Je suis un homme -Martin Luther King : Eric Simard

Mike raconte son histoire. Il est d’abord adolescent dans une famille qui vit à Montgomery, ville du sud des États Unis dans les années 50. Mike est blanc, sa famille appartient au Ku Klux Klan et ils détestent tous les Noirs qui vivent près d’eux dans la tradition de la ségrégation.

La vie de Mike, son histoire personnelle et familiale suit l’évolution et l’ascension de Martin Luther King, pasteur non violent, leader des droits civiques pour les Noirs aux États Unis.

Dans cette histoire, on voit les deux facettes de la société : celle qui se bat pour tout changer et celle qui se bat pour que tout reste comme avant. La vie de Mike et sa vision de son petit monde changent au contact de certaines personnes : Kate, sa petite amie qui ne supporte pas ses idées racistes, ses compagnons d’armes noirs, pendant la guerre du Vietnam…

Mais c’est surtout quand il perd pied et devient un paria de la société qu’il comprend ce que c’est que d’être traité comme un sous-homme et qu’il change radicalement.

Ce court roman teinté de biographie est vraiment très réussi car il met en avant les valeurs de Martin Luther King et les oppose aux idées bornées de certains Blancs du sud des États Unis.

Très fin et sensible, c’est un cours d’histoire qui ne le dit pas et qui n’est pas rébarbatif du tout.

Mrs B et moi-même faisons étudier l’esclavage et la ségrégation  aux États Unis (et donc Martin Luther King) à nos élèves de 3ème, je leur conseillerai ce livre!

« Je suis né dans une famille où le mépris et la haine s’exprimaient chaque jour envers les Noirs. J’aurais pu rester aussi raciste que mon père mais quelque chose de plus fort l’a emporté. Il a fallu que je souffre dans ma chair pour comprendre, que j’assiste aux massacres des victimes au cours d’une guerre injuste, que je noie mes colères et mes cauchemars dans l’alcool, que je vive ce que les Noirs vivaient au quotidien, l’humiliation, pour être touché par le message de Martin Luther King… » P 79

            

7 commentaires sur « Je suis un homme -Martin Luther King : Eric Simard »

  1. @Véronique : j’ai trouvé ce roman très intéressant car il prend le contre pied de l’angle habituel : on se met dans la peau d’un raciste qui subit les changements apportés par les mouvements des droits civiques.
    @Mrs B : J’ai aussi découvert qu’il avait été un militant pacifiste au-delà des droits des noirs mais pour les droits des pauvres et contre la guerre du Vietnam… Un homme bien!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :