Un père âgé meurt et ses trois enfants adultes et leurs conjoints respectifs se retrouvent pour remettre la maison de famille en état avant de la revendre. Mais il n’y a rien de moins anodin que de revenir dans la maison dans laquelle on a grandi car cela réveille beaucoup de souvenirs, des bons et des moins bons.

Cela remet également sur le devant de la scène les relations entre les frères et sœurs, les relations qui existaient dans l’enfance et qui perdurent (Je me suis d’ailleurs tout à fait identifiée à cette fratrie, avec un frère aîné, plutôt sérieux  et un jeune frère plus insouciant, une fille entre les deux!). Il y a de la rivalité, des ressentiments mais aussi de l’amour.

Cet album est vraiment touchant car c’est quelque chose auquel on peut tous être confronté : la perte d’un parent, la vente d’une maison d’enfance et les souvenirs d’une vie et c’est vraiment réaliste. Il y a de l’émotion et de la joie aussi… Tout ce qui fait une vie en somme.

Pour voir les premières pages, cliquez ici!

 ma Best

  chez Moka 

35 commentaires sur « La maison : Paco Roca »

    1. Oui, il peut éveiller de douloureux souvenirs effectivement et aussi montrer que des situations individuelles sont finalement presque universelles… et il est beau avec ce quotidien si particulier

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s