Falaises (Librement adapté du roman d’Olivier Adam) : Thibault Balahy et Loïc Dauvillier

Cette bande dessinée est une adaptation du roman « Falaises » d’Olivier Adam. L’histoire est celle d’un père de famille qui passe la nuit à Etretat avec une vue sur la falaise d’où s’est suicidée sa mère quand il était jeune.

C’est aussi un retour sur son enfance, sa vision de sa mère en souffrance, ses relations tumultueuses avec son père, son frère qui a choisi la fuite, les copains du lycée, ses rencontres amoureuses… Le personnage torturé d’Olivier que l’on retrouve souvent dans les romans d’Olivier Adam est un garçon, puis un homme, qui cherche à comprendre le monde qui l’entoure.

J’ai lu le roman, en 2006. Je ne me souvenais pas des détails de l’histoire (c’était avant le blog et ma mémoire de lectrice était moins affutée!) mais c’était ma première rencontre avec l’auteur que j’ai depuis lu avec régularité et plaisir. Dès le début de ma lecture de cet album, j’ai retrouvé des sensations que j’avais éprouvées lors de ma première lecture. Cette version dessinée a donné un caractère physique à ma lecture.

J’ai beaucoup aimé les dessins, tout en délicatesse et en légèreté (pour un sujet grave, c’est un bel équilibre) Les cases, quand il y en a, ne sont que suggérées par es fonds de couleurs- des bleus et des gris. Les traits sont fins. Les dessins sont entrecoupés de passages de texte imprimé.

J’ai eu un coup de cœur pour cet album qui a su marier un texte profond-le rendre, le transmettre, le faire exister- avec des dessins qui expriment à la fois de la douceur er de la dureté.

Bravo aux auteurs : Olivier Adam peut être heureux de voir son texte évoluer ainsi!

 avec Saxaoul. Allons voir son avis!

 par Fanfan et Steph (merci ma petite belle-soeur qui a vraiment eu du nez!)

12 commentaires sur « Falaises (Librement adapté du roman d’Olivier Adam) : Thibault Balahy et Loïc Dauvillier »

    1. Enna : La Bd est malgré tout dur mais elle apporte toute une gamme d’émotions. Une
      réussite!

      Rachel : oh oui ils peuvent passer tant d’emotions les dessinateurs que je suis sure qu’elle peut etre dure….mais dans ce cas je prefere les bds….

      Enna : Surtout qu’il se dégage aussi beaucoup de douceur de cette BD : un bon
      mélange!

      Rachel : hihih tu essayes de la promouvoir…

      Enna : oui j’ai eu un coup de coeur

      J'aime

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi, c’est une adaptation réussie. Je connaissais Dauvillier en jeunesse et je ne suis pas déçue de l’avoir découvert en adulte !

    J'aime

  2. Merci pour le retour de lecture. C’est très agréable.
    Ces dernières années, j’ai publié plus de bande dessinée jeunesse que de de bande dessinée pour les adultes.
    Ce n’est pas un hasard. Falaises m’a demandé énormément. C’est le travail le plus compliqué que j’ai eu à réaliser. Il y avait le livre mais également le contexte de création. Sans le soutien et l’encouragement de Thibault Balahy, je pense que j’aurai abandonné. Merci à lui.
    Et puis, il y a la nature du récit. Falaises n’est pas un livre très joyeux. D’après les retours des libraires et des éditeurs, ces bandes dessinées ont du mal à trouver des acheteurs pour ne pas dire des lecteurs.
    C’est un véritable frein créatif car avant de séduire un acheteur potentiel, il faut réussir à séduire à éditeur.
    Merci à vous !

    J'aime

    1. Merci de votre passage ici! J’espère permettre un peu de visibilité à votre
      album car je l’ai vraiment beaucoup apprécié. Je trouve justement que c’est
      une parfaite passerelle entre le texte écrit et le texte « vu ». Je vous
      remercie de parler ici de la difficulté de travailler sur cet album : on
      n’y pense pas toujours.
      Je ne connais pas (encore) vos albums jeunesse mais j’ai aussi lu « Inès »
      que j’ai beaucoup aimé et qui m’a « bousculée ». Encore bravo pour votre travail!

      J'aime

    1. Enna : Je pense que les deux sont complémentaires : j’ai aimé retrouvé cet univers
      en BD après avoir lu le roman il y a longtemps mais je pense que la BD peut
      aussi donner envie d’aller retrouver le texte entier. Elle est très réussie
      (et le roman d’Olivier Adam aussi)

      Loïc Dauvillier : merci ennapapillon !
      Tiphanie, foncez sur le roman.

      Tiphanie : Héhé merci pour vos encouragements à tous les deux!! En fait j’ai un rapport étrange à la BD, je ressens comme une frustration d’avoir les images, et pas simplement de les imaginer. Pourtant quand je vois certains titres sur les blogs, je trouve que les images sont belles mais je ne suis pas encore prête à sauter le pas! :p

      Enna : Cet album là est un savant mélange entre le texte et l’image et il rend
      très bien le roman tout en lui apportant un vrai plus avec les images (ça
      se voit que j’ai aimé??

      Tiphanie : héhé oui!

      Enna : 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :