J’ai repéré cet album chez Karine et javais immédiatement vérifié s’il était à la médiathèque car j’avais adoré « Là où vont nos père » du même auteur.

L’histoire est celle d’une petite fille qui se réveille avec un poids sur les épaules, rien d’intéressant ne lui arrive, elle est poursuivie toute la journée par l’impression d’être entourée d’obscurité et d’incompréhension. Elle passe à côté des belles choses en subissant des soucis.

Elle a le sentiment de ne pas savoir qui elle est et ce qu’on attend d’elle…

Heureusement, le soir en rentrant chez elle, l’espoir renaît…

Alors les dessins sont très beaux mais comme le propos de cet album, ils sont aussi assez oppressants. Les illustrations montrent parfaitement de façon très graphique ce qu’on peut ressentir quand on se sent mal mais je reprocherais à cet album pour des jeunes lecteurs de ne pas passer plus de temps sur l’espoir et la fin est pour moi un peu abrupte et l’espoir un peu disproportionné par rapport à toute l’angoisse ressentie dans l’album.

Je l’ai lu avec Bastien mais il n’a pas été vraiment intéressé par l’album et il n’a pas souhaité en parler ici et je le comprends car je pense que cet album n’est peut-être pas tant orienté vers les petits enfants que vers les adultes ou alors pour des enfants qui connaissent la déprime/ dépression que ce soit la leur ou celle d’un proche car cela peut mettre des mots sur cette souffrance.

A lire, à découvrir pour la beauté des images et la vision très juste sur le mal-être que l’on peut ressentir à plus ou moins grande échelle et qui peut aussi accompagner des enfants pour mettre des mots et des images sur des ressentis.

 

 catégorie « couleur » de ma ligne jeunesse

9 commentaires sur « L’arbre rouge : Shaun Tan »

    1. oui, c’est important d’en parler. Bastien n’a pas été particulièrement sensible à l’album, sans doute parce qu’il était éloigné de ce qu’il avait ressenti (tant mieux pour lui) 😉

      J'aime

  1. Il faut être très très très prudents avec les enfants et les adolescents… et les jeunes adultes et les adultes. 🙂 La dépression peut être une réaction nécessaire à un ou plusieurs événements, mais elle peut aussi être une « condition ». Dans ce dernier cas, les années durant lesquelles les parents ignorent ou, au contraire, poussent un peu trop à parler peuvent causer des dommages qu’il est extrêmement difficile de réparer par la suite. L’estime de soi a été mise à mal.
    Face à un enfant dépressif, la marche à suivre plus fructueuse est généralement de lui présenter des images positives et de chercher avec lui pourquoi elles ont peu d’impact sur lui. La confrontation aux idées noires ne fait que renforcer la logique de l’absurde dans laquelle se trouve une personne fragilisée. Un peu comme quand on regarde un film d’amour après une rupture!!!! 😀
    Ouin, j’en connais un bout sur la dépression. Pas le choix. 😉
    P.S.
    Je viens de relire mon commentaire. Désolée pour le ton un peu professoral et moraliste. Je veux juste faire passer la bonne info sur tout ça.

    J'aime

    1. Mais tu as raison de dire ce que tu sais! J’ai lu quelque part quelqu’un qui disait que cet album avait aidé un parent à expliquer à son petit enfant ce que son père ressentait quand il allait mal, c’est peut-être dans ce sens là que ça peut être utile, pour mettre des images à la place d’explications que les plus jeunes ne comprendraient pas et pas pour un enfant souffrant?

      J'aime

  2. En effet, je ne crois pas que ce soit vraiment pour les enfants… ou alors vraiment très accompagnés… ou des enfants qui ont vécu certaines choses qui peuvent leur rappeler l’histoire. Mais quelles belles images.

    J'aime

    1. Clairement il faut que l’enfant soit accompagné et d’ailleurs Bastien n’y a pas été sensible, sans doute parce qu’il a la chance de ne pas avoir connu ce sentiment? Très belles images, un peu surréalistes. Merci pour la découverte!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s