Le roman est construit avec les histoires de deux femmes qui s’alternent, deux femmes qui ont de nombreux points communs. Il y a Jane et Emma, qui est la fille d’avant…

Tout d’abord, Emma et son petit ami cherchent un appartement à Londres mais c’est compliqué car Emma a été agressée lors d’un cambriolage dans leur logement et elle est encore angoissée. En parallèle, Jane qui vient de subir un deuil traumatisant, cherche un logement pour changer d’air…  Alors les agents immobiliers leur parlent d’un logement très particulier… Il s’agit du « One Folgate Street » (pourquoi est-ce que le traducteur ne l’a pas appelé le « 1 (un) Folgate Sreet »?) une maison ultra minimaliste, moderne, une oeuvre par un architecte exigeant qui ne laisse pas n’importe qui vivre dans ses murs. En effet, Edward Monkford, son créateur, choisit les locataires sur dossier aux questions très personnelles et sur entretien et s’il accepte quelqu’un, il lui impose des règles d’usage extrêmement strictes pour pouvoir loger dans cet espace censé être parfait, neutre, froid et pourtant apaisant… et d’accepter un certain « flicage » technologique…

On comprend que ces deux femmes appartiennent à des périodes différentes et pourtant, toutes deux vont tomber sous le charme de Edward Monkford, sorte de parfait gentleman, riche et excentrique. Elles vont commencer une relation amoureuse avec lui.

Mais les choses prennent une tournure différente quand Jane apprend que Emma est morte au One Folgate Street. Elle veut en savoir plus et mène une enquête pour savoir ce qui s’est réellement passé et pour comprendre les relations qu’il y avait entre Edward et Emma.

Ce roman est un thriller psychologique que j’ai beaucoup aimé car avec l’alternance des points de vue on découvre des similitudes entre les deux femmes qui font froid dans le dos et on se demande jusqu’où elles auront la même vie. On s’interroge aussi sur la réelle personnalité de tous les protagonistes car ce qu’on sait des uns et des autres est forcément présenté de façon partiale et on doit démêler le vrai du faux. Il y a un effet de répétition que j’ai trouvé intéressant.

Au niveau de la version audio, il y a deux lectrices mais je dois avouer que je n’arrivais pas vraiment à les distinguer (ce qui n’était pas gênant non plus vu que chaque chapitre commence par le nom du personnage féminin dont on va suivre l’histoire). Je pense que quitte à choisir deux lectrices autant choisir deux types de voix vraiment différentes. Là, ça aurait pu être la même lectrice qui modifie un peu sa diction, ça n’apportait pas forcément un vrai plus.

 Chez Sylire

 avec Sylire (Cliquez pour lire son avis)

 par Estellecalim (cliquez pour lire son avis)

catégorie « passage du temps »

  chez Lou et Cryssilda

Publicités

12 commentaires sur « La fille d’avant : JP Delaney (lu par Ingrid Donnadieu et Floriane Muller) »

  1. Je ne l’ai pas signalé dans mon billet mais je n’avais pas remarqué non plus qu’il y avait deux lectrices.
    Je partage ton enthousiasme. C’est une belle lecture.

    J'aime

  2. J’ai commencé à lire le début lors de l’achat et j’ai cru que je ne m’arrêterai plus ^^ Pas le temps de le lire pour ce mois anglais mais à mon avis, il ne restera pas longtemps dans la Pal ^^

    J'aime

  3. Bonsoir Enna, je suis désolée, mais je n’ai vraiment pas trouvé le roman terrible. L’alternance entre les deux récits lasse au bout d’un moment et j’ai trouvé que les personnages masculins un peu caricaturaux et pas très crédibles comme l’intrigue. Bonne soirée.

    J'aime

    1. je suis assez d’accord sur le personnage de l’architecte 😉 Après, n’oublie pas que je l’ai lu en audio et peut-être que l’alternance passe mieux comme ça, je me serai peut-être lassée en papier. Ne sois pas désolée, heureusement qu’on n’aime pas tous les même livres 😉

      J'aime

  4. L’alternance en version papier ne m’a pas du tout gêné, au contraire ! Par contre la psychologie sommaire des personnages et le dénouement peu crédible m’ont laissé sur ma faim. Quant au film, c’est prévu ! Avec Ron Howard à la réalisation !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s