de coeur que j’attendais. Pas au niveau du style, car la plume est toujours belle mais plus par rapport à la construction car j’ai trouvé que cela manquait un peu de cohésion, j’avais l’impression de lire des histoires complétement séparées et cela m’a gênée. J’ai aimé les mots mais je me suis un peu ennuyée malheureusement.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3dt7ts_qwfyHuTXDm11pEPN6SIhLyjuk3V8cA_4yJDCVYz5ZDEOQt4VajBcPIxGgIEA5ycwVrxm1XNFvaHJwHkCa2PkQMxAOGbEsHIp6usEdT_m4r2BKLI4hg4qPaft00c6VKLoGhSn0D5kjVaD3rMnkw=w519-h778-no

Lu en 2021

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3d1ILLcqq1o-38JohpViw9acXwJKX4bLeKue-nko_9o4TuVRTxIUyx1pXLxsTgHhwwpsmXoF9bRz0Ee9Ve1mZLWUFbdrJO4r2DxZ1nv8JxBpZaYSlQRVp5ORp_gQQ5SzJNPL3DaEvVLqhat_iB3OYg8=w425-h282-no
mon amie Mrs B : Merci!
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLW-8Xy9BIRqinPzrRBz2J2pSlRnlFIwPEKmmv1zpAf3DZoC0nJGqVPx8b0ycvPVte06hr4gaDsphFfyIzipAAW1MPEwEpWUpvmIVdN6H4fs8knOaKBdlyDoMp3hCYeWKD_2Ax2fVRZYrtgs4qzmpYdYpQ=w285-h217-no
Catégorie « verbe »

Des souris et des hommes (D’après John Steinbeck) : Rebecca Dautremer

J’avais découvert le texte de John Steinbeck avec une très bonne version audio en 2013 et quand j’ai vu cette BD dans les nouveautés de la médiathèque juste après avoir vu une adaptation théâtrale de « Les raisins de la colère » de Steinbeck alors je l’ai empruntée.

Résumé de l’éditeur : États-Unis, 1937 : John Steinbeck publie un court roman qui deviendra un chef-d’oeuvre de la littérature, mondiale. Des Souris et des Hommes, c’est l’histoire de George et Lennie, deux saisonniers qui voyagent à travers la Californie, rêvant d’une vie meilleure. Une histoire magnifique, qui nous raconte l’amitié, l’espoir mais aussi la cruauté des hommes, et qui a profondément ému des millions de lecteurs.

France, 2020 : Rébecca Dautremer adapte ce grand classique dans un incroyable roman graphique. Pour cette deuxième collaboration avec les éditions Tishina, après Soie il y a quelques années, elle renouvelle brillamment son univers et sa palette, et pousse plus loin que jamais son talent. Un dialogue intense entre le texte intégral de Steinbeck et l’univers artistique de la plus célèbre des illustratrices françaises.

*

Lennie et George voyagent ensemble de ferme en ferme pour chercher du travail. George s’occupe de Lennie qui est une sorte d’enfant géant qui n’a pas toute sa tête et qui sans vouloir faire du mal à qui que ce soit n’est pas capable de maîtriser sa force physique. Ils se racontent un rêve commun : celui de gagner assez d’argent pour s’acheter un peu de terre et cultiver pour leur propre compte. Lennie, ne pense qu’aux lapins dont il aura la charge, lui qui aime tant caresser les petits animaux.

Dans la ferme où ils viennent d’arriver, ils vont croiser des personnalités fortes : Curley, le fils du patron, rouleur de mécanique qui cherche à s’imposer physiquement auprès des travailleurs, Candy, un vieil homme infirme qui craint qu’on se débarrasse de lui et qui se raccroche au rêve de Lennie et George, Crooks, le palefrenier noir qui est un personnage qui permet de montrer que le racisme existe aussi dans les états non ségrégationnistes, il est d’ailleurs appelé « Le Nègre » et quelques autres.

Mais il y a aussi un personnage qui cause beaucoup de tensions : c’est la femme de Curley. Elle s’ennuie et passe beaucoup de temps à aguicher les hommes de la ferme et son mari, jaloux, passe son temps à la chercher…Malgré lui, Lennie va s’attirer des ennuis et tous les rêves vont s’envoler.

J’ai aimé cette histoire comme je l’avais aimé la première fois (la fin est vraiment émouvante).

Mais surtout, j’ai adoré cette adaptation de Rebecca Dautremer qui fait de ce livre une sorte d’ovni littéraire et illustré. Ce n’est pas tout à fait une bande dessinée, pas seulement un album illustré, c’est une adaptation et c’est une sublimation de l’histoire! Les dessins sont d’une grande beauté, il y a une variété de styles, on passe de tableaux de nature à des miniatures qui illustrent des dialogues et à des vignette style cartoon, avec aussi des pages foisonnantes. Les couleurs, les visages, la nature… j’ai tout aimé, j’avais envie de prendre en photo toutes les pages!

Seul « défaut » de cet album : il est très lourd, il vaut mieux le lire à une table 😉

Pour voir des planches, cliquez ici!

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3d6rytwO6_YaN4XNK57cBkQG8O_BoE9kXGelqL8PHLEJwZBnjGgAPTCvUKQ0Y3hBdRL3M1cwtk1USs4XCp2pK5-jF71ZD4DXUpZf1bw1B7V2IWPVZNqJmoXaNzfuScjbpDr61DoBnUbpCCIzoz52eBh=w250-h372-no
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3diKyfe7tWxwsc0kBqnd0r7L5cIp9QDAss4yoTaogA1_0XqQQqn0iUC8pM2mxEHdTdk15R7oaInwZzuJrzDCvN47X-aX-N_ve50LHJkmW1xfWHNLbCLIPSjzglOMOCnUvqctjHdg78JHkmlzvwhZD22=s778-no

Oyez! Oyez!

Ma vie de lectrice :

Dans le menu « Enna lit » à la rubrique « Lectures communes 2021», vous trouverez les lectures communes prévues, n’hésitez pas à m’en proposer!

N’hésitez pas à m’en proposer en allant jeter un coup d’oeil à ma PAL!

Ce mois-ci j’ai prévu de prévu de parler de : Apeirogon, Des souris et des hommes, Les oubliés, La brigade des cauchemars T5, La carte postale, L’archipel des larmes (Sous réserve de changements de dernière minute)

N’hésitez pas à me dire si vous voulez me rejoindre!

Dans le menu « Enna lit » vous pourrez trouver la rubrique « Ma PAL » où je range les livres qui sont chez moi et que j’aimerai lire un jour et en général je note aussi mes lectures en cours!

Ma PAL a un peu grossi ce mois-ci :

Apeirogon : Reçu de la part de Lizzie
Apeirogon : reçu de la part de 10/18
Transcription : acheté chez mon bouquiniste Le Mémoranda
Les roches rouges / Les sortilèges du Cap Cod : acheté en ressourcerie
Sousbrouillard : acheté suite à la rencontre avec un des auteurs

Ma vie de blogueuse :

Tous les weekends, je vous donne le programme de la semaine à venir dans le billet « Où va le blog cette semaine? » (que vous pouvez retrouver dans « Les rendez-vous d’Enna »  mais vous pouvez aussi vous abonner au blog pour être informés de toutes les publications en cliquant sur le logo bleu « Abonné Enna lit,Enna vit! »

J’ai une page Facebook pour le blog (Ennalit). N’hésitez pas à cliquer « j’aime » : j’y parle de mes lectures du moment, de ce qui se passe sur le blog et je raconte un peu ma vie de lectrice et mes envies liées au blog et aux livres et je parle de petites choses qui ne sont pas forcément sur le blog alors n’hésitez pas à nous rejoindre  Pour y accéder facilement, il y a un lien direct en haut à droite. J’ai aussi un compte Instagram pour le blog (Ennalitblog)Merci à tous ceux qui me suivent déjà! Malheureusement, depuis un bon moment maintenant (je pense que je peux compter en années…) les liens depuis mon blog sont bannis sur FB et Instagram et même Linktree est banni donc je n’ai plus aucun moyen de partager mes liens (et les autres ne peuvent pas non plus les partager) sur les réseaux sociaux… Alors ma solution, c’est de copier les liens en ajoutant des espaces et de vous demander de bien vouloir les coller en retirant ces espaces, de recopier mes avis sur les réseaux sociaux ou de vous encourager à taper ennalit wordpress pour me trouver…. Et je trouve ça terriblement injuste 😦

La troisième grille du challenge Petit Bac 2021 est en ligne depuis le 1er octobre et la prochaine et dernière sera en ligne le 31 décembre.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est AM-JKLW-8Xy9BIRqinPzrRBz2J2pSlRnlFIwPEKmmv1zpAf3DZoC0nJGqVPx8b0ycvPVte06hr4gaDsphFfyIzipAAW1MPEwEpWUpvmIVdN6H4fs8knOaKBdlyDoMp3hCYeWKD_2Ax2fVRZYrtgs4qzmpYdYpQ=w285-h217-no

Les inscriptions pour le challenge Petit Bac 2022 sont ouvertes depuis hier jusqu’au 1er février! N’hésitez pas à me rejoindre!

72043184

Le prochain rendez-vous photographique est le dimanche 12/12 à 0h12 et/ou 12h12 N’hésitez pas à mettre votre alarme et prendre une photo!

Le Challenge Goncourt des Lycéens est un challenge collaboratif, illimité et rétroactif! On peut jouer avec juste un titre! Le lauréat 2021 est « S’adapter » de Clara Dupont-Monod, n’hésitez pas à m’envoyer vos liens!

challenge prix des lectrices de elle

Le Challenge Prix des Lectrices de Elle est un challenge collaboratif, illimité et rétroactif! On peut jouer avec juste un titre! N’hésitez pas à m’envoyer vos liens! Les nouveaux lauréats ont été annoncés mi juin  :

Apeirogon de Colum McCann / L’accident de chasse de David L. Carlson / La face nord du cœur de Dolores Redondo

La vie des autres :

Chez Cryssilda en décembre, c’est le mois Nordique

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3cUJfWAgwxfWAGZsDRE8hlSKDKN3xGLVt4vP3jcxKyhx5oZ89blHeRTvR45uLdk8NOfcRenwhGnP5Ay-8uQy33_OIitLznDjbDBfXrVckfsoPkwi7OUl73CcxnuoYFa0hFyDG1hyTg7Ug2oUGRDktdJ=w800-h600-no

Sylire propose le rendez-vous « Ecoutons un livre » qui permet de mettre en avant les livres audio en compilant le 28 de chaque mois toutes nos lectures audio du mois (sans date fixée pour nous).

Un autre rendez-vous auquel je ne participe pas régulièrement mais quand c’est possible pour moi j’y vais : tous les mercredi, on peut lire des BD. Ça se passe chez Moka chez Noukette, et chez Stéphie.

Les Bibliomaniacs :  l’émission littéraire la plus sympa que je connaisse (cliquez sur l’image pour arriver sur le site et écouter ou télécharger l’émission) sont mes copines virtuelles et j’aime beaucoup les écouter! Elles ont un groupe FB pour échanger encore plus!

Revenir à toi : Léonor de Récondo (lu par Clotilde Courau)

Quand j’ai vu que son dernier roman était chez Audiolib j’étais ravie et je peux déjà commencer par vous dire que la lecture par Clotilde Courau était vraiment très réussie et collait très bien au personnage principal du roman.

Magdalena est une actrice connue d’une quarantaine d’années qui plaque tout sur un coup de tête, saute dans un train sans même repasser chez elle après avoir reçu un coup de téléphone de son agente qui lui donne l’adresse de sa mère. Sa mère qu’elle n’a pas vue depuis 30 ans et qui a disparu un jour de la maison et dont le reste de sa famille n’a jamais vraiment reparlé…

Le voyage et ensuite la présence de Magdalena auprès de sa mère retrouvée sera surtout l’occasion pour elle de replonger dans ses souvenirs d’enfance et de revenir sur son parcours et la manière dont elle s’est construite dans l’absence de sa mère tout au long de sa vie.

Je ne vais pas rentrer dans les détails mais Magdalena va vivre une parenthèse très particulière auprès d’une mère tout en silences. Elle va aussi se lier de façon très spontanée et improbable avec un homme qu’elle rencontre par hasard et qui ne sait rien d’elle.

Tout au long de cette espèce de monologue intérieur ou de dialogue à sens unique, Magdalena va faire le point sur sa vie et sur l’influence que sa mère a eu sur elle en étant absente. Elle va faire des parallèles avec Antigone, personnage de théâtre auquel elle s’est identifiée après la disparition de sa mère et qui sera au coeur de sa réflexion sur sa vie d’actrice et de femme/fille.

J’ai aimé ce roman, je l’ai trouvé très touchant, plutôt triste car en réalité Magdalena n’a pas de réponses et elle doit continuer à se parler seule mais c’est une histoire forte sur les enfants qui se sentent abandonnés, doublement puisqu’elle n’a jamais eu d’explications.

Léonor de Récondo est une autrice que j’aime beaucoup et sur le blog vous pourrez lire mon avis sur « Pietra Viva« , « Amours« , « Manifesto« , « Point Cardinal« , « K626 » et aussi le compte rendu d’une rencontre avec elle.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3fsg6eyKSUkPKCBTQdY11_tgPPPyrgLnIGI237hCB-NfsfAmXTwWCQLukBY_krn6u5VpY7UaOenDiNDd3OV3r-jOOU8dDuVMY7r7mgJhG2i73VhJbWIKESSdI6AIP3Uzt89qPQDzyIrZFxhg1rGM6FK=w283-h424-no
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ACtC-3dSv82uj6Iavhj9YmD8XWZYhLa276oH4ksYi_82bKyO_vaSWlzJ7nTMBXmWyqXMkw6sNDtDm7GliF2B5lNULuZYABbJs6Q6iMSJ4RYS5Jikeisdzpx9CXxC7Clb38E9gHY84T5O-Z36APs6c9vhNtzZ=w1778-h613-no
MERCI!

Où va le blog cette semaine?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est newsletter-oc3b9-vous-emc3a8ne-le-blog-cette-semaine.jpg

Où va le blog cette semaine?

Je suis de retour même si je n’étais jamais très loin de Facebook et d’Instagram pendant cette pause, ni très loin des livres (j’ai beaucoup lu pendant ces vacances), ni très loin du blog car j’avais beaucoup de billets à taper! Et c’est donc reparti pour un tour! Je suis ravie de vous retrouver!

Quel est le programme cette semaine?

Demain, dimanche 22 août, je vous donnerai mon avis sur « De pierre et d’os » en LC avec Antigone et Nath Sci et sur la BD « Le printemps suivant ».

Mardi 24 août, je vous parlerai de deux livres audio : « Check Point » et « Baise-moi ».

Si vous pouviez avoir une petite pensée pour moi, ça serait gentil car je me fais à nouveau opérer (rien de grave mais bon, cela reste une anesthésie générale, et toutes les bonnes ondes sont bonnes à prendre 😉

Jeudi 26 août, il y aura mon avis sur « L’été circulaire ».

Et enfin, samedi 28 août, je vous parlerai d’un pavé de l’été : « Tout le bleu du ciel ».

En ce moment, avec les yeux, je suis en train de lire « L’hôtel de verre » de Emily St.John Mandel et avec les oreilles, j’audiolis « Nord-Michigan » de Jim Harrison (Lu par Thierry Hancise) ». Ma prochaine lecture papier sera « Le père – La mère – Le fils » de Florian Zeller et ma prochaine lecture audio sera « L’Étranger dans la maison » de Shari Lapena (lu par Odile Cohen).

Je vous souhaite de bonne semaine et de bonnes vacances si vous en avez et belles lectures à tous! A bientôt!

L’âge d’or -Volume 2 : Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa

Résumé de l’éditeur : Avec l’hiver, la guerre a commencé. Tandis que les insurgés rassemblent leurs troupes et remontent depuis la Péninsule, la princesse Tilda assiège le château de son frère pour reconquérir son trône. En haut des remparts, en première ligne, les « gueux » se préparent à l’assaut. Ce deuxième tome conclut en majesté l’épopée flamboyante de « L’Âge d’or », ce livre assez puissant pour déchaîner la tempête et la révolution, la force d’une utopie qui donne envie de croire en l’avenir.
Sur près de 400 pages compilées dans ces deux volumes, l’épopée flamboyante et politique, rythmée en quatre saisons, orchestre le grand spectacle de la quête du pouvoir et entraîne ce conte enluminé jusqu’à la bataille finale, dont « L’Âge d’or », le livre-trésor, est la clé. La révolution aura-t-elle lieu ? L’utopie projette sur ce Moyen Âge merveilleux une féerie qui transforme l’espoir d’un monde meilleur en promesses d’avenir.

*

J’ai adoré le premier volume de « L’âge d’or » et j’étais vraiment restée sur ma faim à la fin car je voulais savoir la suite. Quand je l’ai vu dans les nouveautés de la médiathèque, j’ai forcément craqué!

Les dessins sont tout aussi sublimes qu’au premier tome et j’ai beaucoup aimé ce aspect mais je dois avouer que j’étais moins dans l’histoire qui m’a parue moins riche, plus centrée sur l’histoire de chevaliers et de batailles. Comme je lisais « Le roi Arthur » avec Bastien au même moment, cela faisait echo 😉 En fait, je sais que si j’avais lu ce 2e tome immédiatement après le premier, l’intégrale aurait eu le droit au coup de coeur. Je vous conseille donc de lire les deux à la suite car c’est un bel ensemble et graphiquement au niveau de dessins et des couleurs c’est une vraie réussite!

Pour voir mon avis sur le premier tome :

L’age d’or Volume 1

Pour voir des planches, cliquez sur le site de Dupuis.

Les femmes de ses fils (Daughters-in-law) : Joanna Trollope

Rachel et Anthony ont eu trois fils et le roman s’ouvre sur le mariage de leur plus jeune fils Luke. C’est donc leur troisième belle-fille. C’est une famille très unie, Rachel mettant un point d’honneur à faire de leur maison du Sussex, leur maison familiale, le centre de la famille. Mais Charlotte, la nouvelle belle-fille a une autre conception de la famille et va assez vite chercher à imposer son point de vue et se détacher un peu des liens avec la famille de Luke.

Les autres belles-sœur avaient jusqu’ici laissé leurs maris être les petits garçons de Rachel … Et pourtant, Sigrid, qui est suédoise et maman d’une petite fille, a un peu de mal à trouver sa place dans la famille. Quant à Petra, qui a connu son mari Ralph à 20 ans et qui a d’abord été en quelque sorte « adoptée » par Rachel et Anthony, elle va être la cause d’une crise qui va remettre en question toutes les relations qui existaient au sein de la famille.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui met en lumière les différentes relations entre les membres d’une familles -de sang ou par mariage- et la difficulté pour chacun de vivre dans le groupe tout en gardant sa personnalité. J’ai trouvé tous les personnages vraiment intéressants et assez finement traités. Je crois que tout le monde pourra se reconnaître dans l’un ou l’autre des personnages.

J’ai trouvé ces histoires de famille assez touchantes et réalistes.

avec Anne : Allons voir son avis!
chez Cryssilda, Lou et Titine
par Mrs B merci!

Où va le blog cette semaine?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est newsletter-oc3b9-vous-emc3a8ne-le-blog-cette-semaine.jpg

Où va le blog cette semaine?

Je suis toujours en arrêt mais je commence à être plus mobile même si ce n’est pas encore la grande activité et je traverse une panne de lecture : tous les livres me tombent des mains… je pense que comme j’ai tout mon temps pour lire, que je ne fais presque que ça, il faut que ça soit vraiment prenant et ce n’était pas le cas c’est derniers temps… J’espère que ça ne va pas durer!

Quel est le programme cette semaine?

Demain, lundi 31 mai, vous pourrez voir deux billets : mon classement pour la présélection du prix Audiolib et mon programme pour le mois anglais en juin.

Mardi 1er juin, il y aura le bilan de mes lectures du mois de mai.

Mercredi 3 juin, c’est le rendez-vous « Oyez! Oyez! ».

Vendredi 4 juin, je vous parlerai de deux titres d’Agatha Christie dans un seul billet : « Le mystérieux Mr Quinn » et « Mr Quinn en voyage ».

Samedi 5 juin, je vous ferai le rappel J-1 pour la photo du 6/6 à 6h06 et/ou 18h06.

Et enfin, dimanche 6 juin, je vous ferai le rappel Jour J pour la photo du 6/6 et dans la soirée, il y aura ma ou mes photo(s).

Je vous donnerai aussi mon avis sur le roman « Saison sèche ».

En ce moment, avec les yeux, je lis « Les femmes de ses fils » (« The daughters-in-law ») de Joanna Trollope et avec les oreilles, j’audiolis « Les Rivières pourpres » de Jean Christophe Grangé (lu par Thierry Blanc). Je n’ai pas encore choisi mes prochaines lectures.

Je vous souhaite un bon weekend et une bonne semaine (la meilleure possible en tout cas!) et belles lectures à tous! A bientôt!

Jimi Hendrix Requiem Electrique : Mattia Colombara et Gianluca Maconi

Résumé de l’éditeur : « Un voyage fascinant dans la vie du légendaire guitariste. Une course exaltante depuis ses débuts difficiles en proie au racisme, à sa célébrité mondiale et à son triomphe à Woodstock et tous les excès de sa vie de rockstar. Une icône qui, malgré tout, n’a jamais oublié ses racines. Sous le crayon de Gianluca Maconi, cet album en noir et blanc, captivant, nous entraîne dans un univers de musique, de démons personnels, et de soif de gloire. Un incontournable pour tous les fans de celui qui reste un demi-siècle après sa disparition “le plus célèbre guitariste de tous les temps”. Premier volume de la collection Rock Odyssée, une collection hommage aux musiciens de légendes qui ont laissé leurs marques dans notre culture contemporaine. »

*

Cette BD est un biographie de Jimi Hendrix. Je l’ai empruntée car c’est un artiste que j’aime beaucoup (et L’Homme aussi, et quand Bastien était petit, la berceuse que je lui chantais était ma version a capella de « Little Wing ») et comme les auteurs sont italiens, je profite du mois italien pour en parler ici.

Pourtant, je n’ai pas grand chose à en dire : c’est une biographie dont le récit est agrémenté d’un petit côté « chamanique ».

Alors, c’est intéressant quand on aime l’artiste et aussi l’époque car c’est une peinture du monde de la musique des années 60. Les dessins en noir et blanc sont assez marquants. Mais je vais être franche, si vous n’être pas fan, ce n’est pas forcément un incontournable. Quelques temps après l’avoir lue, je ne me souviens plus vraiment du contenu.

Pour voir des planches, cliquez ici.

Gâteau aux pommes caramélisées

Ingrédients :

  • 100 g de beurre ou de margarine
  • 100 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 c à c de levure
  • 1 pincée de sel
  • 2 pommes
  • 1/2 sachet de sucre vanillée
  • 1 c à s de rhum
  • caramel : 50 g de sucre / 2 gouttes de vinaigre / 3 c à s d’eau

Préparation :

  • Préchauffer le four TH 200°-220° / 5-6
  • Préparer le caramel : Faire chauffer le sucre, le vinaigre et l’eau jusqu’à ce que le caramel soit doré.
  • Napper le fond du moule à gâteau avec le caramel.
  • Eplucher et couper les pommes en lamelles et placer sur le caramel au fond du moule à gâteau.
  • Mélanger le beurre avec le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce que ce soit crémeux.
  • Ajouter les œufs, la farine, le sel et la levure et bien mélanger.
  • Verser le mélange par dessus les pommes.
  • Cuire 30 mn
  • Démouler et retourner le gâteau dès la sortie du four.

Merci à ma collègue V de m’avoir fait découvrir ce gâteau et donné la recette!

Les gourmandises en cuisine chez Syl