Un bûcher sous le neige (Witch light) : Susan Fletcher

En 1692, en pleine période de conflits entre les partisans de Guillaume d’Orange, nouveau roi protestant et ceux qui veulent rétablir James, le roi catholique sur le trône, un massacre a eu lieu à Glencoe en Écosse. Leslie Charles, un prêtre irlandais, vient chercher des témoignages sur les responsables de ce carnage et passe beaucoup de temps dans la cellule de Corrag, jeune femme emprisonnées et condamnée au bûcher car considérée comme une sorcière.
En échange de son témoignage sur le massacre de Glencoe, Corrag demande à Leslie Charles de l’écouter parler de sa vie pour qu’il fasse savoir qui elle était vraiment et surtout qu’elle n’était pas une sorcière. Le roman est donc composé du récit de Corrag sur sa vie et sa vision du monde, entrecoupé de lettres de Leslie Charles à sa femme.
Corrag est une jeune femme qui a subi les accusations de sorcellerie depuis sa plus tendre enfance et qui ne les comprend pas. Elle n’est que bonté, amour de la nature et des autres. Elle a toujours cherché à protéger, soigner, respecter. Elle voit le meilleur dans ce qui l’entoure. Sa vie hors norme dans des conditions difficiles, toujours dans la fuite fait d’elle une sorte d’ermite, jusqu’à ce qu’elle trouve sa place parmi les MacDonalds dans la vallée de Glencoe.
On ne voit plus le monde qui nous entoure tout à fait de la même manière après avoir « écouté » Corrag. D’ailleurs, Leslie Charles, lui aussi sort de ces rencontres changé. Au début, il est révulsé par Corrag la sorcière et approuve le jugement par le bûcher puis, en apprenant à la connaître, il change complètement de point de vue, va au-dela des apparences.
C’est un magnifique roman sur la différence, la tolérance, la grandeur de la nature et la place de l’homme dans son univers. Très belle écriture -exigeante- puissante et poétique.

 avec Mrs B en guest star sur le blog

7 commentaires sur « Un bûcher sous le neige (Witch light) : Susan Fletcher »

  1. Difficile de rester indifférente devant ce roman ! Coup de coeur pour moi … j’ai été totalement envoutée par cette histoire et l’ambiance qui en ressort !

    J'aime

  2. Ce livre a été également un grand coup de coeur pour moi. J’ai adoré la manière de raconter cette histoire, à deux voix, et la relation de Corrag à la nature et aux hommes. C’est un livre qui fait du bien

    J'aime

  3. Arff, j’aurais bien aimé le lire ce roman dès sa sortie, mais ma PAL ne me l’autorisait pas (il est gros, non ?). Du coup, je me le réserve pour les grandes vacances !

    J'aime

  4. @Sandrine : J’ai adoré la langue et l’ambiance.
    @Allie : la forme et aussi peut-être le rapport à la nature, non? @Joelle : Tout à fait d’accord! Une ambiance, une poésie dans la langue…très beau!
    @Pascale : ah oui, elle une relation tellement pure au monde!
    @Aifelle : moi aussi! Quand je le lisais, j’étais dans la campagne et je regardais autour de moi avec un regard différent!
    @Leiloona : Il n’est pas si gros mais j’ai trouvé la langue tellement précise que c’est une lecture qui nécessite d’être un peu concentrée (et j’aurai pu le lire plus vite si je ne l’avais pas lu à une période fatiguée!) les vacances me paraissent une bonne période!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :