Julien qui se trouvait dans le restaurant de hot-dogs de sa mère surprend des bribes de conversation entre un homme louche qui lui fait penser à un gangster et une vieille dame. Il croit comprendre qu’ils préparent l’enlèvement d’un homme riche. Cette conversation va le poursuivre dans la nuit…

Il va d’autant plus y penser que son père, vendeur star en informatique doit accueillir le PDG de la compagnie « Orange » (à mettre en lien avec « Apple » 😉 pour qu’il présente un nouveau jeu vidéo à la presse. C’est le PDG lui-même qui a choisi de venir au Québec pour cette avant-première mais même s’il vient avec toute son équipe, il demande à passer du temps avec la famille de Julien. Et quand Julien revoit l’homme du restaurant traîner autour d’eux, il est persuadé que c’est leur invité qui va se faire enlever.

Avec l’aide de ses amis, il va tout faire pour le protéger… Mais il va découvrir une vérité plus touchante qu’effrayante.

A la recherche de romans jeunesse pour le Mois Québécois, je suis tombée par hasard sur ce petit roman noir à la médiathèque. Parfaitement adapté aux lecteurs de 8 à 11 ans, il raconte une aventure dans laquelle s’engouffre des gamins curieux. Il est assez réaliste par certains aspects et assez aventureux pour plaire aux jeunes lecteurs.

Voici l’avis de Bastien (9 ans) pris sous la dictée sans que je ne change un mot (et sans qu’il ait eu connaissance de mon avis) :

« L’histoire parle d’un garçon qui s’appelle Julien, dont la mère est la reine des hot-dogs (ses hot-dogs sont renommés dans toute la ville) et son père est le meilleur vendeur d’ordinateurs de la marque « Orange ».

En allant au magasin de hot-dogs de sa mère, il écoute une conversation étrange car deux personnes complotent de kidnapper une autre personne qui est, comme ils disent, très riche.

Et comme par hasard, le lendemain, le PDG de la marque « Orange » (le patron du père de Julien) arrive chez eux et comme par hasard, il est très riche… Serait-ce lui que les deux complices complotaient de kidnapper? Suspense!

J’ai aimé car cela parle d’aventures et de kidnapping et il y a du suspense et la fin est très, très, très (très x 10000) surprenante! »

 autour de la littérature policière dans le cadre de   chez Karine:) et  Yueyin

5 commentaires sur « Attention, les murs ont des oreilles! : Raymond Plante (Billet avec Bastien) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s