La mécanique du coeur : Mathias Malzieu

L’histoire de ce roman, qui relève presque du conte, est celle de Jack un jeune garçon dont le coeur aurait gelé lors de sa naissance le jour le plus froid au monde si Madeleine la sage-femme un peu magicienne n’y avait pas fixé une horloge à coucou.

Jack grandit auprès de Madeleine qui le préserve du monde extérieur. A 10 ans, il croise la route d’une petite chanteuse dont il tombe fou amoureux, mais Madeleine le met en garde car son coeur mécanique ne supporterait pas ce type d’émotions fortes.

Quelques années plus tard, il part à l’aventure pour essayer de retrouver Miss Acacia…Mais ce n’est pas facile d’être amoureux.

C’est  une histoire de sentiments amoureux, de passion, de jalousie… C’est une sorte de conte qui nous fait comprendre qu’on doit être soi-même et ne pas mentir quand il s’agit d’amour, mais aussi qu’on ne peut pas préserver les gens contre eux-mêmes.

Au fond, c’est une belle histoire, mais je n’ai pas accroché autant que j’aurai voulu. Peut-être que j’ai été gênée par quelques incohérences (rien de dramatique, c’est vrai, mais des petites choses comme le fait l’auteur place son récit en 1874 mais nous parle de Dalida par exemple…).

J’avais aussi parfois l’impression de lire un roman jeunesse par une certaine naïveté… Était-ce libéré ou était-ce une maladresse de style?

Merci à Fanfan et Stéph qui m’ont offert ce livre et qui ont tous les deux beaucoup aimé! (et c’est aussi pour ça que je suis un peu désolée de ne pas avoir plus aimé 😉

J’ai quand même envie de découvrir « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi » du même auteur.