Le monde de Charlie (The perks of being a wallflower) : Stephen Chbosky

Ce roman jeunesse -grands ados- pourrait, à première vue, donner l’impression de ressembler aux séries américaines de jeunes lycéens -la vie au lycée, les amitiés, les clans, le football américain, les fêtes etc … Mais ce roman raconte cette vie de façon beaucoup plus profonde et subtile car elle nous est racontée par Charlie, dans des lettres qu’il écrit à un inconnu comme il écrirait son journal intime.

Charlie est en première année au lycée, la Seconde chez nous, et il est différent. Les autres le prennent d’ailleurs pour un « freak », il est perçu comme bizarre. En fait, il est juste en décalage complet avec les jeunes de son âge, un peu en marge, ne semblant pas comprendre instinctivement les codes des jeunes et il est donc à part.

Un jour, il rencontre Patrick et Sam, un frère et une sœur qui sont en Terminale et qui le prennent sous leur aile car ils voient la vraie personnalité de Charlie. Ce roman raconte cette période d’amitié et de découvertes, de bonheur et de drames.

J’ai beaucoup aimé ce roman. C’est une incursion dans le monde des adolescents avec un regard candide de quelqu’un qui n’y appartient pas vraiment mais c’est aussi l’évocation de sujets beaucoup plus noirs et sérieux : l’homosexualité, le suicide, les secrets connus ou inconnu, le mal-être et les apparences.

Il y a aussi une rencontre entre Charlie et son professeur d’anglais, Bill, qui voit le potentiel intellectuel de Charlie et qui lui fait lire toute une série de livres. J’ai trouvé la liste ici!

De plus, le roman est également ponctué de morceaux de musique qui rythment le déroulement de l’histoire. J’ai trouvé la liste des titres ici.

Le morceau préféré de Charlie est « Asleep » de The Smith et pendant toute ma lecture j’avais envie de l’écouter (mais je n’avais pas l’ordi !!)

Un film a été tiré de ce roman. Je pense q’un jour je le verrai mais quand ma lecture se sera un peu estompée 😉

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali  

                                            chez Titine

 

 Lecture « prénom » pour ma ligne générale du Petit Bac 2014

10 commentaires sur « Le monde de Charlie (The perks of being a wallflower) : Stephen Chbosky »

  1. Déjà la couverture me plaisait bien, mais ton billet m’a convaincue ( et si en plus sa chanson préféré est une chanson des Smiths il n’y aucune raison de resister!!!) c’est donc noté!!

    J'aime

  2. Wow ! Ton billet avait déjà allumé une petite flamme dans mon oeil, puis en consultant la liste des livres suggérés par le prof d’anglais, je vois… WALDEN ! Alors là, ce n’était plus une petite flamme, mais tout un feu que j’avais dans l’oeil (pas très confortable d’ailleurs ! ). Puis bon, mon Théo (11 ans) avance lentement mais sûrement vers cette période de grands questionnements existentiels, alors je vais vite éteindre cet incendie oculaire en commandant ce bouquin. Merci Enna ! P.S. Au fait, ça veut dire quoi le titre en anglais ????

    J'aime

    1. J’adore allumer des flammes littéraires Je pense que ce roman devrait
      te plaire car il aborde cette période avec un regard vraiment juste. Je
      traduirai le titre par « Les avantages de faire tapisserie », dans le sens :
      « le bon côté de ne pas se faire remarquer »

      J'aime

    1. C’est une peinture assez juste de cette période dans des lycées américains,
      mais c’est vrai que l’adolescence n’est pas une période facile.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :