J’adore Cyril Pedrosa : j’ai eu des coups de coeur pour plusieurs de ses BD comme « Trois ombres« , « Portugal » et « Les equinoxes« . J’aime son trait et son traitement des couleurs. Je savais que je lirai cet album sans même savoir de quoi il parlait et je n’ai pas été déçue!

Cet album est tout d’abord sublime au niveau des couleurs et des dessins. J’aurais voulu prendre des photos de toutes les pages mais vous pourrez voir plusieurs planches ici par exemple.

J’ai tout aimé dans cette BD -sauf la dernière page où il est écrit « A suivre » et évidemment… la suite n’est pas encore disponible ! (mais heureusement, le tome 2 est prévu pour la fin 2020). D’un autre côté cela expliquait pourquoi je ne comprenais pas la fin : ce n’était pas réellement fini! 😉

L’histoire se situe dans une époque ancienne, sans doute médiévale. Tilda, la fille aînée du roi qui vient de mourir aurait dû reprendre le trône mais se trouve mise à l’écart au profit de son jeune frère suite à des manigances de certains chevaliers et de sa mère.

Avec l’aide de Tankred et Bertil, deux fidèles, Tilda fuit le château pour essayer de rallier d’autres chevaliers à sa cause et ils vont vivre des aventures qui vont lui faire découvrir une communauté de femmes qui vivent en harmonie, cachées du monde extérieur, mais aussi assister à la montée d’une révolte de la population contre les maîtres et les puissants.

La nature est très présente dans cet album, avec des dessins sublimes, il y a plein de recherches dans la manière de mettre les scènes en place comme des avancées des personnages qui cheminent sur la même page dans le même paysage.

La place des femmes -ou son absence de place- est au centre de la BD, en particulier avec le personnage de Tilda, une jeune femme forte et attachante.

L’histoire mêle subtilement des aspects historiques, des aventures, une quête, et des aspects fantastiques, magiques, tout cela prenant la forme du conte et de la légende, mais aussi ancré dans la réalité avec les luttes sociales.

C’est donc un album extrêmement riche!

J’ai vraiment hâte de lire la suite!

Vidéo passionnante sur les dessins par Cyril Pedrosa :

  chez Moka 

Repéré chez Noukette

26 commentaires sur « L’âge d’or : Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa »

  1. Je l’ai feuilleté et il est vraiment très beau cet album mais je n’ai encore jamais pris le temps de me plonger dans l’univers de Pedrosa, à tord semble-t-il 😉

    J'aime

  2. Dommage que le tome 2 ne soit pas encore paru. Je vais attendre un peu du coup mais c’est noté, j’aime aussi beaucoup Pedrosa, et les histoires de chevaliers avec aventures, quête, aspects magiques et fantastiques, je n’y résiste pas. Les planches sont sublimes en effet. Il me reste encore Portugal à lire, ça me fera patienter.:)

    J'aime

    1. je pense que je le relirai ou au moins le refeuilletterai quand le tome 2 sortira 😉 Tu as encore Portugal? J’ai adoré et c’est cette lecture qui m’a donné donné envie d’aller au Portigal par la suite!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s