Résumé de l’éditeur : Un soir de pluie à Bristol. Un petit garçon qui échappe à la vigilance de sa mère. Une voiture qui surgit… et un chauffard qui s’enfuit. En dépit de l’obstination de l’équipe d’enquêteurs, pas une piste. Rien.
Ce bref instant a suffi à transformer en cauchemar l’existence de Jenna. Aurait-elle pu empêcher la tragédie ? Pour elle, il n’y a plus qu’une solution, tout quitter. Va-t-elle pouvoir oublier la souffrance de cette nuit de novembre, dans ce cottage isolé où elle se réfugie sur la côte désolée du pays de Galles ? Le chagrin et la douleur vont-ils s’estomper, ou le passé va-t-il la rattraper, provoquant une cascade de répercussions dramatiques ?

*

Oh la la… il va falloir que je fasse très très attention à ne pas spoiler ce roman… Je vous mets d’ailleurs le résumé de l’éditeur car il est très bien…

Je ne vais d’ailleurs pas vous en dire beaucoup plus car vraiment, il y a un twist au milieu du roman qui fait basculer l’histoire que l’on lisait dans une histoire complètement différente… On commence par une histoire de deuil et on a finalement une histoire de manipulation mentale et de violence conjugale et c’est un détricotage d’une histoire par flash-backs qui nous ramène malgré tout à l’histoire de départ…

Le début est peut-être un peu long mais au font il permet d’installer le lecteur dans une certaine situation et même de nous manipuler… Je me suis plusieurs fois énervée contre le personnage en lui disant mentalement : « Mais dis lui! Ca serait tellement plus simple! » (mais en fait ce n’était pas du tout plus simple… et ça, on le comprend dans la deuxième partie et on est bluffé!)

Bref, je me suis bien faite avoir et j’ai adoré! J’ai relu un chapitre à la fin (je ne vous dis pas lequel pour ne pas vous influencer mais si vous l’avez lu et que vous voulez que je vous dise lequel il faut relire, je vous le dirai 😉 ) et c’est incroyable car l’auteur a vraiment n’a pas laissé passé de faille.

Je suis consciente que je ne vous raconte pas grand chose mais c’est vraiment pour préserver le suspense. J’ai vraiment aimé ce faux polar qui est plus un roman psychologique et qui est très réussi!

 Chez Sylire

chez Lou et Titine

8 commentaires sur « Te laisser partir : Clare Mackintosh (Lu parJoséphine de Renesse et Philippe Résimont) »

  1. ouah au debut, je me suis dite ce n’est pas pour moi…deuil, souffrance et maltraitance…non ce n’est pas pour moi….mais il y a tant de suspens dans ta critique…que je voudrais le lire didonc…cela ne semble pas etre ce que c’est quoi…lol

    J'aime

  2. ça tombe bien : je cherche un bon policier/ roman psychologique/ thriller (mais j’ai bien compris que ce n’était pas le genre représenté ici)/ roman noir à me mettre sous la dent depuis un moment sans en trouver un qui m’emballe réellement ! Je deviens de plus en plus difficile en la matière ^^ (même le Agatha Christie que je suis en train de lire pour le mois anglais n’a pas totalement rempli son oeuvre. Snif : j’ai deviné qui était le coupable bien avant la fin – ce qui ne m’arrive jamais d’habitude avec cette auteur, je me fait toujours avoir dans les grandes largeurs ^^). Je note celui-ci !

    J'aime

  3. Je l’ai lu aussi et évidemment je me suis fait avoir comme toi par la 1ère partie. Après j’ai moins aimé le côté thriller de la 2e partie : l’héroïne va-t-elle s’en sortir ??? On n’avait quand même pas trop de doutes sur l’issue finale

    J'aime

    1. j’avais quand même de l’espoir pour elle 😉 mais ce twist est quand même vraiment bien mené en tout cas! 😉 Contente que tu te sois fait avoir aussi! 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s