Challenge Petit Bac 2018… Qui veut jouer?

J’ai lancé le challenge Petit Bac en 2011 et on a remis ça ensemble en 2012 et en 2013 et en 2014 et en 2015 et en 2016 et en 2017.

Alors à un mois de clôturer le Challenge Petit Bac 2017, je vous annonce que le 1er janvier 2018 s’ouvrira le Challenge Petit Bac 2018!

Alors pour ceux qui ne connaîtraient pas ce challenge (Comment est-ce possible?? 😉) voici les règles :

Comme son nom l’indique, c’est comme le « vrai Petit Bac »… Je vous propose 10 catégories (+ un bonus facultatif pour les gros joueurs), à vous de trouver un mot correspondant à chaque rubrique dans un titre de livre. Le mot doit rentrer dans la catégorie, sorti de son contexte, (il peut très bien ne pas avoir ce sens-là dans le titre du livre). En hommage au jeu du Petit Bac, j’appelle une série de 10 (ou 11) titres une « ligne » (même si vous pourrez constater que dans mes recap’ cela se présente sous forme de tableau) et pour finir son challenge, il suffit de « finir une ligne », c’est à dire avoir lu 10 (ou 11) titres correspondant à chaque catégorie. 

Concernant les catégories, je garde les 5 « classiques » du Petit Bac (Prénom / Lieu / Animal / Objet / Couleur) mais comme c’est la 8ème édition du challenge, je me suis un peu creusé la tête (et celle de fidèles joueurs du Petit Bac!) pour les catégories nouvelles ! J’ai fait du recyclage d’anciennes catégories, j’en ai trouvé d’autres et je me suis inspirée des idées des autres 😉 J’espère que cela vous plaira!

Voici les catégories :


PRÉNOM : masculin ou féminin, surnom, diminutif (mais pas nom de famille)


LIEU réel ou imaginaire ou nationalité … (ville, pays, état, continent, fleuve, mer, lieu naturel, construit, aménagé…, j’accepte « ici » et « là », les pièces et les bâtiments et les nationalités)


ANIMAL : réel ou imaginaire... (de l’insecte au dinosaure en passant par les licornes et les sirènes et les mots associés comme « animal », « bête », « bestiole »…)


OBJET : petits ou gros, du moment qu’ils sont transportables. J’accepte le mot « objet » mais je n’accepte pas « maison » ou « immeuble » par exemple.


COULEUR : Toutes les couleurs que l’on peut trouver dans les catalogues de peintures sont acceptées 😉 et aussi les mots « couleur », « teinte », « nuance », « ombre»…


DÉPLACEMENT/ MOYEN DE TRANSPORT : Tous les verbes de déplacements ou les moyens de transport que ce soit avec le corps ou avec des véhicules.


PASSAGE DU TEMPS  : tout ce qui découpe le temps qui passe (minutes, heures, jours, semaine, mois, année, dates, matin, midi, soir, après-midi, passé, présent, futur, moment, maintenant, avant, après, vie et mort…)


TITRE MOT UNIQUE : le titre ne doit contenir qu’un seul mot ! J’accepte un signe de ponctuation après le mot (point d’exclamation ou d’interrogation, points de suspention) mais pas d’article ni de tiret et je ne prends que les titres sans sous-titre.


MOT POSITIF : un mot qui comme son nom l’indique évoque quelque chose de positif (nom ou adjectifs comme joie, bonheur, amour, beauté, fête, victoire, charmant,  gentillesse, heureux, charmants, aimable…)


ARTtout ce qui a un lien avec l’art (musique, écriture, peinture, cinéma, poésie…) Je prends aussi les noms artistes et de courants (picturaux ou musicaux par exemple). Je prends aussi les objets liés à l’art objets liés à la peinture (pinceaux, atelier, toiles), la photographie (appareil photo, tirage) , la musique (instruments, partition…) etc…


GROS MOT (bonus facultatif) : assez libre puisque j’accepte tout ce qui peut être dit d’un ton insultant ou méprisant… Ça va de « zut », « flûte », « crotte » jusque aux grosses insultes bien vulgaires en passant par des grossièretés plus fleuries à la Capitaine Haddock! Tout ce qui quand c’est dit sur un certain ton peut être insultant.


Alors maintenant que vous savez comment ça fonctionne, j’endosse mon costume de maître de cérémonie, de chef de challenge hyper sérieuse…

Quelques règles que la plupart d’entre vous ont adoptées 😉 Par contre… Avant de vous inscrire, merci de bien les lire et de ne pas les contester en cours de partie ce n’est pas simple pour moi sinon…

  • Parce que plus il y a de monde, plus ça me fait de liens à compiler, je vais limiter les inscriptions. Mais comme je me sens incapable de choisir, je vais tout simplement clore les inscriptions le 1er février. Vous avez donc 2 mois à compter d’aujourd’hui pour vous inscrire.
  • Le but de ce challenge est de finir au moins une ligne de 10 (ou 11) titres d’ici le 31 décembre 2017 et pour ne pas me retrouver avec des participants qui m’envoient un nombre très important de liens pour certaines catégories et très peu pour d’autres et que les lignes ne sont pas complétées, je n’accepte que 2 lignes entamées en même temps (sauf pour les lignes thématiques, j’y reviendrai plus tard). Donc, si vous voulez remplir plusieurs lignes, vous pouvez en commencer 2 et me donner des liens pour une 3ème ligne une fois que vous avez fini la première. Si vous m’avez envoyé un lien trop tôt, je ne le prendrai pas et je vous demanderai de me le renvoyer plus tard car je ne peux pas rechercher tous les liens dans la masse des commentaires, j’espère que vous le comprenez. Pourquoi pas faire un récap chez vous et m’envoyer tous les liens quand vous avez fini votre ligne? Par contre, comme la catégorie « gros mot » est facultative, vous pouvez commencer une nouvelle ligne même si vous ne l’avez pas complétée!
  • Quand vous avez publié votre billet sur ce roman, j’aimerai que vous mettiez le logo et un lien vers ce billet, et vous m’envoyez le titre (en écrivant le mot du titre correspondant à la catégorie en MAJUSCULE) , la catégorie et le lien vers votre billet. Dans la mesure du possible, je préfère que vous m’envoyiez vos liens au fur et à mesure car c’est plus simple pour moi, je les rassemble ainsi petit à petit mais si vous m’envoyez tous les liens d’une ligne terminée, ça me va aussi (mais, s’il vous plait, dans le même ordre que la grille du jeu).
  • Vous pouvez me donner un titre dans une langue étrangère si le mot dans cette langue correspond à la rubrique mais je ne parle qu’anglais et français alors merci de me donner la traduction de ce mot si il est dans une autre langue pour le recap’. De même, pour les lieux ou si c’est un mot inhabituel, précisez moi ce que c’est pour que je puisse le classer dans la collection de mots (je ne sais pas tout… et même : je ne sais pas grand chose, j’ai appris beaucoup grâce au petit bac, mais je n’aime pas trop perdre du temps à faire les recherches moi-même sur internet juste pour collecter des liens
  • Concernant les lignes thématiques (genre, auteur, BD, jeunesse…) : je les accepte mais j’aimerai que vous les choisissez avant le 1er février car ça m’évitera de modifier la grille de base pendant l’année). Vous pourrez les remplir dans n’importe quel ordre sans forcément en avoir finie une avant d’en entamer une différente. Par contre, vous ne pourrez m’envoyer un deuxième titre pour une même ligne thématique que quand celle-ci sera finie.
  • Un titre ne pourra compter qu’une fois dans toute la partie (même s’il contient 3 mots correspondant à 3 catégories différentes, il faudra faire des choix 😉 Par contre vous pouvez utiliser le même mot plusieurs fois du moment qu’il est dans des titres différents.
  • Relisez bien les catégories pour voir si un titre entre dans une catégorie ou non. N’hésitez pas à me demander si je l’accepte ou pas (parfois, je dis oui, parfois, je dis non, ne m’en voulez pas, il faut juste que je sois cohérente par rapport aux règles.)

Comme l’année dernière, je mettrai la collection de mots du Petit Bac à jour au fur et à mesure et vous pourrez donc consulter les mots que j’ai accepté, mais j’essaierai aussi de noter ceux que j’ai refusés comme ça, ce sera plus juste, je ne risquerai pas de dire non à quelqu’un et oui à quelqu’un d’autre (mais parfois, par manque de temps, je risque d’oublier alors ne m’en voulez pas). Je sais que cette liste vous a été utile.

Vous pourrez d’ailleurs consulter les listes 20122013, 20152016, 2017 (pour les 5 premières catégories et gros mots) et 2014 (pour la catégorie « Moment/temps»).

Bon, maintenant, des choses plus gentilles 😉 :

  • Vous pouvez jouer même si vous n’avez pas de blog en laissant votre avis sur votre lecture dans les commentaires.
  • Vous n’êtes pas obligé d’établir une liste à l’avance. Moi je vais le faire, mais c’est plus pour servir de modèle de présentation et pour vous donner des idées de titres… Elle changera sans doute en cours de route! Si vous avez préparé une liste (même si elle peut changer) n’hésitez pas à m’envoyer un lien pour que je mette un lien pour donner des idées aux autres participants!
  • Vous pouvez lire ce que vous voulez : romans, BD, documentaires, biographies, jeunesse
  • En général, sur le blog, je réponds à tous les commentaires mais quand il s’agit juste d’un lien, j’avoue que je ne réponds pas forcément. J’espère que vous ne m’en voudrez pas… Par contre si vous avez une question ou une remarque : je vous répondrai : promis! 😉 De même quand vous avez terminé une ligne, je mets toujours un commentaire pour vous informer (mais soyez patients, quelques fois je laisse passer beaucoup de temps avant de compiler les liens 😉 Comme je passe par ma boite mail, il m’arrive de perdre des liens, ne m’en voulez pas si je vous demande de me les renvoyer, je ne suis pas un robot, je fais plein d’erreurs 😉
  • De mon côté, je prépare des grilles récapitulatives le 1er avril, le 1er juillet, le 1er octobre et le 31 décembre (et j’accorde toujours le mois de janvier en rab’ pour m’envoyer les derniers liens) avec tous les titres lus. La grille se présentera comme celle qui suit mais avec votre pseudo et le lien vers votre blog et les liens de vos titres.

Alors voilà, ce billet était long car j’ai voulu répondre à un maximum de questions dès le début!

J’espère que les participants 2018 seront aussi sérieux et gentils que ceux de 2017 (je sais déjà que quelques participantes « historiques » du challenge attendaient la nouvelle version de pied ferme!) J’aime trop ce challenge pour l’abandonner mais je ne voudrais pas qu’il devienne trop contraignant pour moi! Alors si vous suivez bien les règles, je pense qu’on pourra continuer à s’amuser ensemble 😉

Si vous avez envie de jouer avec moi  n’hésitez pas à vous inscrire dans les commentaires de ce billet!

La partie commence le 1er janvier (pas la peine de m’envoyer les liens avant!)

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas!

Mes idées de titres (je mets parfois plusieurs titres même si je ne les lirai pas forcément mais c’est aussi pour vous donner des idées 😉. Cette grille vous montre aussi comment sera présentée la grille récap pour tous les participants et donc comment vous devez écrire les titres quand vous me les envoyez. (Les informations entre parenthèses sont uniquement un pense bête pour moi mais si vous regardez bien entre ma PAL pour les livres papiers et PAE pour les livres audio, j’ai pas mal de titres qui sont déjà en ma possession!)


ENNA

PRÉNOM  :  The Life and Death of SOPHIE Stark (PAL) / My name is LEON (PAL) / Les douze tribus d’HATTIE (PAL) / Dear IJEAWELE, or a feminist manifesto in fifteen suggestions (PAL)

Audio : Et puis PAULETTE

Jeunesse : Dear GEORGE Clooney, tu veux pas épouser ma mère? (LAL) /  JUDY portée disparue (LAL)

BD : L’anniversaire de KIM Jong Il (LAL) / IRMINA (LAL)

Agatha Christie : Mr QUINN est en voyage (Quinn est aussi un prénom)


LIEU : The forgotten GARDEN (= jardin) (PAL) / AVENUE des géants  (PAL) / Pour que tu ne te perdes pas dans le QUARTIER (PAL)/ Another BROOKLYN (PAL) / Mourir sur SEINE (PAL) / Les fantômes du vieux PAYS (PAL)

Audio : Sans feu ni LIEU / CITE de verre (PAE) / Sans feu ni LIEU (PAE) / Dieu n’habite pas LA HAVANE (PAE)

Jeunesse : Le PARADIS d’en bas (LAL) / L’homme du JARDIN (LAL)

BD : Pendant que le roi de PRUSSE faisait la guerre qui donc lui reprisait ses chaussettes /  L’ÎLE du Louvre (LAL)

Agatha Christie : DESTINATION inconnue


ANIMAL  :  The trouble with GOATS and SHEEP (PAL)  / Le Cri des OISEAUX fous  (PAL)

Audio : Quand le REQUIN dort

Jeunesse : Lord of the FLIES (PAL) /

BD : The MONKEY family / Chi une vie de CHAT / Là où vont les FOURMIS

Agatha Christie : The MOUSEtrap


OBJET : PASSEPORT à l’iranienne (PAL)  le voleur de LIVRES (PAL) / JOURNAL d’un corps (PAL)

Audio :  Fendre l’ARMURE (PAE)

Jeunesse : Bureau des POIDS et mesures (LAL Incos)

BD : Les vieux FOURNEAUX (PAL)

Agatha Christie : Les sept CADRANS


COULEUR :  La ballade de l’enfant GRIS (PAL) / Laver les OMBRES (PAL) / Les années CERISES (PAL) / Les morsures de l’OMBRE (PAL)

Audio : INDIGO

Jeunesse : #BLEUE (LAL)

BD :  Les amandes VERTES (LAL)

Agatha Christie : La NUIT qui ne finit pas


DÉPLACEMENT/ MOYEN DE TRANSPORT : A WALK in the woods (PAL) / Immortelle RANDONNÉE (PAL) / UNDERGROUND RAILROAD (PAL)

Audio : Un AVION sans elle (PAE)

Jeunesse : Le garçon qui COURAIT plus vite que ses rêves

BD : ELECTRICO 28 (LAL)

Agatha Christie : Le crime de l’ORIENT EXPRESS


PASSAGE DU TEMPS : les ANNÉES (PAL) / PAST imperfect (PAL) / Le JOUR où j’ai appris à vivre (PAL) / AFTER you’d gone (PAL)

Audio : Une VIE (PAE)

Jeunesse : Lettres d’amour de 0 A 10 ANS (LAL)

BD : Les deux VIES de Baudouin (LAL)

Agatha Christie : La MORT n’est pas une FIN


TITRE MOT UNIQUE:  PURITY (PAL) / Patients (PAL)

Audio : NANA (PAE)

Jeunesse : SÉQUOIA (LAL Incos) / SIMPLE (PAL) / MAESTRO (LAL) / DIFFÉRENTS (LAL)

BD : EDELWEISS (LAL) / WONDERLAND (LAL)  / CHICAGOLAND (LAL)

Agatha Christie : VERDICT


MOT POSITIF: Preuves d’AMOUR (PAL) / My Sister, My LOVE (PAL)

Audio : Le CHARME discret de l’intestin (PAE) / La déesse des petites VICTOIRES (PAE) / Le premier MIRACLE (PAE) /  L’AMOUR  et les forêts (PAE)

Jeunesse :   Lettres d’AMOUR de 0 à 10 ans

BD : IDÉAL Standard (LAL) / un bruit étrange et BEAU /

Agatha Christie :   Le poids de l’AMOUR


ART :  A PAINTED house (PAL) / Je suis un ÉCRIVAIN japonais (PAL) / CHANSON douce (PAL) / L’ATELIER des miracles (PAL)

Audio : Georgia tous mes rêves CHANTENT

Jeunesse : Le PEINTRE qui changea le monde (LAL Incos) / BROADWAY Limited (LAL)

BD : Le DRAMATURGE (LAL) / NATURES MORTES (LAL)

Agatha Christie : La Mystérieuse affaire de STYLES


GROS MOT  : Caché dans la maison de FOUS (PAL)

Audio : C’était au temps des MAMMOUTHS laineux (PAE)

Jeunesse : SIMPLE (PAL) / Alice au pays des MONGOLS (CDI) / FILLES DE … (LAL)

BD : La tribu qui PUE (LAL)

Agatha Christie :

425 commentaires sur « Challenge Petit Bac 2018… Qui veut jouer? »

  1. cette annèe je lis sourtout de non fiction, comme ça c’est plutot doucement et avec de titres qui ne sont pas bons pour le petit BAC, mais je vais essayer de faire au moins deux lignes!!

    ROUGE Paris – M. Gibbon – couleur – ligne générale
    C’est l’histoire de Victorine, jeune fille qui aime dessiner et qui rencontre dans la rue Edgard Manet. Est une histoire vraie et on entre avec Victorine, quand Manet laisse le ménage à trois du commencement de leur relation, sa muse, son modèle et elle-même une peintre qui vit avec lui le monde des peintres impressionnistes, des poètes comme Baudelaire, des artistes de Paris. Pas mal même si la comparaison avec La jeune fille à la boucle de perle de T. Chevalier me semble quelque peu exagérée.
    Danger JAUNE – Ervas – couleur – polar
    Jaune est une mystérieuse voiture volée qui maintenant passe à grande vitesse dans la nuit, « jaunes » sont les chinoises que ne font pas seulement des massages, jaune est le danger des chinois qui « occupent » le « une – fois- riche » nord-est de l’Italie, jaune un riche et puissant businessman qui vit près de Venise. Stucky qui doit s’occuper des jeunes chinoises est appelé par une amie et collègue à s’occuper aussi de les mortes d’un autre ancien collègue et de sa femme, et se retrouve mêlé à tous ce jaune. (Je vous rappelle qu’en Italie les polars s’appellent « jaunes ») Pas mal aussi mais pas un des meilleurs Ervas

    J'aime

  2. Je commence ma 2e ligne avec :
    – pour le LIEU : La VILLE des brumes, de S. Gran : https://dautresviesquelamienne.wordpress.com/2018/05/17/la-ville-des-brumes/
    – pour le PRENOM : LAETITITA ou la fin des hommes, de I. Jablonska : https://dautresviesquelamienne.wordpress.com/2018/06/16/laetitia-ou-la-fin-des-hommes/
    – pour le DEPLACEMENT : Et je DANSE aussi, de AL Bondoux et JC Mourlevat : https://dautresviesquelamienne.wordpress.com/2018/05/11/et-je-danse-aussi/
    – pour le MOT UNIQUE : AIRMAN, de E. Colfer : https://dautresviesquelamienne.wordpress.com/2018/03/24/airman/
    – pour le MOT POSITIF : Songe à la DOUCEUR, de C. Beauvais : https://dautresviesquelamienne.wordpress.com/2018/04/13/songe-a-la-douceur/

    J'aime

  3. L’assassin a-t-il lu JOYCE ? – Bartolomew Gill – polar – art
    Je ne peux pas vous le dire, bien sûr, mais certainement plusieurs personnages du livre l’ont fait. Même le commissaire qui conduit l’enquête, il le lit pendant l’enquête. L’histoire se déroule à Dublin, le mort est un professeur de littérature, génial, très dublinois, il aime les livres, la littérature, les femmes et boire dans les pubs, il est en train de publier un livre que serait fameux, et il a été tué le soir du Bloomsday, pendant le quel il a entretenu un groupe de touristes en récitants morceaux de l’Ulysse de Joyce. Il avait même un chapeau qui avait été à Joyce, et un bâton et une jaquette comme celle d’un personnage du livre. Et c’est en voyant ça, chapeau, jaquette et bâton, dans les mains d’un groupe de jeunes que on commencera à comprendre quelque chose dans l’enquête. Les personnages sont plusieurs, soit parmi les policiers que parmi les amis et connaissances (peut être les suspects) du professeur. Pas mal, j’ai aimé et m’a donné l’envie d’un voyage en Irlande.

    J'aime

  4. Bonjour Enna,
    Voici plusieurs liens pour ma 8e ligne:
    PRÉNOM :  HARRY Potter et la Chambre des Secrets. Tome 2. J.K. ROWLING. Editions Gallimard, 2005 (Jeunesse)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/06/harry-potter-et-la-chambre-des-secrets-tome-2.j.k.rowling-2005-des-10-ans-film.html

    LIEU :  L’Auberge de NULLE PART. Texte de J. Patrick LEWIS et illustrations de Roberto INNOCENTI. Editions Gallimard Jeunesse, 2002 (Jeunesse)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/05/l-auberge-de-nulle-part.j.patrick-lewis-et-roberto-innocenti-2002-des-8-ans.html

    ANIMAL :  C’est l’histoire d’un LOUP. Texte de Nancy GUILBERT et illustrations de Nicolas GOUNY. Editions Frimousse, avril 2018 (Jeunesse)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/06/n-est-pas-loup-qui-veut-2-albums-des-3-ans-2018.html

    OBJET :  Locke & KEY – Tome 2 – CASSE-TÊTE. Joe HILL, Gabriel RODRIGUEZ et Jay FOTOS. Editions Hi Comics, juin 2018 (BD)(A transmettre)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/06/locke-key-tome-2-casse-tete.joe-hill-gabriel-rodriguez-et-jay-fotos-2018-bd.html

    COULEUR :  Le manteau du CIEL. Marie-Blanche CORDOU. Editions Maïa, 2018 (A transmettre)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/07/le-manteau-du-ciel.marie-blanche-cordou-2018.html

    DEPLACEMENT / MOYEN DE TRANSPORT :  Histoire dessinée de la France – La BALADE nationale – Tome 1 – Les origines. Scénario de  Sylvain VENAYRE et dessins d’Etienne DAVODEAU. Editions La Découverte, octobre 2017
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/07/histoire-dessinee-de-la-france.la-balade-nationale-tome-1-les-origines.sylvain-venayre-et-etienne-davodeau-2017-bd.html

    ART :  Avec des SI et des Peut-être. Carène PONTE. Editions Michel Lafon, mai 2018
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/07/avec-des-si-et-des-peut-etre.carene-ponte-2018.html

    Merci!
    Bonne journée!

    J'aime

  5. Bonjour Anne, nouvelle lecture pour un titre mot unique avec MIDDLEMARCH de George Eliot, un gros pavé qui traînait dans ma PAL depuis bien trop longtemps, contente de l’en avoir sorti!

    J'aime

  6. Bonjour Enna, voici mes nouveaux liens avec le mot en majuscule 😉
    PRÉNOM = La famille Yassine et LUCY dans les cieux de Daniella Carmi https://pativore.wordpress.com/2018/08/08/la-famille-yassine-et-lucy-dans-les-cieux-de-daniella-carmi/
    LIEU : À la poursuite de l’ATLANTIDE (une aventure de Wilde et Chase, 1) d’Andy McDermott https://pativore.wordpress.com/2018/07/31/a-la-poursuite-de-l-atlantide-d-andy-mcdermott/
    ANIMAL : CHAT-Bouboule : chroniques d’un prédateur de salon de Nathalie Jomard https://pativore.wordpress.com/2018/08/15/chat-bouboule-de-nathalie-jomard/
    PASSAGE DU TEMPS : Cox ou la course du TEMPS de Christoph Ransmayr https://pativore.wordpress.com/2018/08/02/cox-ou-la-course-du-temps-de-christoph-ransmayr/
    TITRE MOT UNIQUE : SOVOK de Cédric Ferrand https://pativore.wordpress.com/2018/08/13/sovok-de-cedric-ferrand/
    Bon courage pour toute l’organisation et bonne continuation des vacances 🙂

    J'aime

    1. j’ai tout noté mais il y a déjà trop de titres pour « passage du temps » et « lieu ». Il ne faut plus m’en envoyer pour l’instant par contre il me faut absolument un « mot positif » et 1 « art »

      J'aime

  7. Bonsoir Enna,
    J’ai un peu avancé dans mon challenge alors voici les liens :
    Dans la catégorie PRENOM pour la ligne roman : KHALIL de Yasmina Khadra http://whenidream-sources.eklablog.com/khalil-a145162670
    et pour ma 3e ligne jeunesse GARY Cook de Romain Quirot et Antoine Jaunin http://whenidream-sources.eklablog.com/gary-cook-1-le-pont-des-oublies-a130377994
    Catégorie ANIMAL : 1er ligne roman CHIEN-Loup de Serge Joncour http://whenidream-sources.eklablog.com/chien-loup-a147016896
    Dans la catégorie OBJET : 1er ligne roman : Le jour où l’on apprend le rôle joué d’une ÉPINGLE de cravate Où l’on apprend le rôle joué par une épingle de cravate de Juan José Millas http://whenidream-sources.eklablog.com/ou-l-on-apprend-le-role-joue-par-une-epingle-de-cravate-a141254800
    2e ligne polar : BRETZEL Blues de Rita Falk http://whenidream-sources.eklablog.com/bretzel-blues-a140111260
    Et j’ai un doute si je t’avais déjà transmis pour le TEMPS en 1er ligne Le JOUR d’avant de Sorj Chalandon http://whenidream-sources.eklablog.com/le-jour-d-avant-a135615280
    Bonne soirée 😀

    J'aime

  8. Stoner – J. Williams – un mot -ligne générale
    On m’à conseillé beaucoup ce livre, et j’ai assez aimé, assez mais pas trop. Aimé car il est « bien écrit », pas trop car il est, selon moi, très triste, même trop. Trop car il n’y a pas des choses dramatiques que le rendent triste mais, partout, comme quelque chose de gris, de morne sur toute l’histoire. Sa famille qu’attende qu’il termine l’université pour amener chez lui pas seulement deux bras mais des nouvelles connaissances et qu’il laisse comme ça, ils découvrent le jour de sa thèse, qu’il ne reviendra pas, qu’il étude littérature anglaise. Son mariage, il est amoureux de la jeune fille, bien sûr, mais s’aperçoit presque tout de suite qu’elle est assez tiède, et si, après un bon temp, elle découvre la passion c’est seulement qu’elle veut un enfant. Et quand l’enfant est là elle n’est pas seulement « lointaine » du mari mais aussi de sa fille, jusqu’au moment ou elle se lasse des amis et d’autres activités pour s’occuper de la fille et l’enlever au père. Et son travail, il à un bon moment ou ça devient intéressant et vive (avant c’était un peu une routine) et voila que son chef lui enlève aussi ça pour lui donner seulement de la routine. Seulement une lumière dans sa vie, un amour, un vrai, mais elle est plus jeune et quand ils comprennent que leur amour, découvert, ne peu pas continuer elle à la force de s’en aller. Et sa fille que la mère avait détournée de lui, qui se marie, enceinte, il semble pour partir de la maison, et restée aussitôt veuve devient alcoolique. Il est en âge de retraite mais il à comme un sursaut, il commence à se « défendre », il pourrait avoir quelques « bons » années mais voila il tombe malade. Triste, doucement triste.

    J'aime

    1. non, tu n’as pas encore fini de lignes 😉 voici où tu en es : PRÉNOM : 

      Jeunesse : WILLY et le flan de semoule

      Polar :

      LIEU : CAP HORN

      Jeunesse :

      Polar : Maigret et la jeune fille de PROVINCE

      ANIMAL : Soixante-huit CANI sciolti (= chiens)

      Jeunesse : Charmeurs des LOMBRICS

      Polar :  HIRONDELLES d’hivers

      OBJET : Les BOTTES suédoises

      Jeunesse :

      Polar :

      COULEUR : ROUGE Paris

      Jeunesse :

      Polar : Danger JAUNE

      DÉPLACEMENT/ MOYEN DE TRANSPORT : 

      Jeunesse :

      Polar :

      PASSAGE DU TEMPS  : dix JOURS qui traînèrent le monde en guerre

      Jeunesse :

      Polar :

      TITRE MOT UNIQUE : STONER

      Jeunesse :

      Polar : TENEBRAE

      MOT POSITIF : Un AMOUR de vieille fille

      Jeunesse :

      Polar :

      ART :

      Jeunesse :  Quand ELVIS arriva en ville

      Polar : L’assassin a-t-il lu JOYCE ?

      GROS MOT  :

      Jeunesse :

      Polar :

      J'aime

  9. Soixante-huit CANI sciolti (cani c’est chiens, pas facile traduire, j’ai trouvé franc tireurs, ou bien loups solitaires ou bien électrons libres) – G. Manfredi, L. Casalanguida – animal – ligne generale

    C’est une BD. Je l’ai pris car c’est le ‘68 à Milan et c’est bien là que j’ai fait mon ’68 (occupation, manif et tout ça). Naturellement les 6 personnages sont de fantaisie, mais les lieux sont les miens. On voit les 6 avant, pendant et 20 ans après le ’68. Ils sont des « cani sciolti » il ne sont pas des groupuscules maoïstes ou du Mouvement étudiante. Pas mal, ce qu’est curieux c’est que l’auteur est un assez connus auteur de BD et l’édition est celle des plus connues BD d’Italie comme Dylan Dog ou Martin Mystère ou Magico vento

    J'aime

  10. BOTTES en caoutchouc suédoises – H. Mankell – objet – polar
    Ce n’est pas proprement un polar mais à la bibliothèque on l’a mis comme ça et moi aussi je le mets comme polar. C’est le dernier livre de Mankell, écrit quand il était déjà malade. Fredrik, le protagoniste, vit sur une petite ile dans un archipel suédois, il à plus que 70 ans, il vit seul même si autour de lui il y a les habitants de l’archipel. Une nuit il se réveille, sa maison est en train de bruler il réussit à s’enfuira avec seulement un pair des bottes en caoutchouc, pas un vrai pair, les deux sont du même pied. Pendant tout le livre, pendant qu’il doit essayer de convaincre l’assurance que ce n’est pas lui l’incendiaire, qu’il doit faire sortir sa fille d’une prison française, cherche des vrais rapports avec ceux qui sont autour de lui, qu’il vit dans une roulotte ou une tente, même en hiver, pendant tout ce temps il attende une nouvelle paire de bottes. J’ai aimé assez, il m’a donné des frissons, pas pour le polar mais car il se baigne tous les jours dans la mer froide même en plein hiver !

    J'aime

    1. en fait, j’ai déjà 3 animaux et je ne peux pas prendre une 4eme ligne tant que tu n’as pas fini ta 2ème 😉 voici ce que j’ai : VIPÈRE au poing 2 : la longue marche des DINDES 3 : grand méchant LOUP cherche remplaçant 

      J'aime

  11. Maigret e la ragazza di provincia (M et la jeune fille de PROVINCE) en français Inspecteur Cadavre – G. Simenon – lieu – polar
    Quelle surprise ! Un Maigret que je n’avais pas lu chez moi ! (ou bien complétement mais vraiment complètement oublié). Encore une fois Maigret se déplace, cette fois sur demande d’un juge qui veut aider son beau-frère. Une petite ville de province, des bons bourgeois, bonne chère, et tous semblent savoir qu’il va LES aider (les riches, ceux qui ont le pouvoir en ville). Il rencontre, sur son train même, un ancien inspecteur Cavre, qui au Quai, était nommé « inspecteur Cadavre », il comprend qu’il est mêlé à « son » affaire : un jeune homme apparentement tué par le train (suicide ?) mais que ses amis pensent tué, justement par le beau-frère du juge, car il était l’amant de sa fille. Maigret est entrainé par un jeune homme, ami du mort, qui a, ou mieux avait, des éléments qui peuvent prouver son assassinat. Mais les preuves disparaissent, le gens se taisent, avant Maigret est passé Cadavre. On peut dire qu’est plus tristes d’autres Maigret ? Oui, pour moi ça termine plus triste qu’autrefois, mais j’ai aimé retrouver encore une aventure pas lue (ou bien bien oubliée)

    J'aime

  12. Tenebrae – Comastri – un mot – polar
    Un livre quatre enquêtes ! La première est comme un cadre des autres : on est encore une fois dans l’ancienne Rome, empereur est Claudio. Aurelio Stazio est appelé au secours par son amie Pomponia : elle est sûre d’avoir vu (d’une fenêtre de laquelle elle expiait une histoire d’amour) un assassinat. Vous rappelle quelque chose ça ? Un film peut être ? naturellement on ne trouve rien et Aurelio laisse son amie à Rome pour rencontrer une vieille cousine, à la campagne. Mais la cousine vient de mourir, mort naturelle ou… Les sept filles (de plusieurs mariages) sont là et peut être est là aussi le (ou la) coupable. Stazio resoude le mystère et rentre à Rome. Là il trouve que Pomponia est très fâchée avec lui et tous les esclaves (à lui) pensent qu’elle a raison. Mais pas le temps d’y penser trop : une lettre anonyme dénonce des graves problèmes dans une des ses villas, à la campagne. La solution ? y aller en travesti, comme un esclave, cette fois il faillit être assassinat ou mourir en combattant mais tous, heureusement va se résoudre. Rentré à Rome encore une fois se présente le problème de Pomponia, cette fois il cherche sérieusement comment ça a pu arriver, comment, un assassinat sin cadavre ?? Et il pense (voila la quatrième enquête) à une fois qu’il avait exclus des suspects celui qui en fin s’était révélé le coupable. Et avec cette « illumination il va résoudre l’énigme de la Suburra et faire la paix avec Pomponia

    J'aime

  13. je pensai avoir envoyè ça
    TAMERLAN seigneur de Samarcande – S. McKinney – prénom – ligne générale
    Tariq Arslan est un sufi, un homme pieux, mais il est aussi le frère de lait de Tamerlan et quand celui-ci l’appelle il le suit. Tariq nous raconte la vie de Tamerlan, de sa naissance, avec les mains lourdes de sang, signe qu’il va être un homme puissant et un guerrier. Leurs vies seront liées aussi si Tariq ne participe pas aux combats et aux campagnes de son frère. Tamerlan est un grand guerrier, un grand général, sa ville va être Samarcande, déjà une ville fameuse puis détruite par Gengis Khan elle sera sa capitale bien aimé, riche et splendide pleine d’art et culture. Mais si Tamerlan aime les arts il est comme on raconte, un prince cruel, parfois il dit qu’il n’a rien contre les chrétiens, parfois il les fait tuer par millier. Et les villes qu’il conquérait sont ravagés par ses soldats, les habitants tués cruellement ou faites esclaves. Certainement son pouvoir arriva de l’Iran à l’Inde aux bords de la Chine, du Volga à l’Euphrate. Un roman mais avec un intérêt historique.

    J'aime

  14. L’enfant du CERVIN – S. Gotta – lieu – jeunesse
    Un petit bouquin, l’histoire de Michel que sa mère doit abandonner dans une cabane près du Cervin, qui est « adopté » par une famille de montagnards et qu’a un seul désire : grimper jusqu’en haut, jusqu’à la ponte du Cervin. Ses histoires préférées sont les aventures de ceux qui premiers ont monté jusque à la montagne qu’il aime. Tout jeune il commence à accompagner comme porteur les alpinistes et il parviendra à grimper le Cervin. Il rencontrera aussi sa mère qui, malade, n’avait jamais pu le reprendre.

    J'aime

  15. Pour ma 9e ligne, voici:
    *PRÉNOM : GUSTAVE Eiffel et les Âmes de Fer. Flore VESCO. Editions Didier Jeunesse, mai 2018 (Jeunesse)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/08/gustave-eiffel-et-les-ames-de-fer.flore-vesco-2018-des-12-ans.html

    *LIEU : Un Havre de paix. Stanislas PETROVSKY. French Pulp Editions, mai 2018 (Polar)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/07/un-havre-de-paix.stanislas-petrovsky-2018.html

    *ANIMAL : Le lion et le HERISSON. Texte de Gropapa et illustrations d’Olivier RUBLON. Editions Evalou, juin 2018 (Jeunesse)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/06/le-lion-et-le-herisson/le-cochon-cochon-ou-comment-respecter-l-autre-2018-des-5-ans.html

    *OBJET : Le ROMAN de Renart. Tomes 1 – 2 – 3. Scénario de Jean-Marc MATHIS, dessins de Thierry MARTIN. Editions Delcourt Jeunese, 2008. (BD)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/02/le-roman-de-renart-adaptation-en-3-bd-2008-des-8-ans.html#ob-comments

    *COULEUR : TERRE des oublis. Duong Thu Huong. Le Livre de Poche, 2007
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/08/terre-des-oublis.duong-thu-huong-2007.html

    *TITRE EN UN MOT UNIQUE : TAO. Texte de Manel OLLÉ et illustrations de Neus CAAMAÑO. Editions Philippe Picquier Jeunesse, août 2018 (Jeunesse)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/09/tao.manel-olle-et-neus-caamano-2018-des-5-ans.html

    *ART : I have a dream – 52 ICÔNES noires qui ont marqué l’Histoire. Textes de Jamia WILSON et illustrations d’Andrea PIPPINS. Editions Casterman Jeunesse, 5 septembre 2018 (Jeunesse)
    http://vivrelivre19.over-blog.com/2018/09/i-have-a-dream.52-icones-noires-qui-ont-marque-l-histoire.jamia-wilson-et-andrea-pippins-2018-des-8-ans.html
    Et je crois pouvoir affirmer que cet album ne peut que te plaire 😉

    Belle fin de journée,
    Blandine

    J'aime

  16. ÉTÉ trouble – C. Lucarelli – passage du temps – polar
    Une petite histoire, un mystère, plusieurs morts, mais on est pendant un été trouble, la guerre à peine terminée, certains partisans pensent qu’il faut être plus durs avec les fascistes, autres cherchent à reconstruire le pays. Le commissaire de Luca étai un policier fasciste, comme tant il ne pensait pas politique, mais il était là, même quand on pouvait choisir autre chose. Maintenant il a des papiers faux, il veut aller au sud ou il n’est pas connu, mais un nouveau policier, un partisan qui veut construire, le reconnait et cherche son aide pour ce qui semble un sanglant vol à main armé. Mais les choses sont bien plus compliqués. Un beau petit Lucarelli.

    J'aime

  17. Le BATEAU volé – J. Failler – polar- déplacement/moyen de transport
    Un polar particulier, par exemple il n’y a pas des cadavres (ni des morts). Mary Lester est convalescent, elle ne veut pas rester à la maison, elle cherche un lieu tranquille et le trouve à Camaret. On est hors saison, un hôtel tranquille, un bon resto, une histoire de bateau un petit peu mystérieuse. Là-bas on allait pécher jusqu’en Mauritanie, et la Belle Etoile étais un des ces bateaux qui allai là-bas. Maintenant le relit est sur le fond (on le voit à marée basse en face de l’hôtel), mais une association de passionnées l’a reconstruite et elle est dans le port. C’est justement « le bateau volé », on l’a volé deux fois, et toujours retrouvé mais c’est bien ça le mystère que Mary Lester veut dévoiler (et elle naturellement y parviens !). Sur le bateau il y avait un seul homme et il dit que c’est lui le seul voleur mais pas possible gouverner tout seul un pareil navire ! Pas loin de Camaret une base des sou marins nucléaires, c’est peut-être là le groupe des voleurs. Pas mal mais j’ai aimé mieux les autres cas de Mary Lester que j’ai lus, je vais en essayer un autre.

    J'aime

  18. A l’aube du troisieme jour : MARY Lester et le curieux cas du enlevement en avant premiere J. Failler – prenom – polar
    Le commissaire Fabien appelle l’inspecteur Mary Lester, dans quelques jour il y aura le fameux Festival des charrues, cette annèe on attend 200.000 personnes, mais un livre, recemment paru parle justement d’un enlevement d’un personnage tres connu. Copies du livres ont etèes envoyèes au comitat organisateur et il y eu aussi des coups de telephone menaçants. Peut etre une blague mais s’il n’est pas ça ? Mary part enqueter, qui est le misterieux Marcel Prost, auteur du livre ? et qui est sou la menace d’enlevement parmi les dizaines d’artistes et personnages importants que seront à la fete ? Mary et son fidele Fortin sont à la fete mais ils en sortiron bien surtout grace à un chien policier, pas mal, mieux que le Bateau volè.

    J'aime

  19. Les NUITS de Reykjavik – A. Indridason – Temps – polar
    Erlendur est un jeune policir, il travaille la nuit sur les routes de Reykjavik, des ivrognes qui conduisent dangereusement, des mari qui battent leurs femme, femmes qui tuent les maris qui les battent, chochards et jeunes droguès… Un clochard qu’il connait est retrovè mort, noyè à ce qu’il parait. Mais Erlendur n’est pas si sur, il « enquete » sur Hannibal, qui était, ses amis, sa famille et il pense que quelque chose lui est arrivèe. Le polcier a une autre « passion », il s’interesse aux personnes disparues, et voila il decouvre qu’une femme est disparue le jour meme de la mort d’Hannibal. L’enquete de Erlendur est « privè » il n’a aucoune qualitè officielle, mais il insiste et il va decouvrir ce que est arrivè a Hannibal et à Oddny. Le polar est bien reussi et à travers de lui nous connaisson Reykjavik, se nuits et ses jours.

    J'aime

  20. La FLÈCHE bleue – G. Rodari – objet – jeunesse
    En Italie, Rome et une partie du sud, ce n’était pas le Père Noel ou l’enfant Jésus, qui emmenaient les cadeaux aux enfants pendant l’hiver, c’était la Befana. (Et encore il y a dans le nord Sainte Lucie et S. Nicolas on le retrouve au nord et au sud). La Befana est une vieille fille, vieille et laide mais elle emmène, dans les chaussettes des cadeaux et quelques gâteaux. (Comme on était pauvres et les cadeaux tout petit les chaussettes suffisaient) Et voilà, dans cette histoire la Befana a une boutique de jouets et elle les emmène mais sont les parents qu’achètent, ça ne suffit pas de s’être bien porté pendants l’année, si tes parents n’ont pas d’argent tu ne pourras avoir aucun cadeau ! La vitrine est pleine des beaux cadeaux, entre eux un train, magnifique, la flèche bleue ! Et un petit garçon pauvre passe tous les jours le regarder avec envie. Et voilà, le jour de la Befana (6 janvier) s’approche et une nuit tous les jouets décident qu’il faut faire un cadeau au petit et il faut que soit la flèche bleue ; mais les autres partent avec et, en route ils choisissent autres enfants qui n’ont pas jouets, enfin il reste seule un petit chien de pan qui choisira son nouvel ami ! (Et il y aura une surprise)

    J'aime

  21. Jour de FÊTE– E. Pandiani – mot positif – polar
    J’aime les polars avec un ou deux morts et une belle enquête. Ici on peut dire que l’enquête est belle mais les morts ! Au moins trois parmi les « nôtres » et je ne sais plus combien parmi les « autres », les « méchants » ! L’écrivain est italien mais il a décidé que ses personnages le sont partiellement. Ils sont « les italiens » un groupe de policiers de Paris d’origine italienne mais maintenant bien français. Celui-ci est le sixième livre de la série, je ne peux pas vous dire tout ce qu’ils ont fait avant. On commence avec un couple (elle est des italiens lui un autre policier) ils on des problèmes entre eux et voilà, un coup le tue pendant la guide et elle doit s’enfuir car le killer vient regarder dans la voiture qu’est tombé dans la campagne. L’enquête se mêle aux histoires personnelles du commissaire Mordenti et je peux dire que n’est pas si simple comprendre qui est les « nôtres » et les « autres ». Y sont mêlées le services secret et l’antiterrorisme, comme je dis, l’enquête n’est pas mal mais, pour moi trop de coup de kalashnikov et de mitrailleuse et trop de morts. La fin aussi n’est pas mal.

    et voilà, je crois avoir terminè ma premiere ligne!! (cette annèe je vais lentement!)

    J'aime

  22. Charlotte: le dernier VOYAGE de Jane Eyre – D. M. Thompson- déplacement – ligne générale
    Un livre inutile, je n’ai pas aimé et j’ai regardé la fin juste pour voir mais il ne vaut pas la peine. Le titre m’a attiré, Jane Eyre, bien sur un sequel, mais je ne suis pas intéressée à ses problèmes sexuels après son mariage avec Rochester. Rochester meurt, elle rencontre Grace Pool et apprend que Bertha (la première femme, la folle), avait eu un enfant qu’elle avait abandonné en Martinique. Jane décide de partir là-bas avec Grace. Fin de la première partie. La deuxième sont des aventures, du sexe, d’une conférencière qu’arrivant en Martinique prend le nom de sa conférence, par erreur on l’appelé Charlotte Brönte. Cette partie est particulièrement inutile. Troisième partie, Jane en Martinique. Quatrième à nouveau Miranda. Je déconseille vivement.

    J'aime

  23. Attentat au SAINT-SUAIRE – L. Mancinelli – objet – ligne générale
    J’ai lu ce livre, que part d’un vrai évènement, l’incendie de la chapelle de la Cathédrale de Turin où se trouvait le Saint- Suaire, car il y a deux jours, après 21 ans de travail, la chapelle a été ouvert à nouveau ! Est une chapelle vraiment belle et particulière, son architecte est Guarino Guarini, XVII siècle, Architect d’autres églises et palais à Turin mais celle-ci est une des ses plus belles œuvres. Il était aussi mathématicien et ça on le voit dans ses coupoles, celle de cette chapelle et celle de S. Lorenzo. Le livre est un peu polar mais je le mets ici pour ses descriptions de Turin et des la bonne cuisine du Piémont. Un professeur universitaire qui aime la chapelle et une jeune chercheuse veulent découvrir qui a fait ça (l’incendie) à la belle chapelle, le professeur veut le tuer ! On tombe sur des nouveaux templaises et sur le descendant de Marguerite de Charnay, celle qu’avait donné le Saint suaire aux Savoie, quand ils étaient plutôt français. Le suaire arriva à Turin quand les Savoie choisir celle-ci comme capitale. (On apprend aussi que sur les tagliatelle le truffe noir est mieux que le blanc !)

    J'aime

  24. La corsaire : portrait de Natalia Ginzburg – S. petrignani – art – ligne générale
    Natalia Ginzburg est une écrivaine que j’ai aimée beaucoup, et ce livre c’est sa biographie très bien écrite. N. G. a écrit beaucoup, soit comme romans que pièces de théâtre. Des livres écrits d’un façon très simples, j’ai aimé surtout Lexique familiale, peut être car dans ce livre il y est cité mon père, copain d’école de son frère mais aussi car j’ai aimé cette description d’une famille piémontaise, des ses amis, de la Turin entre deux guerres et après. Mais le livre que j’aime plus est sans doute Petites vertus, qui existe aussi en français. La corsaire est une biographie, et une histoire de Natalia, de sa famille et, beaucoup de ses livres de sa façon d’écrire, de son rapport avec le théâtre et avec autres écrivains de son époque. Il y a la femme et l’écrivaine, et j’ai aimé le livre

    J'aime

  25. et voilà pour la 2 ligne generale

    L’AMOUR ce n’est pas pour moi – F. Bosco – mot positif – 2 ligne générale
    On m’avait conseillée cette écrivaine, et sur la couverture on dit « L’auteur italienne plus aimée par les italiennes, mais je dois dire qu’elle m’a déçue. Un peu ce qu’en Italie on appelle un roman « rose ». Une petite histoire : amour, vie à l’étranger, une belle-mère trop « présente ». C’est le deuxième livre d’une petite trilogie mais je ne crois pas lire les autres deux.

    Le tour du monde en 6 millions d’ANNÈES – G. Barbujani – passage du temps – 2 ligne générale
    Très intéressant et bien écrit. J’ai entendu l’auteur parler à la télé et de là j’ai commencé à lire plusieurs livres sur cet argument. L’auteur est un génétiste et s’occupe de populations, pas seulement modernes. (Je vais lire « L’invention de races » et « Je suis raciste mais je suis en train d’essayer d’arrêter ») Ici on parle de nos ancêtres, les plus lointaines, et de comme on peut suivre leur démarche « off Africa » (un autre livre s’appelle « Nous sommes tous africains ») en analysant le ADN des fossiles.

    Le monde selon BRITT-MARIE – F. Backman – prénom – 2 Ligne générale
    Britt- Marie n’est pas mon genre (la femme, pas le livre), ce qu’elle aime, ce qu’elle doit faire est tour ranger, tout nettoyer. Sa vie est certainement ordonnée, elle sait, quelque part dans sa tête, elle n’est pas stupide, que son mari n’est pas fidèle mais quand ça devient évident il faut qu’elle part. Et elle, à 63 ans, cherche un travail. Le seul, et pour 3 semaines, est à Borg, village détruit par la crise ou il reste une pizzeria et des enfants qu’aiment jouer au foot (que Britt-Marie n’aime pas du tout). Ce travail changera la vie de Britt-Marie et pas seulement la sienne. Le livre m’à été vivement conseillé par ma fille et comme j’ai aimé je pense lire aussi les autres de cet auteur

    J'aime

  26. LOVE Songs from a Shallow Grave – Colin Cotterill – mot positif – 2 ligne polar
    J’ai déjà lu plusieurs livres de cette série, les aventures du Dr Siri Paiboun, curieux personnage : il a 70 ans et est un docteur, homme de science, et communiste (on dirait plus que sceptique sur le surnaturel). Il est devenu, malgré lui, le coroner du Laos, le seul, et il se trouve devant mystérieux crimes. Malgré lui, encore un fois, il découvre l’existence des, comment dire, des « esprits » qu’il voit, qu’il comprend, qu’il peut combattre. Ici on a deux parties du livre ; dans l’une il y a un traditionnel (à peu près traditionnel) polar : une jeune fille tuée, (mais elle est militaire et tuée avec une épée), et une autre et une autre, et, deuxième partie, une mission politique en Cambodge ou Siri découvre ce que font les Khmers rouges et faillit perdre sa vie. Naturellement Siri restera vivant et découvre l’assassin (ou les assassins ?). J’aime cet auteur et son personnage même si ses livres n’existent pas en italien et pour moi ce n’est pas si facile lire en anglais.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :