Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur : Harper Lee (Lu par Cachou Kirsch)

J’avais déjà lu « To kill a mocking bird » en anglais il y a quelques années et j’avais beaucoup aimé et j’étais très contente de le redécouvrir en version audio pour le prix Audiolib. Le hasard a voulu que je lise ce roman très peu de temps après l’annonce de la mort de son auteur et je l’ai donc lu comme un hommage.

Je ne vais pas vous raconter l’histoire à nouveau : allez plutôt voir ce que j’en avais dis à l’époque (cliquez sur l’image) :

J’ai beaucoup aimé cette relecture audio. Cachou Kirsch rend très bien la narration par Scout qui est une enfant, sans pour autant rentrer dans des clichés. C’est une écoute très agréable.

Mon impression sur l’histoire est sensiblement la même que la première fois : une première partie centrée sur l’enfance de Scout et Jem, un peu longue peut-être mais qui permet d’installer l’ambiance de la ville et la façon dont Atticus, le père, élève ses enfants dans un esprit de confiance et de tolérance.

La partie qui concerne le procès du jeune noir accusé de viol est vraiment poignante car elle est vue par les yeux d’enfants qui ne sont pas pervertis par un système injuste qui leur est totalement incompréhensible.

Ce roman est très moderne –malheureusement- car ces situations existent encore mais l’espoir vient des enfants…

 Chez Sylire Le thème du mois est un roman qui se passe au 20ème siècle.

avec Sylire. Allons voir son avis!

Lu pour le Prix Audiolib 2016 (Cliquez pour tout savoir sur le prix)

Lu aussi par Aproposdelivres

Challenge Petit Bac 2016 catégorie « animal » de ma ligne « livre audio »

16 commentaires sur « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur : Harper Lee (Lu par Cachou Kirsch) »

  1. Je l’ai lu en version papier il y a quelques temps et j’en avais entendu tellement de bien que je m’attendais à mieux. J’ai trouvé certains passages trop longs. Comme cette lecture n’est pas si éloignée que cela, je ne sais pas si j’écouterai la version audio dans sa totalité.

    J'aime

    1. Disons que lors de mes deux lectures je me suis dit que la partie sur
      l’enfance à proprement parlée est un peu longue mais en terminant ma
      lecture ça me parait important pour situer cette famille dans cette époque
      alors ça ne me gêne pas tant que ça

      J'aime

    1. elles ne m’ont pas parues plus « longues » mais en tout cas j’ai ressenti la
      même impression, mais l’impression générale en terminant le livre était
      très bonne malgré cela. Je suis aussi contente de l’avoir relu!

      J'aime

    1. j’ai attendu très longtemps avant le le lire la première fois et pourtant,
      c’est un classique de la littérature américaine et en tant qu’angliciste,
      j’avais un peu honte de ne pas l’avoir lu

      J'aime

  2. C’est un roman que j’aime beaucoup, j’ai reçu Va et poste une sentinelle à Noël, j’aimerais soit relire Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, soit voir son adaptation avant de me lancer dans la suite.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :