Lignes de faille (Fault Lines) : Nancy Huston

Voici un livre que j’ai beaucoup aimé mais qui n’est pas facile à raconter si on ne veut pas trop en dire, et je ne veut surtout pas trop en dire, car il y a tant de choses qui se découvrent petit à petit, des pièces de puzzle qui se mettent en place au fur et à mesure…

Au niveau de la forme, l’écriture est très intéressante. Les 4 narrateurs sont quatre enfants entre 5 et 7 ans de la même famille mais de générations différentes.

Chacun son tour, chaque enfant raconte un petit morceau de sa vie. Il ou elle y dévoile ses sentiments, sa vision du monde et nous apprend des choses sur le reste de sa famille : parents, grands-parents et arrière-grands-parents.

On commence par Sol, en 2004, un petit garçon un peu pervers qui s’excite sur des photos choquantes de la guerre en Irak et qui se considère comme un être supérieur. Un enfant très couvé par ses parents qui se sent le centre du monde.

Puis nous remontons le temps, en 1982, avec Randall, le père de Sol, un petit garçon en quête d’amour particulièrement de sa mère et qui a beaucoup de mal à comprendre les différences de religion lorsqu’il va en Israël.

Ensuite nous découvrons Sadie, la mère de Randall, en 1962, entre le Canada et New York, qui vit avec des grands-parents très strictes et qui admire sa mère, une originale et un peu distante.

Enfin, nous remontons à Kristina, entre 1944 et 1945 en Allemagne, la  mère de Sadie, celle qui est à l’origine de l’histoire familiale. Celle dont l’histoire permet de relier et comprendre toutes les informations glanées au cours des récits précédents.

C’est une histoire de religion, de Nazisme, de secrets d’Histoire avec un grand H et de secrets de famille, de filiation, de recherche de confiance en soi, de quête d’amour de la part des différents enfants…

C’est une histoire très riche avec de nombreux niveaux de lecture. Une histoire très touchante avec des personnages attachants (même si j’ai très peu apprécié le petit Sol, qui m’a plutôt fait froid dans le dos!). Les personnages sont très bien développés, y compris les personnages secondaires.

Très fort dans tous les thèmes abordés, c’est un livre qui mériterait une relecture.

Lu dans le cadre du Blog-O-Trésors de Grominou

22 commentaires sur « Lignes de faille (Fault Lines) : Nancy Huston »

    1. @leiloona : Je pense que tu peux commencer par celui là (en même temps, moi je ne peux te conseiller QUE celui là pour l’instant!) car il est vraiment riche au niveau du style, des thèmes etc, j’ai vraiment aimé…Quand tu le liras, tu comprendras pourquoi je ne peux pas trop en dire, car il y a la grande histoire et les relations entre les différents personnages…
      Posté par enna, mardi 16 juin 2009

      J'aime

    1. @Amanda : J’ai vu que tu as aussi lu « Cantique des plaines », je pense que le style est différents mais je pense que je le lirai en anglais aussi car j’ai beaucoup aimé celui-ci!
      Posté par enna, mardi 16 juin 2009

      J'aime

    1. Grominou : Je note le titre dont tu parles, j’ai aussi lu de bonnes choses sur « cantique des plaines »; je sais que je relirai cette auteur!
      Posté par enna, mercredi 17 juin 2009

      J'aime

    1. @Géraldine : pourtant il y a un fil conducteur, c’est quand même intéressant… mais il y a tant de livres à lire!
      Posté par enna, mercredi 17 juin 2009 |

      J'aime

  1. Si je me souviens bien, c’est Renée qui me l’avait conseillé et j’avais adoré. L’empreinte de l’ange aussi est une belle baffe (au bon sens du terme) mais je ne le recommanderais certainement pas à une femme enceinte !!!

    J'aime

  2. je l’ai acheté puis prêté sans l’avoir lu à ma soeur et depuis…. plus de nouvelles. Grrr! Ton billet me rappelle qu’une petite enquête s’impose.

    J'aime

  3. Excellent roman, en effet, très bien construit et écrit. J’ai seulement eu un peu de mal avec le narrateur de la première partie, peu crédible quand on apprend qu’il a six ans. Mais l’ensemble est remarquable.

    J'aime

    1. @Nicolas : Bienvenue ici! Je suis tout à fait d’accord avec toi. Ce personnage très perturbé (à mon avis) m’a mise assez mal à l’aise (surtout à 6 ans!) Mais je trouve que ça va bien avec l’ensemble du récit finalement : moins les enfants narrateurs ont de raisons d’être perturbés plus ils le sont…Il atout pour être heureux et il est vraiment pas net alors que Kristina semble plutôt heureuse alors que c’est elle qui a la vie la plus perturbante…
      Posté par enna, vendredi 03 juillet 2009

      Aimé par 1 personne

    1. J’ai trouvé ce roman très fort, j’en garde un bon souvenir! Je me dis que c’est sympa de donner envie aux gens de lire d’anciens coups de coeur 😉 ça me plait de revenir en arrière 😉

      Aimé par 1 personne

Répondre à orchidée Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :